AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Visite imprévu [PV Ruka]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Visite imprévu [PV Ruka] Empty
MessageSujet: Visite imprévu [PV Ruka]   Visite imprévu [PV Ruka] Icon_minitimeJeu 31 Déc - 20:59

Gabriel était dans une journée de congé. L'horaire du corps policier était ainsi faite qu'il avait été sur un quart de nuit trois nuits d'affiler et maintenant il avait donc droit à 2 jours de repos sans travail. Et comme les chiffres de nuit vous dérèglent sans merci l'horloge biologique ... Gabriel était en plein dans son sommeil à ce moment. L'horaire de policier était parfois un truc que Gabriel détestait, mais il savait s'en accommoder et faire avec. Gabriel pouvait travailler à n'importe quel moment de la journée dépendamment du quart dans lequel il était rendu dans son horaire et Ruka entrait au bar quand on lui disait de venir travailler ... ce qui faisait parfois de grand conflit de compatibilité. Ou bien tout simplement Gabriel venait se coucher alors que Ruka partait, enfin bref ... c'était un peu difficile à gérer par moment. Mais dans les bras de Morphée, tout cela n'effleurait même pas l'esprit du policier, qui ne faisait que prendre le sommeil qui lui avait manqué ces trois dernières nuits, sachant que Ruka le réveillerait à son arriver pour ne pas qu'il dorme toute la journée et qu'il soit incapable de fermer l'œil de la nuit. Sauf qu'il ne s'attendait pas à ce qu'on le réveille avant Ruka, ce qui d'ailleurs fut un surprise qu'il ne pu pas du tout qualifier d'agréable ou désagréable sur le coup.

La sonnerie du téléphone lui parvint, il ouvrit les yeux et son regard tomba sur le cadran droit devant lui. Midi et demi, il jura, qui pouvait bien appeler à cette heure. Il se tourna sur le dos et décrocha le téléphone sans conviction, pressa le bouton 'talk' et posa le combiner contre son oreille.
" Allo. " La voix qui résonna lui était familière, mais sous le sommeil encore présent il ne pouvait dire qui. " C'est bien moi, j'ai l'honneur de parler à? " Le nom qu'il entendit le fit presque grogner. " M.Lysander? Ruka n'est pas là ... à moi? " Mais que pouvait bien lui vouloir ce type à la fin? Sans se détester, les deux hommes n'avaient jamais été vraiment près l'un de l'autre. " Passez dans 30 minutes, oui, c'est envisageable. Ma mère sera là? ... d'accord ... oui, je serai là ... au revoir. " Gabriel mit le téléphone sur le meuble et soupira, pourquoi M.Lysander s'intéressait à lui soudainement? Il semblait que rien n'avait réellement changé dernièrement, Ruka était installer ici depuis quoi ... peut-être un mois ... tous deux travaillaient, sa sœur était toujours en contact avec son père. Et merde, il détestait l'idée que le père de sa sœur s'intéressait à lui, il l'avait toujours traité comme, le gamin de sa femme, mais jamais comme un gamin qui était en lien avec lui. Il saurait quand l'homme arriverait, qui plus est, sans la présence de sa mère.

Après quelques minutes Gabriel se leva, il s'était laver avant de venir au lit et était donc propre, il enfila des pantalons de jogging confortable et fit une vingtaine de pompes comme il en avait l'habitude. Puis il sortit de la chambre et ferma la porte. À vrai dire, il ferma plusieurs portes, M.Lysander ne connaissait de l'appartement que la cuisine et le salon, à moins que Ruka lui est montré plus, et c'était parfait ainsi. N'ayant pas fin, il se contenta d'aller à l'avant de la fenêtre, où la voiture de son visiteur fit bientôt son apparition. Tout était bien ranger, parfait, il attrapa une camisole qui restait sur le dossier du divan pour l'entraînement habituel qui suivait son réveil, puis il l'enfila pour aller répondre à la porte où était son invité imprévu. Une fois la porte ouverte et les salutations d'usage échanger, il fit entrer l'homme et les deux passèrent au salon, autant l'un que l'autre restant debout. Gabriel détestait être assis, il l'était bien assez souvent quand il faisait ses foutus rapports au poste, donc là il voulait pouvoir marcher un peu en parlant, s'adosser à un mur, mais pas être assis. Le fait que celui qui avait quelque chose à annoncer soit debout était significatif aussi, M.Lysander voulait paraître plus grand, plus impressionnant, ce qui présageait que le sujet ne serait pas de tout repos.


" - Quelque chose ne va pas M.Lysander? C'est rare que ce soit moi l'objet de vos visites.

- J'en conviens Gabriel, mais je vais être honnête, je m'inquiète beaucoup pour Ruka.

- Elle va bien pourtant ...

- Je sais, je sais. Mais honnêtement, qu'est-ce qui se passe entre vous?

- Quoi? Mais où est mon implication dans tous cela?

- Elle à quitter la maison pour venir s'établir en appartement avec toi ...

- Et alors! En quoi c'est ma faute M.Lysander! Nous avons tous besoin à un moment ou un autre d'avoir notre vie, de nous dissocié de nos parents pour grandir par nous même! Elle à 20 ans, ce n'est plus une gamine!

- Mais elle a abandonné ses études!

- Si elle n'était pas intéressée ...

- Ma fille est studieuse et veux toujours apprendre ...

- Je ne suis pas dans sa tête M.!

- Gabriel, pourquoi ma fille change ainsi en si peu de temps, pourquoi elle abandonne ses études ainsi, que se passe-t-il entre vous? Tu n'ignore pas que l'instinct des loups est extraordinaire non?

- Et c'est moi le responsable? Laissez-moi rire, si cela ne vous offusque pas trop! Et je n'ai pas peur du loup M.Lysander, une bête reste une bête peut importe ce qu'elle est!

- Ce n'est pas le loup qui parle Gabriel, il dort et il serait ridicule qu'il se mêle à cela. Tout ce que je veux c'est le bien de ma fille et il n'y a que toi qui puisses me dire!

- Je vous l'ai dit, je suis pas dans sa tête! Et pitié, laissez moi avec ça, vous ne m'avez jamais apprécié, vous aimez ma mère et donc me tolérer, mais je ne suis qu'un sale gamin à vos yeux! Je n'ai aucune idée autre que ce que votre fille vous à dit, je ne l'empêche aucunement de parler avec vous, alors ne m'impliquer pas dans tout cela! Continuez de veillez sur Ruka et laissez moi continuer ma vie doucement!

- Gabriel, c'est vrai, je ne t'ai jamais vu et je ne te verrai jamais comme un fils. Mais tu n'en reste pas moins lié à moi. J'aime ta mère et je t'aiderai. Mais comprend que tu étais mêlé dans des choses peu recommandables, il y avait parfois des fusillades, tu es si surpris que je ne veuille pas vraiment te voir comme un fils?

