AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Egona Jansen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



Egona Jansen Vide
MessageSujet: Egona Jansen   Egona Jansen Icon_minitimeLun 4 Jan - 5:29

Nom : Jansen

Prénom : Egona

Surnom : Skaliko / Die Herscherrin

Clan: Pas encore

Niveau : 1

Pouvoir :
Miroir – Asoeld, la malédiction des Jansen


Stade 1 : La relation de confiance entre Asoeld et Egona est totalement nulle, il voudra prendre sa place à chaque invocation et passera son temps à essayer de la forcer à l'appeler, par harcèlement mental, en lui parlant en permanence jusqu'à ce qu'elle craque. Ce qui, étant donné qu'elle ne peut pas lui parler en retour, arrive souvent bien vite. De plus, si Asoeld n'est pas à moins de deux mètres d'un miroir, il devient libre et Egona reste enfermé. Donc en conclusion, à ce niveau, son pouvoir ne lui sert qu'à se mettre en danger, bien que quelquefois elle soit obligée de l'invoquer pour se sortir d'une situation dangereuse. Quand elle se trouve dans la pièce, elle peut parler mentalement à Asoeld (bien qu'il ne puisse pas non plus lui répondre) et en se débrouillant bien, le forcer à revenir. Pendant qu'elle récite la formule, il y a comme des lianes invisibles qui agrippent son esprit et son cœur, ce qui fait qu'elle a toujours du mal à la finir.

Stade 2 : Si leur relation a un peu évolué, Asoeld garde toujours son aspiration à la liberté comme priorité, et ne se prive pas de le faire comprendre à Egona. Il la laisse dormir à peine deux heures par nuit, puis recommence à lui parler, de tout et de rien, là où il est il n'a pas besoin de dormir. Par contre elle, elle a besoin de sommeil… Elle peut lui répondre, avec une limite de cinq minutes de paroles mentales par jour, ce qui n'est pas génial comparé au nombre d'heures qu'il passe à la harceler. La limite de distance pour qu'Asoeld retrouve sa liberté passe à quatre mètres, et Egona a plus d'emprise sur son esprit pour le forcer à ne pas s'éloigner, et peut se venger de toutes les heures où il la harcèle. La douleur à l'invocation est toujours aussi forte à cause des liens invisibles.

Stade 3 : Asoeld et Egona s'entendent mieux. On ne peut pas aller jusqu'à dire qu'ils sont amis, mais le démon a fini par comprendre que si Egona meure, il ne pourra même plus goûter aux plaisirs du monde réel. Il agit donc dans son propre intérêt, mais ne lutte plus constamment pour la liberté, et laisse un peu Egona tranquille, bien qu'il lui cause toujours de sérieux maux de crâne en lui posant plein de questions sur tout et sûr rien. Comme elle commence à pouvoir lui parler aussi, ils se lancent parfois dans des discussions mentales et Egona perd totalement le contact avec la réalité, c'est le prix à payer pour une communication longue durée avec le démon, si la communication dure trop longtemps elle s'évanouit. La limite de distance pour qu'Asoeld devienne libre est de six mètres, et il passe souvent à la limite de la franchir… Ce qui fait qu'Egona à décider de déposer un miroir transportable dans sa chambre au cas ou il voudrait visiter un peu. Mais comme il ne le prend jamais, elle ne le laisse pas faire. L'emprise d'Egona sur Asoeld n'a pas augmenté, plutôt diminué, elle lui laisse plus de liberté puisqu'il ne veut plus officiellement prendre sa place. L'invocation est et reste douloureuse, la pression sur son cœur diminue mais celle sur son esprit s'accentue.

Stade 4 : La relation entre Egona et Asoeld a légèrement basculé. Si Egona apprécie Asoeld car il ne la harcèle plus, lui ressent un certaine admiration pour elle car elle a réussi à la garder prisonnier tout ce temps. Cette admiration et ce respect, plus que son plaisir d'être dans un autre monde, le pousse à protéger Egona, bien qu'il soit rare de se retrouver face à un miroir en plein combat. Ils se parlent davantage au travers des miroirs, parce qu'ils peuvent s'exprimer à voix haute et se voir ce qui est, admettons-le, plus pratique, bien qu'ils puissent encore discuter mentalement. Mais pour rester en connexion mentale longue durée avec lui, c'est à dire plus d'une demi-heure, elle doit se couper de ce qu'il l'entoure. A plus d'une heure, elle s'évanouit. La limite de distance pour qu'Asoeld devienne libre est de huit mètres, et quelquefois il tente de la franchir, puisqu'il est impossible qu'il abandonne son rêve de liberté. Egona peut toujours forcer Asoeld à se diriger vers un miroir, même si maintenant il le fait souvent de son propre chef, elle garde une emprise permanente sur son esprit pour lui éviter toute tentation. Les liens qui l'attirent quand elle récite la formule serrent à peine son cœur mais exercent une puissante pression sur son esprit. Si elle l'invoque plus de trois fois en une journée, elle risque des problèmes de mémoire.

