AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Rédemption - Event - (Monopost)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



Rédemption - Event - (Monopost) Vide
MessageSujet: Rédemption - Event - (Monopost)   Rédemption - Event - (Monopost) Icon_minitimeDim 18 Avr - 0:13


Tes mensonges s’écoulent lentement le long de ton âme,
Ressent-tu la douleur ?
Y ressent-tu la fureur ?
Tu y perdras pied, laisse toi doucement sombrer…


« N’est-ce la qu’une punition ? »
« Y verrais-je un jour une rédemption ? »


Tes pensées dévorent la chair.
Ton mensonge règne en maitre.
La haine te tourmente, mais tu ne pourras t’y défaire.


« N’est-ce la qu’une punition ? »
« Y verrais-je un jour une rédemption ? »


Les derniers flocons ont cessés de tomber
Les feuilles de l’automne se sont tuées
Les lueurs de l’aube ont arrêtés de me réchauffer.


Seul mes larmes, à jamais, ne cesseront de couler.



Sous le silence de la nuit, au travers les fils de la miséricordieuse solitude, elle arpente le chemin de la confusion. Les souvenirs s’entrechoquent à l’intérieur de son esprit tourmenté. Une âme errante et meurtrie par la bête sombre qu’on tous les Lycanthropes. Incomprise et torturée, rejetée et damnée. Une violente averse s’était abattue sur Tokaï en peu de temps, plongeant la ville dans l’obscurité de la stratosphère. La jeune louve, qui était alors dans la forêt, s’était blottie à l’intérieur d’un chêne au tronc creux afin de se protéger des assauts de la pluie. Les jambes repliées contre son torse, les enroulant tendrement à l’aide de ses bras minces. Ses cheveux d’un noir bleuté subtile élevant le mystère, s’accordant avec merveille à la peau d’ivoire de la jeune demoiselle. Observant chaque goutte de pluie qui frappaient rageusement cette terre fertile, le regard dénué de toutes émotions. Plongée de nouveau dans ses sombres souvenirs, tentant de se rappeler chaque visage qui l’avait trahie. Ce clan où elle était née, y avait vécue tant d’années en compagnie de ses parents…


Ce même clan qui causa sa perte.


Quelque chose de terrible s’annonçait en cette nuit, Deth’s en était convaincue. Son instinct de louve, ne pouvait l’enduire en erreur. Ignorant pourtant quel en était la source de cette étrange appréhension, la Lycanne espérait trouver ce qu’elle cherchait depuis tant des années. Tentant de chasser ces maussades pensées de son esprit, la jeune femme sortit une main de sa cachette, laissant tomber les quelques gouttes de pluie sur sa paume. Un sourire bienveillant s’installa lentement sur son visage, ce contact l’apaisant instantanément. Cette atmosphère orageuse où aucun être vivant ne sortait de sa tanière, était exactement le temps auquel la louve se sentait détendue. Personne à ses côtés pour lui faire subir la douleur de ses pulsions, aucun être ne subissant la malédiction de l’empathie. Porteur de peste, semeur de zizanie, les êtres empathiques ne savent que faire hormis de vivre en solitaire.



Rage, Psychose, Désespoir.




Subitement, un bruit attira son attention. Un corbeau, se protégeant lui aussi de cet assaut soudain dans les branches d’un seconde arbre, observait la jeune femme face à lui. Leurs regards se croisèrent, un croassement semblable à l’arrogance fit froncer les sourcils de la Lycanne.


« Prudence, jeune louve… »


Cet oiseau paraissait être bien plus au courant de ce qu’il allait se produire qu’elle, confirmant les superpositions de la demoiselle. Le corbeau émit un second croassement ressemblant à un rire, agitant rapidement ses ailes afin de les sécher de cette pluie torrentielle. Cet animal soi-disant porteur de malheur, rappela les quelques parties de chasse auquel la louve y avait participer avec sa meute. Arrivant parfois que ces volatiles les préviennent d’une bête malade à l’intérieur de leur territoire, afin de partager le repas des loups. Les corbeaux étaient des oiseaux très flegmatique, appréciant aux mieux que les carnivores sur pattes se chargent de tuer une bête afin qu’ils se sustentent des restes. Malgré cela, l’entente de ces deux animaux restait à la fois une relation rivale et intime.




