AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Vide
MessageSujet: A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)   A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Icon_minitimeMar 5 Jan - 13:54


A
l'encontre de l'eveil







Les lieux dépravés de la ville nocturne s‘éveillaient pour un nouvel éveil douloureux, poussant des râles d‘agonie soumise en faveur du prochain crépuscule. La pleine lune, maitresse et bourreau des cœurs des loups torturés par ces formes envoutantes vint à sa nouvelle apparition. La crainte se dessine, déforme le visage des innocents de passage implorant pour leurs vies.


« Tu ne peux y échapper… »



La jeune louve errait sans réel but dans les rues de Sekizen’, la ville abandonnée. Haletante, perdue et méfiante, les instincts de la bête la poussèrent à trouver un lieu sécurisé et inhabité. Ses fines pattes arrières labouraient la terre meuble, trébuchant consécutivement, parfois en allant jusqu‘à même tomber de tout son corps.

Quel nuit horrible… Deth’s venait de mener une véritable boucherie, un acte de barbarie pitoyable et sans vergogne qu‘elle savait nécessaire et malheureusement, irréversible à chaque nuit de pleines lunes.


Finalement, la « bête » se terrant au fond de Deth’s découvrit une vieille usine désaffecté, perdu entre deux champs déserts. Pénétrant dans le lieu avec précaution, elle décida de s’installer au sous-sol, le temps de reprendre quelques forces.

Il y avait quelque chose de réconfortant dans ce lieu : la plénitude, le calme après la tempête. Les quelques fenêtres qui n’étaient pas condamnées par des planches ou des murs en béton, laissèrent filer quelques rayons lunaires appréciable accompagné de quelques cartons entreposés grossièrement dans un coin de la pièce.


Soudain, la jeune Lycan sentit la présence d’un étranger dans la pièce. Se retournant vivement, grognant de mécontentement qu‘une autre personne eut déjà pris possession de ce lieu.


Deth’s, haletante après les batailles de cette nuit, marchait du mieux que ses pattes lui permettaient vers l‘inconnu. Même si elle en était convaincue qu’elle n’avait plus la force de se battre, la jeune louve avait le devoir de se défendre. Malheureusement, ses jambes se dérobèrent finalement sous son poids, perdant de nouveau l’équilibre avant de tomber lentement sans connaissance, reprenant sa forme humaine, dénudée de tous vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Neven Ayane
Vampire
Vampire
Neven Ayane


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 15
Clan: Shade Hanger

A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Vide
MessageSujet: Re: A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)   A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Icon_minitimeMar 5 Jan - 15:31

C'était la première fois que ca m'arrivais, je ne savais pas où j'étais, mais je m'étais réveillé dans l'amphithéâtre du village, je ne savais pas ce qu'il m'était arrivé, mais j'étais belle et bien la. Enfin bon, autant en profiter, moi qui n'avais jamais vu ce lieu, à part bien sur lors de ma dernière visite du Sekizen et encore de l'extérieur, je regardais les alentours, j'étais apparemment dans une grande salle vide, parmi les tables et les chaises abandonnées, vers le mur, on pouvait encore remarquer un tableau avec des écritures, c'était des mathématiques à première vue, mais je n'en était pas sur, et puis je m'en moquais de toute façon. Je devais sortir d'ici, heureusement, c'était encore la nuit, je ne savais pas combien de temps j'étais resté ici mais en tout cas j'avais de la chance sur l'heure de mon réveille, je me levais tranquillement de la où j'étais allongé. Je m'étirais, je baillais, et enfin je scrutais une nouvelle fois les alentours pour trouver une sortie, j'avais plusieurs choix à disposition, je pouvais très bien passer par le fenêtre en la cassant, ou alors passer par une des portes qui ce trouvaient au fond de la salle, j'allais faire comme à mon habitude, pour ne pas me faire remarquer, et je passais alors par la porte de droite, au fond de la salle. Je m'étais alors retrouvé dans un sorte de couloir, un hall d'entré à mon avis, il y avait des distributeur à boisson, ainsi qu'une fontaine à eau, bien sur les deux étaient détruit, pourtant ca devait être très pratique d'avoir cela à disposition ici, enfin, pour l'instant, je me concentrais sur la sortie qui était droit devant moi, j'empruntais alors la seul porte qui ce trouvait devant moi pour enfin me retrouver en dehors de l'amphi, bien sur je refermais avec calme la porte pour ne pas me faire repérer.

J'avais raison, j'étais dans le village abandonné, la où j'ai rencontré pas mal de personne d'ailleurs, enfin pas mal de personne, c'était déjà bien rempli, ne sachant pas l'heure, je ne savais pas si je devais retourner sur l'île ou bien visiter les lieux pour me faire de nouvelle connaissance. Bon, j'allais une fois de plus tenter le diable, et ne pas faire attention à l'heure, de toute façon, au cas où il se ferait déjà tard, je pourrais me reposer dans un autre bâtiment. Je me dirigeais alors vers les champs, la où j'avais rencontrer Egona, la femme ninja si je pouvais le dire comme cela, je marchais, lentement comme toujours, j'admirais le paysage, les champs séchés, avec des sortes de fermes sur le coté, ou bien parfois en plein milieu des champs. Quand, après une petite heure de marche lente, j'étais tombé sur une grande usine, abandonnée comme tout le reste, mais la porte était entre ouverte, cela voulait dire que quelqu'un était entré dans la sorte de manufacture il y avait à peine une heure, car sinon, le vent l'aurait refermé. Je me risquais une fois de plus à l'intérieur, c'était le jour où je tentais toutes les folies apparemment, sans bien sur tuer quelqu'un, après tout, ma folies avait ses limites, et c'était bien mieux ainsi. Je regardais l'entrée, l'usine était désaffectée, en même temps, plus rien ne devait marcher ici, ni usine, ni magasin, ni grande surface, et puis bon, vu le monde qu'il y avait au village, triste ironie quand même, pour une aussi grande ville surtout. Enfin bon, j'entendais quelques bruits étrange, enfin des sortes d'écho, d'une personne trébuchante, je devais aller voir cela de plus prés, je m'étais mis à courir vers la provenance du bruit, je descendais en courant les marches, parfois lévitant pour aller plus vite, et me retrouver à coté de la source du bruit, pour l'instant je ne voyais qu'une ombre au sol, je ne pouvais pas déterminer si c'était quelqu'un ou un objet, je m'approchais calmement de ce qu'il y avait à terre.

Surprise, à terre, il y avait une jeune femme, entièrement nue, je devais trouver quelque chose pour la couvrir, après tout ici il faisait très froid, je regardais les alentours, et trouvais une bâche sur une des machines, elle était propre à première vue. Je m'emparais de la bâche, et la déposais délicatement sur le corps de la jeune femme, au moins, elle n'allait pas ce réveiller entièrement nue, et puis, elle ne ce posera pas des questions à son réveille. Je me posais sur ses cotés pour essayer de la réveiller, je la poussais légèrement sans lui faire du mal, et sans trop la bouger bien sur, après tout elle pouvait être blessé. Je lui parlais alors tout doucement, comme pour la rassurer, malgré son état, elle allait peut être m'entendre, enfin dans son subconscient, du moins je l'espérais...