Stade 5 : On peut dire qu'Egona et Asoeld sont devenus amis, bien que le démon ressente toujours une nuance de respect pour elle, puisqu'elle reste quand même son maître étant donné qu'elle seule décide de quand elle veut l'appeler. Il ne lui parle que très rarement sans son accord, même s'il lui arrive de craquer et de la réveiller quand elle dort, par ennui. Elle se balade en permanence avec un miroir sur elle, pour lui parler un peu "en direct". La durée maximale de discussion mentale consciente avec lui est de trois quart d'heures, ensuite elle n'a plus conscience de la réalité et peut même perdre connaissance si cela dure trop longtemps. La limite de distance pour qu'Asoeld soit libéré est passée à dix mètres, mais il n'essaye que très rarement de la franchir. Bon, il essaye quand même… Egona garde une emprise constante sur l'esprit d'Asoeld quand elle est prisonnière, histoire d'éviter les bavures, étant donné qu'elle n'a pas grand chose d'autre à faire. L'invocation reste très douloureuse pour son esprit. Contrepoids de son amitié forte avec Asoeld, elle peut devenir amnésique si elle l'invoque plus de cinq fois dans la même journée.

Corps d'espionne

Stade 1 : Egona ne sait pour l'instant que ralentir son cœur, ce qui n'est pas forcément la plus utile des caractéristiques de son pouvoir. Elle peut également rendre sa peau moins brillante, ce qui vu à quel point elle est lumineuse est fichtrement pratique pour se dissimuler dans l'ombre. Elle ne peut pas encore faire grand chose d'autre avec son pouvoir… De plus, si elle l'utilise trop il peut lui être fatal, car elle peut perdre la notion de la vitesse des battements de son cœur et l'arrêter complètement. Dans ce cas-là, elle mourrait sur le coup, sans possibilité de le refaire battre. Si elle a peur ou s'inquiète, son pouvoir sur son cœur devient inutilisable. C'est valable pour les quatre premiers stades.

Stade 2 : Egona peut toujours ralentir les battements de son cœur, même si maintenant elle a un peu plus conscience de leur vitesse et risque un peu moins de le désactiver accidentellement. En plus de pouvoir ternir sa peau, elle peut diminuer le bruit de ses pas pour les rendre moins détectables, à condition de ne pas porter de chaussures.

Stade 3 : Egona peut désormais rendre ses pas totalement silencieux, même lorsqu'elle porte des chaussures. Elle a de plus en plus conscience de la vitesse de son cœur, et donc de moins en moins de risque de l'arrêter. En plus de pouvoir ternir sa peau jusqu'à lui enlever toute sa brillance, elle peut également ternir l'éclat de tout ce qu'elle porte sur elle, bijoux et autres choses rutilantes. Elle peut également diminuer le volume et la vitesse de sa respiration, là encore avec un danger de cesser de respirer sans s'en rendre compte.

Stade 4 : En plus de pouvoir ralentir son cœur, marcher en silence et éteindre tous les éclats sur elle, elle peut désormais rendre sa respiration tout simplement silencieuse, et l'adapter aux battements de son cœur. En fait, si avant elle pouvait seulement la ralentir, maintenant elle se calque au rythme de son cœur automatiquement, et ne fait plus le moindre bruit. Egona a acquis les bases de la maîtrise de sa température, même si pour l'instant elle ne peut l'abaisser que de quelques degrés.

Stade 5 : Le pouvoir d'Egona a atteint le maximum de ses capacités, elle peut ralentir cœur et respiration, rendre silencieux cette même respiration et ses pas, ainsi que toute partie d'elle en contact avec une surface, faire disparaître toute brillance sur elle et abaisser la température de son corps aussi bas qu'elle le souhaite. Ses limites restent les mêmes : elle peut arrêter de respirer ou arrêter son cœur par mégarde, et si sa température descend en dessous de quinze degrés elle risque de s'évanouir. Si elle ne s'évanouit pas, elle peut mourir en dessous de dix degrés.

Arme de départ : C'est un couteau à lame d'argent, orné d'inscriptions en allemand, qui sont en vérité les détails de la malédiction d'Asoeld. Le manche est d'un rouge assez proche du violet, avec des veinures dorées. Il est gravé d'un J.


Arme acquise :

/

Rp en cours :
Juste for fun
Une nuit de contournement

Rp terminer :
/
Revenir en haut Aller en bas
 

Egona Jansen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Anciennes fiches de personnage :: Anciennes fiches techniques -