- Je survivais! Je faisais survivre ma famille! Mais vous ne comprenez pas vous, vous êtes arrivé avec de l'argent pour subsistez, pour bien chérir votre fille, alors que moi je devais assurer la survie de moi et ma mère dès le plus jeune âge, que je devais survivre à une réalité hors de votre entendement d'homme bien aveugle! Relier à vous, peut-être, mais soyez honnête, mon bien-être n'est pas ce qui vous interpelle le plus, pas le sale gamin que vous voyez grandir depuis 20 ans, pas vrai?

- J'aurais bien voulu te donner accès à une école comme celle de Ruka, j'aurais aimé pouvoir changer les choses pour toi ...

- Mais j'en ai rien à faire de cela! J'ai ma vie et je la réussis!

- Et c'est pourquoi je n'ai jamais tenté de la changer, je savais que tu ne le voudrais pas.

- Alors pourquoi venir là, à ce moment, en m'accusant des maux qui vous ronge!

- Ne fait pas l'innocent, Ruka n'a jamais été normal à ta présence.

- Je ne suis que son grand frère, contrairement à vous dans votre monde de principes et de règles chiantes, nous dans les 'bas fond' on apprend à être une famille unit. J'ai protégé ma sœur et j'ai apprit à avoir sa confiance comme elle eu la mienne, on s'entre-aide pour se sortir de ce monde de merde et on a apprit à coopérer! Vous voudriez que je la déteste?

- Non ... non ... mais je te l'ai dit, l'instinct du loup est grand et ... mon instinct n'aime pas qu'on lui cache des choses. Je suis vraiment peiné de ne pas pouvoir savoir avec certitude que le fils de la femme que j'aime m'est honnête.

- Si vous n'avez pas confiance en moi M.Lysander, c'est loin d'être mon problème vous voyez, c'est pas une nécessité pour moi non plus, loin de là.

- Bien, bien ... j'imagine que tu as raison, que ce n'est pas alarmant ... désolé du dérangement. "


L'homme soupira et sans plus de conversation prit le chemin de la porte pour sortir. Gabriel le regarda sortir avec une certaine fureur, il détestait qu'on investigue sa vie et se doutait que le père de sa sœur ne lâcherait pas la chose aussi facilement. Les deux hommes venaient de deux mondes différents, M.Lysander un type bien élever de la 'bonne' société ... Gabriel un type ayant plongé dans les bas fonds toute son enfance et son adolescence, qui avait survécu et qui avait un passé des moins nets. Peut-être l'origine de la séparation entre eux, qui pouvait vraiment savoir, Gabriel n'avait pas envie de se poser la question et n'avait pas non plus l'envie de chercher la reconnaissance et l'appréciation de ce type, même s'il était l'homme que sa mère aimait et le père de sa sœur. Ruka avait-elle pu laisser sous-entendre leur lien à celui-ci? M.Lysander avait-il seulement du flair pour voir la chose? Gabriel n'en avait pas la moindre idée, mais il ne tolérerait pas longtemps l'enquête que celui menait sur lui. Une fois la voiture de l'homme partit, le policier retira sa camisole et la remit sur le divan, retournant dans sa chambre pour se coucher sans plus de formalité et reprendre un peu de repos avant que Ruka ne revienne à l'appartement. Il fallu seulement quelques minutes pour que l'esprit de Gabriel quitte à nouveau le monde des vivants pour le monde des rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Lysander
Lycan
Lycan
Ruka Lysander


Feuille de personnage
Espèce: Lycan
Niveau: 2
Clan: Aucun

Visite imprévu [PV Ruka] Empty
MessageSujet: Re: Visite imprévu [PV Ruka]   Visite imprévu [PV Ruka] Icon_minitimeSam 2 Jan - 2:02

"J’arrive ! J’arrive !"

Seize heures et demi. Dans peu de temps, Ruka aurait enfin fini son service pour aujourd’hui et pourra enfin rentrer chez elle. Avec son petit calepin, elle prit note de sa dernière commande et partit chercher ce que ses clients lui avaient demandé. Préparant un cappuccino, son patron aussi barman vint à sa rencontre, un grand sourire accroché sur le visage. La jeune femme n’aimait pas ça. A chaque fois que son chef lui offrait ce genre de visage, c’était pour lui demander un service.

"Ruka, ma petite Ruka, serais-tu libre pour faire le service ce weekend pour la nuit aulieu de la journée ? Tu seras évidemment payé, même mieux que ce que tu gagnes durant la semaine."

La jeune fille soupira. C’est vrai qu’un peu plus d’argent pour s’offrir un peu de luxe était tentant, mais c’était impossible. Pourquoi ? Parce que ce weekend commençait la pleine lune, impossible donc pour elle de sortir à cause de sa nature de lycanne. Mais même si les serveuses n’étaient pas toutes humaines, son patron l’était lui et bien sûr, il n’était pas au courant de la nature de certaines de ses employées. Et il valait mieux ne pas l’affoler.
Ruka offrit donc un sourire poli et se pencha légèrement pour s’excuser.

"Pardonnez-moi mais je ne pourrai pas être de service ce weekend. Mais peut être quelqu’un d’autre ou la semaine prochaine… ?"

Le chef du bar soupira à son tour, apparemment assez déçu. Sans doute avait-il besoin de son aide surtout pour ce weekend, mais la lycanne était tout bonnement incapable de pouvoir faire ce service.

"Le match de hockey sur glace va attirer un grand nombre de supporters ce weekend, voilà pourquoi j’aurai souhaité votre présence. Vous êtes ma serveuse la plus rapide et efficace ; mais si vous avez un empêchement, je ne peux rien y faire."

Il est vrai que la jeune fille avait toujours été rapide dans les taches à faire comme le service ou le ménage, surement ses joggings quotidiens lui apportaient une certaine rapidité d’action. Quoiqu’il en soit, son patron abandonna. Il était parfois un peu lourd ou sévère, mais ce n’était pas un méchant homme.
Servant finalement ses derniers clients, il était temps pour elle de rendre son tablier pour repartir chez elle. Prenant son sac à main et enfilant sa veste noire, elle partit en direction de chez elle alors que le soleil commençait à se coucher.
Ses talons claquant sur les pavés, une vibration partit de la poche de sa veste. Son portable en mode vibreur sonnait. Le sortant négligemment de sa poche, elle regarda de qui provenait l’appel avant de répondre. Respirant un bon coup, elle décrocha.

"Allo papa ? Oui… Oui oui je vais bien et toi ? Non aucun souci… Et maman ? Hn… Je suis sur le chemin pour rentrer à la maison… Oui je fais attention… D’accord, bisou."