"Madame, Mademoiselle ? M'entendez vous ? Ne vous inquiétez pas, je vous ais retrouvé à terre, nue mais je vous ais immédiatement couvert d'un drap, j'espère que vous n'allez pas prendre froid.... Je suis Neven.... J'espère avoir le plaisir de vous connaitre, malgré votre état pour l'instant..."

Je l'avais réconfortée, du moins, j'avais essayé, même si mes mots n'étaient pas tous juste, ils étaient sincère et véridique, j'attendais patiemment son éveille, en espérant qu'il ne lui était rien arrivée...

_________________
_____________________________________________________________
A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Rang10
A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) 4b509010
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Vide
MessageSujet: Re: A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)   A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Icon_minitimeMer 6 Jan - 11:14

La nuit était tombé il y avait un moment déjà et une lune brillante recouvrait le sombre ciel parsemé de petites lumières qui tentaient de se frayé un chemin au travers des ténèbres.. Le vampire regardait les étoiles et la lune qui était alors pleine et de toute sa splendeur éclairé faiblement cette nuit qui serait probablement un nouveau massacre dans l'ombre. Il admirait la beauté de ce que reflétait le soleil sur celle-ci, il était capable de le supporté bien sure, mais il savait cependant ce que cela impliquait beaucoup plus qu'une simple lune comme tout le reste des nuits.. En effet cette nuit de pleine lune n'appartenait pas au vampires comme toutes les autres nuits.. Elle appartenait à la bête féroce qu'était le loup-garou, un être probablement démuni d'intelligence sous cette forme, mais en cette nuit il était à son apogé et sa force n'en était pas moindre, bien au contraire. Solovan se trouvait cher lui dans son manoir, un manoir tout de même plus petit que celui-ci des Kurenaï mais c'était quand même un très beau manoir.. Il observait la lune amèrement et savait qu'il était préférable pour lui de resté dans sa demeure bien en sécurité.. Quoi qu'à vrai dire il n'avait pas vraiment peur car il se savait plus rusé que les autres mais il avait prit cette habitude de considéré cette journée comme une journée de repos..

Alors que nous en étions qu'à la moitier la nuit Zack sentait grandir en lui l'envi de sang.. Il avait soif, et cette soif ne cessait de croître au détriment du vampire. Il n'avait pas prévu cela, ne sachant pas que la pleine lune approchait, il avait complètement oublié de bien regardé sur un calendrier quelconque et se retrouvait maintenant avec une soif de boire du sang qu'il ne pouvait laissé grandir plus que cela, sinon ça pourrait avoir de grave conséquence sur son comportement qui pourrait apporté d'autres graves conséquences.. Le vampire se rendit donc en vitesse dans son garage s'assurant d'avoir tout ses effectifs, quoi qu'il n'apporta avec lui qu'un seul de ses deux katanas et son pistolet.. laissant son autre katana et ses shurikens cher lui...Il grimpa donc dans sa mustang et démarra le moteur avant d'ouvrir la grande porte du garage a l'aide d'une petite manette, l'épaisse porte s'ouvrit lentement laissant Zack sortir de son manoir et se refermant ensuite..

Le vampire roulait sur une longue route avec un leger stress il devait se l'admettre.. Nimporte-quoi un lycanthrope pouvait sortir de la forêt et sauté sur la voiture et alors qu'il était dans ses pensés et pensa à tout cela il sursauta lorsqu'il remarqua un loup-garou en plein millieu de la route et il dut donner un coup de volant asser sec pour d'abord l'évité et un autre pour ne pas se retrouvé à faire plusieurs tonneaux et se retrouvé a pied sur le bord de la route.. Il réussit la manoeuvre avec succes mais le loup planta une longue griffe dans le devant de la voiture et celle-ci fit alors un demi-cercle.. Zack était donc encore face au vampire mais de l'autre côté de celui-ci.. Il mit la mustang sur le reculons et appuya la pédale au fond avant de faire un 180 degrés à nouveau pour accéléré à pleine vitesse et s'éloigné du loup-garou. Il n'avait vraiment pas envi de se battre et certainement pas contre un loup-garou en pleine lune alors qu'il ignorait la puissance de celui-ci..

Bon après ce bref contre-temps et une fois que l'adrénaline quitta son corps il ressentit à nouveau la soif qu'il avait de plein fouet et décida de trouvé du sang en vitesse.. Il avait le choix.. soit il prenait la route pour Tokaï ou encore pour Sekizen qui se trouvait à être une ville plus ou moins abandonné... À Tokaï il devrait s'efforcé de trouvé la bonne personne, d'attendre le bon moment, de se faire discret et d'absolument la tuer pour ne pas qu'elle alerte tout le monde.. De plus que la sécurité de la ville était probablement renforçé les nuits de pleine lune, il ignorait ce détail car habituellement il restait cher lui dans ces moments.. Il préféra donc prendre la route de Sekizen comme cela la personne qu'il rencontrerait serait assez chanceux(se) pour se faire mordre par Zack et ce dernier n'aurait pas plein de précautions à prendre, et avec une réel touche de chance le vampire l'épargnerait sans doute car il n'aimait pas nécéssairement tuer même s'il y avait souvent été obligé dans ce monde de chaos..

En roulant en voiture il rencontra finalement quelqu'un sur le bord de la route qui semblait faire de l'auto-stop.. quel chance ! Il se réjouit d'avoir pris le chemin de Sekizen au lieu de celui de la grande ville. Zack ralentit sa voiture et l'arrêta finalement sur le bord de la route attendant que la personne grimpe dans sa belle automobile.. Une fois fait il roula quelque peu.. Le vampire voulait amener cet humain plus loin de la grande route mais il ne pouvait pas contrôlé sa soif plus longtemps.. Il s'arrêta à nouveau sur le bord de la route malgré les regard confus du passager et tant qu'à lui il le regardait aucunement confus, mais plutot désireux, penchant lentement son regard vers son cou et le mordit sans même l'avertir.. Il adorait la sensation de sentir le sang nouveau traversé son corps et se mêlé à son propre sang.. Il s'arrêta à un litre et trouva cela amplement suffisant, puisqu'il avait décidé de laissé la vie à cet homme.. La plaie de la victime saignait encore légèrement quand Zack s'éloigna de son cou et il prit alors la parole pour la première fois depuis leur brève rencontre..



- Allez va avant de sâlir ma voiture.. et compte toi chanceux d'avoir la vie sauve, prend ça comme un avertissement..


L'homme ouvrit la portière et se laissa tombé sur le sol à l'exterieur de la voiture, affaiblit par la morsure.. Zack tant qu'à lui ferma les yeux un instant avant de les réouvrir et d'accéléré pour continuer son chemin tout droit.. La porte du passager se referma du a la vitesse.. Cependant..