Profitant des quelques secondes de faiblesse de l’averse, le corbeau vola jusqu’en direction où se trouvait Deth’s. Atterrissant à même le sol au pied de la Lycanne, tournant la tête partiellement de gauche à droite pour l’observer avec fierté. Déposant son menton contre ses genoux, la jeune femme se contenta simplement de lui adresser un sourire complice, ses yeux plissant légèrement tout en ramenant à elle, sa main trempée. Une longue observation des deux êtres s’installa parmi le silence de la forêt. Seule la pluie, tombant sur les feuilles des arbres aux alentours, détruisait cette curieuse atmosphère. Contrairement à ce que l’on pouvait croire, la compagnie de ce corbeau ravit la louve. Il n’y avait que ses frères qui étaient capable de la réconforter réellement, apaisant sa solitude par leur présence. Aucun mépris à son égard, aucune rage soupçonné, n’attisait leurs cœurs. Simplement la chaleur d’une compagne pendant quelques brefs instants.




« Dépêche-toi, on va finir par être en retard ! Je ne veux pas qu‘on nous suive… »

« Calmos, j‘ai déjà vérifié le secteur. »



Deux voix qui était alors encore inconnue aux oreilles de la jeune Lycanne, fit lentement surface. Surprise de cette présence qu’elle ne doutait pas un seul instant, Deth’s sortit subtilement sa tête hors de sa cachette afin de vérifier d‘où elles pouvaient bien provenir. La louve aperçut en premier une jeune femme à l’allure frêle et timide qui ne semblait pas être du tout à l‘aise. De longs cheveux auburn lui tombant au bas des reins, des yeux vert grand comme des billes. Un teint de pêche, fine et élancée, vêtue d’un simple t-shirt rose clair et d’une jupe courte en jean. Elle était en compagnie d’un homme fumant une cigarette, l’air détendu et blasé. Il portait un bonnet beige clair recouvrant ces cheveux poivre-sel, une barbe de trois jours, la mine fatiguée. Un pull noir découpé au niveau de ses bras, laissant apparaitre un t-shirt rouge sang. Ce dernier semblait presque ailleurs, contrairement à la jeune fille l’accompagnant : marchant avec prudence, tournant de part et d’autres son regard en une série de va et vient suspect, attisant la curiosité et la méfiance de la louve.



Soudain, quelque chose frappa son esprit : leurs odeurs. C’était un couple de Lycans, tout comme elle. Deth’s ne déceler uniquement que la nature de ses frères aussi facilement : face à un Vampire, l’interrogation se faisait plus longue et il lui arrivait souvent de confondre un immortel avec un simple humain. Mais cette odeur, unissant chaque Lycanthrope, cette odeur, aussi semblable pour tous et si différente en même temps, ne pouvait l‘enduire en erreur. La jeune femme avait une odeur subtilement douce, rassemblant le parfum des roses blanches et du muguet. Contrairement au jeune homme qui semblait être de nature plus sauvage ! Son odeur rappelant à la louve le parfum de la mer déchainée et du bois mouillé. Ces odeurs corporelles étaient l’identité propre de chaque Lycans, décrivant leurs personnalités sans mensonge.



La pluie avait cessé de tomber à présent, le corbeau aux côtés de Deth’s s’envola, son cri résonnant dans toute la forêt endormie. Se décidant à les suivre sans se faire voir, un sourire satisfait s’immergea sur les fines lèvres couleurs pèche de la Lycanne. L’instinct de la bête une fois de plus en éveil…


* Voici une nouvelle nuit parsemée par bien des mystères. *





A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
 

Rédemption - Event - (Monopost)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Archives :: Rp terminés -