Arrivant à l’entré de son petit immeuble, elle raccrocha. Son père avait l’air inquiet, mais il l’avait toujours été un peu avec elle. Sans vraiment trop chercher ce qui avait pu se passer, elle grimpa les escaliers et entra finalement dans l’appartement qu’elle partageait avec son frère. Aucun bruit ne se faisait entendre, surement dormait-il encore.
Posant sa veste et son sac négligemment dans l’entrée, ses talons claquèrent doucement contre le parquet jusqu’à l’entrée de la chambre où son frère était endormi. Ouvrant la porte tout doucement, elle entra et s'accroupit à coté du lit, en face de Gabriel.
La jeune fille resta dans sa contemplation quelques minutes, un petit sourire aux lèvres. Finalement, une de ses mains refroidis par le temps hivernale de l’extérieur se posa sur la joue de son frère.

"Réveilles-toi… Sinon tu ne vas pas pouvoir dormir cette nuit."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Visite imprévu [PV Ruka] Empty
MessageSujet: Re: Visite imprévu [PV Ruka]   Visite imprévu [PV Ruka] Icon_minitimeSam 2 Jan - 6:26

" Et ça ne serait pas pour te déplaire ma belle. "

La voix endormit mais moqueuse de Gabriel s'était élever peu après le contact glacé. Il avait toujours les yeux fermés et une respiration lente, comme s'il avait parlé en dormant. Des frissons par contre avait suivit le toucher froid de la main, un petit sourire avait aussi prit place sur ses lèvres. La plaisanterie était bien évidemment bénigne, mais en même temps elle l'écœurait un peu. Ce pouvait sembler surprenant, mais ce qu'il devenait avec sa sœur lors de leur rapprochement ne lui plaisait pas tant que cela, mais en même temps, c'était plus fort que lui. D'un autre côté, il se doutait que si jamais ce n'était pas ainsi, il n'aurait pas une vie aussi stable en dehors de cela et n'aurait même jamais pu devenir policier. Avec une grande lenteur, il ouvrit les yeux et à son tour contempla tranquillement le visage de sa sœur, s'attardant longuement sur ses yeux. Elle arrivait à peine de travailler, elle était encore dans son habit de travail et avait même ses souliers encore. D'un coup d'œil furtif il passa au cadran, 17h environ, Ruka travaillait à environ 15 ou 20 minutes de leur appartement. Gabriel aurait nettement préférer qu'elle fasse le trajet en voiture, mais il n'avait pas encore l'argent, il économisait pourtant et dans 1 ans selon lui ce serait possible. Policier était certes un métier très bien payer, mais avec l'appartement, sa vie, celle qu'il menait avec sa sœur ... l'entretient que lui coûterait le véhicule ... c'était un peu risquer selon lui pour le moment.

" Ta journée c'est bien passée ma petite sœur adorée? "

Question routinière et un peu débile, parce qu'il le verrait si ça avait mal été, mais il sortait à peine de son sommeil. Il avait beau être vif d'esprit, il se sentait un peu embrumé encore et posa une de ses mains sur celle de Ruka. Puis un bâillement lui échappa et doucement la mémoire lui revint sur la visite de M.Lysander, il grogna et releva de ses deux mains pour faire passer ce grognement comme un de réveil. * Pas envie de lui dire que moi et son père on s'est chamailler merde. Sauf que ... si M.Lysander décide de pousser plus loin ... c'est le prix à payer pour une sœur aussi génial faut croire. * Une fois redressé sur ses bras, il s'assit sur le lit en laissant dépasser ses pieds et toujours en gardant la main de sa sœur sur sa joue, il lui fit un tendre sourire en l'attirant vers lui. " Holà, tu reste ici toi, je te garde avec moi. " Il la regarda en lui faisant un magnifique sourire et l'embrassa doucement. Les premières fois il avait eu du mal à vraiment se laisser aller, elle était sa sœur non, mais maintenant c'était rendu naturel et il n'avait plus aucun mal à se faire à l'idée. En même temps, le geste le réconfortait un peu, il ne voulait pas que M.Lysander lui retirer sa sœur, il voulait la garder avec lui. Il doutait que l'homme de la grande société tolérerait cela, pas sans une engueulade dans les règles de l'art du moins.

" Ma petite sœur adorée, j'ai une question toute simple, j'aimerais vraiment savoir. " Il lui sourit avec chaleur et la regarda avec une grande tendresse. " Tu voudrais reprendre tes études? Ou plutôt, pourquoi les avoir arrêter. " Il caressa sa joue avec son pouce. " Je suis un peu curieux et puis on était dans l'emménagement et tout jusqu'à pas longtemps. "

Gabriel aurait pu user de subtilité et avoir sa réponse de manière détourné, mais il n'en avait pas la moindre envie. Les bras entourant la taille de sa sœur, il ne pouvait que se dire que la croissance avait bien réussit à celle-ci, les longs cheveux de la jeune femme chatouillant son torse un peu. Avant qu'elle ne puisse répondre, il l'embrassa à nouveau doucement et se releva en la tenant dans ses bras, toujours habillé de son pantalon jogging. D'un pas lent, il sortit de la chambre, portant sa sœur sans le moindre problème. Il passa la porte sans accrocher la jeune femme nulle part et se rendit au salon pour la déposer couché sur le divan. Une fois cela fait, il se redressa et se tourna pour saisir sa camisole et l'enfiler en baillant de nouveau. Il s'étira les bras pour les sortir de leur sommeil et tourna la tête à droit, puis à gauche, deux petits craquements se faisant entendre dans l'air. Puis, dans un mouvement pour étirer ses bras à nouveau, il fit craquer ses doigts. Puis lentement, il retourna près du divan et caressa la joue de sa sœur de ses doigts avec délicatesse. Il s'assit sur le divan contre sa sœur, la laissant enfin répondre à la question. Maintenant il était complètement réceptif à la réponse et se disait qu'elle avait eu le temps de se figuré la réponse qu'elle voulait lui donné.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Lysander
Lycan
Lycan
Ruka Lysander


Feuille de personnage
Espèce: Lycan
Niveau: 2
Clan: Aucun

Visite imprévu [PV Ruka] Empty
MessageSujet: Re: Visite imprévu [PV Ruka]   Visite imprévu [PV Ruka] Icon_minitimeSam 2 Jan - 22:14

Nombre de personnes auraient été choqué en entendant sa première phrase, pas vraiment le genre de chose qu’on disait à sa sœur. Mais leur relation été spéciale, bizarre, incorrecte… Mais pas aux yeux de Ruka, qui son sourire toujours accroché à son visage, regardait Gabriel se réveiller difficilement. Elle s’en voulait presque de l’avoir sortit de ses songes. Mais le temps c’est de l’argent, et il en manquait toujours, surtout qu’ils économisaient pour une voiture tout en payant le loyer qui n’était pas donné. Côté loisirs et plaisirs, Ruka n’achetait pas grand-chose, même son placard ne comptait que très peu de tenues : son pantalon et t-shirt de sport pour son footing, un deuxième habit de travail lorsque le premier était à la machine, deux jeans, trois hauts et une tenue de soirée qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de porter. Le genre de robe chic que l’on portait dans un restaurant ou soirée mondaine, une occasion donc bien hors de portée. Elle ne se souvenait même plus qui avait pu lui offrir ça.