------


Zack roulait à toute vitesse tout droit, même s'il n'avait plus aucune raison de roulé dans cette direction.. Il s'en voulait un peu d'agir comme il le faisait avec la plupart du commun des gens, mais il n'avait pas le choix, il devait ne pas salir la réputation des vampires.. une réputation qu'il détestait tant et pourtant il trouvait cette race si parfaite, il adorait la nuit et ce qu'il était, mais il n'aimait pas la réputation qu'il devait servir.. Zack était profondément dans ses pensés et tout le reste ne comptait plus vraiment pour lui.. Il avait une conscience instinctive de la route mais toute sa concentration était dans ce qu'il pensait et ne repris réellement conscience que lorsqu'il remarqua la ville de Sekizen en face de lui.. Était-il déjà arrivé dans cette ville abandonné ? Il regarda l'heure pour finalement se rendre compte qu'il n'aurait pas le temps de retourné cher lui avant le levé du soleil et prit ensuite la décision qu'il trouverait un endroit dans la ville abandonné où il passerait la journée avant la tombé de la nuit.. Il ne savait cependant pas ce qui l'attendait..


Le vampire se promena avec sa mustang, une voiture qui attirait beaucoup trop l'attention dans un village supposé être abandonné, heureusement il n'y avait personne, du moins pas encore.. Il trouva donc une usine qui semblait désaffecté et tout autant abandonné que le reste, il faisait généralement asser sombre dans ces endroits même le jour.. Ce serait donc parfait.. Il stationna sa mustang en s'assurant qu'elle était asser bien caché pour ne pas qu'on la remarque et se rendit donc enfin dans l'usine abandonné.. restant au premier étage il se rendit dans un coin de l'usine derrière un pillier et ce qui ressemblais à être une ancienne "machine" mais il ne pouvait pas l'identifié du à l'état qu'elle avait.. Se couchant à même le sol après s'être "fabriqué" une sorte d'oreillé et un lit plutot improvisé.. Ce n'était pas si pire quand même, le vampire arriva finalement à trouvé un sommeil leger, très leger même. Cependant contre toute attente quelque chose le retira de ce leger et doux sommeil, c'était très difficile à percevoir alors qu'il était encore à moitier réveillé.. Puis il entendait d'une façon de plus en plus clair, il s'agissait définitivement de grognement.. l'odeur d'un loup confirma ses pensés et il le remarqua alors entré dans l'usine.. c'était une louve plutôt qu'un loup. Le vampire sortit doucement son fusil et se prépara mentalement à combattre, restant cependant caché.. il poussa un long soupire lorsqu'il vit celle-ci s'écroulé contre le sol et tranquilement reprendre sa forme humaine.. heureusement pour elle que Zack n'avait plus soif. Le vampire rangea son fusil et était sur le point d'aller recouvrir le corps de la femme pourtant si beau, un corps presque parfait si ce n'était qu'il était légèrement meurtri par les activités de la bête, mais Solovan avait toujours su apprécier les femmes et leurs apparence à leurs juste valeurs.. Cependant celle-ci, n'était certainement pas nu de pleine volonté, alors il préférait la recouvrir de quelque chose..

C'est alors qu'il était sur le point de se levé debout que Zack aperçut à l'autre bout de la pièce une autre personne arrivé par des escaliers, il décida de resté caché pour observé la situation, cette personne ressemblait légèrement à un vampire mais Zack était incapable de déterminé ce genre de chose simplement par l'apparence de celui-ci.. Il remarqua que cette personne dont il ignorait l'identité et la provenance fit exactement ce que lui-même comptait faire..

Solovan décida de se lever, prenant avec lui la sorte d'oreiller et de petit lit improvisé d'une main. Il n'était tout de même pas pour resté caché, après s'ils le trouvaient ils se poseraient plein de question à son égard.. Sauf que Neven ne le remarqua pas tout de suite ou n'y fait pas tout à fait attention, il ignorait, cependant il parla à la femme lui disant comment il l'avait trouvé, il ignorait donc qu'elle était une louve, alors le vampire décida qu'il garderait cela pour lui.. du moins pour l'instant à moins que les choses est une tournure le portant à révélé ce détail... Le jeune vampire décida donc de s'adressé d'abord à tous..




- Heum, bonsoir... J'ai cela si sa peut servir..



Dit-il d'une façon plutôt distante malgré qu'il semblait légèrement concerné.. Il tendit aussi ce qu'il tenait dans sa main, c'est-à-dire l'oreiller et le petit "lit" qu'il s'était fait avec des tissues mou qu'il avait trouvé dans l'usine.. Zack s'étonnait lui-même d'agir de la sorte.. mais il en avait asser de se laissé guidé par cette satané réputation.. Il était confus en lui entre la réputation des vampires et son véritable lui, et était tout autant confus entre son côté vampire et celui humain.. Heureusement qu'il n'en laissait aucunement paraître.. Il regarda ensuite la jeune femme question de savoir si elle allait bien.. portant de temps en temps quelques regard à l'homme.. Il savait que cette personne devait surement se sentir tout autant pas à sa place que lui.. Mais Zack avait envi de connaitre ces deux personnes pour une raison que lui-même ignorait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Vide
MessageSujet: A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)   A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Icon_minitimeJeu 7 Jan - 20:23

De longues heures s’écoulèrent, mais Deth’s restait toujours inconsciente. La nuit précédemment écoulée, lui avait puisé toute son énergie et seul quelques mouvements suivi de gémissement lui était possible.

Dans les songes de la demoiselle, s’étendait la turbulente soirée de cette dernière :

Tout a débuté lorsque Deth’s se trouvait dans la ville de Tokaï. Se rendant à la forêt, comme à chaque soir de pleines lunes. La jeune louve tentait toujours de limiter le nombre de victimes qu’elle pouvait avoir et éventuellement, protéger son secret aux yeux des autres.


« Prudence. »



Malheureusement, pendant le trajet de cette dernière, deux jeunes hommes dont l’esprit était certainement ravagé par l’alcool du pauvre, l’accostèrent. Leurs intentions primaires étaient de profiter de la faiblesse de la dame pour la dépouiller d’éventuel bijoux et autres valeurs à leurs yeux rongés par l‘avarice. Bien entendu, celle-ci se contenta de les ignoraient en poursuivant son chemin. Pendant son parcours, Deth’s déposa une main apaisante sur son crâne : une nouvelle migraine venait d’apparaitre, la forçant à doubler son allure. Elle n’avait pas le temps de s’attarder sur de quelconque bêtise que pouvait se livrer deux humains en effrayant une de leur semblable.


« Erreur. »


Se croyant seule, Deth’s était maintenant rassurée de savoir qu’elle était loin du village et que rien ne la tenterait là-bas tant qu‘elle chasserait ses frères animaux. Bien que pour elle-même, tuer s’avérait être un acte de barbarie qu’elle désirait limiter que pour sa survie et non pour le plaisir de détruire.



« Alors comme ça c’est ici qu’on se cache ? »



Se retournant avec prudence, Deth’s aperçut l’un des deux hommes qui l’avait suivis. Le deuxième, s’était subtilement déplacer derrière elle, lui attrapant solidement les bras pour lui mettre derrière le dos en ricanant.