Tout cela pour dire que leur rapprochement qui aurait pu être jugé d’inhumain par les gens extérieur ne l’écœurait pas et que la jeune femme trouvait même cela normal. Ses sentiments pour lui avaient évolué, leurs comportements avaient suivi, voilà tout.
Gabriel avait finalement ouvert les yeux et lui posa une question qui paraissait bien niaise de la part de son frère.

"Comme d’habitude mon grand frère chéri."

Ruka avait insisté sur le « grand frère chéri » pour lui faire comprendre ce qu’elle pensait de cette question. En même temps, Gabriel semblait être encore un peu dans les vapes. Posant une main sur la sienne, son frère bailla puis grogna. Instinct de lycan aux aguets, la jeune femme comprit rapidement qu’il pensait à quelque chose de désagréable, malgré le fait qu’il ait essayé de le cacher. Elle n’était pas n’importe qui après tout, en plus de ne pas être humaine, elle était sa sœur, et cela pouvait lui permettre de voir des choses plus facilement que quelqu’un de l’extérieur.

"Il s’est passé quelque chose pendant mon absence ? Tu as fais un cauchemar ?"

Voilà, elle ne voulait pas laisser ce doute, en plus d’être curieuse de nature. S’assaillant sur le lit, Gabriel l’attira vers lui. Avec un magnifique sourire, il l’embrassa sans aucune brutalité. Ça ne répondait pas à sa question, mais s’était toujours agréable, aussi l’embrassa-t-elle à son tour. Ruka en aurait presque oublié tout ses soucis s’il n’avait pas enchainé sur une question qui eut plus le don de lui faire serrer les dents. Avant qu’elle ne puisse y répondre, son frère s’empara de nouveau de ses lèvres et la transporta jusqu’au canapé du salon. Il valait mieux se déplacer avant que Gabriel ne s’endorme à nouveau, quant à la nécessité de la déplacer lui-même… Elle n’allait pas s’en plaindre, depuis toute petite, elle avait toujours aimé être porté, ça équivalait bien une étreinte à ses yeux. Les bras qui l’entouraient avaient bien gagné en muscle ses dernières années, étrangement rassurant et effrayant en même temps.

Ceci fait, le jeune homme fit craquer certains de ses membres, ce qui eut le don de faire froncer les sourcils de Ruka. Elle n’aimait pas le bruit du craquement des articulations et ne comprenait pas comment on pouvait faire ce bruit. La jeune femme avait déjà essayé, mais aucun bruit ne ressortait, mais ce n’était surement pas plus mal.
Enfin, il fallait bien lui donner une réponse. Avec un sourire un peu forcé, la lycanne répondit le plus naturellement possible.

"Mes études ? Et bien… Ça ne m’intéressait pas plus que ça."

Mensonge ! Mensonge ! Mensonge ! Bien sûr qu’elle aurait aimé faire des études ! Seulement… Si elle les avait faites, soit elle serait restée sous le joug de son père, soit elle aurait été un poids financier pour son frère. Et l’un ou l’autre lui aurait fait horreur.

"Pourquoi cette question ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Visite imprévu [PV Ruka] Empty
MessageSujet: Re: Visite imprévu [PV Ruka]   Visite imprévu [PV Ruka] Icon_minitimeDim 3 Jan - 1:03

" Les reprendre ne serait pas impossible si jamais tu changeais d'idée. "

La réponse qu'elle donna était la même qu'elle avait toujours donnée, les études ne l'intéressait pas. Était-ce M.Lysander qui avait mit le doute dans la tête de Gabriel? Peut-être, mais le doute était là. Seulement, si un doute n'était pas probable et raisonnable, alors il ne servait pas à grand chose, ce qui était un peu en même temps le cas avec celui du policier. Et puis, elle avait bien vu qu'elle avait décodé son grognement, pas surprenant après tout vu qu'ils se connaissaient si bien, mais quand même, Gabriel n'aurait pas été déçu qu'il passe incognito. Pourquoi cette question? Parce que ... parce qu'on était venu lui posé personnellement alors qu'il n'avait que la réponse qu'il venait d'entendre. Mais bon, il n'exigea pas une honnêteté parfaite de sa sœur et la réponse était la réponse point, il sourit sans le moindre ressentiment et se leva du canapé tranquillement. Il se souvint dans le même moment que le weekend approchait et que c'était celui de la pleine lune, ce qui voulait dire que Ruka aurait à quitter le temps que la frénésie lui passe. Le policier en avait l'habitude, depuis toute petite que la lycanne devait s'exiler ainsi, alors c'était rendu tout naturel, normale. S'appuyant sur le rebord de la fenêtre, il regarda à l'extérieur un moment et finit par soupirer tout bas.

" Parce ... j'ai parlé avec ton père en début d'après-midi. Il voulait être sûr que rien ne lui était caché. "

Il avait toujours parlé de M.Lysander avec les appellations 'ton père' ou 'M.Lysander'. Le jeune homme n'avait jamais réellement considérer ce dernier dans sa famille à lui et avait une espèce de distance par cette démarcation dans la façon de parler de lui. Pas que l'homme était méchant, juste que Gabriel avait un peu de difficulté à le sentir par moment. Que Ruka est remarquer le tumulte entre eux ou pas n'était pas vraiment ce qui inquiétait Gabriel. Si elle ne l'avait pas vu, tant mieux pour elle et tant pis quand elle le découvrirait, si elle l'avait déjà vu, et bien c'était la triste réalité. Il se retourna pour s'asseoir sur le bord de la fenêtre et croisa les bras tranquillement, il n'avait pas envie de s'attarder vraiment sur la discussion avec le père de Ruka, si M.Lysander n'empiétait pas sur le territoire qui n'était pas le sien, il n'aurait pas de problème avec Gabriel, c'était lui qui avait les cartes en main et qui allait déterminer si oui ou non les choses allaient dégénérées. Toujours avec un léger sourire et sans sembler vraiment contrarié, le jeune homme enchaîna donc sur autre pour un peu mettre fin au sujet de tout cela, à moins que vraiment Ruka décide de s'entêter et de continuer sur le sujet malgré cela. Le policier ne fuirait pas le terrain, mais bon, ne pas s'y attarder ne ferait pas de mal selon lui.

" C'est ce weekend que la lune sera pleine si je me souviens bien? "

Il ne considérait pas sa sœur comme un monstre ou une abomination, pas du tout. C'était d'ailleurs la personne la plus pacifique qu'il connaissait, ce qui parfois le décourageait. Lycanthropie, vampire ... Gabriel y voyait peut-être un chaînon d'évolution qui pour le moment n'évoluait plus, comme l'homme n'avait plus franchit de stade d'évolution depuis longtemps quand on regardait la chaine qui partait des singes. Peut-être que l'immortalité rendait l'évolution encore plus longue. Il savait aussi que la bête ne pouvait se réveiller qu'à la pleine lune, du moins pour le moment toutefois, ce qui faisait qu'il ne craignait en aucun cas sa sœur. Peut-être un jour deviendrait-il l'un des leurs, mais pour le moment, il était humain et c'était au mieux, car sinon, son travail comme policier en souffrirait certainement. Sa question n'avait pas non plus de ton moralisateur ou quoi que ce soit de ce genre, c'était seulement pour s'assurer qu'il n'était pas à côté de la plaque, ce que le calendrier lui aurait dit, mais bon, aussi bien communiquer un peu non? Parfois il se disait qu'il aurait aimé savoir ce qui advenait quand elle se transformait à l'abri de tout regard, mais il avait déjà tenté de la questionner et elle avait signifié n'en avoir aucun souvenir, alors il n'avait pas insisté. Il savait que sa sœur ne lui mentait que très peu et que sur des sujets de matière plus ou moins importantes en général, alors il lui faisait confiance. Encore une fois, il se disait qu'un jour il saurait, mais pas maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Lysander
Lycan
Lycan
Ruka Lysander


Feuille de personnage
Espèce: Lycan
Niveau: 2
Clan: Aucun

Visite imprévu [PV Ruka] Empty
MessageSujet: Re: Visite imprévu [PV Ruka]   Visite imprévu [PV Ruka] Icon_minitimeJeu 7 Jan - 0:58

Ruka souffla bruillament et se laissa glisser du canapé pour se retrouver négligemment couchée sur le sol. Regardant le plafond, elle écouta son frère sans lui répondre. Oui, la jeune femme savait qu’elle pouvait reprendre ses études, mais sa situation, leurs situations, pourraient en devenir plus compliquées qu’elles n’étaient déjà. Mais peut être que cela pouvait lui être positif, évoluer sociale et intellectuellement. Mais non, ses collègues, ses clients et ses propres recherches lui suffisaient. Et ce n’était pas comme si le temps était compté, elle était immortelle après tout, la jeune femme aurait bien le temps de reprendre ses études un jour.

Son frère se leva du canapé pour s’appuyer contre le rebord da la fenêtre. Il en profita pour lui répondre sur le pourquoi de sa question. La lycanne soupira, plassant ses bras au dessus de sa tête et fermant les yeux quelques instants ; une sorte de micro-repos après sa journée de travail.

"Je m’en doutais."

Quel instinct formidable que celui du lycan. Non, pas vraiment car cela l’empêchait de jouer les idiotes pour fuir un sujet. En parlant de ça, la pleine lune n’allait pas tarder, il fallait qu’elle vide un peu sa chambre pour s’y enfermer ce samedi. Ruka avait toujours eu peur que la bête qui ressortait alors n’arrive à s’échapper par la fenêtre ou ne détruise la porte. Mais ce n’était jamais arrivé jusque là. Pourtant, plus le temps passait, plus elle s’inquiétait. Pourquoi ? Parce que comme elle, la bête avait grandi, avait pris en force, et qu’il devenait urgent qu’elle puisse le contrôler. Plus les pleines lunes passaient, plus sa chambre finissait dans un état pitoyable. Un jour, elle finirait surement par tuer quelqu’un, mais Gabriel la blanchira… N’est-ce pas ?

Alors que Ruka essayait d’oublier ses moments, c’est son frère qui lui rappela l’arrivé de la pleine lune. Toujours les yeux fermés, elle fronça les sourcils. Lui non plus n’avait pas oublié, bien qu’il ne fût pas personnellement concerné. D’ailleurs, jamais elle ne lui avait proposé de devenir un lycan par sa morsure, car elle n’enviait pas sa situation et aurait même préféré être une humaine bien mortelle. Elle fit une mine un peu dégoutée.

"Oui c’est ce weekend, dire que j’aurai pu aller travailler."

La jeune femme ne rechignait pas à la tâche, son travail lui plaisait. Mais ce qu’elle aimait surtout, c’était l’arrivé de son salaire, le fruit de son labeur. En parlant de travail, Ruka ouvrit les yeux et plaça son poignet où se trouvait sa montre face à son regard vert.

"A quelle heure tu commences déjà ?"

Loin d’elle l’idée de vouloir se débarrasser de lui, mais elle ne voulait pas qu’il perde la notion du temps et se rende en retard au travaille. Travaillait-il au moins aujourd’hui ? La lycanne hésita, ses pensées s’embrouillaient un peu. De son côté, elle voulait faire son jogging pour entrainer sa vitesse de pointe toujours de plus en plus croissante, ainsi que s’entrainer à l’épée. Cette rapière qui n’avait que décoré son salon il y a peu.
Ruka n’était pas vraiment combattive de nature, mais la petite légende de son père l’avait motivé à utiliser cette arme, un peu rustique vu dans l’époque où elle vivait où les armes à feux étaient bien plus courantes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Visite imprévu [PV Ruka] Empty
MessageSujet: Re: Visite imprévu [PV Ruka]   Visite imprévu [PV Ruka] Icon_minitimeJeu 7 Jan - 16:34

Bon, la question des études classée, la visite de M.Lysander dévoilé, c'était le temps de passer à autre chose. Ruka semblait fatiguée, ce qui n'était pas anormal vu que ses journées demandais de l'énergie et qu'elle les passait majoritairement debout. C'était un peu comme quand il revenait de ses journées à lui, toute aussi épuisante et fatigante. En plus que Gabriel était un homme de terrain assez efficace, il avait connu les quartiers turbulents de la ville, alors pas à dire qu'il en fallait beaucoup pour l'impressionner. Course poursuite, faire face à la menace, battre les criminelles en vitesse ... c'était des choses à laquelle il n'avait pas vraiment de barrière comparativement aux autres policiers. Et il n'envisageait pas non plus une carrière d'enquêteur ou un truc du genre, il voulait faire du terrain, pas de l'analyse et des rapports. Bien sûr c'était l'enquêteur qui avait toujours le mérite dans les médias et dans la populace pour les affaires réglés, mais Gabriel se foutait éperdument de la reconnaissance de ses gens. Il voulait un travail qui le motiverait, un truc du genre l'anti-émeute ou bien la brigande anti-stupéfiant, le groupe spécialisé dans la répression des gangs de rues ... un truc qui bouge quoi. Bon, les rapports les plus chiants pour les trucs les plus motivants, mais ça, le policier pouvait faire avec, une fois qu'on avait le tour, la paperasse se faisait quasiment instinctivement.