« T’as pas été sympa tout à l’heure de nous ignorer comme ça, ma jolie. »


Le premier des deux hommes s’approcha lentement d‘elle, attrapant le menton de Deth‘s pour qu‘il l‘observe dans les yeux. La capuche de cette dernière glissa du visage de celle-ci, découvrant ses yeux perles océans perçants en soutenant le regard de l‘humain, sa migraine devenant de plus en plus insupportable et plus présente à chaque seconde.


Les deux complices se lancèrent un regard entendu, riant de nouveau ensemble. L’odeur de l’alcool fétide se dérobant dans le creux de leurs lèvres, irritant le nez de la louve.


« T’es plutôt mignonne en fait. »


Malgré les titubations maladroites de ces derniers, leurs puissances étaient bien plus convaincantes que celle de Deth‘s, s’empressant de lui arracher ses vêtements sans qu’elle ne fasse quoi que ce soit pour se débattre. Se contentant simplement de fermer lentement les yeux, poussant un long soupir, essayant d‘oublier ses maux de tête qu‘elle jugeait bien plus dangereux que les deux humains.


« Je ne ferais pas ça si j’étais vous. »



Une étrange sensation de danger et de froid parcourut l’épiderme des deux hommes qui stoppèrent leurs activités. Seule une phrase, sortie des lèvres de la louve, leurs apportèrent un doute incertain. Celui tenant les bras de Deth’s fit comprendre au deuxième qu’ils feraient peut-être mieux de déguerpir, comprenant certainement inconsciemment de ce qui allait se produire. Mais cela ne fit que décrocher une grimace boudeuse au deuxième humain, se contentant de rire au nez de la louve, se collant aux hanches de celle-ci avant de lui lancer férocement :


« Ah ouais ? Et qui est-ce qui m’empêchera de faire ce que j’ai envie de toi ? »


Deth‘s n‘eut pas le temps de répondre à sa question. La migraine qui poursuivait la jeune femme depuis le début de la soirée vint assommer son esprit une nouvelle et ultime fois. Titubant avant de perdre le contrôle de ses jambes, elle déposa ses deux genoux au sol. La douleur était si intense que Deth‘s ne pouvait la contrôler. Des râles bestiaux vinrent mourir le long des fines lèvres de la louve. Avec difficulté, Deth’s tenta de relever la tête : il était trop tard. La pleine lune venait de se découvrir. Rien ne pouvait empêcher sa transformation, même la plus importante des volontés.

Les genoux collés au sol, la tête plongeante et les yeux révulsés, de violentes convulsions vinrent frappé le corps de Deth‘s, retirant l‘étreinte des deux hommes sur elle. Dans un cri d’éternel agonie, Deth’s plongea en arrière, ses yeux en proie à une admiration et une peur sans limite de la pleine lune, l’observant avec perversité. Ses cris devinrent plus rauque, sa peau laissant place lentement à une fine parcelle de poils blanc, ses cheveux virant aux rouges sanglants et enfin… La lente et douloureuse transformation vint enfin à son osmose.


« Putain… C’est quoi CA ? »

« Faut qu’on se tire d’ici ! »




La louve se releva lentement, comme sortie d’un très long sommeil, observant férocement les deux êtres en face d‘elle. Un sourire fendu sur les babines de la Lycanne, sentant la peur de ses proies humaines. Elle hurla à la lune son appétit féroce en signe de remerciement, se ruant sur les deux hommes apeurés qui ne reverraient plus jamais la lumière du jour.




______




Les yeux de la louve s’ouvrirent lentement, sur un lieu dont elle ne connaissait encore l’existence. Enfin éveillée de son sommeil, il lui fallut plusieurs secondes pour comprendre la situation. Sans le moindre mouvement, seul son regard se posant sur plusieurs parties du lieu avant de porter son intention sur les deux immortels.


Soudain, une sorte de flash vint frapper l‘esprit Deth‘s. Un souvenir, une quelconque ressemblance lui rendit suffisamment de force pour se jeter sur le pauvre Zack, ce dernier trébuchant au sol sous le poids non négligé de la louve. Cette dernière l’observa longuement, tournant de par et d’autre son visage proche du sien, ses cheveux tombant, le regard perdu et apeurée.


Puis, elle contracta son regard vers Neven, reprenant toute son intention vers lui. S’approchant lentement du vampire en déposant une main délicate sur sa joue, lui offrant le même interrogatoire qu'elle avait apportée à Zack. Reprenant soudain ses esprits, elle retira vivement sa main. Les paroles de Neven qu'il lui avait été dite pendant son sommeil lui revinrent en mémoire. Ces dernières étaient floues et parfois indescriptible... Le regard de la louve changea subitement, laissant place à l’expression de celle d’une petite fille inconsciente de ce qu‘elle était capable de commettre.


Tenant fermement la bâche au niveau de sa poitrine qui lui permettait de recouvrir son corps, Deth’s s’écarta lentement des deux jeunes hommes tout en les fixant de son regard perle. Ses gestes étaient ceux d’un animal sauvage, sans cesse prudente à la moindre attaque surprise. Elle colla son dos au mur du bâtiment, les derniers rayons lunaires traversant les fenêtres barricadés, filant subtilement sur le corps de Deth’s. Ses cheveux bleutés s’immergeant finement sur les épaules nues de la jeune femme mourant lentement sur sa peau d’ivoire et son regard fendue par le dernier rayon lunaire observant le sol. Elle ne sut dire que dans un simple souffle, se tenant lamentablement le visage dans le creux de sa main, comme des pensées à voix haute :


« Puisse un jour que tu ne me tortures plus… »


Revenir en haut Aller en bas
Neven Ayane
Vampire
Vampire
Neven Ayane


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 15
Clan: Shade Hanger

A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Vide
MessageSujet: Re: A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)   A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Icon_minitimeDim 10 Jan - 4:05

Une personne c'était fait entendre, je ne savais pas qui c'était mais il avait dit que ce qu'il tenait, pouvait servir, je me retournais alors lentement, sans aucune crainte, c'était un vampire apparemment, il portait une sorte de lit avec des couvertures de premier secoure, heureusement que j'étais la depuis le début, car peut être était il un violeur en série ou un tueur de lycan... Enfin bon, elle ne devait pas s'inquiéter en se réveillant, elle n'était pas toute nue, et je n'avais pas profité de son ravissant corps, c'était bizarre, car j'aurais pu profiter de l'opportunité, l'embrassant, la pénétrant.... Mais je ne le faisais pas, et puis, j'avais toujours le doux visage de Cassandre dans mon esprit, et n'allait certainement pas m'en détacher pour satisfaire de vil occupation tel que le viole, je contrôlais parfaitement ma libido, après tout, deux siècles sans relation, j'étais sevré du sexe à vie si je pouvais dire, même si ce n'était pas le bon mot, au final, je n'avais pas besoin de relation sexuel pour le moment. Je ne faisais presque plus attention au deux personnes qui m'entourais, de toutes façons, l'une était à terre, et l'autre n'aurait pas le temps de dégainer son arme qu'il serait déjà à terre, et puis bon, apparemment, il n'avait aucune intention contre moi et la jeune femme, même si, je ne savais pas si il aurait pu la violer ou autre... Je restais alors devant le corps de la jeune louve qui était à terre, je savais très bien que c'était une louve, car seul les lycans pouvait avoir des problèmes comme cela, et puis les humains on une odeur très différente de ce que je pouvais sentir.