Puis, elle confirma ses dires quant à la pleine lune. Ce weekend, il vu la mine dégoûter de sa sœur et sourit un peu tristement. Sa condition avait des avantages, certes, mais aussi sont lot d'inconvénient. Peut-être un jour pourrait-elle tirer plus d'avantage que d'inconvénient, mais ce prendrait encore du temps. Enfin, pour le moment c'était pas si mal, l'animal qui ressurgissait n'avait pas fait grand chose à par causer des dégâts dans la chambre de celle-ci. Il ferma un moment les yeux, était de jour ou de nuit sur son quart ce weekend ... ça ne lui revenait pas, il aurait à regarder son horaire plus tard. D'ailleurs la voix de sa sœur lui parvint à nouveau pour lui demander s'il travaillait et à quelle heure aujourd'hui. C'était question fréquente, autant de sa part que de la sienne, car leur horaire n'était en rien fixe et changeait pas mal tout le temps. Mais pour le moment, à moins de nécessité et qu'il soit contacter, pas de boulot aujourd'hui et demain. Ce qui n'était pas plus mal, car même s'il adorait son travail, et pas seulement que pour le salaire, faire les quarts de nuit était exigeant. Mais s'ils étaient les quarts les plus exigeants, en général ils étaient aussi les plus passionnants quand l'action démarrait, ce qui n'était pas toujours le cas quand même.


" Je suis en congé pour aujourd'hui et demain, je vais souper avec toi ce soir, à moins que tu n'es prévu quelque chose. "

L'un et l'autre avait leur routine, leur entraînement, leur habitude. Ainsi Ruka avait son jogging, tandis que Gabriel avait course d'endurance et musculation. D'ailleurs il aménager certaines parties de l'appartement en conséquences, entre autre la porte de sa chambre qu'il avait renforcit pour installer une barre à traction de bras et commodités du genre. La forme ne nous était pas donner, il fallait la gagner. Mais bon, l'autre question en suspend était à savoir si Ruka voulait souper avant ou après avoir fait son entraînements et tout ce qui s'y rattachait. Gabriel avait toujours préférer manger après, sinon votre repas vous pesait et pouvait devenir désagréable à supporter, mais parfois pour accommoder tout ce qu'on avait à faire, il fallait endurer ainsi. Ensuite fallait voir qui aurait la chance de faire le repas. Gabriel pouvait très bien faire à manger ... à condition que ce soit dans une boite, avec des instructions et que ça demande uniquement un micro-onde ou un four ... la cuisine n'avait jamais été son plus grand champ de réussite. Ça faisait un peu étudiant, mais bon. Tant qu'à faire passer l'appartement au feu, aussi bien s'en tenir à cela. Un jour, peut-être, il apprendrait à faire quelque chose de plus élaboré, mais pas de si tôt. Il se releva de la fenêtre et regarda avec amusement sa jeune sœur ainsi coucher sur le plancher, le divan aurait été plus confortable certainement, mais bon, c'était son choix après tout.

" Au lieu de t'inquiété de travailler, tu devrais t'inquiété de te reposer un peu, si tu meurs là sur le plancher, ça va être dur à expliquer. " Gabriel lui fit un sourire et finalement laissa un petit rire meuble sa phrase en regardant sa sœur amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Lysander
Lycan
Lycan
Ruka Lysander


Feuille de personnage
Espèce: Lycan
Niveau: 2
Clan: Aucun

Visite imprévu [PV Ruka] Empty
MessageSujet: Re: Visite imprévu [PV Ruka]   Visite imprévu [PV Ruka] Icon_minitimeDim 10 Jan - 22:57

Pauvre frère qui ne faisait pas ce qu’il avait rêvé… Ruka le savait bien, Gabriel était féru d’action. Mais on l’avait mit à taper des rapports, comme une vulgaire secrétaire. Elle-même ne faisait pas un métier auquel elle avait rêvé, mais il était appréciable malgré tout. Ce qu’elle aurait voulu faire ? Professeur d’histoire… Rien à voir avec son job de serveuse. Mais que ce soit l’un ou l’autre, ce n’était pas spécialement bien payé.

"Putain de pleine lune."

La jeune femme n’était pas particulièrement vulgaire, mais étant fatiguée et exécrable par l’arrivé de cet astre qu’elle détestait particulièrement, elle ne put s’empêcher d’exprimer son aversion.
Vu le silence qu’avait suivi sa question, Ruka en avait rapidement déduit que son frère ne se souvenait pas non plus de ses horaires. Que ce soit elle qui ne sache pas était plus normal, mais de la part de Gabriel, ce n’était pas très sérieux, il était l’intéressé après tout.

"Il nous faudrait des vacances… Je ne me souviens même plus ce que c’est d’ailleurs."

La jeune femme sourit. Elle disait ça comme ça mais ils n’avaient pas les moyens de faire une pause, pas maintenant… Peut être partir un weekend serait possible ? Il faudrait prévoir ça.
Il était donc en congé aujourd’hui et demain. Enfin… Sauf si il était appelé en cas d’urgence, comme toujours.

"J’ai toujours mon jogging du soir. Mais j’hésite si je le fais après ou avant manger…"

Courir le ventre plein n’était pas agréable et vous fatiguait plus facilement mais… Elle avait faim, et ce n’était pas plus agréable de courir avec un estomac qui grogne, surtout chez un lycan. Et puis, en rentrant, elle serait trop fatiguée pour attaquer la cuisine et elle n’avait pas envie que son frère accomplisse cette tache. Pour une simple raison, il ne savait que faire des boites, des trucs préparés, il était nul en cuisine quoi.

"Je crois que je vais faire à manger avant de sortir."

Ruka savait déjà bien faire la cuisine à l’origine, mais aider parfois en cuisine dans son bar qui faisait aussi restaurant lui avait donné un talent certain dans ce domaine. Restait à voir ce qu’il y avait dans le réfrigérateur, bien souvent vide.
Gabriel s’était enfin détaché de sa fenêtre pour la regardé avec un certain amusement dans le regard. Elle entendit alors sa remarque qui lui fit lâcher un rire nullement retenu.

"Mourir sur le plancher ? Comment ? En m’étouffant avec ma langue ? De toute façon il faut que j’aille dans la cuisine, je n’ai pas envie de manger encore une boite de raviolis."

Ainsi, Ruka se leva et prit la direction de la cuisine. Elle était un peu écœurée des boites proposées par Gabriel, alors si elle voulait manger correctement, il fallait qu’elle s’active un peu.
Alors qu’elle fouillait dans le frigo à la recherche d’aliments souvent cachés derrière des emballages en carton que personne n’avait eu la volonté de jeter, la jeune femme posa une question à son frère, le plus naturellement possible.

"Dit moi… Tu as déjà souhaité devenir un lycan ?"