D'un coup, ses yeux commençaient à s'ouvrir peu à peu, elle était enfin réveillée, je devais lui dire quelque chose, mais je n'avais même pas eu le temps de dire un mot, qu'elle c'était déjà jetée sur le nouvel arrivant, à croire qu'elle ne l'aimait pas, en tout cas, j'avais raison, c'était une louve pour avoir un instinct si primitif, mais bon je ne m'inquiétais pas, après tout, ce retrouvait totalement nue devant deux homme, j'aurais fait la même chose si j'aurais était à sa place. Elle me lançait un regard, mais pas méchant, plutôt méfiante, apeurée, j'avais de la pitié pour elle, rien qu'à voir tout cela dans ses yeux. Elle s'approchait alors lentement de moi, je regardais toujours le vampire, pour ne pas qu'il la contre attaque directement, après tout, j'avais compris qu'elle avait fait cela sans vraiment vouloir, vue son regard. Une fois de proche de moi, elle passait lentement sa main contre ma joue, je lui laissais un fin sourire, empli de compassion et d'humanité, même si je n'étais pas sur que cela ce disait pour une lycante. C'est alors, que son regard changea du tout aux tout, elle avait le regard d'un enfant, étonnée devant ses propres geste, je gardais alors toujours le vampire dans ma ligne de mir, l'empêchant d'attaquer au moindre essai, je ne voulais pas qu'il attaque une femme, qui plus est, une femme perdue. La pauvre, elle était apeurée, seul, dos contre un mur, les rayons de la lune montrait son magnifique visage, je repensais à Cassandre, mais je gardais toujours contact avec les deux individus, après tout, je ne connaissait pas leurs intentions, c'est alors que la jeune femme cria quelque chose, une chose sortant de l'ordinaire, j'avais mal pour elle.

Je devais la rassurer, je ne lui voulais aucun mal après tout, bizarrement, le tout dernier arrivant n'était plus dans ma ligne de mir, et je m'en moquais, de toute façon, il n'allait jamais avoir une chance avec moi pour l'attaquer si c'était ses désir. Je regardais la jeune louve dans les yeux, j'espérais qu'elle ne ce transforme pas avec les rayons de la lune, je m'approchais d'elle, calmement pour ne pas l'effrayer, et lui disait délicatement en parcourant les traits de son visage.


"Je ne te veux aucun mal, ne t'en fait pas, je t'ai retrouvé nue, et t'ai posé une bâche que j'avais trouvé sur ton corps pour que personne n'en profite, et j'ai attendu ton éveil, tout simplement."

J'avais dis ce qui c'était passé, comme d'habitude, sans mentir, pour une fois enfin du moins, ca faisait beaucoup de temps que je n'avais pas menti, je regardais toujours son doux visage, sans la dévisager, j'avais un regard affectueux.

_________________
_____________________________________________________________
A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Rang10
A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) 4b509010
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Vide
MessageSujet: Re: A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)   A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Icon_minitimeLun 11 Jan - 18:34

Quelques heures s'écoulèrent alors que la femme restait dans un parfait état d'inconscience, cependant il était clairement visible qu'elle était encore en vie du a sa respiration. Normalement Zack se serait surement tanné et il serait partie mais il était resté pour deux raisons tout de même assez importante, de un; Il n'avait pas le temps de trouvé un autre endroit pour s'abrité du soleil avant le levé de ce dernier. Et deuxièmement; Il ne savait pas si ce vampire, apparament, aurait profité du corps de la jeune femme si il n'avait pas été là. Oui, étrangement Zack voulait lui venir en aide et le regard que Neven lui portait le mettait sur les nerfs, c'était parfaitement visible que ce vampire ne voulait pas lui faire confiance et Solovan lui rendait exactement son même regard, l'empêchant tout autant de s'approché de Deth. Plus le temps passait et moins j'aimais ce vampire qui me défiait du regard sans vraiment de raison valable si ce n'était que j'étais un vampire, pourtant comme lui. Cependant je lui rendais son regard avec fierté et je ne montrait aucunement que cela m'atteignait, je jouais au même "jeu" qu'il jouait lui aussi.

Zack appréciait cependant ce long moment de silence durant lequel ils ne dirent rien. Il avait toujours adoré ces silences où l'on n'entend rien d'autre que ce que la nature veut nous faire entendre et il en profitait pleinement de ceux-ci lorsqu'il le pouvait. Le silence permettait de mieux réfléchir et était toujours agréable aux oreilles. Il arborait à la perfection le proverbe disant que la parole était d'argent, mais le silence d'or. Bref.

La femme qui lui était totalement inconnu mais pour qui il avait une envi d'aidé et de proteger de ce vampire qui semblait avoir des idées derrière la tête avec ces regards louches, cette femme rouvrit alors lentement les yeux réalisant surement ce qui était entrain de se passé. Zack ignorait tout de ce qui pouvait s'être passé durant la nuit de sa transformation ou même un peu avant celle-ci.. en fait il ignorait tout de cette femme si ce n'est qu'elle est une lycanthrope. Cependant il la regardait ouvrir lentement les yeux cherchant a voir l'émotion que son visage et ses yeux affichait, car c'est par les yeux que l'on voit l'âme. Malgré qu'il ne put pas voir grand chose car il n'avait aucun pouvoir de ce genre, il essayait tout de même d'en déterminé son émotions par sa façon d'agir. Elle sembla, selon Zack, d'abord confuse en regardant partout autour d'elle.. Il faut croire que c'était normal puisqu'elle ne devait pas se souvenir de ce qu'elle avait fait lorsqu'elle était transformé et donc ce décor lui était peut-être même inconnu... Ses yeux s'attardèrent finalement sur Zack et l'autre vampire et elle sembla les reconnaitre.. ou du moins elle pensait à quelque chose que Zack ne réussit pas à déduire. Se jettant ensuite sur Zack à sa grande surprise celui-ci tomba vers l'arrière mais il utilisa par réflèxe et légèrement et involontairement sa lévitation pour resté à quelques centimètres du sol.. Deth ne l'avait peut-être pas remarqué car elle était au dessus de lui, mais il savait que Neven le remarquerait et ce n'était pas vraiment son but, au contraire il préférait que l'on sache le moins de choses sur lui possible.

Les cheveux de Deth tombait autour du visage de Zack et le visage de cette dernière était tout près de celui de Zack, il pouvait percevoir sa douce respiration qui laissait s'échappé une légère odeur de sang, une odeur surement qu'un vampire aurait beaucoup plus de facilité a remarqué que quelqu'un d'autre.. Ses cheveux le frolant étaient doux et soyeux et Zack restait un peu bouche-bé, ne sachant pas trop quoi dire jusqu'à ce qu'elle se relève finalement pour s'approché de l'autre vampire. Je ne voyais pas le visage de la jeune femme et ne put donc en déduire de ses émotions, mais je regardais Neven d'un regard sévère qui montrait bien qu'il était préférable pour lui de ne pas faire de mal à cette jeune femme.

Elle se recula ensuite s'adossant contre le mur et semblait avoir réalisé ce qui se passait, elle avait d'abord laissé place à son instinct primitif d'animal mais maitenant elle comprenait où elle était et ce qu'elle avait probablement fait durant cette nuit de pleine lune.. "Puisse un jour tu ne me torture plus" furent ses paroles, rongé par l'animal à l'intérieur d'elle pensa aussitôt Zack..



- La lycanthropie n'est pas chose facile à supporté.. n'est-ce pas ?


Ajouta-t-il aux dires de Neven en regardant un peu ailleurs.. Ce n'était aucunement une reproche qu'il eut dîtes même qu'il avait un certain ton de compassion dans ce qu'il disait. Il savait que la bête sauvage incontrôlable était une bête sauvage incontrolâble et rien de plus et il avait pitier de cela pour ceux qui avait cette malédiction en eux... Il attendait la réaction de la femme, il était évident dans le comportement de Neven que celui-ci voulait soit obtenir quelque chose de la femme, soit il était un homme désésesperer à la recherche de l'amour ou encore autre chose mais Zack n'appréciait guerre son comportement un peu "lèche-cul" et les regards constant qu'il portait à Zack malgré que celui-ci les lui rendait dans le même genre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Vide
MessageSujet: Re: A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)   A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Icon_minitimeMar 12 Jan - 22:08


Une brise délicate chanta doucereusement sa complainte dans l‘usine abandonnée, permettant au silence d‘être brisé. Les quelques mèches rebelles de la jeune demoiselle s’envolèrent, s’adonnant à une danse éphémère et silencieuse pendant que les premières lueur de l‘aube remplacèrent celles du crépuscule.


Relevant calmement son visage, enfoui il y a de cela quelques instants, pour reprendre son intention vers les deux immortels, Deth‘s ne pouvait encore déterminer de quel race appartenaient-ils. Chose qui l’importait peu en cet instant, car elle n‘avait que pour ennemi ceux qui auront la délicate bienfaisance de s‘aventurer vers là ou d‘autres n‘iraient que pour d‘avare intention.


Lorsque Neven lui élabora la situation, les craintes de la louve se dissipèrent peu à peu :

« Je ne te veux aucun mal, ne t'en fait pas, je t'ai retrouvé nue, et t'ai posé une bâche que j'avais trouvé sur ton corps pour que personne n'en profite, et j'ai attendu ton éveil, tout simplement. »


Il y avait là dans ces paroles une sincérité peu commune en ce temps meurtrie et Deth‘s était convaincue de ces dires. D’un sourire se voulant délicat, la jeune louve le remercia silencieusement de cette intention, plongeant longuemment son regard en lui.



Soudain, un étrange sentiment de mal-être se fit ressentir dans le cœur de la louve. Une migraine aussi douloureuse que la nuit précédente, assommant une nouvelle fois la jeune Lycanne. Observant d’un œil tour à tour ses deux nouveaux compagnons, Deth’s ressentait douloureusement les sentiments qu’ils portaient l‘un envers l‘autre. Un mélange de frustration et de colère. En était-elle la cause ? Elle l’ignorait.


Reprenant tant bien que mal le contrôle d‘elle-même, son visage couleur perle prit les traits envoutants d‘une femme à l‘assurance maitriser de par les années de son passé. Ses craint étant à présent dissipées, Deth’s retrouva toute son assurance et plus une seule étincelle de peur s‘échappa de son regard. Les déductions de Zack sur la lycanthropie de la demoiselle, éveillèrent soudain son intérêt. Plongée dans ses propres songes, Deth’s déduisit qu’ils étaient tous les deux au courant de qui était-elle réellement et qu‘il était inutile de mentir. Un soupir ressemblant à un rire léger cristallin s‘échappa des lèvres de la louve. En compagnie d’un subtil et aimable sourire au concerné, elle se contenta de dire, en guise de seul réponse :



« En ce monde, rien ne peut être considéré comme une chose facile, mon ami. »


Elle jeta un regard compatissant au deux jeunes hommes comme si Deth's semblait être au courant de leurs origines sans le savoir elle-même.



Tenant toujours fermant le seul vêtement qu’il lui permettait de ne pas être dénudé, Deth’s se releva avec aisance. Son corps tendue avec fierté, seul la particularité de se tenir sur la pointe des pieds trahissait ses véritables origines. Les quelques rayons du soleil pénétrant dans le vestige réchauffèrent agréablement le dos nue de la jeune femme.


« Veuillez pardonner cet instinct primaire que j’ai eu à votre égard, messieurs. Je vous suis infiniment reconnaissante pour votre aide en cette nuit bercé par le sang et la douleur. »


Les paroles de Deth’s étaient réfléchit et modérées. Ses quelques gestes les accompagnant, tout aussi fins et délicat que ces dires, résonnèrent à l‘intérieur du bâtiment comme une mélodie oubliée. Laissant un silence calme et apaisant avant de reprendre avec la même assurance :


« J‘espère être un jour en proie à vous être utile d‘une quelconque manière. »

Inclinant dignement son visage par la suite de ses paroles en direction de Neven et Zack, en guise de remerciement.



Revenir en haut Aller en bas
Neven Ayane
Vampire
Vampire
Neven Ayane


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 15
Clan: Shade Hanger

A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Vide
MessageSujet: Re: A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)   A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Icon_minitimeDim 17 Jan - 11:42

La jeune louve me regardait longuement à la fin de mes propos, j'étais étonné par l'éclat de son regard, elle me souriait aussi, je prenais ce signe comme un remerciement, car après tout, j'aurais très bien pus la violer, puis l'attaquer, et enfin revenir chaque jour pour la violer avec haine, mais je n'étais pas comme cela, et de toute façon, j'avais trouvé l'amour même si l'élue de mon coeur ne m'avait toujours rien dit sur cela, à savoir, si c'était réciproque. C'est alors que la jeune femme semblait quelque peu troublée, enfin du moins, elle était embêtée par quelque chose qui n'allait pas, quand, après quelques minutes, son regard c'était changé, elle était pleine d'assurance, laissant place une femme sure d'elle même. Elle parlait alors de sa nuit, et s'excuser de son comportement, comme si c'était de sa faute, alors que non, elle n'était pas responsable de sa transformation en pleine nuit, et puis elle était si aimable que personne ne pouvait lui en vouloir. Pour le vampire, je m'étais trompé, mon regard le fixé mais c'était un regard plus qu'amical, en fin de compte, il était gentils et non un vampire vacant ses occupation à piller et à violer toute les jeunes filles passant. C'est alors qu'elle venait de parler de se rendre utile, une jeune louve ? Pourquoi n'y ai je pas penser, dans mon clan elle pourrait faire connaissance de personne très gentil, je devais lui dire mais sans éveiller les soupçons pour le vampire, après tout, j'avais bien le droit de choisir mon entourage surtout mon île.