Elle ne lui proposait pas de le transformer, loin d’elle cette idée, mais la jeune lycanne ne se souvenait pas l’avoir entendu débattre de cette question. Pourtant, faisant partit d’une famille de lycan, il aurait été normal de l’envisager, ne serait-ce qu’un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Visite imprévu [PV Ruka] Empty
MessageSujet: Re: Visite imprévu [PV Ruka]   Visite imprévu [PV Ruka] Icon_minitimeMar 12 Jan - 3:39

" Prendre des vacances, c'est une idée agréable. Faudrait voir ce qu'il y a à faire en ville, on peut très certainement trouver. "

Il n'était pas contre l'idée. Il ne l'avait jamais proposé parce que lui-même n'en avait pas vu l'utilité vraiment, pour lui des vacances ce pouvait être comme aujourd'hui, une journée passer à dormir tranquillement, sans l'interruption du père bien évidemment. Mais aller ensemble à un resto, voir un film, faire une activité 'de couple' quoi. Ouais, c'était pas mal du tout comme idée, quand l'horaire le permettrait, ce serait une très bonne chose à envisager. En plus qu'elle semblait assez exténuée et fatiguée dernièrement. Mais bon. Elle se leva pour aller faire à manger en rigolant de son intervention, il savait bien qu'elle n'allait pas mourir sur le plancher, il voulait juste lui souligner qu'elle semblait dépourvu de fatigue complètement. Enfin, il s'appuya contre un mur en la regardant fouiller dans le frigo en soupirant, il savait qu'elle n'aimait pas se contenter des repas en cannes ou préfait ... il soupira un peu.

" Je peux t'aider? J'arrive pas à cuisiner vraiment, mais je peux couper des légumes ou un truc du genre sans rien détruire ... enfin, je pense. "

La fin avait été dite en rigolant. Enfin, il ne savait pas trop si elle voulait cuisiner seule ou non, peut-être qu'elle le trouverait gênant, ce qui ne le dérangeait pas du tout, il pouvait comprendre. Néanmoins, il fut assez surpris de la question qui suivit. Il eu environ la même réaction qu'elle lorsqu'il avait question sur ses études. Devenir un lycan. Plus jeune peut-être, maintenant qu'il avait gagné en maturité et en conscience sur la chose, non pas du tout. Son métier en souffrirait probablement beaucoup même. Il soupira, pas que la question lui déplaisait, mais juste qu'il était un peu pris de cours. Il pensait qu'elle n'en avait jamais parlé parce qu'elle savait qu'il ne le voulait pas et lui n'en avais jamais parlé parce qu'il se disait qu'il lui aurait demandé s'il avait voulu. Mais la question était très pertinente quand même.

" Je vais être honnête petite sœur, quand j'étais jeune j'aurais dit oui, j’étais le seul humain et je me sentais seul et à part, je voyais votre immortalité et votre puissance comme ... injuste comparativement à la condition d'humain que j'avais. Mais, les choses sont différentes aujourd'hui. Je vois ce que la bête vous inflige et vous demande de sacrifier, je vois aussi que je ne suis pas du tout à part. " Il s'approcha de sa sœur et l'enlaça de dos en caressant doucement son ventre et venant l'embrasser gentiment. " La preuve, tu vis ici avec moi et jamais je ne prendrais autre femme pour m'accompagner. "

C'est vrai qu'il n'était pas l'homme le plus fidèle qui existait, mais de son côté, il n'enquêtait pas sur sa vie possible à ce niveau et tempérait au mieux sa jalousie, même s'il lui arrivait parfois de mal réagir à la trop grande importance que pouvait prendre certaines personnes parfois. Mais c'était plus fort que lui, comme les pulsions qui l’envahissaient quand il profitait d'elle.

" Un jour tu m’apprendras à faire à manger ... sinon tu va devoir devenir femme au foyer pour pas être coincer avec mes boîtes au four. Sinon ton jogging, tu as réussi à pousser un peu plus dernièrement? "

Il aimait bien s'enquérir des entraînements de sa sœur. S'entraînant lui-même, voir ce que sa sœur faisait et accomplissait était pour lui une chose fascinante. Il avait tout cela à cœur, il tenait énormément à sa sœur, c'était incontestable. Après tout, si les fraternelles étaient en couple ce n’était pas pour rien. Jamais il ne l'avait dupé ou manipuler, du moins pas consciemment. Parfois il se rendait compte d'erreurs de sa part, mais il était humain et il savait qu'il en ferait un jour ou l'autre. Il s'acceptait et se pardonnait, tentait de ne pas les refaire vraiment.

" En plus tu dégage l'odeur du café ... délicieux ... je te boirais sur le champ ma belle. "
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Lysander
Lycan
Lycan
Ruka Lysander


Feuille de personnage
Espèce: Lycan
Niveau: 2
Clan: Aucun

Visite imprévu [PV Ruka] Empty
MessageSujet: Re: Visite imprévu [PV Ruka]   Visite imprévu [PV Ruka] Icon_minitimeJeu 21 Jan - 17:05

Toujours la tête dans le réfrigérateur, la jeune fille finit par trouver deux morceaux de volaille pas encore périmé, quelques tomates et un oignon. Posant tout ça sur la table de travail, son frère approuva son idée de vacances. Le problème, c’est que son idée de repos n’était pas du tout celle de Gabriel. En effet, pour Ruka, les vacances étaient synonymes de voyage, de dépaysement. Alors que pour le jeune homme, c’était plutôt une journée à se balader en ville et à dormir. Qu’importe, ça plaisait aussi à la lycanne, elle ne voulait pas contrarier ses idées. Du moins, tant qu’il n’avait pas l’argent nécessaire à un voyage.

Sa fatigue n’était d’ailleurs pas que dû à son travail. La bête qui était en elle s’agitait de plus en plus, et par instinct, la jeune fille essayait de la maitriser quitte à mettre sa santé en danger. Une phase obligatoire chez les lycans, comme l’adolescence, même si certains s’en sortaient mieux que d’autre.
Gabriel proposa son aide pour la confection du repas, Ruka n’aimait pas lui donner ce genre de tache car elle le trouvait maladroit dans cette matière mais soit, elle allait lui donner un peu de travail. Elle lui posa une planche à découper, un couteau et l’oignon dans un coin de la cuisine. Elle-même prit un couteau dans sa main pour couper la viande.

"Tu peux couper ça pendant que je fais cuire la viande. Fait des petits morceaux."

Il avait dit ça en rigolant, malgré ses pensées tournées vers l’animal qui consumait son énergie et son travail ; la jeune fille gardait une certaine bonne humeur et lui sourit. Une chance qu’elle n’ait pas eu de cernes sur son joli visage, ça aurait pu effrayer la clientèle. Toutefois, il ne valait mieux pas parler de chose qui pourrait l’énerver maintenant, au risque de voir son humeur changer radicalement.
Puis vint la réponse à sa question au sujet de sa possible transformation en lycan. Son frère soupira, l’avait-elle ennuyé avec sa question ? Alors qu’elle s’inquiétait d’avoir fait une possible gaffe, il répondit le plus naturellement possible. Il n’avait pas l’air intéressé, du mois, il ne l’était plus. Tant mieux, car même si son immortalité lui donnait une grande possibilité de voir son frère mourir avant elle, ce n’était pas une situation qu’elle trouvait très confortable, bien au contraire.