Mes yeux se concentraient de nouveau sur la jeune louve, je ne savais pas quoi penser, enfin je ne savais pas quoi faire pour l'approcher, après tout, avec le soleil non loin de son dos, je ne pouvais pas trop m'approcher, mais bon pourquoi pas ? Je ne risquais pas de mourir à la seconde prés, juste me retrouver gravement brulé, après je me serais soigné la zone brulée, et plus rien en serait visible, mais bon, je devais quand même trouver autre chose, j'examinais alors chaque passerelle de membre de la jeune femme, chaque centimètre de sa peau, et avais trouvé une solution, je n'avais qu'à m'approcher par la droite, en me mettant perpendiculairement à elle et en lui soufflant ce que j'avais à dire, et puis au moins, la bas, nous pourrions contrôler sa lycanthropie sans mal, en la bloquant dans une salle fermé, et en lui donnant des animaux pour assouvir sa rage et ainsi, ne plus faire de mal à d'autre personne. Je regardais légèrement notre second invité, voyant qu'il était encore assez loin de la jeune louve, je pouvais tranquillement me diriger sur elle et lui dire ce que j'avais en tête, enfin me présenter personnellement, ainsi que mon clan. Je m'étais mis à marcher tranquillement vers ma nouvelle connaissance, en gardant un sourire et une aisance pour ne pas lui faire peur, je la regardais droit dans les yeux et je me plaçais comme je l'avais en tête, c'est à dire perpendiculairement à elle, la bouche prés de son oreille et lui soufflais au fond de cette dernière.


"Je me nomme Neven, Neven Ayane, et je suis le chef d'un groupe nommé les Shade Hanger, nous avons un but pacifique, et si tu à besoin de notre aide nous serons la, je pourrais même t'amener sur notre île privée, et ainsi t'aider à contrôler cette rage, ainsi tu ne fera plus de mal à des personnes qui ne t'en voulaient pas, et nous pourrons te protéger des personnes qui te voudront du mal, si tu à besoin de plus d'explication dit le moi.... En tout cas, je suis ravie de faire ta connaissance, ah j'oubliais, je fait partie du peuple de la nuit s'abreuvant de sang, mais tu n'a rien à craindre, je me nourris d'animaux qui sont élevés sur l'île. Donc, ne t'en fait pas, je serais la pour t'aider si tu à besoin."

Dans mon discours, qui c'était fait à voix basse, je lui souriais pour lui montre mon hospitalité ainsi que ma gentillesse, je ne voulais pas qu'elle prenne peur avec tout ce que j'avais dit en même temps, mais bon, je devais lui dire avant que le Vampire s'approche de nous, et puis bon, au moins, elle savait qui j'étais vraiment. Je reculais directement à la suite pour m'incliner devant elle, lui prendre la main qui ne tenait pas la bâche, un peu normal en même temps, et pour lui embrasser le dos de sa main, tout en lui souriant, c'était en quelques sortes pour repartir vers de bonne base.

_________________
_____________________________________________________________
A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Rang10
A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) 4b509010
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Vide
MessageSujet: Re: A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)   A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Icon_minitimeMar 19 Jan - 21:49

La louve marquait un bon point lorsqu'elle disait que rien ne pouvait être considéré comme une chose facile dans ce monde vaste mais cruel. Zack était parfaitement en accord avec cela et il ne signiala que son accord avec un mince sourire, sans vraiment ajouté de paroles ou quelque chose. Il ne voyait pas l'utilité de dire quoi que ce soit et il se résignait à être pris dans cet usine jusqu'au couché du soleil où il pourrait finalement retourner cher lui. Cependant, en attendant, il était avec un vampire et une lycanthrope et malgré qu'il n'apprécia pas vraiment l'accueil plutôt méfiant du vampire, il voulait apprendre a connaître cette demoiselle qui semblait tout aussi profonde d'âme qu'il l'était lui-même. L'autre vampire avait cessé de lui porté de constant regard de méfiance et Zack en fit de même malgré qu'il garda son regard sur les deux personnes présentes, peut-être Neven avait-il finalement comprit qu'il n'était pas la seule personne avec de plus ou moins bonnes intentions. Du moins, malgré tout, Zack doutait grandement que le vampire est aidé Deth's simplement pour l'aidé et il était presque sur qu'il attendait quelque chose en retuor de la part de la dame. Solovan remarqua le soleil qui passait de derrière Deth et se satisfit de voir qu'il était positionné un peu plus en diagonale, non loin d'elle, mais de façon a ce que les ultras-violets ne l'atteignent pas.

La jeune louve s'excusa pour avoir laissé ses instincts d'animal la dominé a l'égard de moi ainsi que de l'autre vampire et je fit un signe de tête comme pour dire que ce n'était rien. Car a vrai dire sa ne me dérangeait pas qu'elle est agit comme cela, même que je m'y en attendait presque malgré que je fut surpris du geste soudain envers ma personne, mais ça ne m'avait pas dérangé. J'ajouta a ses dires.




- Oh, ce n'est rien de bien grave, mon aide sera toujours présente si jamais vous avez besoin.


Zack respectait énormément la gente féminine et cela se voyait en ses agissements a l'égard de la demoiselle. Il n'était peut-être pas le ghandi de ce monde ou l'être le plus bienfaisant, mais il ne voulait pas nécéssairement le mal non plus. S'en suivit ensuite que la louve nous demanda a chacun, ou du moins nous avoua a chacun que si elle pourait un jour être utile a l'un, ou les deux, d'entre nous cela lui ferait plaisir. Du moins c'est ce que Zack avait compris de sa phrase et il ne pensait pas être dans l'erreur. Il n'ajouta rien tout de suite, remarquant que l'autre vampire s'approchait de Deth pour lui parlé discrètement, Zack tant qu'à lui s'approcha d'un pas. Profitant du fait qu'ils étaient dans une ville abandonné et qu'il n'y avait donc pas de bruit mis apart les paroles peu audibles de Neven. Il n'entendit pas tout mais en entendit tout de même une partie, rien de clair et de précis mais il avait une idée générale de la chose. Solovan souria a nouveau puis, tout en regardant ailleurs, quoi qu'encore dans la direction de Deth, il ajouta:



- En ce qui me concerne je ne te demande rien, tu n'a pas de dettes envers moi. Mais fait attention, les gens qui veulent le plus notre confiance sont souvent ceux a qui nous ne devrions pas leur accordé..



Dit-il en tournant son regard doucement vers Neven, il était évident qu'il faisait référence a ce vampire qui cherchait a amoudé Deth d'une façon ou d'une autre et il aurait vraiment fallu être stupide pour ne pas se rendre compte qu'il cherchait a la manipuler pour obtenir quelque chose d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Vide
MessageSujet: Re: A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)   A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Icon_minitimeLun 25 Jan - 15:36


Atteignant lentement leurs paroxysmes, les lueurs de l’aube s’éveillèrent d’un sommeil agité. Etant d’origine une créature diurne, Deth’s n’avait toujours eu d’admiration que pour la nuit. La stratosphère étoilée silencieuse accompagné d’une brise légère d’été apaisé le cœur malade des maux du monde de la louve.



Avec une certaine aisance de ces gestes, Neven s‘approcha lentement d’elle. Sa prestation était digne d’un vampire : sillonnant avec grâce le lieu, évitant soigneusement les reflets du soleil. Ecoutant avec précaution les paroles de ce dernier, Deth’s décrocha un sourire compatissant pour celui-ci, l‘expression de son regard cherchant à le réconforter d‘une quelconque erreur qu‘il aurait commis de par le passé.



« Enchanté de faire votre connaissance, cher Neven. »



Laissant un silence filant délicatement entre eux, la jeune demoiselle se mit face a l’immortel pour le sonder d’un regard éclatant. Elle déposa un instant son regard en direction de Zack qui était encore éloigné et baissa une nouvelle fois sa tête avec grâce pour le remercier de se proposer à l’aider si un jour il lui en était besoin. Neven, qui baisa la main de la jeune femme, étonna cette dernière sans pour autant que celle-ci ne le laisse paraitre sur son visage serein. N’étant pas habituée à de telles formules de politesses humaines, elle se mordit simplement un instant la lèvre inférieure, cette petite moue rendit d‘ailleurs Deth‘s tout à fait craquante en cet instant.



« Sachez que votre proposition me touche énormément, mon ami. Malheureusement… - elle baissa un instant les yeux, avant de reprendre toute son intention vers son interlocuteur - Je serais incapable de l’accepter. »


Avant qu’il ne puisse ajouter quoi que ce soit, Deth’s continua avec douceur son récit, comme pour se justifier de ne pouvoir accepter.



« Je ne pourrais abandonner la forêt, mon seul et unique foyer. Je suis consciente de l’atrocité de mes actes en ces nuits sanglantes... Mais je ne pourrais supporter cette idée d’être enfermée comme un animal en cage. J’aime sentir la forêt m’appeler, le silence comme seule compagne. »


Une brise de mélancolie vint s’installer lentement dans le regard de la jeune louve. Déclinant la tête d’un côté pour y admirer l’extérieur du bâtiment pour porter son intention ailleurs et d’y respirer abondamment la brise fraiche du matin. Malgré tout, un sourire se déposa avec douceur entre les commissures couleurs pêche des lèvres de la jeune femme. L’écho des rires enfantins de son enfance lui revinrent en mémoire, un soupir d’extase s’échappant lentement des lèvres de la jeune femme, fermant un instant les yeux et s’enrichissant de la joie qui l’entourait.



« Ne sentez-vous jamais la fraicheur d’une brise légère de l’été scintillant courant le long de votre épiderme comme le plus beaux des souvenirs ? Les feuilles de l’automne dansaient ensemble dans une farandole imaginaire ? La forêt est un havre de paix que certains humains ne savent malheureusement savourer. Et plus que tout, je désir ardemment pouvoir un jour être capable de contrôler cette bête qui est en moi. Elle est mon ombre, ma deuxième vie. Pourrais-je un jour trouver le repos que je souhaiterais éternel pour mon âme et où la fleur sauvage que je représente désir ardemment qu’elle soit comprise. »


Lentement, Deth’s reporta son visage vers celui de Neven, lui offrant de nouveau un regard luisant de bienfaisance. Déposant par la suite une main vagabonde sur le visage de ce dernier, pour lui relever gentiment la tête et lui dégager les quelques mèches rebelles de Neven comme une mère intentionnée. Cette action n’était nullement pour le charmer, tout au contraire. Mais étant une Lycanne, ces gestes pouvaient porter à confusion bien que pour elle, rien de ce qu’elle faisait n’était choquant. De plus, charmer un homme faisait partie de très loin de l’une de ses occupations. Elle en avait d’ailleurs en horreur car pour cette jeune femme, un seul et unique homme ferait d‘elle, sa promise. Sa fidélité, était imparable. Ses prunelles pétillant de malice, elle ajouta dans un soupir avant de lui tourner le dos :



« Puissiez me comprendre ainsi que de me pardonner, Neven. Peut-être accepterais-je un jour votre proposition. »



Il eut un silence apaisant pendant un bref instant avant que Zack n’affirme qu’il était préférable de se méfier des personnes qui désir notre confiance. Deth’s ressentit cet élan de mépris et de colère que le jeune Vampire semblait ressentir pour Neven. Chose qu’elle ne pouvait totalement saisir, mais qui rendait nerveuse la jeune louve. Elle espérait intérieurement qu’il n’y aurait pas de mal entendu et c’est pourquoi elle s’avança avec prestance vers le jeune Zack. Ces yeux le fixèrent longuement, sa démarche donnant certainement la désagréable sensation qu’elle était trop sûre d’elle, cherchant à intimider les quelques personnes présentes bien que cela ne fusse aucunement le cas.



Deth’s était maintenant face à l’immortel et, malgré que la jeune louve soit sur la pointe des pieds, Zack était plus grand d’une tête qu’elle. Sans crier gare, elle alla lentement coller son front sur celui du jeune homme, se tendant du mieux qu’elle put, le regardant dans les yeux comme pour y percer son âme. Tout comme pour Neven, elle ne chercha pas à charmer ce dernier. Il s’agissait d’un geste que les Lycans ont pour habitude d‘appliquer entre eux pour réconforter un de leurs amis. Après un instant, donnant l’impression qu’elle avait lu en lui, Deth’s murmura tristement :



« Pourquoi être toujours sur vos gardes mon ami ? Apaisez votre âme de vos maux… Pitié, ne soyez plus malheureux. »



Elle recula par la suite d’un pas, à une distance respectable des deux hommes et ajouta à ces derniers dires :


« Chers immortels, mon nom est Deth‘s… Deth‘s Dream. »

Le reste de la matinée se déroula sans encombre. La discussion entre les trois immortels battait lentement son cours avec harmonie, chacun se détendant peu à peu de la présence des autres. La jeune louve qui n’était pourtant pas bien vêtue, ressentait le respect que les deux Vampires avaient envers elle en prenant soin de ne pas déposer le moindre regard indiscret sur elle. Chose qui la toucha beaucoup, lorsqu’ils se proposèrent de la ramener lorsque la nuit venait enfin de retomber une seconde fois. Déclinant leurs offres en s’inclinant dignement, elle argumenta qu’elle ne désirait pas les retarder plus longtemps, se doutant qu’ils devaient être certainement occupé à de bien d’autres choses que de ramener une louve errante à l’intérieur de la forêt de Tokaï.


Zack repartit avec sa voiture, tandis que Neven disparut tout également dans les profondeurs de la nuit… Ils ont pourtant insistaient pour qu’ils lui rapportent quelques vêtements, ce que la jeune louve accepta à l’unique condition qu‘ils aillent chercher ses vêtements lui appartenant, ne désirant pas qu‘ils lui achètent une tenue avec leurs revenus financiers. Deth’s resta un instant à l’intérieur du bâtiment en ruine, se remémorant la journée qu’elle venait de passer en leur compagnie. Un léger soupir d’aise apparût sur son visage serein, espérant au plus profond d’elle qui reverrait des personnes aussi agréable de compagnie.






~ FIN DU RP ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Vide
MessageSujet: Re: A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)   A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A l'encontre de l'eveil (PV Neven Ayane - Zack Solovan - Deth's Dream)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Archives :: Rp terminés -