L’enlaçant et l’embrassant doucement ; Gabriel lui assura qu’il ne prendrait pas d’autre femme pour l’accompagner. Mais Ruka comprit tout autre chose, elle comprit qu’il ne prendrait pas d’autre femme dans sa vie, qu’il avait pour elle une certaine fidélité. Sur quoi, la jeune fille se retourna d’un seul coup avec un regard sombre, son couteau toujours bien en main.

"Menteur… Je sais bien que ce n’est pas moi qui t’empêcherai d’aller voir ailleurs."

Autant pouvait-il tempérer sa jalousie, autant celle de sa sœur était presque maladive. Certes, elle ne le surveillait pas, mais son instinct lui disait toujours qu’il se passait des choses derrière son dos, un sentiment insupportable.

"Comment réagirais-tu si je faisais comme toi ? Hn ?"

Le bout de sa lame était posé sur ses lèvres, un mouvement brusque et elle se couperait à coup sûr. Bon, elle n’avait jamais trompé son frère si ce n’est quelques petits flirtes sans conséquence, mais si tout cela venait un jour à aller plus loin ?
Peut être pour calmer le jeu, il s’intéressa à son entrainement. Un peu boudeuse, elle lui répondit avec une voix assez basse, comme si elle avait honte de ses derniers résultats.

"J’ai l’impression que je ne progresse pas beaucoup… Je stagne même."

Peut être progressera t-elle d’un coup, mais pour l’instant, Ruka avait toujours l’impression de faire le même temps. Et lors de ces maigres progrès, elle s’essoufflait plus rapidement. Mais elle ne voulait pas lui en parler avant d’être sûr, peut être sa condition physique n’était pas au point.
Gabriel fit une remarque sur son odeur de café, rougissant à la seconde, la jeune femme fit une légère grimace et se retourna dos à lui. Vu la précédente conversation sur la fidélité bien étrange qu’il partageait, elle ne voulait pas se laisser avoir.

"Retourne à tes oignons, dragueur !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Visite imprévu [PV Ruka] Empty
MessageSujet: Re: Visite imprévu [PV Ruka]   Visite imprévu [PV Ruka] Icon_minitimeDim 24 Jan - 3:21

Maintenant dos à lui, Gabriel ayant vu les joues rosée de sa petite sœur, la jeune femme semblait vouloir retourner à son souper. Le jeune homme sourit doucement, aucunement ébranlé par la petite crise de sa sœur. Elle n'avait pas tord, mais la réalité était aussi bien des choses et puis bon. Il n'était pas ce genre de personne qui allait fondre en larme et se lancer en excuse interminable. Il vivait sa vie, il faisait ses choix et vivait avec. C'est donc sans aucune colère ou bien sans aucune attitude défensive qu'il parla à nouveau à sa sœur, sans la relâcher tout de suite.

" Je n'ai aimé aucune autre femme que toi et jamais je ne pourrais faire ma vie avec une autre femme en sachant ta présence dans la mienne, je n'ai pas mentit du tout ma petite sœur d'amour. Et pour les histoires d'un rendez-vous que tu pourrais avoir, je n'ai jamais cherché à le savoir et je n'aurais pas envie de le savoir, ce qu'il faut c'est que toi tu saches si tu puisses vivre avec ces histoires sur ta conscience et si jamais un homme venait à te faire chavirer pour lui plus que moi ... je verrai en temps et lieu. "

Il n'avait jamais partager de moment intime avec une femme qui aurait pu lui faire vivre des sentiments plus important qu'avec sa sœur, sur ce point il était très fidèle et ses aventures n'étaient pas non plus incalculable, c'était que quelques petites histoires d'une rencontre sans plus et dans un nombre quand même moins élever que bien des maris infidèle. En plus, il ne revoyait jamais les femmes qu'il rencontrait dans ses circonstances par la suite ou bien que par accident ou obligation. Il ne mentait pas à sa sœur pour des choses si importante, il ne tentait pas non plus de cacher ses aventures sans grande impact sur ses sentiments, car il ne la manipulait pas du tout, il n'avait pas envie de manipuler sa sœur qui comptait tant pour lui. Il déposa un baiser sur la joue de Ruka, qui était toujours rouge, ce qui fit sourire le jeune homme.

" C'est vraiment la couleur qui te va le mieux le rouge, tu devrais t'en vêtir souvent, tu serais d'une beauté assommante. "

Il embrassa à nouveau sa joue et la libéra finalement pour aller couper les oignions. Il retira la pelure des oignions d'abord et puis se saisit d'un couteau pour tout d'abord les coupés en deux dans le sens verticale et ensuite les couper en plus petit morceau. Ainsi donc sa sœur avait atteint un palier dans son entraînement, un endroit où on restait à niveau sans descendre et sans monter. La majorité des gens trouvaient cela frustrant, mais ne pensais pas à quelques petits trucs simples pour remédier à la situation. Normalement quand on stagnait il fallait trouver un moyen de reprendre une remonté, du genre au lieu de monter de poids, garder le même poids en augmentant les répétitions pour pouvoir ensuite monter de charge. Mais bon, il savait que sa sœur savait ce genre de chose, alors déjà qu'elle avait la frustration de ne pas pouvoir réussir à augmenter ses performances, il n'allait pas y ajouter celle de la prendre pour une conne dans le sujet en question.

Il y eu un petit moment de silence pendant ce temps, mais tant qu'à parler pour ne rien dire, aussi bien se concentrer à la tâche. Une fois sa tâche terminer, il apporta les morceaux d'oignions à sa sœur et nettoya son couteau doucement. Il irait chercher de quoi remplir le frigo au courant de la journée demain. D'ailleurs, travaillait-elle demain? Gabriel s'adossa au comptoir et regarda sa sœur en la contemplant un moment. La vie avec elle était loin d'être désagréable, il ne regrettait pas de l'avoir accepté dans l'appartement avec elle, bien que M.Lysander semblait vouloir commencer à mettre son nez dans leurs affaires et jouer à l'apprenti enquêteur. Finalement, Gabriel se remit sur ses pieds après quelques minutes d'absence mentale.

" Je peux faire un autre truc? "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Visite imprévu [PV Ruka] Empty
MessageSujet: Re: Visite imprévu [PV Ruka]   Visite imprévu [PV Ruka] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite imprévu [PV Ruka]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rene Preval en visite au Venezuela et ensuite aux USA
» Visite au château d'Ambleville
» [Aisne(02)] Château de Coucy
» Visite d'une rouquine
» Alain Juppé attendu à l’investiture de Michel Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Archives :: Rp terminés-
Sauter vers: