AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]

Aller en bas 
AuteurMessage
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeDim 13 Déc - 21:52

Vivianne était assise dans le gazon qui verdoyait autour du petit parc. Elle était adosé à un arbre, caressant l'écorce du bout des doigts, enfouissant ses doigts dans le gazon humide de rosé. Elle avait froid, mais elle aimait être dehors, elle aimait encore plus ce lieu. Lieu qui représentait les joies de l'enfance, le plaisir innocent, mais tout comme n'importe qu'elle chose, elle cachait un côté sinistre. La lune nous montrait ce côté éclatant et lisse, mais dans l'osbcurité gisaient ses nombreuses blessures. Vivianne se dit que si la lune montrait ceux-ci, l'univers en serait chambouler, l'image pure de cet astre deviendrai l'incarnation même du vice qui sévissait dans toute l'humanité.

Mais ce n'était rien en comparative à l'image devant elle. Ces attractions qui le jour rayonnait de couleur et résonnait des cris de joie des enfants était maintenant des plus sinistre et lugubre. Les chaînes des balançoires cliquetaient et grincait sou le vent, la lune faisait luir les goutelettes d'eau comme une aura sinistre. Le vent soufflait sur cette plaine désertiquement morte. Même les arbres semblaient abriter cette noirceur dévorante. La Lénéith se releva ses lèvres et sa gorges vibrant, elle ne chantait pas, elle fredonnait seuelement. Cela l'aidait toujours a dispercer ces pensées noires.

Elle était nu pied et sentait chaque brin d'herbe apaportant une froide caresses à sa voute plantaire. Le froid l'aidait à rester réveillée, elle ne voulait pas dormir, elle ne le voulait plus. Les fois où elle dromait et ne faisait pas de rêves étaient comateux, ceux où elle en faisait, la dame frissonna, c'était tout simplement horrible. Juste à y penser elle sentait déjà son corps se crispé..non..elle ne voulait pas dormir, surtout pas cette nuit, elle venait de retiré l'âme de deux fillettes et la nausée lui avait pratiquement fait rendre ces repas des deux derniers jours.

Elle avança vers les balançoirs sa jambe en frolant une la faisant battre doucement en grincant. Elle aggrippa la chaîne glacées sous ses doigts. Elle sentait le froid engourdissant envahir lentement sa main. Son coeur battait fournissant cette chaleur essentielle à son corps qui la tiendrait réveillée toute la nuit. Le vent soufflait faisant lever en un voile pâle sa robe lui donnant un aspect fantomatique. Elle appercut des curieux au fenêtre qui fermait rideaux et lumière en la voyant. Un frêle sourire anima son visage..les hommes, toujours effrayé de ce qu'ils ne pouvaient s'expliquer.

Elle prit place sur la balançoir, du bout des pieds elle enfonçait ces orteils dans le sable se donnant un petit mouvement de balancier. Elle croisa les bras sur ses genoux regardant avec attention celles-ci. L'eau sur la balancpir percait le maigre tissu qui la couvrait gelant ses cuisses et la faisant frissoner, mais cette sensation lui était agréable..c'était la vie..la vie qui se battait contre cette intrusion glaciale.

Isabeau s'y promene le long de son jardin
Le long de son jardin sur la bord de l'isle
Le long de son jardin sur le bord de l'eaux,
Sur la bord du vaisseau...



À peine eut-elle entamé son chant qu'un brissement se fit entendre. Très faible, mais Vivianne avait constament les sens en alerte. Elle se releva de la balancoire la faisant cliqueter, ses pieds s'enfonçait dans le sable humide. Ses yeux parcourant avec insistance le parc, mais elle sentait une présence, voyait une ombre. Ses bras le long du corps et sa robe volant autour d'elle elle prononça faiblement.


Qui êtes vous...?

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi


Dernière édition par Vivianne Janakté le Mar 22 Déc - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeLun 14 Déc - 4:54

Une nuit mélancolique de plus, les ténèbres envahissent à nouveau la ville de Tokaï alors que la lumière protectrice les abanonnde pour ne revenir qu'après avoir laissé l'homme, ou ce qui s'y rapproche, dans sa sauvagerie. Zack se promenait dans la ville qui, la nuit, ressemblait drôlement à une ville abandonné.. Mis apart quelques endroits tel des tavernes ou des bars où les hommes et femmes se sentaient en sécurité dû à leur nombre et que le barman avait des lunettes infra-rouge.

Bref en se promenant doucement Zack se rendit au parc auquel il jouait si souvent lorsqu'il était humain.. le parc était lugubre et très peu acceuillant, voir même repoussant. Mais Solovan sentait l'énorme tension au sein de son clan et avait besoin de s'en éloigné un instant, de refaire le point sur ses dévouements et objectifs. Alors qu'il fit quelque pas vers le parc il remarqua au dernier instant qu'il y avait quelqu'un.. c'était étrange que Zack n'est pas sentit la présence de la personne auparavant, cela il l'ignorait mais c'était probablement du au fait qu'il n'avais jamais rencontré ce genre d'individu. Jamais auparavant il n'avait eu la chance, ou le malheur, de rencontré une Lénéith.. et d'ailleurs il en ignorait même l'existence.

Alors que le vampire venait tout juste de se rendre compte de la présence de celle qui se balançait il se demandait si celle-ci l'avait remarqué lui. La nuit était sombre et les ombres répandus.. Cependant il l'entendit chanté.. un chant si agréable à l'oreille du vampire qu'il ne put que l'écouté.
L'homme voulut s'approché légèrement de celle à la douce voix, ne serais-ce que pour mieux entendre celle-ci, mais il brovoqua au sol un brissement qui le trahi sur le coup, il cessa tout mouvement mais celle-ci se leva et lui demanda donc faiblement son identité. Il sentait, ou peut-être n'était-ce qu'une impression, mais il avait en effet cet impression de peur cher la femme qui se balançait il y a quelques secondes.


Pendant un court instant Zack ne fit rien, ni un mouvement ni un son, laissant le vent et les cliquotis que les balançoires poussé par ce dernier provoqué le seul bruit environnant. C'était d'abord question de savoir si elle était bien sur de sa présence et non pas d'une illusion d'optique, ensuite de quoi c'était pour analysé à qui il aurait sans doute affaire.. Une femme seul dans un parc lugubre.. mais il savait que ce n'était pas un vampire.. Il ne savait cependant pas si il s'agissait d'une humaine ou d'une louve.. De plus en même temps d'avoir peur elle semblait aussi avoir confiance en elle et cela perturbait Solovan, peut-être n'était-ce que ses sens qui le mal-guidaient ou encore sa perception des choses était alterer, sa.. il n'en savait rien.


Il se décida donc finalement de faire quelque pas vers l'avant, la lune reflétant d'abord ses jambes parfaitement coupé puis ses fines mains ganté pourtant visiblement masculine qui ne laissait paraitre que le bout de ses doigts.. les gants noir montant entre le coude et l'épaule, terminant sur une barre rouge de velours. Cette lune brillante éclaira ensuite son corps svelte habillé d'un chandail noir moulant ses muscle et se séparant pour monté jusqu'a formé un collet que Zack laissait toujours remonté. Il resta là à na rien dire pendant un moment, le visage toujours dans l'ombre.. puis juste avant de prendre la parole il avança d'un dernier pas, révélant son visage aux traits fins, il avait l'apparence d'un jeune homme de 19 ans, ses yeux perçants et profond à la fois fixait la femme qui l'avait interpelé. Il la déshabilla du regard de haut en bas puis de bas en haut avant de rapporté son regard sur les yeux de Vivianne.




- Je me nomme Zack Solovan..



Dit-il simplement. Sa voix était profonde, douce, et très calme, ne serais-ce que pour dire son propre nom. Il fut, comme rarement dans ses habitudes, totalement direct envers celle à qui il parlait. Ce fut le cas pour une seule et unique raison, il esperait que celle-ci le soit aussi.. Il laissa à nouveau le silence regner.. comme il adorait ce fabuleux silence parfois si lourd pour les autres, mais pourtant si leger quand on y repense.



- J'ai déjà entendu ce chant que vous chantiez... Puis-je savoir votre nom, je vous est révélé le mien il en serait de mise que je sâche le vôtre..



Ses manières étaient visible, et si quelqu'un avait déjà vécu la période, il aurait facilement reconnu une façon de s'explrimé plus antérieur que celle d'aujourd'hui. Il fit à nouveux quelques pas s'approchant légèrement de Vivianne tout en restant à une distance respectable. Deux katanas pendaient à sa ceinture, sur laquelle il y avait autour en tout 4 shurikens. Ses cheveux volaient légèrement dans la brise qui lui faisait dos mais il ne semblait pas en porté guerre attention. La beauté de la femme en face de lui le déconcertait et il voulait d'abord en savoir plus, il avait rarement vu des humaines avec une tel beauté.. on aurait dit que sa beauté était surnaturel.. Bref il avait donc simplement commencé par lui demandé son nom, après tout il était patient, il avait toute l'éternité devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeLun 14 Déc - 5:35

La jeune femme attendait, ses yeux fixèrent son arme resté adosser contre l'arbre. Elle se mordit la lèvre fébrile. Décidément son étourdissement allait la perdre un jour. Vivianne quitta le bac à sable, ses orteils retrouvant le froid glacial de la rosé. Heureusement que son corps était refroidit, cela lui permettait d'être plus alerte, quoiqu'elle commençait à sentir ses mains et pieds engourdis du au froid.

Il y avait bel et bien une présence. Vivianne restait sur ses gardes, elle n'avait aucune arme à porté de main, simplement son don, et encore...

Finalement une silhouette se détacha lentement des ombres, on aurait réellement dit que derrière cette noirceur il n'y avait rien et que cet être en émergeait Cette vision fit frissonner la Lénéith. Elle ne vit d'abord que son corps sortir de ce monde ou se cachait des secrets que nuls ne voulaient dévoilé... mais son visage resta un moment envahit de voile funèbre et obscure, le tableau était tout simplement étrange, et particulièrement morbide. Vivianne figea son regard rubis sur les yeux qui lui firent finalement face. Un homme, un bel homme, certainement pas un humain, les humain ne vivait pas dans la nuit, ils en avaient peur, car elle contenait les horreurs de leurs gestes. La voilà donc devant un être donc elle ne sait rien, son arme à plusieurs mètres d'elle.

La seconde chose qui attira son regard furent les armes qui ornait sa taille tel une ceinture macabre. Elle vit la lumière se refléter avec timidité sur l'acier qu'il portait. Elle le sentit la détailler du regard, mais elle y était habitué. Elle savait ce qu'elle dégageait. Il lui dit son nom, étrangement ce ne fut pas la voix grave et chaude à laquelle elle s'attendait. Il s'approcha gardant tout de même une distance respectable. Le cœur de la Lénéith accéléra, elle sentait sa poitrine se soulever rapidement. Les bijoux sur sa peau chauffèrent légèrement...normalement ce genre de chose se produisait avant l'une de ses missions, mais cette fois..c'était différent..elle le savait, elle en était sûr..il ne pouvait être humain. Mais rien ne le prouvait, étrangement, elle avait ressentit ce genre de chose pour autre qu'une mission, en présence d'immortels.

Il connaissait son chant, cela ne l'étonna guère, c'était une chanson courante, elle la chantait petit enfant. Un sourire doux orna son visage, ses traits s'étaient légèrement radoucis, mais pour l'instant ce n'était qu'une façade, rien ne lui apportait de prendre la défensive de suite, elle devrait tromper sa vigilance pour rejoindre son arme..non pas qu'elle désirait se battre, mais elle était nettement plus aise d'avoir un quelconque pouvoir de force si quoi que ce soit arrivait. Le prénommé Zack lui demanda son nom, voyant ses manières, elle se dit qu'il était beaucoup plus âgé que son minois douceâtre le laissait voir. La jeune femme s'approcha d'une démarche lente traînant son voile blanc derrière elle et une crinière dorée qui retomba avec souplesses sur ces épaules quand elle cessa tous mouvements. Elle tendit une main fine et opaline au jeune homme, ses yeux laissait lueur une certaine note de défi.

Je me nomme Vivianne Janakté, enchanté monsieur Solovan

Elle sentait toutefois son cœur battre en contradiction avec son assurance. Elle sentait ses muscles palpité légèrement. Vivianne tenta d'apaisé cette crainte infondé, mais l'était-elle vraiment? L'être humain était perfide de nature, il était normale de se méfier.

D'une main elle repoussa machinalement les fils d'or qui se collaient à ses lèvres ou qui voulait les braise de ses yeux. Des frissons dressaient les poils de ses bras et de tous son corps. Le froid était un moteur efficace pour tenir éveillé, mais il l'engourdissait et elle craignait de perdre du temps de réaction. D'un bras elle frictionna son épaule dénudé qui sous l'éclat de la lune était aussi blanche que la neige. Tout en elle représentait la douceur, mais ses yeux trahissait cette fausse apparence qu'elle arborait. Tout comme il y avait probabilité qu'un être beaucoup plus sombre aille prit les trait de ce jeune homme dans la vingtaine.

Les parcs sont plutôt calme le soir..je ne m'attendais guère à y voir un arrivant.. surtout de votre âge..je croyais qu'Il y avait un couvre feu pour les gens sous 25 ans..à moins que cette loi fut levé..cela fait un moment que j'avais quitté Tokaï

Cette question était légèrement truquée, elle ne voulait lire dans ses pensées c'eut été trop facile, et il aurait pu la sentir. S'il mentait par contre elle saurait immédiatement à quoi s'en remettre..si c'était un humain, elle n'aurait rien à craindre..mais dans le cas contraire. Elle sentit tout son corps se tendre et frissonna de plus belle, heureusement cela devait sembler être une simple réaction physique au froid. Elle ne voulait pas qu'il sache qu'elle le redoutait.

J'espère que vous n'avez pas peur dans le noir..monsieur Solovan murmura-t-elle un sourire étrange aux lèvres.

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeLun 14 Déc - 9:30

Jamais quelque chose n'avait autant attiré la curiosité de Zack si ce n'est les vampires alors qu'il n'en était pas un.. Il était là dans ce parc devant quelqu'un qui aurait normalement paru innofensif et une cible parfaite pour s'abbreuvé, une autre âme solitaire perdu dans l'ombre que laissaient les ténèbres de la nuit derrière eux.

La jeune femme, du moins en apparence, s'approcha de Zack pour lui serrer la main et se présenté comme il lui avait poliment demandé. Celui-ci cependant croisa le regard de la dite femme, que je qualiferais en tant que tel très spécial. Zack fut ébranlé ne serais-ce qu'une seconde pendant le simple contact avec ses yeux, il détourna alors légèrement, et surtout discrètement le regard. Mais ses yeux en disait plus long sur elle que son apparence le laissait paraître, il cachait un être sombre, ténébreux.. Zack ne comprenait toujours pas à qui il avait à faire. Normalement il le savait lorsqu'il s'agissait d'un vampire, mais cette fois-ci c'était totalement différent et pourtant elle y représentait des caractéristique semblable. Vivianne Janakté, un nom qui semblait donné la vie autour de soi, pensa Zack.. pourtant quel ironie du sort c'était tout le contraire, cependant le vampire l'ignorait et c'était surement ce qu'il cherchait à savoir, la vrai nature de la personne en face de lui.


S'en suivit ensuite une question qui semblait en première apparence parfaitement normal.. Si ce n'eut été que la question s'adressait en vérité à un vampire. Zack pensait énormément, il se demandait si la meilleur façon était de lui dire dirèctement, de faire en sorte qu'elle ne le sache pas, ou encore de laissé un message subtile.. trop vague.. bref il ne savait trop quoi répondre à la question, mais il répondit tout de même avec la même confiance et le même calme qu'auparavant.



- Les apparences sont parfois trompeuses mademoiselle Janakté, et cela, je pense que vous le savez bien.. n'ai-je pas raison ?


Il n'avait pas le choix de répondre ainsi à la question qui lui avait été posé si il voulait avoir lui aussi ses réponses, et ce sans pour autant révélé qui il était. Mais il savait qu'elle savait, puis elle lui demanda si il avait peur dans le noir, mais ne répondit pas tout de suite.. Ce sourire étrange, ces yeux si perturbant, cette confiance si incertaine.. elle n'était pas comme les autres il en était sur. Il s'approcha alors donc d'un pas en la direction de la demoiselle qui s'était elle-même rapproché pour lui serrer la main. Se retrouvant ainsi asser près d'elle il inhuma le doux parfum de ses cheveux dorés qui flottaient dans le vent. Il déposa doucement une main sur son katana et l'autre tassa une mèche des cheveux de Vivianne et la regarda dirèctement dans les yeux une fois pour de bon, malgré la sensation que cela lui provoquait...


- Non je n'ai en effet pas peur du noir.. mais toi.. As-tu peur des ténèbres ? ..


Il fixa le visage de la belle femme pendant un moment, elle pouvair sentir le corps glacial du vampire, plus froid que le vent qui soufflait sur eux.. Il l'avait en effet tutoyé et n'avait pas exactement la même politesse qu'auparavant, cette beauté l'attirait grandement et il avait de la difficulté à controlé toute ses pulsions, il s'imaginait déjà buvant le gouteux sang de celle-ci.



- Derrière ce doux visage se cache de nombreux secrets, n'est-ce pas ?


Il se doutait qu'elle ne lui dirait pas ses secrets ainsi, en fait il avait comprit qu'il lui aurait fallu lié une certaine amitié asser complèxe avec elle sans qu'elle sache qu'il s'agissait d'un vampire, et c'était impossible puisqu'elle était beaucoup plus perspicace qu'elle en avait l'air.. Il aurait donc ses réponses d'une autre façons.......
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeLun 14 Déc - 10:13

La jeune femme observait avec la même force l’homme qui se dressait devant-elle. Elle avait néanmoins constaté une chose, il détournait le regard, il ne semblait vouloir la regarder dans les yeux. Elle s’en amusa ses yeux luisant de plus belle. Elle se sentait tout à coup moins tendu. Évidement le fait qu’il sentait un malaise envers elle la rassurait, s’il avait eu trop d’assurance elle-même aurait perdu contenance, il ne semblait vouloir poser ses yeux dans les siens...Peut-être car il s’y reflétait les milliers d’âmes qu’elle avait prit. Peut-être aussi car ce rouge sang animant son regard semblait totalement dérisoire, mais surtout lugubre sur ce visage opalin.

Elle avait pratiquement oublié qu'elle lui avait posé une question. Il ne la surpris toutefois pas en répliquant que les apparences. Il avait une confiance et cette phrase était lancé comme un défi pour la femme. C'était une évidence caché parmi les méandres de la syntaxe grammaticale. Mais cela n,en restant pas moins une affirmation directe...il n'était humain et surement bien loin de l'âge de 19 ans. Étant attirant, elle se doutait bien qu'il était tout comme elle prédisposer a la séduction. Toutefois elle ne pouvait déterminer s'il était vampire ou lycan. Elle ressentait malgré tout cette peur étrange en elle. Peut-être car elle n'avait pas autant de pouvoir sur les immortels que sur les humains....

Il s'approcha d'elle, la première chose qu'elle vit fut qu'il porta sa main à son arme, son cœur se mit à battre pleine vitesses, on pouvait voir les palpitation sous sa peau. Vivianne porta sa main sur sa hanche comme par réflexe, mais évidement elle n'y trouva rien d'autre que le tissu vaporeux de sa robe. Elle releva un regard qui fut empreint d'une inquiétude soudaine, mais il fut vite remplacer par de la surprise. Elle sentit la main glaciale de l'homme contre son visage alors qu'il repoussait une mèche de cheveux qui lui obstruait la vue. Elle perdit un instant toute contenance semblant plutôt ahuris ses bras relâchèrent et ses traits s'adoucir. Il planta alors son regard dans le sien ce qui acheva de lui faire perdre la majeur partie de son assurance.

je ne vois pas pourquoi je serais effrayé de quelque chose qui m'as vu naître..les ténèbres sont présente partout autour de nous..monsieur Solovan

Dit-elle sérieusement ses yeux regardant nerveusement l'homme devant elle, mais surtout sa main sur l'arme qu'il tenait. Elle avait remarqué qu'il avait commencer à la tutoyer. Vivianne se mordit fébrilement la lèvre faisant perlé une fine goutte sur celle-ci. Elle n'aimait pas cela...il prenait trop confiance..comment avait-il pu passé d'un regard fuyant à cela? La jeune femme ne bougea pas pour se dégager. gonflant la poitrine elle croisa les bras sur celle-ci. Il savait qu'elle n'était pas complètement humaine, après tout ,il n'avait pas tord, et cet aura étrange qu'elle dégageait la faisait se démarquer.

Comme vous l'avez dit..les apparences sont bien souvent trompeuses..mais qu'est-ce qui vous dit que je suis si différente?

Malgré son cœur qui battait la chamane elle osa poser un index sur la poitrine de Zack. Un sourire enjôleur aux lèvres. Ses yeux malgré leur craintes ne laissaient pas paraître de faille. Seuls sa respiration et la circulation accélérer de son rythme cardiaque laissait présager une faiblesse.

Vous non plus..vous n'êtes pas ce que vous semblez être..je me trompes?

Une voix à l'intérieur d'elle lui disait de fuir, mais elle savait quand dans une telle situation, la confrontation était peut-être la seule option...

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMar 15 Déc - 1:55

Le vent soufflait toujours et encore un peu plus fort au fur et à mesure que la nuit se répandait sur la ville tel une annonce de mauvais présage, et plus particulièrement sur les deux individus, seul dans un parc. Les lumières des quelques maisons environnantes étaient tous fermés ainsi que les rideaux et même les planches de bois installés pour certain d'entre eux. Comme Zack le savait si bien et comme je l'ai répété, ce moment était parfait pour faire une victime de plus dans le bain de sang de cette nuit.. Mais avant toute chose il désirait satisfaire son goût pour le savoir, ce qu'il considérait comme le pire défaut en lui le hantait une fois de plus, sa curiosité l'empêchait de tout simplement tué cette jeune femme qui n'en disait pas long sur elle-même en comparative avec ce qu'elle était vraiment. Cependant il savait qu'il ne fallait pas qu'il montre ses cartes car cela pouvait s'avéré fatale, la vie était en partie un jeu de bluff et d'analyse.


Le vampire sentait la respiration de la femme accéléré, cette femme qui hantait toutes ses pensées du moment. Malgré tout, si son corps montrait sa peur, ses yeux eux restait parfaitement confiant, comme si sa conscience était extérieur à son corps, comme si elle était deux personnes à la fois.. Solovan était à la fois fasciné et haineux de ne pas comprendre tout le sens de ce qu'il regardait alors intensément, enfonçant son regard dans celui de celle-là, comme cherchant à épié son âme, évidamment il n'y trouvait aucune réponse que par là couleur et le regard des yeux de celle-ci.


Les ténèbres sont partout autour de nous, ils nous entourent, ils l'ont vu grandir comme chaque personne en ce monde répondit-elle alors que Zack lui avait retourné la question sous un autre sens. Elle avait raison sur sa réponse mais malgré tout un leger sourire mystérieux arborait les minces lèvres du vampire, alors son regard se promena sur le corps de la femme un peu comme il l'avait d'abord fait.. Mais cette fois-ci c'était différent, il ne l'analysait pas, il l'a jugeait. Il ne répondit cependant pas à ce sujet, sachant parcontre exactement ce qu'il en pensait. Ensuite de quoi elle lui demanda comment il avait deviné.. ou plutôt qu'est-ce qui le faisait croire qu'elle était si différente des autres, si spéciale. Cette fois-ci il approcha encore plus son visage de celle de la femme, inspirant l'odeur de sa peau avant de planté à nouveau son regard dans celui de la femme, et, sourire aux lèvres, de lui répondre sans se gêné.



- Précisément, vos yeux.


Le vent leva alors complètement les cheveux des yeux de Zack, alors qu'ils étaient partiellement caché par ces mèches maintenant étaient parfaitement visible. Des yeux d'un noir sans précédent, reflétés par la couleur du sang qu'il avait besoin pour atteindre le summum de la puissance et y resté, à ce qu'il considérait comme la perfection, l'être vampirique comme il fut autrefois. C'est sur ce qu'elle posa alors doucement son index sur le torse de Zack, celui-ci sentit alors la chaleur d'un corps pourtant humain.. Il savait que les réponses qu'il cherchait se trouvait non pas dans ce qui servait d'enevloppe, mais dans ce qui était ni plus ni moins que le contenu de celle-ci, l'âme, l'esprit. Elle enchaîna ensuite avec une question beaucoup plus directe que la précédente qu'elle avait posé pour connaître l'appartenance au vampirisme du dit vampire, un sourire ma foi très attirant en soit au visage. Un sourire qui aurait charmé nimporte-qui, d'ailleurs Zack l'était tout autant qu'un autre, mais il avait d'abord et avant tout un but et résisterais tant et aussi longtemps que ce but ne serais pas accomplit à ses tentations les plus sublimes, c'est-à-dire boire le sang d'une victime si parfaite, ou encore se laissé charmé par cette même personne.



- Les ténèbres t'ont entouré depuis ta naissance, mais, moi, ils ont pénétrés en moi et fait ce que je suis.. Je ne veux pas savoir qui tu es, mais ce que tu es.. ?


La réponse fut subtilement clair, et la question l'était tout autant. Sa main serra plus fort l'étrainte qu'elle avait sur l'arme qu'il portait à la ceinture. Et de son autre main il glissa doucement son doigt le long du visage de Vivianne, éffleurant sa douce peau jusqu'a descendre dans son cou où il laissa ses doigts se satisfaire de ce que sa soif désirait, toujours dans l'attente des réponses qui le faisaient tant languir.
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMar 15 Déc - 3:52

La jeune femme savait l'étendu que cela prenait. Elle n'était pas de force physique égale à cet homme, mais si elle gardait un contact visuel, il n'aurait pas la chance de faire le deuxième assaut. Elle concentra donc son regard de braise sur les yeux noirs de Zack, il ne lui fallait pas beaucoup et encore moins de dont pour lire ce danger qui émanait de ce regard...la soif. Vivianne arrivait à conserver son appoint, mais pour combien de temps. Ses yeux se posèrent momentanément sur l'épée maintenant à moins de 3 mètres. Dans le pire des cas, elle utiliserait son don pour le rendre confus et récupèrerait sa lame.

Mais elle avait peur de l'assurance qui lui était venu si vite, avait-il comprit qu'elle représentait bien peu de danger pour un être comme lui? Pour l.instant elle devait jouer du fait qu'il n'avait aucune réel idée de ce qu'elle était, de ce qu'elle représentait. Malgré tout elle avait terriblement peur, saleté de corps, c'était son enveloppe charnelle qui craignait. La Lénéith n'avait rien a perdre sinon un corps, et après tout ce à quoi elle avait été confronté ce serait une perte bien futile. Elle n'aimait pas la vie, mais son corps lui semblait y tenir...malheureusement l'âme et le corps étaient indissociable..vive la chimique des corps.

L'homme approcha son visage d'elle, tellement ancré dans ses pensées, elle ne s'en aperçut qu'en sentant son souffle contre son visage. Elle leva un regard surpris et recula un pied dans pour autant mouvoir son corps. De le sentir si près d'elle la rendait terriblement nerveuse et son cœur ne se fit pas prié pour en faire par au monde entier. À la distance qu'il était, il devait certainement entendre les battements.. putain il faisait plus que les entendre, il devait sûrement les voir. La jeune femme serra les dents.

Il lui sourit en lui disant que c'était ses yeux qui la rendaient différente. Vivianne afficha un sourire qui aurait pus sembler charmeur, mais c'était toujours cette teinte de défi, provoquant par sa gestuel et ses expressions. Au fond d'elle, elle attendait qu'il essaye de l'atteindre, lui montrer qu'elle était bien plus que se corps chétif ne le montrait. L'agneau voulait jouer au loup avec la bête.

On dit en effet que les yeux sont le miroir de l'âme...c'est mon âme qui vous intrigue, vous y avez vu refléter quelque chose?

Susurra-t-elle doucement ses yeux ne se détachant pas de ceux de Solovan. Il la regardait toujours, il semblait incertain entre cette envi qui le rongeait de la boire..et cette curiosité. Vivianne ferma les yeux, satisfaite de ce d.défaut commun à toutes espèces doués de conscience. Il lui parla des ténèbres...il lui parla qu'il voulait la connaître. Vivianne ouvrit un regard brulant, son corps était encore plus déchaîné, les battements s'accélérant toujours, mais l'âme avait prit le dessus sur les sens.

On nous a jamais du que la curiosité était un vilain défaut...certaines choses sont bien mieux de resté dans l'oublie, croyez moi Monsieur Solovan.

Elle lui lança un regard électrisant

De plus qui vous dit que je suis né dans les ténèbres et qu'elles ne m'ont tout simplement pas happé comme vous?

L'humaine sentit le doigt glacé du vampire sur sa peau, glissant de sa joue à son cou s'attardant sur la veine palpitant de sa jugulaire. Un sourire carnassier se dessina sur ses lèvres, maintenant il n'y avait plus un doute sur ses intentions. Son corps voulait fuir, elle sentait ses muscles se contracter et ses mains devinrent légèrement moites malgré le froid qui la tétanisait. Elle remarqua qu'il serrait son arme avec plus de force, d'une main elle serra celle du vampire avec une force déterminée. Elle était maintenant collé contre lui, mais son regard ne présentait pas se rapprochement comme amical.

à votre place j'éviterais Dit-elle glacial un sourire toujours aussi défiant sur le visage

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMar 15 Déc - 6:30

La femme devant lui avait peur, mais sans pour autant prendre la fuite, peut-être avait-elle compris que cela n'aurait été que futile et surtout inutile, peut-être était-elle curieuse elle aussi à l'idée d'un vampire ? Non. C'était beaucoup plus que cela, et Zack le savait. C'était quelque chose en elle qui n'avait aucunement peur de la présence du vampire, qui le défiait même. L'inconscience humaine ? Non plus, c'était quelque chose d'autres, d'ailleurs il doutait fortement qu'elle soit d'abord humaine, mais c'était ce qu'il recherhait à savoir, cette certitude de ce doute.

Zack pouvait non seulement ressentir mais voir les battements cardiaque du corps de la Lénéith qui s'accélérait et battait si fort qu'ils pouvaient même être audible pour le vampire, alors même que celle-ci se fut reculé d'un pas de distance. Il prenait de plus en plus confiance plus il remarquait la peur de celle-ci, mais il voyait très bien que ce n'était que superflu, une peur superficiel que ne ressentait pas son âme, son regard.


C'est alors qu'elle afficha un sourire à la fois charmeur mais surtout déconcertant, ce sourire qui vous provoque et vous met hors d'état. Pourtant Zack restait parfaitement calme face à cette provocation d'abord gestuelle. Plus le temps avançait plus il se rapprochait des réponses qu'il désirait. Alors qu'elle se voulait fuyarde et subtile, elle était maintenant provocatrice, ce n'était pas facile mais il réussirait sans doute à la manipulé afin d'obtenir ses réponses.. Quoi qu'il garda à l'esprit que comme elle cachait surement de nombreux secrets il pouvait s'attendre à tout de la part de cette femme, peut-être même qu'il se faisait manipulé. Mais s'il faut être utilisé pour utilisé, autant faire le possible pour arrivé à ses fins, c'était la façon de pensé du vampire.


Alors peu de temps après ce fameux sourire provocateur elle posa une question exactement comme si elle avait lu les pensés du vampire, comme si elle savait exactement son objectif, cela perturbat grandement le vampire mais il n'en montra pas signe. Un simple ricanement sarcastique fut la première réponse à la question posé par la demoiselle, s'en suivit peu de temps une réponse plus verbale.


- La réponse à cette question, c'est vous qui la détenez, et vous le savez.


Zack aimait bien, comme à ses fidèles habitudes, jouer entre le tutoiement et le vouvoiement, et il le laissait voir. Ce n'est que peu de temps ensuite qu'elle me parla de la curiosité, prétendant celle-ci comme un vilain défaut, avouant que certaines choses était à leur place dans l'ombre. Zack n'ajouta rien à cela, il commençait à comprendre qu'elle en savait probablement plus sur lui qu'il ne le croyait, mais il ne savait pas pourquoi, il se sentait à son désavantage.. sauf lorsqu'il vit qu'elle regarda son arme pendant un bref instant, il tourna lui aussi discrètement le regard vers celle-ci pour la voir debout sur le pied d'un arbre. Alors là il savait qu'il avait le net avantage et qu'elle se sentait insécure, c'est surement d'ailleurs pourquoi elle tentait de le déstabilisé autant. Elle n'avait répondu à la question de Zack que subtilement, mais le vampire y trouva en quelque sorte sa réponse, évidamment pas aussi clair et précise qu'il l'aurait souhaité mais tout de même.


Le vampire n'avait encore rien ajouté, même pas lorsqu'elle eut dit que celui-ci ne pouvait pas savoir si elle était né dans les ténèbres et non envahit par ceux-ci comme Zack avait dit l'être. Plus elle parlait plus il se rapprochait de ce qu'il voulait savoir. C'est lorsqu'il serra le manche de son katana qu'elle repris le contrôle de ses mouvements, mainetenant beaucoup plus en accord avec son regard.



''à votre place j'éviterais ''


Avait-elle alors dit tout en se collant son corps à celui de Zack et serra la main de celui-ci avec une détermination que le vampire n'aurait pu lui deviné plus tôt. Maintenant il en était sure. La main qui glissait auparavant sur le cou de celle-ci remonta jusqu'à sa machoir doucement et l'attrapa doucement, n'appliquant pas sa force il rapprocha tout de même le visage de celle-ci au sien et osa lui effleuré doucement les lèvres sans trop pourtant s'en rapproché, sans l'embrassé, il la tenait encore par la machoir puis dit alors qu'il ne se trouvait qu'à quelques centimètres même pas de celle-ci.


- C'est exactement ce que je voulais entendre.. Je ne sais peut-être pas ce que tu es, mais je sais ce que tu n'es pas! Ton âme n'est pas celle de ton corps, vos réactions s'oppose, tu n'es ni lycane, ni vampire, ni humaine..


En effet, elle n'était ni vampire, ni lycane, ni humaine, de toute évidence. Zack lâcha l'étreinte qu'il avait sur le visage de la dame, éloignant à nouveau une mèche de ses cheveux. Il força alors de sa main droite, celle qui tenais le manche de katana, pour ne sortir que la base de la lame de celui-ci malgré la pression de la main de Vivianne. Il ne savait lui-même s'il voulait la tuer ou pas, ses pensés étaient confuse et n'était pas clair, ce qui lui arrivait rarement. Il avait toujours été sur de lui pourtant..

Il restait une donnée qui n'était pas encore au puzzle, toujours plus curieux Zack avait tenté de faire croire à Vivianne qu'il avait su ce qu'il voulait savoir, dans le but d'obtenir les informations qu'il voulait, que ce soit dans une discution calme ou dans un combat féroce. Il savait qu'elle avait des atouts caché et il était visiblement prêt à nimporte-quoi, il ne s'attendait pas cette nuit à tombé sur un individu de ce genre, et ne savait à quoi s'attendre, c'est ce qui faisait en sorte qu'il était prêt au pire, avec une confiance inébranlable. Il regarda brièvement à nouveau l'arme de mademoiselle Janakté question de lui montré qu'il savait pertinament qu'elle ne l'avait point sur elle.



- Et puis, pourquoi moi j'éviterais alors que tu es en ce moment dépourvu de ton arme.. ? Qu'est-ce que tu es !?



Zack aurait tout simplement pu faire appraitre un arme dans sa main et la lui mettre sous la gorge, mais il ne voulait pas révélé ses atouts avant de connaître ceux de qui pourrait s'avéré son adversaire...
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMar 15 Déc - 7:09

Vivianne avait constaté que le vampire sentait sa peur. Il s'en réjouissait probablement. Elle rageait intérieurement, corps pathétique, machine biologique immonde qui trahissait toutes ses sensations sensorielles. Honte à ses sens qui mentaient sur ses réelles convictions et intention. Elle se voulait confiant, mais son corps fuyait, elle se faisait provocante, mais son corps se soumettait. ET maintenant ce mélange de contradiction la menait devant ce vampire, à être déchiré entre son âme qui ne demandait qu'à jouer et ce corps sensible qui implorait l'oubli.

La Lénéith sentait son corps bouillonné et son cerveau était en ébullition, décidément tous ses gestes contradictoire allaient l'affaiblir. La jeune femme constata qu'à son tour Zack regardait son arme. Elle se mordit fébrilement la lèvre une nouvelle goutte de sang y naissant. Elle était vraiment mal barré cette fois. Il avait l'avantage..et il en était pleinement conscient, ne fusse que son sourire aux lèvres ou son regard ne trahissant pas ce qu'il voulait. Mais que voulait-il au juste? Ce qui était sûr c'est qu'il ne la tuerait pas tant qu'elle n'aurait pas répondu clairement à ses questions.

cette réponse..vous voudriez la connaître je me trompe? Je peux le voir dans vos yeux, cruelle cette sensation de ne pas saisir les chose non?

Un sourire aguicheur teinta son visage. Peut à peut elle réussissait à mettre son corps au service de ses pensées. C'était un énorme soulagement, mais visiblement pas assez pour que son cœur décide de calmer son rythme. Quand elle saisit sa main, elle se colla contre lui, elle eu un frisson, elle détestait le contact humain, cela la révulsait la plupart du temps, mais il n'était pas humain...différence, sa chaire était glaciale. La jeune femme avait toujours ses yeux rouges posés sur l'homme. D'une main, il saisit sa mâchoire, sans force, mais il ne l'aurait sûrement pas laisser se dégager, la main qu'elle avait posé sur celle du vampire se resserra. IL approcha son visage si près du sien qu'il lui effleura les lèvres, une décharge la prit de court et elle le foudroya du regard.

Peut-être avez vous raison...et oui le corps n'est qu'un appareil déglingué parfois, il a des envies qui parfois nous rebute, il a des besoins qui nous font esclaves

Il relâcha son visage et elle tendit une main vers la joue de l'homme.

Pauvres être que nous sommes, le corps est le tombeau de l'âme..c'est bien connu, mais si je ne suis ni louve, ni vampire et ni humaine, que suis-je Monsieur Solovan, que pourrais-je bien être

Murmura-t-elle sa bouche tout contre son oreille. Sa visage revint à sa place initiale ses lèvres toujours étirer dans un rictus provoquant. Elle sentit que Zack dégageait lentement son arme de son fourreau malgré la pression de sa main, de nouveau elle maudit se corps qui était faible. Elle gardait cependant une pression étrangement puissante pour son apparence frêle. Ses yeux prenait des teintes grisâtres. Les bijoux sur son visage se mirent à tinter suite à une brise qui souleva ses cheveux et sa robe dans un bruissement sec.

La phrase qui suivit la fit éclater d'un rire cristallin, un rire qui pouvait sembler sadique pour autant de gens qui l'aurait trouver mélodieux. Elle rejeta sa tête en arriere une cascade d'or coulant dans son dos. Elle redressa son dos par la suite et les yeux de la dame était complètement devenue noir. D'une main elle passa dans son dos agrippant les cheveux de la nuque de l'homme. Elle approcha son visage du sien son souffle se mélangeant au sien. Ses yeux noirs se plantant dans les yeux du vampire, elle tira légèrement vers l'arrière la tête de l'homme.

«Je ne suis pas fréquentable...je vous promets que vous êtes mieux de ne pas savoir qui je suis»

Mais la voix n'avait pas fait frémir sa gorge ni ses lèvres, elle était directement dans la tête de celui-ci.

«Et qui vous dit que vous avez un quelconque avantage..Monsieur Solovan»

Cette fois elle avait parlé avec sa propre voix. Ses yeux avaient repris leur couleur, mais sa main ne lâchait pas celle du vampire, ni ses cheveux, elle était si proche qu'elle sentirait la contraction de ses muscles s'il tentait un mouvement trop brusque. Elle recula son visage affichant un sourire aux dents opalines.

Alors que déciderais vous de faire..Zack dit-elle en détachant son nom claquant sa langue contre son palet avec une provocation toute dirigé.

Son corps s'était tu, il ne restait plus qu'elle...

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMar 15 Déc - 13:00

Le corps des deux individus était à présent collé l'un l'autre, Si un passant aurait passé par là il aurait aussitôt cru qu'il s'agissait d'un couple imprudent. Mais une bataille se livrait entre ces deux personnes, et le mot est juste; une bataille. Ce fut été une guerre d'orgueil ou encore de fierté, de manipulation ou de compréhension, de bluff et de tentations, en cas-ci toutes ces réponses étaient vrai.


Zack ne bougeait pas d'un poil pendant que celle-ci glissa sa main sous ses cheveux pour atteindre ceux de la nuque, si il aurait pu frissonné il l'aurait fait au contact qui était cependant encore moins glacial que sa propre peau. Son visage ne montrait maintenant absolument aucune émotion, son sourire disparu et son regard tout autant vide si ce n'aurait été que des constant reflets rougêatre de celui-ci. Un visage et un corps vide d'émotions, si ce n'est de la force subtilement appliqué par son bras gauche pour ne pas ceder à la surprenante force du corps fébril de la femme en face de lui. Elle se voulait grandement provocatrice et Zack ne s'en montrait aucunement provoqué, refusant catégoriquement de lui donné raison dans ses tentatives de faire perdre le contrôle au vampire. Elle ne répondait que plus évasivement et Zack sentait qu'il allait probablement devoir passé aux choses sérieuses.


Zack ne comprenait toujours pas comment elle faisait pour savoir et connaître exactement ce qu'il désirait et pourquoi il était hanté, cruelle la sensation de ne pas saisir les choses avait-elle dit. Cela eut pour effet de grandement perturbé Zack, comme si elle savait tout à l'avance, mais il n'en montra encore une fois pas signe. Il n'était pas question pour lui de ne montré ne serais-ce qu'un mince signe de faiblesse. Zack ne répondit aucunement à cette réponse jugeant que même sans facultés étrange, qui ne d'ailleurs qu'hypothétiques pour Zack.. Même sans cela elle connaissait déjà la réponse à ce; " Je me trompe ? " .


Même si pendant un instant, lorsqu'elle s'était rapproché de lui et mise à se "jouer" de Zack, il avait fait disparaître de son visage tout signe d'émotions quelconque cela ne prit pas de temps au vampire pour comprendre qu'il était d'abord mieux d'esseyer de "jouer le jeu" avec elle. Le combat serait peut-être une option envisageable mais il ne connaissait pas son ennemi et c'était donc peut-être à son désaventage. En effet Zack était prêt à tuer ne serais-ce que pour satisfaire sa curiosité, la mort ou la vie n'avait pas d'importance pour lui, que ce soit envers lui-même ou ceux à qui il l'enlevait.


Il l'écoutait répondre à ses questions et n'avait toujours pas répliqué, analysant chacune de ses paroles, chacun de ses gestes.. Il ne trouvait toujours pas à quoi l'identifié.. Il savait qu'elle n'était pas humaine ni aucune des deux autres races mentionnés, mais elle avait eu raison à nouveau de Zack en lui demandant exactement ce qu'il voulait savoir, qu'est-ce qu'elle était malgré le fait qu'elle n'était pas du genre humain.

Le regard déviait quelque fois de celui de la Lénéith pour regardé le sang qui surplombait les lèvres de celle-ci sans pour autant en découlé rougissant la couleur des lèvres qu'il avait effleuré, il avait pu respiré l'odeur de ce sang. Cette chose au goût si divin qui donnait à Zack toute sa puissance, sa splendeur.



- Humph.. si j'étais vous je ne jouerai pas ce jeu longtemps, vous croyez peut-être me connaître, vous savez peut-être ce que je suis, mais vous n'avez absolument aucune idée de qui je suis.


Marquant ainsi la différence entre le quoi et le qui. Entre la race et l'individu. Sa voix était profonde, on aurait dit qu'elle provenait dirèctement des abysses. Une voix qui se voulait sérieuse et sévère. Zack avait l'habitude, pour un vampire, d'être plus joyeux.. reste que plus joyeux pour un vampire n'est pas très enjolivé non plus. Mais il était rarement aussi sérieux, il commençait lentement à comprendre qu'il s'était sans doute frotté à la mauvaise personne lorsque celle-ci lui adressa la "parole" dans son esprit, sans même ne bougé ne serais-ce qu'un peu, non, même pas. Il pensa d'abord que ce n'était que de la télépathie mais il comprit rapidement que depuis le début elle devait sans doute lire dans son esprit, lire dans ses pensés.. Peut-être le connaissait-elle dans les moindres détail, mais le vampire en doutait.. Il tenta comme il le put de bloqué ses pensés, de les vidé.. Évidamment c'était impossible de ne pensé à rien. Surtout dans son cas, où il avait un objectif clair, mais bon.. Puisqu'elle le connaissait sans doute cela ne le dérangeait pas trop.

Il avait franchi une porte sans écouté d'abord ce qui s'y passait de l'autre côté et devait maintenant faire face aux conséquences, il était cependant déterminé en ses objectifs et gardait tout de même confiance en ses capacités. Un mince sourire s'était lentement dessiné sur son visage alors qu'il comprenait comment elle avait fait pour autant le déstabilisé, alors qu'elle lui avait montré un atout.


- Vous n'êtes pas la bonne personne pour jugé sur ce que je dois savoir où non mademoiselle, je vous rappel que vous vous adressez à un immortel..


Il l'avait dit beaucoup plus dirèctement cette fois, son identité. Puisqu'il savait qu'elle en était déjà consciente avec tout les sous-entendu et avec cette habileté qu'elle avait d'entré comme elle souhaitait dans sa tête.



Alors que déciderez-vous de faire..Zack ?


Toujours plus provocatrice, le regard de Zack dévia un peu vers la gauche, regardant plutot au loin comme dans le vide, il ferma lentement ceux-ci, toujours parfaitement en conscience du corps de la personne qui se trouvait si près de lui. Alors sous sa gorge la femme put sentir quelque chose de froid, de métallique, s'installé lentement sur sa peau, sans abîmé celle-ci.. pour l'instant. Une fois que la femme d'une beauté sublime avait jouer ses cartes, montré un de ses atouts, Zack avait jugé que c'était à son tour de passé à l'action, il ne pouvait plus compté sur la manipulation ni même l'analyse sachant qu'elle savait ce à quoi il pensait. De sa main qui, heureusement pour lui, n'était pas tout à fait dans le champ de vision de la demoiselle, le vampire avait fait apparaître d'abord plusieurs étincelles d'un mélange de noir et d'or, formant la forme de la dague dans un discrèt tourbillon pour ensuite lui concrétisé vie, pour qu'elle puisse donné mort en cas de besoin, quel ironie.


- C'est à vous de répondre à mes questions maintenant.. Vivianne Janakté.



Dit-il en réouvrant les yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMar 15 Déc - 20:58

Vivianne se savait dans une position dangereuse, mais son corps ayant décider de collaborer lui fournissait toute l'adrénaline nécessaire afin de continuer dans cette voix. Elle s'amusait follement et encore plus du fait que sa vie était en danger, c'était une sensation euphorisante qui la faisait frémir dans tout son être. Ses yeux pétillaient de cette sensation nouvelle et exquise, elle qui n'avait jamais connu la mort sinon une fois, et cette fois elle n'avait sut profiter de toute cette extase. Maintenant c'était pleinement qu'elle vivait cet instant, moment qu'elle pouvait aisément comparé à une nuit torride, mais cette fois ce n'était pas simplement le corps qui profitait de cette magie explosive, c'était son âme et son être dans son intégralité.

L'homme devant elle n'avait pas peur, cela ne fit que l'électriser d'avantage, elle n'aura pas pu s'amuser autant avec un être soumis, elle voulait quelqu'un qui aille la force de la dominer ne serait-ce qu'infiniment, la victoire était tellement plus savoureuse quand l'opposant semblait plus robuste que nous. La jeune femme passa la langue sur ses lèvres enlevant le sang de celles-ci. Le goût de fer dans sa bouche lui était plutôt désagréable, mais il n'y avait qu'une chose pour l'instant qui captait son attention, et c'était cet homme, ce vampire qui l'effrayait, mais dont la confiance la fascinait. Sa main tenait toujours fermement les cheveux de Zack jouant avec ses doigts contre la nuque de celui-ci.

La Lénéith n'avait pas besoin de lire ses pensées pour constaté qu'il faisait tout pour ne pas lui donner raison, et cela n'attisait que plus son désir de le voir se soumettre à elle..mais le voulait elle vraiment, elle détestait voir un être soumis, cela la révulsait, la dégoutait totalement...non elle voulait simplement voir dans se regard froid passé une lueur de crainte. Elle savourait cette instant avec délectation.

Il lui fit une sorte de mise en garde la jeune femme riant doucement.

Mais personne n'a insinué une telle chose chéri...je ne sais absolument rien de toi sinon que tu es plutôt différent des humains...que tu es séduisant..et que j'ai une envi irrépressible de m'amuser avec toi

Elle ne passerait pas par quatre chemin, pourquoi caché plus longtemps ses désirs, elle voulait s'amuser et il était un jouet magnifique qui plus-ai.

Après s'être adressé à lui elle devina aisément ce qui se passait dans sa tête. Peut-être un brin de doute c'était emparé de lui..il devait sûrement ce demander ce qu'elle savait de lui au travers de ses pensées, mais Vivianne n'avait aucune envi d'agir ainsi, elle voulait connaître doucement qui il était..et rien de mieux que de le faire sans pouvoir. Il lui dit qu'elle n'avait aucun droit sur ce qu'il désirait savoir.

Un sourire enjôleur apparut sur ses lèvres alors que sa voix retenti dans la tête de l'homme.

«Immortel ou pas mon ange ce n'est pas toi qui décidera de ce que je veux ou non te dire, le fait que tu sois immortel tout au contraire mérites que tu languisses de ce savoir»

Danger..elle ne prenait vraiment pas ces gardes face à lui, elle ne savait même pas s'il était puissant ou simplement l'une de ses goules amorphes. Qu'importe son excitation était à son meilleure, l'inconnu était tellement savoureux, elle sentait une chaleur grandissante en elle. Puis une chose froide contre sa gorge. Comment avait-il put sortir une lame si vite sans qu'elle s'en aperçoive. Lentement elle lâcha les cheveux de Zack sa main glissant dans son dos elle l'observa un moment interdite puis un sourire amusé et triomphant apparue sur ses lèvres.

Enfin quelqu'un qui a la force de se dressé..j'aime

Dit-elle se rapprochant la lame enfonçant légèrement dans sa gorge créant une barre rouge.


J'attends vos questions monsieur Solovan


Un sourire ornait son visage alors que la ligne rouge commençait à laisser s'écouler un liquide rouge. L'avait-elle fait exprès..peut-être, elle voulait voir si la curiosité allait primé sur la faim.

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMar 15 Déc - 22:42

Les dés étaient joués, la partie avait débuté et devait se terminé. Zack ignorait qui serait son gagnant, mais il savait pertinament qu'il obtiendrait ce qu'il voulait de cette femme, que ce soit le sang s'il s'avérait gagnant, ou simplement ses réponses s'il était perdant, parce qu'il ne succomberait jamais ô grand jamais avant d'assouvir son besoin de savoir.


Il y faisait de longtemps que le vampire n'avait pas pris plaisir à jouer à ce genre de jeu, le défi n'était que trop rarement présent pour lui. Trop souvent les gens fuyait ou n'implorait que la pitier, trop souvent ses ennemis les plus redouteux ne s'attardaient pas longtemps à la discution pour engagé un combat sans précédent. Cette fois-ci c'était visiblement différent et encore une fois cela caractérisait bien la différence de la femme avec les races que le vampire connaissait. Elle ne voyait cela que comme un jeu, y prenant tout son plaisir à faire languir l'être des ténèbres que Zack était, à jouer avec lui. Comme si sa vie ne lui importait guère, ou encore que le vampire n'était pour elle qu'un être innofensif, normalement ce genre de pensé à son égard aurait du le rendre rageux mais il y trouvait son compte aussi. Il ne savait rien sur elle et elle en savait probablement beaucoup plus sur Zack qu'elle ne le laissait voir, du moins selon lui. Cependant malgré tout il n'était pas question pour lui de retraité, il ne savait pas ce qui l'attendait mais savait ce qu'il lui réservait.


Séduisant, différent des humains, Zack se le savait très bien et il jouait souvent de cet avantâge mais celle-ci semblait au dessus de cela, surtout lorsqu'elle confirma ce que Zack avait déjà remarqué.. Elle jouait avec Zack depuis le début. Alors que pour elle ce jeu était un amusement, pour Zack c'était une partie d'échec déterminant qui serait le gagnant de ce perpetuel défi qui s'était installé entre la Lénéith et le vampire. Il positionnait ses pièces toujours de façon à pouvoir la mettre échec et math mais celle-ci gardait toujours une pièce caché du champ de vision du joueur que Zack était..


Zack aurait pu lui tranché la gorge et en finir d'elle, mais cela ne semblait aucunement affecté la demoiselle qui d'ailleurs semblait fortement s'en réjouir. Elle n'avait donc pas peur de la mort, si ce n'était pas qu'elle l'avait déjà vécu peut-être puisqu'elle se présentait comme une créature des ténèbres. Le vampire avait beaucoup d'hypothèses surtout lorsqu'elle lui avoua qu'elle pouvait enfin apprécier le fait que quelqu'un avait finalement la force de se dressé devant elle.. elle était probablement beaucoup plus puissante qu'il le croyait, ou ce n'était que du bluff pour rendre Zack confus. Il répondit donc à ce commentaire par cela;




- Je ne vous priverai pas de ce plaisir ne vous en faites pas.



Il avait aussi remarqué que tout comme lui elle jouait entre le tutoiment et le vouvoiment, simulténament avec ce que Zack employait elle utilisait le même genre de politesse ou d'impolitesse. Puis ensuite ce fut le petit moment de victoire de Zack... elle lui dit qu'elle était dans l'attente de ses questions. Le vampire savourait ce moment comme un délice excquis tout en sachant qu'il avait peut-être gagné cette bataille mais que la guerre n'était pas terminé. Un mince sourire en coin se dessina à nouveau sur son visage, un sourire malsain et malin.


Il se demanda d'abord si elle allait vraiment répondre à ces questions ou ce n'était qu'une feinte et elle préparait quelque chose, bref au même moment où il pensait à cela il l'a vit avancé son visage en même temps que ses paroles, laissant la dague acéré lui coupé une fine ligne sur sa gorge, laissant un mince filet de sang s'en découlé lentement et descendre le long de son cou. La respiration de Zack s'accéléra ainsi que son rythme cardiaque, son regard regardait fréquemment le sang qui s'en découlait. L'image de lui-même se nourissant de cette femme explosait dans sa tête comme un fantasme difficilement contrôlable. Mais il était si près du but, il ne cederait pas à la tentation.. du moins c'était ce qu'il se disait.. Bref il rassembla toute sa force psychologique et résista à l'appel du sang.




- Un bon joueur à gagné la partie avant même que celle-ci ne commence.. On ne vous l'a jamais appris on dirait.



Il avait décidé de faire légèrement languir son propre plaisir ne serais-ce qu'un brin de temps, aussitôt qu'il saurait ce qu'il voulait savoir il pourrait succombé à ses tentations et cela le poussa à lui demandé maintenant dirèctement ce qu'il voulait savoir.



- Comme je l'ai répété.. Qu'est-ce que tu es ? Quel est l'origine de ton existence ? Et je ne parle pas de ce corps fébril de femme, mais bien de l'âme qui l'abrite.


Il avait été suffisament clair à son goût. Il préférait grandement la subtilité mais il savait qu'en jouant avec le feu trop longtemps on risquait de se brûlé. Il sentit la main de la femme, qui était d'abord sur sa nuque, glissé jusque dans son dos mais il ne s'y attardait pas trop, il était en position avantageuse pour l'instant et devait profité de cela. Son sourire toujours au visage il enchaîna donc peu de temps après en ajoutant..



- Je ne suis pas un vampire de bas étage, si tu crois que la vue du sang me fera perdre le contrôle tu te trompe.


Il avait à la fois dirèctement avoué sa nature, qu'elle savait de toute façon déja.. Et aussi lui avait fait comprendre qu'elle ne s'adressait pas à nimporte-qui. Malgré qu'il avait une certaine difficulté à résisté à la vue de celui-ci il gardait en effet le contrôle.. pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMer 16 Déc - 0:11

Vivianne était complètement électrisé, c'était la Lénéith qui parlait, Vivianne appréhendait, mais elle se délectait de se spectacle rafraichissant. C'était si délicieux de se sentir vivre ainsi. Elle qui avait toujours dénigré la vie, répugné les êtres vivants. Mais sentir tous ces neurotransmetteurs gorgeant ses veines, toutes ces ponctuations qui berçaient son corps, toute cet oxygène qui la rendait ivre. La tête lui tournait étrangement, mais elle adorait la sensation. La lame contre sa gorge était douloureuse et elle sentait l'acier mordre sa peau dans une sensation grisante. C'était donc sa fleurté avec la mort? Décidément ... Son sourire était toujours présent, ses traits arborant eux-même cet air de défi qui caractérisait l'instant présent.

Cela fait si longtemps que je n'ai pas eu telle compagnie

Susurra-t-elle une mine faussement affligée remplaçant tous ses airs de provocation. Il était vrai, jamais elle n'avait rencontré d'opposant pendant ces derniers siècles, mais en avait elle réellement cherché? Tout comme les immortels, elle était un monstre, sauf qu'elle avait la chance de n'être connu de personne, son passage était funeste, mais in-traçable..sauf pour une personne comme elle. La main dans le dos de l'homme s'approcha de son visage, effleurant la joue glaciale de Zack. Non, jamais une personne n'avait osé la regarder si longtemps dans les yeux, car beaucoup pouvaient y percevoir des horreurs, bien entendu elle faisait elle même transparaître ces images dans ses yeux, mais elle voulait encore jouer avec le vampire, ils s'amusaient tellement.

Comme c'était extatique de sentir autant de défi, de voir toute cette confiance qui prenait place en cet être. Il lui promit de ne pas brisé ce moment de plaisir la jeune femme le fusilla du regard.

J'y compte bien..

Elle avait bien remarquer qu'il la dominait maintenant du regard se sentant nettement à son avantage, un sourire étira ses lèvres tout comme celle de la femme. La seule chose qu'il ne savait peut-être pas c'est qu'elle avait toujours le contrôle sur ce qu'elle voulait ou non dire..si elle n'aurait pas voulut lui avouer quoi que ce soit, jamais elle ne l,aurait fait, mais si elle voulait gardé la tension, elle devait le faire languir en lui apportant des réponses intentionnellement floues. Elle remarqua son regard passant à sa gorge, qui saignait doucement à cause de la lame. Une lueur de malveillance illumina le regard de la dame, il avait une faille..le sang, et elle saurait l'exploiter. Oh oui, elle ne le laisserait pas gagner.

Les pièces sont déjà placé en effet, mais la parti n'est pas encore jouer..il arrive tellement de choses durant une partie, l'issue n'est ni entre vos mains ni entre les miennes Solovan

Sa main toujours sur le visage elle le griffa doucement jusqu'au menton avant de laisser retomber sa main le long de son corps. Il enchaîna ensuite une série de question. Vivianne se sentait en position de force malgré que celle-ci fut précaire. Il était accroché à ses lèvres, et ce spectacle était orgasmique pour la Lénéith.

La curiosité pourrait causé votre perte...Je ne suis pas humaine...je suis comme toi crée par les ténèbres, sauf que moi.. je suis comme une ombre..personne ne peut savoir où je passe

Rendant une de ses mains invisible elle posa son index sur le front de Zack descendant sur l'arrête du nez.

Tu as beau être aussi froid que la mort...je suis la mort

Souffla-t-elle à son oreille enfonçant un peu plus la lame dans son cou le filet de sang se faisant plus large.

Il lui avoua finalement clairement sa vrai nature, jurant que ce n'était pas le sang qui lui ferrait perdre la tête. Elle éclata d'un rire méchant ,sans regard de braise se figeant dans la noirceur des yeux de Zack. Elle était au comble du bonheur, si elle réussissait à lui faire perdre son assurance, elle aurait gagné, elle aurait atteint l'extase finale. Elle ferma les yeux savourant cette instant. Son corps pourtant commençait à rappeler ses droit, comme s'il venait de se réveiller constatant qu'il était blessé, sa panique corporelle la motiva d'autant plus, non..elle ne gagnerait pas que contre lui, mais contre son corps lui même. Elle ramena une main contre sa gorge trempant ses doigt dans le liquide vermeille. Elle l'approcha de sa propre bouche du sang tachant sa peau blanche.

Tu dois être puissant alors

Elle approcha ensuite ses doigts de la bouche de Zack, traçant ses lèvres avec le sang insérant légèrement son doigt entre ses lèvres. Un sourire excité marquait son visage. Au fond d'elle une fois lui criait de courir, ce qu'elle faisait était dangereux, mais elle s'en fichait, elle voulait le voir fléchir quoi qu'il advienne.

Et si ce n'est pas le sang qui te fait chaviré..et si c'était moi mon cœur Dit-elle lascivement ses yeux devenant noir.

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMer 16 Déc - 20:35

Les choses devenaient de plus en plus interessantes autant aux yeux du vampire que ceux de la Lénéith. Le vampire se sentait en puissance mais chacun y voyait sa propre victoire. La femme, elle, voulait soumettre Zack à ses tentations qu'elle avait sans doute deviné soit en lisant dans ses pensés ou encore en sachant qu'il s'agit d'un vampire. Le vampire, lui, voulait ses réponses et tentait de résisté comme il le pouvait à la dite tentation dans ce seul but.

Aucune vie environnante, aucun être vivant ne voulait s'approché des deux personnes sentant la mort et le mal en eux, ce soir c'était jouer le feu par le feu. Chacun d'eux foudroyait l'autre du regard, chacun d'eux avait des buts plus ou moins précis à accomplir.


Zack avait déjà vécu plusieurs combats, la plupart d'autant plus phyisique que celui-ci. Mais rarement il n'avait été dans un combat qu'il jugeait aussi intense que celui-ci, des défis aussi grand. Il se savait physiquement supérieur, mais c'est ce qui était perturbant car elle ne jouait aucunement sur cet aspect, elle était très intelligente et surtout vicieuse, et cela le vampire en était parfaitement conscient.


La Lénéith lui avoua ensuite qu'elle n'avait pas eu tel compagnie depuis des lustres, et le vampire n'en doutait point. Premièrement la compagnie d'un vampire est rare et la plupart du temps qu'on en rencontre un c'est dans un tombeau que cela se termine, mais le fait qu'elle est dit cela signifiait pour Zack que soit elle en avait déjà rencontré un et qu'elle était encore en vie, ou encore qu'une seule autre personne avait osé lui tenir tête. L'homme en fit fie pour l'instant et se concentrait sur les réponses qu'il désirait obtenir, ne répondant rien à cela si ce n'est que.




- Profites-en car ce sera peut-être ta dernière compagnie.




En réponse autant à son aveux sur ses fréquentations et sur son "J'y compte bien" accentuant toujours et encore plus sa manie d'être provocatrice. C'était peut-être bien la seule chose que Zack savait sur elle si ce n'était aussi du fait qu'elle n'était pas humaine mais elle aussi un être des ténèbres. En pensant à cela le vampire se demandait à nouveau ce qu'elle savait de lui mais il n'avait rien pour répondre à cette question sinon que la femme qui risquait sa vie pour ne pas avoué vraiment ce qu'elle était, et encore sa parole n'était probablement pas fiable.


Malgré tout Solovan ne pouvait s'empêché de constaté la beauté emanant de ce qui était en ce moment son ennemi, on aurait dit à ses yeux une nymphe de la nuit et il prenait goût d'elle. Plus le sang coulait de son cou plus Zack avait de la difficulté à se contenir, ressentant en lui l'appel comme une brûlure au fond de son âme. Comme si un démon intérieur tentait de prendre le contrôle de lui.. Il sentait à son tour la contradiction de l'âme et du corps, ce dernier voulant boire le sang à la contrainte de l'âme. Il comprenait ce qu'elle avait alors plus tôt fait et ressentit.




- Tu as tord, les pièces sont en effet déjà jouer, mais l'issue est entre mes mains, précisément celle de gauche. D'un simple geste de la main je pourrais te tuer et mettre fin à tes jours, tu ne serais qu'un cadavre de plus et on t'oublierait.



Il était à la fois sérieux et profond dans ses dires que presque sadique, un mince sourire narquois marquait ses lèvres et on aurait dit qu'il y aurait pris plaisir à le faire en même temps qu'il le disait. Mais son langage au conditionnel signifiait qu'il lui laissait une chance de vivre, même si ses vrais intentions étaient probablement connu de celle-ci.



Tu as beau être aussi froid que la mort...je suis la mort



Le vampire ne décélait absolument aucun double-sens, aucune cachoterie à cette phrase. Y avait-il une race supérieur à celle des vampires pensa brièvement Zack. Mais il dénia rapidement ce souffle de pensé en raison que les vampires étaient et sont encore la race parfaite. Il se demanda alors si elle était un dérivé, peut-être un mélange entre un humain et un vampire, mais encore son regard était beaucoup plus profond que cela et Zack l'aurait su. Il fit rapidement le lien avec la phrase qu'elle avait précédamment dîte. "Je suis comme une ombre, personne ne peut savoir où je passe".. Avait-elle dit. Le vampire comprit que c'était une race secrète, quelque chose qu'on cachait au reste du monde, même aux vampires et probablement aux lycans aussi. Il comprit que cette race était comme celle des vampires avant que la vérité n'éclate au grand jour.


Zack Solovan était satisfait de ce qu'il venait de savoir, mais toujours plus avide de ce dernier il ne voulait pas l'achever. De plus le sang qui longeait sa gorge l'en empêchait, s'il l'a tuait ce serait en la mordant.. ce, si le vampire était capable de résisté en attendant de savoir ce qu'il voulait savoir. Il voulait connaître les objectifs, le nom de cette race. Il ne ressentait étrangement plus de haîne envers elle. C'était plutôt.. un jeu. Il avait le goût d'elle, autant physiquement, qu'historiquement, et mentalement. Il voulait boire son sang qui semblait avoir le goût divin de la mort elle-même, encore mieux que celui d'une vampire.


Cependant celui-ci s'était donné comme contrainte, comme défi d'en apprendre sur la Lénéith, de résisté. S'il s'avérait à la mordre c'est qu'il aurait perdu face à ses tentations, qu'elle avait délibérément provoqué pour le faire succombé. Une idée saugrenu passa à l'esprit de l'être de sang; peut-être que ce lui serait fatale de la mordre. À cette pensé les désirs du vampire se calmèrent légèrement et il fut satisfait.. Mais Vivianne n'avait apparamment pas dit son dernier mot. Elle glissa un de ses doigts fin sur le sang qui continuait de doucement coulé pour aller le porté vers sa bouche, après quoi elle approcha le sang de Zack. Le visage de celui-ci restait de marbre mais son esprit devenait de plus en plus confu.. il perdait le contrôle sur lui-même. Elle glissa alors le sang faisant le contour des lèvres du vampire et y pénétrant doucement son doigt, apportant dirèctement le goût que ce sang avait dans les pupilles gustatives d'un buveur de sang. Sa vision s'embrouilla légèrement, il se sentait légèrement tremblé de son fantasme favori.


Les reflets rougeâtre de ses yeux s'amplifiait, on aurait dit des lueurs de sang, l'envi du vampire, le côté démoniaque de celui-ci s'accentuait a mesure que le rouge au sein de ses yeux augmentait. Il aurait voulu gardé le contrôle mais il se sentait perdre le contrôle, il se sentait perdre face au vice que Vivianne s'afligeait à elle-même et au vampire par le fait-même.


Son mouvement fut rapide, il approchit d'un trait son visage vers le cou déjà ensanglanter de Vivianne, faisant disparaître la dague par le fait-même. Il planta ses crocs dans la douce peau de celle-ci. Absorbant le sang et la vie de la Lénéith, goutant comme à un plaisir interdit. Mis apart la douleur des crocs du vampire, la sensation se trouvait à être agréable à ressentir pour la femme, en même temps de sentir sa vie s'affaiblir au fur et a mesure qu'elle se vidait de son sang, des frissons se promenait dans tout les pores de sa peau, ses muscles se relâchant, une sensation d'orgasme ou presque pouvait se ressentir partout dans son corps.


Sa y est, il avait perdu face au plan de la Lénéith, mais pour l'instant, il ne s'en plaignait pas..
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMer 16 Déc - 21:35

La jeune femme observait chaque réactions de l'homme, tous ces mouvements. Mais ce qu'elle aimait c'est qu'il évoluait lui aussi sur une pente dangereuse, la même pente fatale qu'elle avait décidé d'emprunter. Cetet sensatino de confronter la mort était terriblement grisante, mais en même temps, elle savait qu'il ne lui ferait rien, pas tant qu'il ne saurait pas, pas tant que cette soif vorace ne n'aurait pas été étanché. Il était avide de ce savoir, savoir que poru la premieère fois il se voyait refusé malgré son statut. Le fait de pouvoir, elle, lui empêcher d'atteindre se coit de connaissance ne faisait que l'ennivré d'avantage. Elle ferma les yeux un moment frissonant de toute cette fougue qui l'animait.

Ciel non, jamais auparavant elle n'avait vécut aussi fortement cette vie, elle sentait le sang couler dans ses veines, ses muscles se contracter, les battements insésant de son coeur soulevant sa poitrine et frappant sur la cage thorasique avec force. Il voulait sortir d'elle, s'enfuir, mais il était beaucoup trop tard, en fait, il était trop tard car elle ne voulait plus reculer... Elle souriait toujours. Du coni de l'oeil elle apercevait des gens qui accélérait le pas pour éviter ce ballet noir qu'ils se disputaient. Il se faisait pensif, Vivianne devait se contenir pour ne pas fouillier cetet tête, ne pas accéder à ses sovuenirs si précieux..non ..c'était trop jouissif de lui faire perdre le controle par sa simple initiative, par sa gestuel et sa provocation.

Il était à elle pour le moment, elle se sentait le posséder même s'il faisait de même avec elle, la seule différence c'est que son pouvoir à lui s'arrêtait pour l'instant à son corps, elle.. elle le torturait de l'intérieur, et il n'y avait rien de plus aphrodisique.

C'est une menace monsieur Solovan?

Il lui avait dit qu'il serait peut-être sa dernière compagnie, elle en doutait fort, Il n'était pas aussi puissant qu'elle, ou du moins, c'est ce qu'elle croyait, le fait de garder son jeu caché lui conférait un avantage démesuré. Malgré qu'elle ne connaissait pas tout de lui..cetet lame sur sa gorge.. Un maléfice ou simplement une rapidité folle?

Elle voyait dans les yeux de Zack le dileme qui se jouait, entre son instinct animal de la boire..et cetet envie de lui resister, de lui tenir tête et d'abreuver sa soif .. mais une soif tout autre que pour la simple survie..à moins que cetet connaissance lui soi vitale....

Tu ressens enfin ce que je sens.. cette sensation que ton corps ne te répond plus, qu'il domine ton être tout entier par ses pulsions

Elle passa une main sur son torse enfoncant légèrement ses ongles dans le tissus en déscendant. Son visage toujours proche du sien elle murmura

tucrosi sérieusement qu'en 500 ans je n'ai jamais rencontrer de petit comique dans ton genre croyant que leur lame était assez forte pour faire naître la crainte en moi.. je te le dis.. je suis la mort..je ne la craint pas, le jeu n'est pas terminer

Dit-elle d'une voix glaciale. La jeune femme savait que le geste qu'elel alalti provoquer cellait une action irréversible, cetet fois il n'y avait vraiment plus d'optique de retour, elle avait avancer sa reine. Il était échec. Elle le voyait qui tentait tout pour contenir le vampire en lui, mais elle avait fait le pire, elle lui avait fournit le dernier ingrédient à l'explosion finale faisant goûté son sang à Zack. Il était définitivement impossible de repousser ce qui alalit venir. Et de toute façon elle ne ferait rien pour l'empêcher.

Il approcha sa bouche de son cou, la lame disparaissant, Vivianne ferma les yeux et murmura

Échec et matt

Elle sentit les crocs de Zack s'enfoncé dans sa gorge et elle aggrippa son dos avec force. Elle sentait lentement le sang aspiré par le vampire et elel ne put retenir un soupire. Elle rejatta la tête vers l'arrière une cascade d'or s'écoulant dans son dos. Sensation euphorisante, autant physiquement que psychiquement, elle avait gagnée une manche.

Elle éclata d'un rire étrange pendant qu'il aspirait sa vie, la sensation orgasmique qu'il lui provoquait sur tous les plans était sublime.

«one two Freddie's coming for you
three four better lock the door
five six grab a crucifix
seven eight better stay up late
nine ten never sleep again
»

Chanta-t-elle dans la tête de Solovan riant toujours de l'extérieur. Ses yeux s'ouvrient, ils étaient noir de ténèbres.

Cette fois ce n'est pas freddy qui viendra te croquer..mais la Lénéith

Sussura-t-elle à son oreil sachant pertinament que cette information le ferait se calmer, après tout, elle ne voulait pas non plus se faire vider si facilement. Elle souriant toujours ses ongles toujours planter dans le dos de Zack, elle se sentait faiblir lentement mais avait quand même la force nécessaire s'il ne s'arrêtait pas.

c'est bien mon ange, boit dit-elle en riant

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeJeu 17 Déc - 3:06

Zack n'avait pas su résisté à la tentation, celle-ci étant beaucoup trop forte pour lui, était-il alors un animal ? Un esprit confiné au sein d'un corps qu'il ne pouvait lors contrôlé, dominé ? Il refusait catégoriquement de croire en cela même si ce ne fut que de se soumettre à lui-même. Jamais il n'avait succombé à cette tentation forcé par quelqu'un de le faire, était-il en ce moment le chasseur ou la proie ? Il fut toujours été le prédateur alors que les gens implorait sa pitier pour ne pas mourrir de par le sang vidé, mais celle-ci.. ce fut totalement le contraire. C'était presque comme si elle lui commendais de le mordre et qu'il avait obéit comme un chien. Il était répugné de lui-même par cela mais ce sang goûtait si bon, si excquis, il ne goûtait pas la même mort que tout ceux à qui il avait eu le plaisir d'entré dans ce genre de contact.


Il n'avait non seulement pu résisté à son propre corps mais il avait aussi perdu cette bataille.. Il s'en voulait terriblement d'avoir sucombé mais en ce moment il était beaucoup trop asphyxier par le désir du sang, plus de sang. Allait-il la tuer en la vidant de son sang, restant dans l'ignorance à son sujet alors qu'il avait depuis des lunes et des lunes, su tout ce qu'il voulait savoir. Il ne savait même pas le nom de ce qu'elle était. Lui-même ignorait s'il allait réussir à assouvir sa propre soif, s'il allait pouvoir résisté à la gourmandise de ce déssert qu'était le sang de sa présente victime. Lorsqu'elle lui dit qu'il était Échec et Matt un rictus intérieur se fit dans son esprit, c'était pour lui faux. Malheureusement il était trop absorbé par sa soif pour en répliquer quoi que ce soit.


Une voix retentit alors dans son esprit, un peu comme quand elle lui avait parlé à l'aide de ce don de télépathie. En plus Zack se souvint qu'elle avait mit une partie de son corps invisible mais il n'y avait pas trop fait attention, se concentrant sur autre chose, mais ces images revenaient tel un choc dans sa conscience, son esprit.. qu'est-ce qu'elle était capable ? ...Cependant la voix avait quelque chose de différent cette fois-ci, une mélodie la caractérisait, elle chantait. Un chant qui n'inspirait aucunement la confiance, un chant qui inspirait la mort aussi souffrante qu'elle puisse être causé.




Cette fois ce n'est pas freddy qui viendra te croquer..mais la Lénéith



La Lénéith.. c'était donc cela qu'elle était.. Lorsqu'elle eut dit cette phrase Zack revint à la raison, repris conscience de lui-même, cependant il buvait encore mais cette fois il tentait d'en résisté. Les reflets de ses yeux alors presque rouge bougeaient timidement au sein de ses yeux. Tout son corps à lui-même était a l'euphorie du nouveau sang se promenant dans ses veines, il pouvait sentir le sang coulé en lui. Elle l'incita ensuite à nouveau à boire.. mais que voulait-elle exactement ? Seulement s'amusé.. c'était difficile à croire aux yeux de Zack mais il n'avait pas d'autres choix que de le croire en effet.


Il retira alors ses crocs de la Lénéith, comme elle avait si froidement prononcé. Sa respiration était saccadé et inrythmé. Ses yeux était presque totalement rouge, un rouge de sang vous le devinerez. Du coin de ses lèvres se laissait échappé une mince ligne de sang, le vampire avait bu à sa soif. Il se réjouissait de sentir ce sang, qui n'était d'ailleurs pas le sien, coulé doucement sur sa peau aux traits parfaits. Il laissa s'échappé de sa voix un leger soupir de soulagement, un sourire encore saignant s'afficha, montrant cette fois ses crocs pour la première fois à la dame. Cependant la voix résonnait toujours dans son esprit, se demandant qu'est-ce qu'elle cachait encore, car il était évident pour Zack que c'était loin d'être terminé, elle ne s'était nullement laissé abattre par la morsure du vampire.




- Une Lénéith.. alors c'est ce que tu es.. Une ange de la mort.



Zack en savait très peu à ce sujet, mais il se réjouissait d'en savoir ne serais-ce qu'un peu, pour lui démontré qu'il n'était pas nimporte-qui. Il en savait peu car il avait entendu ce nom il y a fort longtemps par un vieux raconteur qui disait que sur le bord de la mort, si ceux-ci avaient la chance de vous croisé, à votre grand malheur il vous prenait votre âme. Zack bien sceptique aux histoires racontés n'y avait absolument pas cru. Et encore c'était ce dont il se souvenait, cela fut si sa mémoire ne lui faisait pas défauts. Il n'avait cependant aucune idée qu'elle ne pouvait que prendre les âmes désespéré et/ou au bord du suicide. Il en ignorait totalement l'objectif de cet race aussi. Il se demanda alors si celle-ci allait tenté de prendre son âme à lui et cela, aussi drole que sa puisse paraître, l'amusait, le teintait d'un défi supérieur a ce qu'il aurait cru venir de cette personne.



- Je ne suis pas encore échec et matt, c'était une défaite pour une victoire. C'est maintenant que la fin de la partie débute..



Il se recula d'un leger saut qu'il fit vers l'arrière. Il remarqua que ses yeux étaient maintenant noir.. Chose qui n'avait pas eu lieu d'être depuis qu'il l'avait vu. Ses yeux qui représentait son âme, ses yeux déjà si sombre et profond à la base était devenu d'un noir si pure, ou encore.. si impure. Alors que Zack ne voyait que curiosité, savoir et sang en la dame présente en face de lui, il y percevait maintenant un danger, mais il n'avait pas peur.. Bien au contraire.


- Il y a probablement encore beaucoup que je dois savoir à ton sujet.. Mais j'ai déjà risqué beaucoup jusqu'à présent. Je suis de ne jamais pouvoir la suite, car oui je l'admet puisque tu le sais déjà.. Je suis avide d'en savoir plus sur toi, qui me fascine si étrangement. Mais je dois malheureusement t'achevé avant que ce ne soit toi qui le fasse.


Alors qu'il y a ne serais-ce que 15 secondes plus tôt il l'a considérait comme inférieur à lui, maintenant c'était tout autre chose. Il s'adressait à elle comme quelqu'un de sa puissance. Il lui parlait comme si il parlait à un autre vampire avec laquelle il était probablement sur le point de se battre, pourtant il n'avait pas encore dégainé aucune arme. Esperait-il toujours au fond de lui pouvoir lui arraché les informations qu'il désirait ou était-ce trop risqué ?


- Mes connaissances à ton propos sont limités. Mais je t'avoue que tu ne me fait pas peur, ce n'est qu'amusement. Et si je dois mourrir en t'affrontant et bien ainsi soit-elle, tu es la mort mais je n'ai pas peur de celle-ci, car je la fréquente déjà.



Il restait maintenant debout, un peu plus éloigné d'elle qu'il l'était auparavant, aucune arme en main. Son regard rouge devant le regard noir de son ennemi. Le vent n'avait nullement cessé et une lumière transcendante fit feu avant de disparaître, un éclair au loin avait frappé probablement sur le lac.


Il avait avancé sa tour.. Cette nuit ne serait pas comme les autres..
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeJeu 17 Déc - 4:05

Vivianne se sentait légèrement faiblir, et oui le corps malgré son apparence robuste ne restait autre qu'une terre nécéssitant une irrigation continu, et ce liquide vitale ce faisait malheureusement absorbé par cette homme quittant donc défénitivement son corps. Bien sûr elle finirait par regénérer ece précieux nectar, mais son corps étant humain, il prendrait le temps humain afin de guérir. Toujours aggrippé au vampire elle garda les yeux fermé savourant cet instant qui n.était pas totalement défait de plaisir pour la dame. Elle savait que l'homme devait se sentir terriblement frustré de cette envloppe qui n'écoutant plus sa raison exigeait ses propre règle menant sa loi. Triste sort que celui de vivre avec cette étrangé charnelle qui pourtant nous suivait toute notre vie.

Elle passa ses bras dans le dos du vampire le alcérant de ses ongles, elle frémit à l'idée qu'à l'intérieur de ce corps se cachait Solovan hurlant son impuissance`a ce moment. Car il ne pouvait pas lâcher son cou tout comme il ne pouvait l'empêcher de chanter et de rire, tout comme à cet instant elle pouvait le reduir à la plus simple et banale expréssion de l'humanité..la soumission. Mais elle ne cherchait pas cela, elle aimait trop entendre cetet homme frustré qui cherchait à comprendre. C'était un pure délice que de voir dans son regard le besoin de savoir, ce besoin qu'elle était la seule à pouvoir assouvir. Vivianne se mordit la lèvre. D'une façon elle même se sentait faible à cette instant son corps complètement paralyser par cette morsure qui la réchauffait contractant son corps dans un désir primaire et bestial.

Quand elle lui souffla sa réelle identité elle sentit aussitôt un changement. Le corps du vampire se tendit et elle sentit l'afflut de sang diminuer au niveau de son cou. Le choc avait bel et bien été porter à en juger la réaction. Il reprenait peu à peu le controle de son corps...ceci l'étonna, mais elel préférait que ce soit ainsi, elle ne voulait pas jouer avec une peluche toute docile. De plus ses instincts se dévoilaient à cause de la morsure, elle avait envi de cet homme, seulement le contre coup du plaisir ou de son propre chef. Qu'importe, elle voulait simplement continuer à s'amuser. Quand il lâcha son cou elle se rendit compte qu'il lui avait prit beaucoup de sang. Elel sentait son corps plsu faible et sa vision était légèrement trouble. sensatino grissante encore une fois, quoi que le fait de se sentir affaiblit ne lui apportait pas la meilleure de satisfaction.

Elle sourit tout comme lui en appercevant ces canines passant une main dans son cou pour essuyer le sang y restant. Puis il l'appella ange de la mort.
Elle sentit sa contenance perdre bien, elle flancha un peu se rattrappant pour ne pas tomber. Une lueur d'incomprhéension traversa son regard. Comment pouvait-il savoir? D'où le savait-il. La jeune femme secoua sa crinière blonde provoquant plus d'étourdissement.

Et bien.. tu es bien plus cultivé que je ne le pensait mon ange... que sais tu d'autre sur moi? Hein... Dit-elle étirant un sourire encore éclatant malgré son manque d'énergie.

Vivianne était réellement étonné qu'il sache une telle chose, et évidement elle tomba à son tour dans cette famine de savoir qu'elle ne pouvait compenser..si il savait ce qu'elle était..savait-il des choses sur sa race qu'elle même ne soupconnait pas? Il un peu plus loni d'elle. Il semblait légèrement inquiet, bien entendu ce n'était pas assez pour qu'il court, mais cela laissa comme indice à la dame qu'il n'était pas complètement au courant de l'étendu de son pouvoir. C'était parfait s,il restait dans l'ignorance, elle conservait encore l'avantage pour l'instant.

Vivianne se dirigea avec lenteur vers l'arbre prenant doucement son arme en caressant du bout des doigts le manche, sans porté le regard vers l'homem elle dit doucement

Apaprement tu n'as toujours pas comprit, cette parti n'est pas entre nos mains...et il n'y a pas de gagnant

Avec nonchalance elle laissa trainer la lame derière elle avançant lansivement vers Zack son épée trainant mollement derière elle. Elle arrêta à moins de 30 centimères de lui. Son sourire semblait fatigué, mais ces yeux étincellaient d'une lueur nouvelle et sadique.

Tu dis m'achever? Tu ne le pourras pas ..la mort revient toujours..

De sa main libre et couverte de sang elle saisit ,avec une force et une vigeur qui détonnait du reste de sa vitalité, la machoir de Zack. Plantant son regard noir dans les yeux du vampire.

Qui ta dit que je désirais t'achever au juste?

Sa main glissa sur sa gorge la serrant doucement simplement pour le forcer à la regarder. Ses traits étaient étrangement sérieux totu à coup.

tu désires vraiment me connaître je peux te donner un avant goût, mais sache une chose fils de la nuit, la mort n'est rien comparativement à ce que je suis

Sur ce elle approcha son visage si proche du sien que leurs nez, leur front et leur bouche se touchaient. Les yeux noirs semblaient absorbé l'homme.

(Tu sens plein de choses douloureuses..imagines uen personnes sur le bord du suicide ou en dépression et tu ressens leur émotions tout comme ils les ressentent, tu vosi des bain de sang, des assasinat etc bref mal de tête assurer et légère panique sûrement)

Tout cessa d'un coup, les yeux de Vivianne avaient reprit leur éclat rouge et joueur et elle tenait toujours Zack aussi prêt d'elle.

tu veux encore me connaître elle fit glisser son épée à côté et non derière elle.

Elle recula chacelant légèrement ses bras écarter comem le christ

si tu veux vraiment ma mort alors je l'attend Solovan

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeJeu 17 Déc - 7:56

Jamais auparavant un tel combat ne s'était produit dans la vie de Zack, il n'avait même pas conscience de la force de son ennemi, sachant qu'elle était autant sinon plus forte que lui, et il avait décidé de combattre. Quoi qu'il avait un avantage clair pour l'instant, elle était grandement affaiblit par la morsure et le vampire se réjouissait d'avoir accomplit cela avant d'engagé le combat, même si il se méprisait lui-même de cet actes en raison de ses fondements.. Il lui avait été ordonné, tenté, et il avait succombé.


Il remarqua l'étonnement qu'elle eut lorsque celui-ci la prénomma "Ange de la mort" et il fut satisfait de ce vieillard qu'il avait alors cru sénile. De plus cela confirma sa pensé, elle aurait pu nié et Zack n'en aurait jamais eu la certitude, mais maintenant il savait que le vieux tordu avait eu raison. Cependant ensuite elle lui demanda qu'est-ce qu'il savait d'autres à son sujet et Zack fut contraint de lui avoué que ses connaissances étaient limités. La colère était en elle et le vampire le remarquait, mais elle jouait encore, malgré la faiblesse de son sang aspiré, sa vie partiellement vidé elle continuait de jouer.


Il vit alors la Lénéith aller chercher son épée sur l'arbre, alors elle tenait à se battre malgré sa position ? Peut-être lui restait-elle plus d'énergie qu'elle ne le laissait paraître pensa Zack en la voyant s'approché lentement, traînant son arme derrière elle la laissant glissé sur le sol. On aurait dit la mort elle-même qui venait lui fauché l'âme, mais cette caricature aurait été encore plus plausible si elle avait eu une faux. Bref cet image passa brièvement dans l'esprit de Zack et il en riait intérieurement, même si cela le fit légèrement frissoné. En même temps qu'elle allait prendre son arme, il sortit ses deux katanas dans un frémissement métallique comparable au cris d'une harpie. Il laissa ses lames pointés vers le sol, celle-ci couchant leur pointes sur la terre battu du parc du à leur longueur



- Alors j'ai hâte de gouté à plus que ton sang..


Dit le vampire alors qu'elle s'approchait, prétendant que la mort n'était rien, à côté de ce qu'elle était elle! .. Un sourire narquois s'était dessiné sur le visage du beau vampire qui défiait encore celle qui n'avait encore rien montré de ce qu'elle était vraiment capable. Alors qu'elle était à un tièr de mètre de lui Zack était prêt a paré une éventuelle attaque pour contre attaquer. Mais elle approcha sa main de son visage lui aggripant solidement la machoir amenant son regard dans celui du vampire. Il n'en détourna pas les yeux, beaucoup trop fier pour ça.


Ce qu'il vit fut un choc. Une image pénétra son esprit suivit de pleins d'autres images superposés toutes plus réelles l'une que l'autre. La douleur traversa d'un coup son corps affectant tout ses muscles, mais tout se passa très vite dans le monde réel alors que dans son esprit c'était alors très différent. Une femme s'était cousu la bouche et les yeux après s'être pénéré plusieurs petites lames dans le corps grimpait alors sur un banc et cherchait une corde avec ses mains, elle l'enroulait autour de son cou. Le vampire ressentait toute la douleur qu'elle s'était affligé, autant physique que psychologique. Puis, juste avant qu'elle ne saute en bas du banc l'image changea pour un bain de sang, un massacre, un père venait de tuer sa femme, son enfant et à l'aide d'une multitude de poignard, les cadavres mutilés traînait, celle qui fut toujours été sa bien aimé avait son corps départit de sa tête, ses enfants démembrés et des visages figé dans la peur qu'ils avaient ressentit en voyant leur père/mari comme sa. Le père était sur le point de se tuer lui-même d'une balle dans la tête. Zack souffrait de partout, rescentant la souffrance de ceux-ci. Encore une fois juste avant que la balle ne sorte du canon l'image disparu, il voyait extrêmement beaucoup de suicide, d'assassinats en tout genre des plus sadiques au plus cruels. Tous en même temps.


L'image disparu finalement, cela n'avait pas duré longtemps dans le monde physique.. Zack fléchit à la douleur qu'il avait rescentit et du posté un genou au sol dans un cri qu'il tenta de retenir comme il put, il bronchat. Puis se sentant temporairement en position de faiblesse devant son adversaire il bondit à nouveau vers l'arrière mais plus loin cette fois. En atterissant sur le sol lors de son saut il n'était pas totalement revenu à la conscience et fléchit à nouveau, tombant vers le sol mais il roula sur ce dernier pour se relevé dans une position de fauve. Une de ses deux mains, poing fermé tenant le katana, était au sol. et l'autre laissait le plat de la lame de son autre katana glissé derrière son coup, prêt a frappé de plein fouet un ennemi.

Sa respiration se voulait extrêmement saccadé, son rythme cardiaque plus vite qu'il ne l'avait jamais sentit. Il avait un terrible mal de tête et sa vision embrouillé par le choc et toutes les images qui étaient resté dans sa mémoire..



-.. Arg.. Je.. Mais.. Je vois pourquoi ce regard était si sombre..


Il était encore confus de tout ce qu'il avait vu et faisait le lien très lentement qu'à chaque fois que la personne était sur le bord de la mort l'image changeait, c'était donc toute ses victimes.. La plupart était des suicides avait aussi remarqué Zack.. Mais il n'avait pas le temps ni la concentration pour bien analysé ce qu'il avait vu pour l'instant... Il se sentait faible, grandement atteint par cet sorcellerie qu'elle avait usé.


Il ne savait pas non plus si elle pouvait lui faire voir autre chose, si elle pouvait le faire souffrir d'autres manières. Sa main au sol laissa le katana qu'elle tenait sur ce dernier en vitesse et il lança deux shurikens qu'il décrocha rapidement en la direction de Vivianne.. Il se devait de savoir si son ennemi avait encore beaucoup de force physique, de réflèxes.. Il n'était pas apte au combat rapproché en ce moment.. Mais il n'avait aucunement l'intention de fuir. Beaucoup de pièce avait été perdu des deux côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeJeu 17 Déc - 8:45

Vivianne se sentait faiblir lentement, mais la partie n'étai pas terminer, son fou s'était fait faucher, mais la reine c'était elle, et elle ne flanchrait pas si facilement, il lui restait plus d'un tour, même si son corps était au bord de l'épuisement, son esprit n'en était que plus actif. Elle devait continuer, elle ne voulait pas faiblir devant ce vampire, surtout pas après avoir courru autant de danger et s'être fait mordre...elle qui dénigrait tellemnt les conatct physique, mais cette homme l'avait rendu animal et la mort était bestiale et insatiable. Son épée toujours dans sa main elle caressait le manche frénétiquement.

Elle avait décidé de l'affronter jusqu'au bout. face à lui elel ne faisait pas le poids en corps à corps, mais si il se laissait prendre dans ses filets elle ne valait pas cher de sa peau. Vivianne avait beau détester se servir de son don pour l'utiliser contre les autres, si il ne lui en laissait pas le choix c'est ce qu'il adviendrait. Pauvre homme qui se frottait à elle, heureux était-il de la captivé autant, sinon elle se serait jouer de lui avant de le lancer au ordure comme un gamin avec ses jouets quand il s'en lasse. Elle faisait glisser sa lame sur le sol trâcant une ligne funèbre dans le gravat et l'herbe, détruisant toute vie sur son passage, tel était la mort, tel était Vivianne, sauf que contrairement à la mort elle même, certains pouvaient la croisé sans subit le châtiment de la faux.

La jeune femme se dressait devant Zack, il croyait qu'elle voulait se battre, futile..complètement, cela ne l'aurait mener à rien..aucun d'eux n'auraient assouvit leur vengeance de connaissance. L'ignorance était tellement pire que la mort...Dans la mort il n'y avait pas de conscience, alors impossible de savoir que l'existance était...

Issatiable chéri..sa ne tas pas suffit d'avoir la chance de me boire? Tu crois sincèrement que je t'aurais laissé faire si ce n'eut été de mon bon vouloir

Quand elle lui saisit la machoir l'avançant vers elle il ne détourna pas les yeux une fois. Elle sourit..brave, les gens quand ils appercevaient se regard s'en détrounait..l'orgeuil était il si puissant?

Courageux

Elle esquissa un sourire avant de le plonger dans son univers de tourmente. Elle lui laissa savoureux tout, mais elle même souffrait. Vivianne avait peut-être moin mal à supporter cela que lui dut à l'habitude, mais sa malédiction résidait dans cela..ne jamais trop s'endurcir, elle devrait souffrir encore et encore. Sa tête se remplti aussi d'images sombres et elle serra les dents endurant la douleur qui était tellement réelle qu'elle en devenait physique. La jeune femme se sentait fléchir et c'est pour cette raison qu'elle intérompit le lien. Elle respirait difficilement et haletait. Elle se sentait complètement anéantis, si ce n,eut été de la morsure, elle aurait été en parfaite contition, mais les facteurs jouaient contre elle.

Zack se projetta vers l'arrière visiblement déstabilisé. Elle sourit et cette fois sans provocation, la reine avançait vers se pion qui se faisait roi. Il était complètement perdu et ce malgré qu'il tente de rependre contenance. La jeune femme trainait son arme comme un fardeau. Elle sentait en elle cetet petite conscience énervante lui disant de se calmer. Elle balaya d'une main ses cheveux comme pour éloigner cette empêcheuse de tourner en rond.

ET oui.. tu es content Zack...c'est ce que je suis...un monstre..mais tu n'es rien comparé à moi...Je suis le fruit horrible d'une union entre malédiction et vengeance.


Il était à genoux au sol, du moins une position de courseur, ses armes pointée, il l'attendait. Elle lâcha un rire qui sonnait faux. Ses yeux rouges se posant sur Zack. Il lui décrocha alros deux shiriken, elle aurait pu en éviter au moins un. Un sourire étira ses lèvre et elle mangea un dans le bras et l'autre dans le flanc. Elle grimaca de douleur lâchant son arme sosu l'impact. Elle retourna un regard étrangement doux à Zack.

la mort fait peur non?

D'une main elle ararcha l'un des shuriken le laissant tomber au sol, son bras saignait. Elle retira celui dans son flanc et saigna. D'une main elle arracha la mache ensanglanté, déchirant tout endroit que son sang contaminait. Son corps en la supportait plus, seul l'éclat de ses yeux laissait voir qu'elle était encore bien là. Elle se laissa tomber à genou face à Zack, son nez frolant la pointe du katan.

Tu crois sérieusement..que la mort me fait quelque chose? Tu ne crois pas qu'après avoir fait ce que j'ai fait je n'aurais pas tenté de m'enlever la vie..HEIN
Cria-t-elle des larmes mouillant ses yeux remplit de rages.

D'une main elle repoussa la lame s'approchant de Zack déposant ses mains sur ses épaules et ses cheveux créant un voile dorée devant son visage.

Tu moi, mais sa ne changeras rien pour personnes

Dit-elle dans un sourire mi-provoquant mi-soumis à son destin.
Puis un voile obscurcit son visage. Elle serra avec force les épaules de Zack serrant les dents.

Des images vaguent s'infiltraient dans sa tête..pourquoi maintenant, mais c'étaient des vampires, des lycans qu'elle voyait, incrédule elel laissa défilé le flots d'images qui gorgait son esprit, puis tout cessa, seul vestige de cet instant, le fillet de sang coulant de ses yeux. Pouquoi lui montré des immortels...elle ne pouvaient les atteindre...et ces images ce n,était pas une victime en particulier. Que voulaient-ils.

La jeune femme repoussa l'autre épée plaquant Zack au sol, ses cheveux tombait sur le torse de l'homme alors qu'elle le regardait avec aprhéension. Elle était à califourchon sur le vampire ses sens affolés.

que veulent-ils de toi murmura-t-elle.

Elle passa sa main contre la gorge du vampire en souriant

t'as d'autres questions..je suis pas vraiment dans mon assiette

Dit-elle en flanchant légèrement se retenant sur lui afin de ne pas s'cérouler, son sourire stagnait toujours et ses yeux avait cette même étincelle que depuis le debut.

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeJeu 17 Déc - 10:06

Les paroles qu'elle dites atteigna Zack de plein fouet sur la blessure que ce même fouet avait causé. Elle lui dit dirèctement et d'un ton des plus provocateurs que jamais le vampire n'aurait pu boire son sang si elle même n'avait pas voulu que ce soit ainsi. Cependant il se retint de dire quoi que ce soit si ce n'est qu'il bouillait de l'intérieur. Zack avait en effet eu ensuite le courage de regardé dirèctement les ténèbres que ses yeux représentait en face, sans détournement. Il avait toujours affronté la mort de face et s'il pouvait jouir de faire de même avec ce qui se prétendait être encore pire que celle-ci, pourquoi pas.

Le choc fut cependant grand, plus douloureux que ce à quoi le vampire s'attendait, et des répercussions solides avait eu lieu autant sur sa force physique du moment, que ses capacités de conentration et d'analyse. Son corps grouillait de douleur et son esprit était embrouillé et étourdit.


Il s'était éloigné rapidement de Vivianne et avait lancé ses shurikens question de savoir si il lui restait la force de l'esquivé, si elle était aussi affaiblit que lui par la morsure qu'il lui avait précédemment fait. À sa grande surprise elle ne tenta même pas de l'évité et les pris dans le bras et le flanc. Le vampire avait de la difficulté à comprendre, était-elle si puissante ? La douleur la rendait-elle plus forte ? Ou peut-être ce n'était qu'elle n'avait pas eu la force de bougé pour les évité ? Mais pourtant elle les arracha d'elle-même... Zack ne bougeait pas restant dans sa position.


S'il avait eu la force d'attaqué lorsque celle-ci s'était avancé, il l'aurait probablement fait, mais il n'eut pas la force et la vit s'écroulé au sol devant lui.. Il l'a pris ensuite par les épaules.. Zack préssentait cela comme une menace pensant qu'elle allait encore utilisé son pouvoir contre lui. Le vampire voulut donc lui donné un coup à l'aide du katana qu'il avait encore en main mais lorsqu'il déplia son coude son articulation lui fit si mal qu'il du laissé tomber son arme sur le sol. Elle lui avoua ensuite qu'après tout ce qu'elle avait fait elle aurait voulu s'enlevé la vie, probablement à plusieurs reprises.. puis elle lui demanda de la tuer, que sa ne changerais rien pour personne. Si il avait eu quelqu'un de normal en face de lui il l'aurait sans doute fait, mais il y avait quelque chose de différent avec Vivianne qu'il avait alors de la difficulté à saisir.. Il ne voulait cependant pas paraître faible et il dit.



- Je n'ai pas su résisté à la tentation une fois, cela n'arrivera pas à deux reprises.


Il sentit ensuite la femme devant lui confuse et le poussa tranquillemement sur le sol grimpant en calichourchon sur lui. Le vampire n'avait en ce moment ni la force de la repoussé, ni la volonté de le faire non plus.. Alors qu'elle était au dessus de lui et que ses cheveux de la couleur de la lumière l'entourait il voyait encore la blessure et du sang mais cette fois il se contenait facilement puisqu'il venait de s'abbreuvoir, une passé passa dans son esprit; pourrait-il la vampirisé ? Mais il ne prendrait pas la chance de l'échec, et encore s'il le faisait elle serait beaucoup plus puissante que lui et prendrait aisément vengeance de cela.


Il entendit ensuite son murmure "Que te veulent-ils.. " dit-elle. Mais qui était ce ils.. et à qui s'adressait-elle ainsi dans le vide, probablement à lui-même pensa celui-ci. Mais c'était surtout ce "ils" qui l'intriguait.. Elle lui demanda alors de posé les questions qu'il voulait. Toujours ce sourire de défi et ce regard représentant une étincelle de vie.. ou plutot de mort.



- Pourquoi prendre les âmes de gens ? Qui sont ce "ils" dont tu parle.. et vais-je être une de tes victimes ?



Il avait demandé s'il allait être une des victimes avec excitation, comme si cela le passionnait, l'excitait et le rendait totalement extasié. De perdre son âme.. qui vraiment s'en réjouissait.. et bien Zack on aurait dit.. Il avait un sourire en coin lors de ses paroles, on aurait dit qu'il blaguait, mais en même temps cela semblait si sérieux la façon dont il l'avait prononcé. Tout les deux n'avait plus d'armes et probablement aussi faible l'un que l'autre, peut-être même les deux dans l'incapacité d'utilisé un quelconque pouvoir.


La partie était Échec et Path, si dur est se sentiment d'invictoire et de non-défaite, comme si l'on restait dans l'ignorance de l'identité du gagnant.
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeJeu 17 Déc - 10:34

La jeune femme haissait se corps faiblissant, mais son esprit aussi venait de subir un choc monstre, non seulement lui envoyer ce flot d'images l'avait-il rendu plus faible, mais normalement elle ne recevait pas les signaux de ces maîtres. Ils étaient si flous qu'elle devait être reposé pour analyser leur sens, mais en cet instant précis elle ne comprenait plus ce qu'elle avait à faire. Le vampire sous elle semblait tout autant épuisé, mais physiquement il allait reprendre des forces, elle était beaucoup trop amoché pour l,Instant, heureusement elle ne saignait pas trop abondement. Elle sentait toutefois ses mains qui vibraient pouvant ceder à tout moment. Elle serra les dents honteuse. La partie s'achevait donc sur un bémol..dommage elel qui s'amusait tellement. Sa vision était légèrement obscurcit, ses yeux devinrent bleux, leur couleur naturelle, l'homme ne le savait pas, mais c'était signe que ces pouvoirs étaient à leur plus faible, vori même innopérant à l'instant.

Elle devait toutefois lui accordé une chose jusqu'au bout il avait gardé sa prestance. Vivianne était encore dans cette espèce de bulle où elle se sentait complètement amorphe, son esprit se déchaînait toujours pour prendre les reines, mais elle était trop épuisé pour un tel effort. Elle sourit à Zack, il ne voulait pas lui ceder, cette fois elle n'avait pas fait exprès de dévoilé son sang afin de l'assouvir

Il y a bien plus d'un moyen pour faire ceder une personne à la tentation

Dit-elle avec provocation. Elle le regardait avec une envi animal, elle voulait possédait cet être qui lui tenait tête, mais de quelle manière? Peut importe le moment n'était aps encore là, il n'était pas totalement sous sa coupe, il lui restait cette force de résistance qui exitait grandement la Lénéith.
Elle leva un moment les yeux sa main toujours sur l'épaule du vampire. Elle ne compernait pas ce que ces visions signifiait..les immortels devaient pourtant être intouchables..alors pourquoi la guidé à eux...En plus c'était illogique..elle avait vu des images de ces êtres, mais ne ressentait pas de souffrance, ou du moins, pas le genre de souffrance qu'on a avant de se prendre la vie.

Alors pourquoi la dirigé vers des âmes innacessibles et intouchables par les lois? Ils étaient impossible qu'elle retire l'âme d'un innocent par son don, sans punition extrême... mais cette lois s'appliquait tout autant à ceux qui la gouvernaient.. La jeune femem tourna un visage encore pensif vers Zack qui la sorti de sa torpeur lui posant une question.

Elle sourit approchant son visage du sien. Ses yeux, malgré qu'ils fussent bleus sur le moment étaient pétillants et avaient la même lueur inquiétante.

Pourquoi..pourquoi pas.. tu veux que je t'avou un secret?

Elle approcha ses lèvres de l'oreille du vampire mordillant le lobe au passage

Je n,ai pas choisit de le faire

Sussura-t-elle doucement remontant son visage ses cheveux tombant en encerclant le visage de Zack. Elle évita soigneusement de lui parler des «ils», pour l'instant elle était tellement confuse à ce sujet qu'elle n'aurait peut-être même pas pu l'éclaircir. Il lui demanda si il allait être sa victime. La Lénéith leva un regard enflammé vers Zack et l'excitatino dans le regard de celui-ci ne faisait que la chauffer plus de l'intérieur, elle devait posséder cette fougue. Qu'importe qu'il n'y ai de réel gagant, elle y avait fait son compte.

Tu aimerais Zack Solavan..être ma victime?

Dit-elle avec une provocation toute fraîche. D'une main elle caressa son visage le griffant dans le cou avant d'aggripper son chandail l'attirant vers elle.

Vous desirez donc être comme ceux dans ma tête

Murmura-t-elle caressant de ses lèvres celles de Zack, elel le lâche laissant retomber sa tête contre le sol et elle faillit tomber sur lui si se n,eut été qu'elle se retenait de ses avants bras. Elle lui jeta un regard langoureux souriant avec défi. Elle l'embrassa sauvagement puis se recula en riant

Tout un numéro Solovan je t'apprécie...

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeJeu 17 Déc - 22:37

Alors que la femme et l'home qui se trouvaient dans un parc était précédemment entrain de se fusillé du regard à un tel point qu'on aurait dit qu'ils voulaient se tuer mutuellement, si ce n'était pas exactement le cas. Ils se sont menacés de tentations, d'armes physiques et psychologiques. Puis en sont même arrivé à devoir utilisé leur pouvoir dans le bienfait d'avoir ce qu'ils voulaient..


Et maintenant cette femme d'une beauté presque indescriptible se retrouvait sur Zack qui avait en effet gardé toute sa prestence peu importe les évènements. Elle était à califourchon sur le vampire, tout deux un sourire qui était encore celui de défi, mais il y avait un élément en plus dans leur regard, chacun désirait l'autre alors qu'il y a 5 minutes le vampire aurait été prêt à la tuer si ce n'était que pour la connaître.


Peut-être qu'en apprenant à la connaitre il s'était découvert une certaine passion interdite evers cette femme, comme un fantasme qu'il n'osait avoué, ni même dans ses pensés. Il remarqua cependant qu'elle était pensive malgré qu'elle le cachait bien, ce qui empêcha à Zack d'esseyer de deviné sur qu'elle sujet ses pensés s'attardait, c'est à ce moment qu'il se surpris lui-même entrain de s'avoué désirant le pouvoir qu'elle détenait et qu'elle avait même utilisé sur celui-ci, mais il ne l'aurait jamais, se contentant du plaisir que d'obtenir ce qu'il voulait savoir par la manipulation.


Elle approcha ensuite son visage de celui de Zack et lui chuchotta doucement et même sensuellement qu'elle n'avait pas choisit de le faire tout en lui mordillant le lobe d'oreille. Premièrement la respiration du vampire s'accentua, cette fois d'excitation, puis en même temps il pensait. Zack se disait que c'était peut-être sa race qui lui obligeait, que c'était son destin, mais une autre hypothèse s'émit dans les pensés de Solovan, ce n'était probablement pas une race mais un clan se rapprochant d'une race. Le membre des Kurenaï comprit ensuite qu'elle travaillait probablement pour quelqu'un et c'était ce "ils".. Il trouverait pour qui elle travaillait et irait chercher ses réponses à la source.. Mais il chassa rapidement cette pensé, beaucoup trop absorbé par la beauté, la personalité, le charisme et les yeux de cette femme qui était alors devenu bleu.


Le vampire pensa tout d'abord que c'était une autre phase de son pouvoir et qu'il s'était lamentablement fait avoir malgré qu'elle semblait extrêmement dépourvu d'énergie, même difficilement tenable sur ses bras. Mais ce n'était pas le cas, mis apart le changement de couleur rien de particulier se produisit avec celui-ci.



Tu aimerais Zack Solavan..être ma victime?


Son sourire en coin s'accentua et de ses yeux une lueur différente naissait, elle l'excitait beaucoup et il ne le cachait absolument pas. Mais il savait qu'il lui procurait surement le même effet. Il répondit ensuite d'une voix douce, sensuelle.


- C'est à toi de me le montré, mais si toutes tes victimes ont ce plaisir que tu me procure, alors je te donne mon âme.


Bien sur il n'était pas sérieux puisqu'il tenait fermement à son âme, mais la phrase était beaucoup plus métaphorique qu'autre chose, et ce n'était pas très fréquent que les gens comprennent toute les métaphore de Zack. Elle lui demanda ensuite si il aimerait être comme ceux dans sa tête, bien sur elle parlait de tout les gens à qui elle avait arraché l'âme. Il se laissa aggripé le chandail et la laissant l'attiré, puisqu'elle l'attirait déjà de toute les manières possibles. Peu de temps après elle l'embrassait langoureusement et Zack participait à ce baisé avec fougue, glissant sa main brusquement sur sa nuque. Elle lâcha ensuite son gilet et Zack se laissa tombé sur le sol, toujours le même sourire aux lèvres.

Elle se pencha sur lui pour l'embrassé sauvagement et le vampire n'y laissait pas sa partie non plus. L'embrassant avec une sombre passion, effleurant à plusieurs reprises la langue de Vivianne de la sienne. Ensuite de quoi elle se recula et ria, félécitant Zack de "son numéro" lui avouant par le fait-même qu'elle l'appréciait.



- Je me demande si c'est le même genre d'appréciation que moi.


Dit-il en la regardant dans les yeux à nouveau, la défiant de celui-ci une fois de plus..
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeVen 18 Déc - 0:02

Étrange comment une situation peut se revirer à la vitesse de la lumière, un temps elle le voulait à ses pieds et l'écraser le plus qu'elle pouvait et l'autre elle se retrouvait avec un envi irréprésible de lui. Ce qui la choquait était qu'une partie de ce désir venait du fait qu'.il l'ai mordu, morsure au éfluve aphrodisiaque qui l'avait certainement pousser vers la pente glissante qu'elle entamait. Néanmois, c'était un désir completement voulut que de vouloir le posséder, ou bien le contraire..se faire posséder par une être qui lui ressemblait tant. Car toute cette contenance et se défi dans ses yeux ne faisait que provoquer la dame, sauvagement. Elle voulait cette essence, elle était tellement habitué de s'entretenir avec des âmes faibles, des âmes n'ayant plus aucune atatche à la vie..et maintenant ce cadeau aux allures de l'immortalité lui souriait, cette âme pleine de vitalité.

Elle le sentit frémir quand elle porta ses lèvres contre son oreille et le choc la parcourut elle aussi. Malgré tout elle restait une femme, et une femme aime toujours se sentir désirée. Le fait de savoir qu'elle avait son effet sur l'homme des ténèbres ne la laissait pas insensible. Elle plongea de nouveau son regard dans celui du vampire se mordant la lèvre en réfrênant ses pulsions. Il était vraiment séduisant, elle ne l'avait pas remarquer jusqu'à cet instant son désir de domination accaparant alors toutes ses pensées. Mais voilà, maintenant elle mêlait son envi psychique et physique et si elle se retenait l'explosion allait être plutôt ravageuse. Elle le voyait dans ses yeux qu'il la désirait et cette lueur ne fit qu'accentuer d'avantage son propre désir. Ses yeux flamboyaient de ce mélange de provocation et d'envi caractéristique à elle-même.

Elle lui avait demander s'il voulait être sa victime..sa réponse l'exstasia d'avantage.

tu te rends compte de tes paroles vampire.. donenr son âme à une Lénéith c'est lui dire adieu

Ses yeux redevinrent noirs, mais cette fois il n'y avait aucune images horribles. Elle caressa le visage de Zack sa main détachant lentement sa chemise. Elle passa un index le long de son torse un sourire étrange aux lèvres.

Vous avez de la chance monsieur Solovan..si je ne vosu apréciait pas..je vous aurait arracher cette âme palpitant en même temps que votre coeur

Elle posa sa tête contre le torse de l'homme fermant les yeux, sentant les battements accélérs de son coeur.

si bien fait le corps, une horloge reglé avec exactitude

Elle embrassa l'endroit ou son coeur se faisait le plus fort relevant son visage face à Zack.

Sa main glissait le long du torse de Zack griffant avec force son ventre un sourire joueur aux lèvres. Elle s'amusait follement de cet homme, avec cette homme. Quand elle l'embrassa il répondit à ses étreintes et cela l'émoustillait lui faisant tourner la tête..ou était-ce l'épuissement. Elle remenna ses deux nmains au visage de zack enfoncant ses doigts dans sa crinière noire. Elle appropcha ses lèvres des siennes les frôlant sans plus, tentatrice elle le regardait avec fougue.

Tout dépend de comment vous m'apprécier Solovan

Murmura-t-elle enfouissant son visage dans le cou du vampire le mordant avec force. Elle se sentait tellement hors d'elle qu'elle se fichait éperdument des gens qui les épiaient avec apréhension. Le froid ne l'atteignait plus , seule sa chaleure palpitant l'animait. Ce désir animal et bestial qu'il aninimait en elle était tout nouveau, d'habitude ce genre de passion ne l'attirait que corporellement, mais cette fois c'était tout un mélange de sensations. Elle releva la tête caressant la gorge de Zack comme si elle s'appretait à l'étrangler.

Montre moi ce que tu as de plus

Dit-elle en sifflant entre ses lèvres ses cheveux cachant une partie de son visage

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Maman..je peux aller jouer dehors ? [PV Zack] "o_o"   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeVen 18 Déc - 5:06

Toujours plus envouté et envoutant chacun d'eux se donnait à une passion plutôt sauvage mais toujours civilisé, pour le môment aucun d'eux n'avaient laissé la bête en eux sortir de leurs corps et laissé aller leur âme et leur corps dans la fusion parfaite de leur désir. Elle, toujours penché sur lui, continuait de s'amusé à le faire languir, tandis que lui gardait toute la prestance et sa contenance, excitant de plus belle celle qui le faisait languir et tout deux jouaient à ce petit jeu, chacun y trouvait bel et bien son compte.


Les paroles du vampires avait été ironique mais si juste vu la situation et la personne à qui il s'adressait. Donner son âme à une Lénéith est en effet quelque chose à ne pas prononcé, surtout sérieux. Mais le vampire n'était pas comme les autres et il défiait tout ce qui pouvait être un danger pour lui, il aimait jouer avec le feu, même encore plus avec la braise de celui-ci. Les yeux de Vivianne redevinrent noir et il se surpris au fait qu'elle avait encore de l'énergie, a moins que ce n'était qu'une représentation de lorsque ses émotions chavirait d'un sens ou dans l'autre. Bref, mais Zack n'avait, à son étonnement, pas peur. Bien au contraire cela l'excitait, et il se demandait curieusement si elle allait lui projeter encore des images, si elle ne faisait que jouer ou si cette fois cette fougue passion était sérieuse. Elle écoutait ensuite les battements de son coeur, prétendant que si elle ne l'appréciait pas elle aurait déjà arraché son âme ainsi que son corps, Zack n'en doutait pas mais s'en amusait fortement.



- Et bien compte toi chanceuse, pour cette nuit mon coeur est déjà entre tes mains, tu décide de ses battements. Mais profites-en car tu ne connaîtra pas meilleur fantasme que moi, et je ne suis pas donné.


Ensuite de quoi elle embrassa l'endroit précis où se trouvait le coeur de Zack, bref l'endroit où celui-ci battait le plus fort. Le vampire licha sensuellement le cou de Vivianne pour en monté jusqu'à son oreille et lui chuchotta à celle-ci.


- Il y a plusieurs moyens de déregler cet horloge..


Dit-il avant de lui mordre de lobe dans une excitation bestiale, deux fois plutot qu'une. Le vampire se sentait étourdit de toute cette passion, ou peut-être était-ce encore le choc du pouvoir dont la Lénéith avait fait usage sur lui.


En réponse à ce qu'il avait demandé plutot, c'est-à-dire si celle-ci avait le même genre d'appréciation envers lui qu'il avait envers elle, la femme répondit au vampire que tout dépendait de son genre d'appréciation qu'il avait à l'instant même. Un sourire de tentations apparut alors sur son visage, beaucoup d'images apparaissaient dans son esprit, mais cette fois ce n'était pas la Lénéith qui les faisait apparaître, elle venait dirèctement de l'imagination de Zack, de ses fantasmes.



- Laisse moi te laissé remarqué par toi-même..


Lui avait-il donc répondu sans plus attendre. Ses cheveux totalement ébouriffé par le vent ainsi que la femme qui y avait mit ses mains et approché son visage si prêt d Zack sans pour autant l'embrassé. Elle était tentatrice mais Zack résistait bien à cette tentation, beaucoup plus qu'au sang. Il aimait extrêmement la façon d'agir de celle-ci durant cette période, il se sureprenait lui-même à prendre plaisir a se faire plaisir avec une humaine, mais se rappela que ce n'était pas tout à fait une humaine. Elle le griffa profondément au torse, laissant une marque rougé qui ne provoqua cependant pas le sang. Elle recula alors laissa tombé ses cheveux sur son visage lui demandant de lui montré tout ce qu'il avait.


Le vampire ne se fit pas prié qu'il embrassa Vivianne au niveau du cou, où il l'avait précédamment mordu, il descenda ensuite progressivement jusqu'au niveau de la poitrine où il laissa encore aller toute sa sauvagerie aussi sensuelle qu'elle l'était. Ses mains glacial se glissèrent sous la robe de Vivianne, mais la peau de celle-ci se faisait tout aussi froide que la sienne. Tout en promenant ses mains laissant son instinct guidés celles-ci il approcha son visage de celui de Vivianne et l'embrassa à nouveau avec une fougueur qu'il s'était rarement connu.


Dernière édition par Zack Solovan le Sam 19 Déc - 9:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeVen 18 Déc - 6:10

Vivianne se sentait déchiré de cette envie qui l'immergeait..non qui la submergeait complètement. Ce désir anamial toujours refréné avec langeur afin de fournir plus de fougue à leur désir. Cette tetntation lui faisait tourné la tête, son corps affaiblit semblait reprendre vit à cause de cette énergie bouillonnante qui émanait de son intérieur. Elle aimait sentir sous ses doigts la force de Zack, sentir ses muscles ferment, sa peau gelée. Tourbillon de sensations tactiles l'aveuglant complètement. Elle avait soif de lui et elle le voyait dans ses yeux c'était réciproque. Ses mains caressaient so ntorse avec finesse puis se faisait violence pour ne pas devenir trop dominantes.

La jeune femme adorait cette ambiance de désir et de provocation mutuel, cela les apportaient dans une toute autre mentalité, une autre branche de plaisir qui n'acceuillait pas seulement une optique physique, mais un sens bien plus profond que cela. Il lui dit que son coeur lui apaprtenait ce qui fit vibrer la dame qui caressait maintenant les cheveux de Zack.

Prend garde à ne pas te bruler les ailes papillon, es tu sûr de vouloir me le confier ne seraisse que pour une nuit?

Elle embrassa son cou caressant de ses lèvres ses clavicules. Elle sentait les battements du coeur de l'homme qui accélérait, ce qui ne fit que décupler son désir, mais elle devait laisser durer, c'était tellement plus amusant, tellement plus stimulant.. Sa dernière remarque semblait plutôt hautaine, la jeune femme sourit passant sa langue sur ses lèvres avec délectation.

Profiter..mais c'est toi qui devrais profiter de moi, tu te rends compte à quel point tu frôles la mort dans sa plus grande intimité...je te trouve plutôt sûr de toi chéri

Elle lui jettant un regard provoquant sa main caressant doucement son ventre ses doigts s'immisant légèrement sous les pantalons et en resortant dans un mouvement lascif.

Il lui lécha alors le cou la faisait frissonner avant de venir susurer à son oreille qu'il y avait bien des moyens de déregler une horloge. L'analogie la fit sourire il lui mordit ensuite le lobe d'oreille la faisant se mordre la lèvre. Elle voulait qu'il la prenne sauvagement, bestialement..mais ils n'en étaient pas là. Elle sentait une chaleur agréable dans son bas ventre la consumant lentement. Sa main s,égara sur l'entre jambe de Zack et elel dut tout faire pour se contenir de ne pas l'aggripper.

Sa main remonta alors des frissons lui courant le long du bras. Il lui promit alors de lui faire connaître ces façon de défaire le temps. Elle acquiessa d'un regard langoureux. Il ne se fit pas prier pour venir à l'assault, ses mains se glissant lentement sous sa robe veant à caresser sa poitrine. Ce conatct glacé la fit frissonner de plus belle et elle sentit ses tétons durcirent sous le froid pointant sous le tissu frêle de sa robe. Il l'embrassa ensuite fougueusement, la jeune femme répondant avec saubagerie à cette attaque caressant sa langue avec féroctié, tout en restant sensuelle.

On dirais que tu as raison

Elle glissa sa main sous sa robe prenant celle de Zack et la pressant contre sa poitrine lui faisant sentir son coeur qui battait la chamane. Puis elle remonta sa main jusqu'à sa bouche caressant un doigt du vampire de sa langue le mettant dans sa bouche en le sucant avec provocation. Ces yeux lançaient des éclairs et sa main se refit baladeuse flattant le ventre de Zack

Vivianne se sentait fièvreuse et brûlante de passion. Elle poussa de nouveau l'homme contre le sol déchirant un peu le bustier de sa robe. Elle sentait contre son intimité le renflement du pantalon du vampire. Ces yeux illuminaient alors qu'elle commençait à se frotter doucement sur la protubérance le doigt de l'homme toujours dans sa bouche subissant sa langue et ses dents avec sauvagerie.

Voilà cet instant précieux qui se rapprochait, l'envi était si puissant que personne n'aurait pu comprendre qu'ils faisaient bien plus qu'une simple parti de jambe en l'air, c'était un combat farouche de domination et de plasir. Vivianne sentait sa respiration s'accélérer. Elle posa son regard toujours noir sur l'être de la nuit une main lui saisissant avec force la machoir déscendant doucement le long du cou

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Maman..je peux aller jouer dehors ? [PV Zack] "o_o"   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeSam 19 Déc - 10:21

Le vampire, dans toute sa splendeur et son charisme ainsi que sa prestence, était d'abord et avant tout frénétique de désir evers le corps et l'âme de celle qui laissait elle aussi aller ses pulsions les plus sauvages sur la personne qu'était Zack. Elle n'était nulpart ailleurs que par dessus lui, et celui-ci s'y plaisait bien, promenant ses mains à son aise caressant les formes du si beau corps, de l'enveloppe charnelle de Vivianne, tout en y mêlant son âme à la sienne par ce regard si provocateur et complice à la fois.


Il sentait son esprit faible du aux chocs mais toutes ses envis et tentations qui l'animaient en faisait totalement fie. Allant puisé dans les fantasmes de Zack celui-ci s'adonnait à cette passion tabou sans aucune gêne et ne se retenait aucunement pour laissé ses désirs guidés son corps. La main de Vivianne qui se promenait sur son corps ne faisait qu'alimenté sa sauvagerie en cette nuit maintenant sensuelle. Elle lui demanda alors, poussant toujours plus loin la métaphore, si l'être sombre était certain de son choix de donné l'âme à celle qui en était la source de l'enflammation. Un sourire provocateur se dessina sur son visage puis pendant que celle-ci embrassait le svelte corps de Zack, ce dernier ajouta.



- Peut-être. Mais ça, c'est à toi de me le prouvé.



Son ton de voix se voulant toujours plus provocateur, il restait cependant à la fois complice dans ses propos et ses mouvements. Zack sentit la main de Vivianne se glissé sous ses pantalons ne serais-ce qu'un cours instant avant de remonté lentement, accéentuant toujours l'envi frénétique de celui-ci. En même temps elle lui avoua qu'elle le trouvait plutôt sur de lui d'être si en intimité avec ce qu'elle prétendait être la mort, elle. Toujours avide de plus Zack approchant ses lèvres de celles de la Lénéith après que celle-ci est langoureusement passé sa langue sur leur contour.


- Je suis déjà mort, et, autant profité de ce que la nuit nous offre.


Et il ne tarda pas à respecté ses paroles. Il pendant que celle-ci prenait une de ses mains pour lui faire sentir ses battements de coeur et l'excité toujours plus en lui sucant le doigt. De son autre main il glissa le long du corps de Vivianne pour aller fougueusement caresser son intimité.


Elle se pencha ensuite sur lui déchirant son buste laissant une vue plus détaillé de sa poitrine à Zack, elle glissa ensuite sa main sur l'entre-jambe de Zack et il la sentit la prendre dans sa main ne serais-ce qu'un instant puis s'en éloigné encore une fois, elle voulait faire duré le plaisir et sa tombait bien, Solovan aimait ça.


Il remonta ensuite lentement sa main la glissant sur le corps de Vivianne, en passant par le ventre, le dos et le cou avant de revenir vers sa poitrine. Puis elle colla encore plus son corps contre le sien et se frotta contre celui-ci, passionnée et passionnante. Il n'en donnait pas sa partie et réagissait fort bien à ses mouvements en effectuant sensiblement les mêmes. La lechant au niveau du cou descendant jusqu'à sa poitrine faisant de même avec la partie extasiante de ses seins, sans pour autant vraiment la déshabillé, bien sur il était dirèctement sur sa peau mais c'est qu'il écartait les vêtements de son chemin le temps de lui procuré ce plaisir. De son autre main il aggripait le fessier de Janakté, la collant encore plus contre lui.


Un désir si animal dans un jeu pourtant si stimulant pour l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeDim 20 Déc - 21:51

Vivianne se sentait faiblir face à ses instincts, le corps affaiblit de la jeune femme n'était alors qu'une fragile barrière le retenant, son cerveau réussisait encore à contracter les muscles afin d'éviter de laisser les pulsions la guider. Elle désirait atteindre cette osmose avec son corps et son esprit tout comme elle voulait que Zack puisse faire de même, car à la base ce n'était pas tant son corps superbe qui l'émoustillait, mais cette personnalité explosive qui lui rappelait tant la sienne. Les maisn glaciales de vampire courant sur son corps la firent frémir constellant sa peau de petits frissons. Il lui demanda ensuite de lui prouver qu'elle le méritait...Vivianne esquissa un sourire idylique sa mai ncaressant doucement la peau de l'homme.

Elle le sentit apprécier ses caresses et cela la fit sourire. Connaître son pouvoir sur ce corps plus puissant que le sien et ce, sans user de force était des plus excitant. Et cette provocation qui émanait en un parfum subtile des ses yeux, de sa voix et même de tout ses pores l'enivrait en lui fesant tourner la tête. Son odorat ne percevait plus les effluves les entourant, seul ce parfum qui pour elle représentait la plus encvoutante sexualité.

Il lui dit ensuite qu'étant déjà mort, c'était de cette nuit qu'il voulait profiter.

Ne vous inquitez pas Solovan, je veux tout autant que vous de profiter de chaquemsinutes de la noirceur jusqu'à ce que les premières lumières ne viennent demander à éclore

Sans autre mis en forme il passa sa main contre son intimité l'électrisant. En descendant son corps elle déchira doucement son bustier laissant foir sa peau satiné et soyeuse aux yeux du vampires. Elle voyait dans ses yeux le désir crépiter comme un brasier, brasier encore étouffer par cette préstence et sa conscience. En cette instant Vivianne ne désirait plus qu'une chose, l'enflammé de tout son être. Quand elle saisit entre ses doigt l'objet de ses désirs elle eut un sourire malicieux avant de retirer cette main trop rapide.
La main du vampire quitta finalement son entre jambe pour la caresser docuement sur son corps avant d'aggriper sa poitrine. Elle ferma les yeux en souriant pendant qu'il caressait son cou de sa langue lui faisant se mordre la lèvre.

Elle ouvrit un regard emflammé en sentant que le vampire lui aussi avait décidé de répondre à ses déhanchement. Il empigna ses fesses la collant encore plus contre lui. Elle sentait au travers du mince tissu de ses dessous la le renflement des pantalon du vampire ce qui ne fit que l'attiser d'avantage.

Elle embrassa avec un mélange de sauvagerie et de retenu le torse du vampire qu'elle venait de mettre à nu, caressant de sa bouche ses pectoraux, mordillant doucement ses tétons alors que ses mains caressaient son ventre, ses cuisses avec fébrilité. Elle devait faire un effort énorme pour ne pas laisser son corps prendre le dessus sur elle-même.

Sa main se glissa docuement sous pantalon sans pour autant s'immiser sous le calçon, caressant au travers du tissu le membre de Zack. Un sourire espiègle traversa son visage.

Une nuit des plus passionnée pour deux créatures éprouvant une telle fougue. Le soleil n'aurait qu'à attendre

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMar 22 Déc - 5:07

Zack n'aurait pas cru lorsqu'il s'était rendu dans le parc qu'il aurait premièrement rencontré une femme humaine l'électrisant à ce point, encore moins une Lénéith alors qu'il ne connaissait même pas l'existence de cela. De plus il n'aurait jamais non plus cru qu'ensuite tout les deux se retrouverait à déclaré physiquement leur attirance physique l'un envers l'autre, mais il n'y avait pas que de l'attirance physique, l'âme de chacun s'effleurait dans se débat de corps et de conscience pourtant dans un commun accord.


Le vampire se laissait aller à ses désirs ainsi qu'à ceux de la femme avec qui il se laissait emporté. Que ce soit par la fougue, la sauvagerie, la prestance, l'élégance, l'envi, la sensualité et bien d'autres, tout cela se retrouvait dans ce moment torride que vivait Zack et Vivianne alors que tout deux se trouvaient dans un état reprochable, mais tout deux en étaient vraisemblablement indifférent.

La phrase que dit Vivianne rappela inévitablement au vampire ce qu'il était même s'il en faisait souvent référance, sauf qu'une pensé différente traversait cette fois son esprit. Si quelqu'un d'influent ou encore d'un minimum de puissance.. ou même la police peut-être même.. venaient à passé par là et remarquait la blessure récente que Vivianne avait au cou, ils auraient tôt fait de pensé, avec raison, que l'homme avec qui elle était fut et est un vampire.


C'est à ce moment que Vivianne semblait s'attisée encore plus ce qui chassa, mais pas complètement, les pensés prudente que Zack avait en ce moment. Le vampire continuait toute sa fougue malgré tout et n'en savourait pas moins le moment si délicieux qu'il soit.



- Laisse toi allez..


Lui souffla alors le vampire à l'oreille lorsque celle-ci émissa sa main dans le caleçon de Zack. Pendant que ce dernier caressait le corps de Vivianne dans son ensemble, lui mordillant à nouveau la partie sensible de ses seins, il alla jusqu'a doucement glissé sa main à nouveau vers son intimité y pénétré deux doigts et l'excité dans un va-et-vien continuel. Il aurait voulu pénétré dans son intimité de par la sienne et laissé son corps agir de lui-même mais il restait parfaitement conscient de l'endroit où ils étaient. D'ailleurs Zack ne put s'empêché un regard vers la rue lorsqu'il avait cru sentir quelque chose, mais après tout ce n'était que son imagination...


Quand, comment, et pourquoi ils en étaient arrivé là, le vampire l'ignorait mais il ne s'en plaignait absolument pas, si ce n'était que de cette prudence face aux ennemis potentiels...
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMer 23 Déc - 21:49

La jeune femme brulait littéralement, sa passion l'enflammant peu à peu comme si le faible tisson qui l'avait toujours animé avait repris ses droits. Qui eu cru qu'un jour elle se laisserais séduire par une créature de mort alros que la mort la rebutait en elle-même. Être dégouté de soi est uen chose..mais des autres... Mais étonnement elle ne voyait pas en lui une créature assoifée de vie, mais assoifée de savoir, de pouvoir et c'est ce qui l'exitait encore plus. Étrangement elle avait encore le controle. Relevant le torse elle repassa ses mains sur la peau blanche du vampire ses cheveux voilant une partie de son visage avec des reflets dorées. L'image dans son ensemble devait être assez étrange, une femme à l'apparence d'un ange chevauchant une créature sombre et funeste, mais après tout...n'était-elle pas la plus mortelle des deux?

Il semblait se délecter de cet effort qu'elle faisait pour ne pas déchier ces vêtements tout de suite, pour ne pas se saisir de lui. Ses mains courants sur ces peau et ses lèvres l'embrassaient sur sa surface, caressant cette froideur grissante avec lenteur, savourant ce goût exquis qu'était le désir. Ses mains saissisant ses épaules, sa bouche les embrassant caressant de ses lèvres son cou. Son odeur la rendait folle, elle ne pouvait se fier qu'à son toucher qui n'était encore que le moins altéré par ses envis. Mais cela serait sdans doute éphémère.

La jeune femem plongea son regard dans celui de l'homme, ces dernières paroles l'électrisèrent et la firent sourire comme jamais. C'était les seuls paroles qui pouvaient briser ses dernieres innibitions. Vivianne l'embrassa tendrement avec toutefois une touche de sauvagerie ardente. Elle se redressa de nouveau secoua sa crinière d'or des flots dorées venant couvrir son buste avec élégance.

Nous en sommes à un point de non-retour Solovan

Murmura-t-elle caressant ses lèvres. Elle caressait toujours de sa main l'entre jambe de Zack, sentant sous ses doigt toute la puissance qu'elle voulait quand il la prendrait. Lui caressait alors tout son corps laissant à chaque passage des traits de frissons qui la rendait folle. Puis il glissa de nouveau sa main vers son intimité, Vivianne ferma les yeux un moment, puis, il inséra deux doigts en elle la faisait gémir doucement. Elle serra les dents en le sentant faire des mouvements retenant ses soupirs qui néanmois étaient très audibler. La jeune femme planta un regard ardent dans celui de zack alros qu'à son tour elle gliça sous le tissu aggrippant d'une main le sexe durcit de l'homme. La jeune femme crut entendre un bruit, mais son corps dominait maintenant, son esprit toujours présent, mais les pulsiosn primaires étaient plus puissante.

Elle commença aussi un mouvement de va et vient avec sa main poussant nu soupire en sentant les dents du vampire sur la partie sensible de ses seins. De son autre main elle déboutonna le pantalon de l'homme afin de se sentir plsu libre de ses mouvements.

Vampire..sauras-tu me combler

Dit-elle le regardant avec défi, il n'y avait pas vraiment d'insulte dans ses propos simplement une forme de provocation délicieuse. Elle décida à son tour de caresser les tétons de Zack de sa langue en caressant toujours son intimité sentant le sien bruler sous les assaults de l'homme.

La nuit était encore jeune, mais jsutement, encore pleine de surprise...

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeJeu 24 Déc - 22:42

La flamme de la passion brulait de plein feu dans l'âme et le corps de Zack Solovan et elle se laissait volontier paraître, sans plus ni moins. Le vampire ne se laissait aller à cette flamme laissant son corps satisfaire les désirs de son âme comme les siens. Il se foutait éperdument qu'ils soient à l'exterieur et personne n'oserait vraiment venir les dérangé de toute façon, il avait beaucoup trop de plaisir pour se soucié de quoi que ce soit. Que ce soit le vent glacial, le soleil qui allait se levé, quoi que c'était encore dans quelques heures, ou même les passants qui auraient pu passé dans cette endroit cependant peu fréquenté, il s'en foutait et s'adonnait au plaisir que tout ses sens réclamaient.


Il sentait les soupirs prononçé de Vivianne lui soufflé sur la peau et fur et à mesure qu'il lui faisait plaisir de sa main, ceux-ci s'accentuant alors qu'il excitait tout les sens de la femme de ses caresses buccales sur ses seins. Celle-ci parcourant le corps de Zack de sa main et le plaisir que celui-ci s'en procurait était évident mais il n'avait pas encore tout vu, sa c'était certain. Il accélérait de plus en plus la cadence de ses doigts qui caressaient l'intimité de cette femme si belle et encore plus lorsqu'elle était excitée de cette façon ou d'une autre.


En effet ils en étaient à un point de non retour et même si il avait voulu que l'on s'arrête il en aurait probablement été incapable, mais sans surprise il n'avait aucunement ce désir d'arrêt, bien au contraire il voulait que l'on aille plus loin, peu importe la situation un peu farfelu qui les avaient mené à ce point. C'était en effet un point de non-retour qu'ils avaient franchi et c'était avec absolument aucun regrets, a l'inverse. Le rythme de ses mouvements s'accélérait au fur et à mesure que l'excitement s'en suivait et le côté bestial en lui avait pris le contrôle sur son côté civilisé dans cet acte animal qu'était le sexe. Ses yeux n'avaient plus le désirs de sang mais celui du plaisir charnelle.



- En effet..


Chuchotta-il à l'oreille de Vivianne doucement, ramenant ensuite allègrement ses baisés sur son corps, lichant sa peau dans un geste sensuelle. Il ne s'en suivait plus qu'à son instinct mais ayant beaucoup d'année de vécu, il savait très bien s'y prendre et Vivianne pouvait le sentir. Elle glissa sa main sous les caleçons de Zack aggripant sa virilité d'une main et lui procura plaisir de cette même main dans un mouvement continue. Un mince sourire, très mince, apparut sur le visage de Zack signifiant le plaisir qu'il y prenait. Cela dura un instant, accélérant toujours plus le rythme de sa main à lui pour lui faire plaisir, elle planta un regard dans le sien et lui demanda avec provocation si il allait être capable de la comblé. D'un air très confiant et sans la moindre hésitation il répondit.



- Cette nuit répondra à ta question..



D'une voix assuré avait-il prononçé ces mots. Il laissa duré en elle et en lui le plaisir pendant encore un moment mais l'envi devenait trop grande, et il ne put s'empêché de baissé la petite culotte de Vivianne sous sa robe, de légèrement baissé ses propres pantalons et de pénétré en elle, les deux individus ne formait plus qu'un dans un mouvement continue va et vien, allant à chaque coup de bassin jusqu'au plus profond d'elle. La robe de Vivianne par dessus cachait leurs intimité une dans l'autre se laissant emporté par la frénésie du moment... Ses mains parcouraient le corps de Vivianne dans la même frénésie et ils formaient l'être à deux dos... La nuit était jeune mais le plaisir lui, sublime.
Revenir en haut Aller en bas
Vivianne Janakté
Humain
Humain
Vivianne Janakté


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 11
Clan: Shiroï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeMar 29 Déc - 3:52

La jeune femme sentait de plus en plus son corps prendre contrôle…Et étrangement son esprit se sentait acculé dans un coin. Elle secoua la tête comme pour chasser cette sensation désagréable. Fermant les yeux elle continua de caresser de sa main le sexe tendu de l’homme. Elle voulait oublier cette désagréable impression. Caressant d’une main le torse de Zack elle rouvrit des yeux brûlant. Qu’importe qu’ils soient au beau milieu d’un lieu public. Seul ce qui se produisait à l’instant comptait. Vivianne lui jetait des regards toujours plus provoquant.

Il accéléra ses mouvement en elle la laissant pousser un soupire, sa main aussi se fit plus instigatrice jouant toujours avec cet objet qui la rendait complètement ivre à l’instant. Des frissons la parcouraient entièrement alors qu’elle caressait d’une main les cheveux d’ébène du vampire… Elle tiqua. Nouvelle secousse dans sa tête. Elle étouffait dans un coin et commençait à voir difficilement, comme si quelqu’un ou quelque chose prenait lentement possession de son corps. La passion était-elle si forte qu’elle lui faisait cet effet?

Leur désir mutuel était le chef d’orchestre de cette œuvre qu’ils composaient dans la plus belle des improvisation. La mélodie se composant de leurs souffles et les instruments étant nul autre que leur corps. L’harmonie des mouvements et la fluidité en ressortant créait une valse effrénée. Au fur et à mesure le rythme devenait plus brusque, les notes plus lourdes. Vivianne retenait avec peine ses gémissements fixant avec plaisir le regard du vampire se faisant de plus en plus animal. Son âme voulut transparaître alors par ses yeux à elle, mais elle ne pouvait plus bouger, elle était acculé dans un coin, écraser contre les parois de sa propre conscience. Son regard se fit agar un instant. Puis le murmure à son oreille la réveilla, la sensation avait diminue, mais un relent persistait.

Elle se laissa aller aux baisers qu’il lui offrit frissonnant au contact de sa langue contre sa peau fine. Jouant toujours avec la verge de Zack elle ressentait encore plus les doigts de son amant en elle. Son sourire fin la faisait vibrer et ses yeux remplient de confiance. Elle soupira de nouveau ses mains griffant le cou de l’homme.

« Donne-le-nous »

Une voix dans sa tête. Elle se figea un moment. Mais qu’est-ce que…

Elle n’eut pas trop le temps de se poser des questions qu’il baissa ses sous-vêtement et qu’il la pénétra. Son corps sentit une décharge électrique flagrante. Elle renversa la tête vers l’arrière secoué par les coups de buttoir de l’homme. Elle gémissait sous les assauts ses mains griffant le torse de Zack avec férocité sans pour autant être vraiment dommageable. Cette sensation était esquisse et elle sentait tout son corps s’enflammer.

«Tu dois nous le donner Vivianne »

La jeune femme se contracta, encore une fois elle n’eut pas le temps de réagir qu’elle sentit son âme projeter dans le fond d’elle-même. La tête qui se dressa avait les yeux noir et l’énergie dégager n’était plus celle de l’humaine. D’une main puissante elle saisit la gorge de Zack serrant avec force la trachée diminuant donc l’apport en oxygène. Un sourire horrible aux lèvres se fut une voix gutturale qui sortit des lèvres entrouvertes.

Elle brille tellement plus…nous la voulons… Elle est si forte

Elle griffa son visage créant de fines lignes rouges. Ces traits étaient étrangement dessiner en cet instant comme si c’était un autre visage qui se modelait au sien. Saisissant la nuque du vampire elle plongea son regard dans le sien.

Ils y étaient…une âme d’immortel… les 10 points de l’âme brillaient, ils réussirent à en détacher 4 avec difficulté, mais le prix en valait la peine.

(Tu ressens comme si ton âme se détachait.. comme si chaque point était le point qui le reliait et qu’en les enlevant son âme partait doucement. à la fin toutes tes attaches reviennent)

Il ne restait que 6 points, après deux point ils sentirent leur pouvoir s’affaiblir…non…Pas si près du but. En touchant à un autre point ils furent éjecté, l’impact se répercuta sur le corps de Vivianne qui fut projeter plus loin sons sexe se dégageant et son dos percutant avec force le sol. Elle poussa un cri horrible, aussitôt son corps redevint sien…plus aucune trace d’eux. Elle s’étouffa dans le sang qui inondait sa bouche et se retourna le crachant au sol. Sa tête était des plus douloureuses. Tous ses bijoux laissant paraître des lignes sanglantes. Elle vomit du sang ses cheveux se collant à son visage et sa poitrine. Elle se retourna vers Zack. C’était donc ça…ce qu’ils voulaient. Elle se releva difficilement tremblante.

C’est donc ça…Qu’ils cherchent.

Sans autre mot elle utilisa ses dernières forces pour devenir invisibles et disparaître en se sauvant dans les rues de Tokai. Il fallait qu’elle comprenne où il voulait en venir..et pourquoi ils voulaient des âmes d’immortels.

_________________
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Vivivi
Revenir en haut Aller en bas
Zack Solovan
Vampire
Vampire
Zack Solovan


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 6
Clan: Kurenaï

Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitimeJeu 31 Déc - 21:39

La nuit était bien commencé, même très bien, et Zack n'aurait pas pu s'attendre à ce qui allait se produire. La frénésie grimpait en lui tandis qu'il s'oubliat dans cet acte torride et presque insensé que les deux s'adonnaient à leur plus grand plaisir corporel l'un l'autre, sans plus ni moins. Il remarqua brièvement un comportement un peu étrange dans les réactions de Vivianne mais il n'était pas tout à fait asser présent d'esprit et d'attention pour le remarqué, disont qu'Il se concentrait sur autre chose que ce comportement plus ou moins étrange et qu'il ne préférait ne pas s'y attardé, même qu'après quelques secondes il n'y pensait plus vraiment. Jamais il n'aurait pu deviné ce qui allait se produire, quoi qu'il aurait du s'en attendre, puisqu'elle lui avait dit.. mais il n'avait pas vraiment pris cela au sérieux..


Alors qu'il pénétrait le corps de Vivianne du sien, le plaisir se ressentait dans tout son corps et toute son âme. Il faisait presque le vide dans sa tête en ne se concentrant que sur ce plaisir, oubliant tout le reste, oubliant le fait qu'il était dans un parc, à l'extérieur, qu'il ne connaissait pas vraiment la femme avec qui il se plaisait et ça aurait pu lui couté cher, plus qu'en bien matériel. Cette fois-ci le comportement étrange de Vivianne recommença à nouveau et il remarqua un changement dans ses yeux, elle semblait être totalement concentré à autre chose, et Zack savait qu'il était très doué dans ce genre d'acte, c'est pourquoi il se demandait ce que Vivianne pensait en ce moment.. Elle le regarda d'un regard noir, de tueur, de malices.. Zack s'y plut étrangement dans ce regard. Cependant elle attrapa sa gorge et serra l'étreinte, ce qu'elle ne savait probablement pas,ou du moins ceux qui la possédaient, c'était que Zack avait beau respiré, il n'en avait pas besoin pour vivre. Mais elle enfonça ses ongles dans son cou.. Il trouvait cela asser étrange mais c'est lorsqu'il sentit un des points de son âme se détaché qu'il comprit ce qu'elle était entrain de faire..


Malgré tout, un sourire, encore une fois, provocateur apparut sur le visage, mais ce sourire n'était plus du tout complice, il était hautain et provoquant - comme la plupart des sourires provocateur... - et il regardait à nouveau Vivianne dirèctement dans les yeux.. Zack n'avait aucune idée qu'elle ne pouvait pas s'en prendre aux immortels, et il n'avait non plus aucune idée qu'elle ne pouvait s'en prendre qu'à ceux sur le bord du suicide ou encore de la mort.. Mais comme c'était déjà commencé il allait devoir combattre l'âme par l'âme.. Il ne savait pas s'il était capable de la repoussé physiquement si sa allait changé quelque chose, et il ne prit pas le temps de le savoir... un autre point de son âme se détacha.. Il n'avait jamais vécu ce genre de sensation et il trouvait cela asser désagréable, voir même très désagréable. Il sentait sa force psychique diminué mais il savait très bien qu'il en avait encore.. son sourire s'aggrandit encore plus, comme étant complètement en contradiction avec ce qui se produisait.... il tentait de combattre et réussit à ralentir le détachement de son âme au gain de la Lénéith... mais elle réussit encore une fois après un certain temps à lui enlevé deux autres points... Zack ne savait pas combien il en avait mais d'un rapide calcul du aux endroits où il sentait son âme se défaire, il en déduit qu'il y en avait de 9 à 12 points de l'âme.. Il devait donc reprendre de lui-même.. Il ferma les yeux pour se concentré et - par chance que les âmes d'immortel était encore trop forte pour elle - il réussit à la repoussé dans un énorme choc qu'il ne comprenait toujours pas, elle tomba sur le dos plusieurs mètres plus loin. Tandis que lui sentait son âme redevenir totalement normal..


Alors qu'il n'était même pas encore habillé il prit son katana qui traînait sur le côté, restant - pour le moment - au sol alors qu'elle avouait que "c'était cela "qu'ils" "cherchaient" " avant de se rendre invisible.. Le vampire ne savait pas si l'invisibilité qu'elle avait utilisé - cette fois sur tout elle-même - était d'utilisation offensive pour mieux l'attaqué, ou qu'elle se sauvait.. Il décida donc de porté une oreille attentive et entendit les pas de la femme s'éloigné asser rapidement. Zack laissa retombé son katana et sa tête sur le sol, il était asser confus.. Il décida de remonté son pantalon avant que quelqu'un ne le voit et se pose d'étrange questions plus loufoques les unes que les autres.. Une fois son pantalon remit, il resta au sol encore pendant un certain moment.. Il allait devoir s'informé auprès de cela. car soit ils cerchaient dirèctement lui, ou des choses en rapport à lui-même, peut-être sa race.. peut-être une âme forte comme la sienne.. Il ne savait pas et allait devoir s'informé d'une façon ou d'une autre.. mais il ne savait pas encore comment et il avait énormément d'autres choses à faire...



- Note à moi même... prochaine fois, les nuits comme ça.. je passe mon tour.. Quoi que.. c'était pas si mal !


Un leger rictus intérieur après ses paroles.. Puis il ramassa ses katanas au sol avant de se levé, il les rangea donc en les glissant dans sa ceinture, dans des sortes de petit foureau qui ne faisaient que la base de la lame. Il se dirigea vers ses shurikens qu'il lui avait lancé, les prit sur le sol et nettoya le sang sur un des deux et puis juste avant de nettoyé le sang sur l'autre il se demanda s'il pourrait trouvé des informations sur elle avec son sang.. il décida de ne pas nettoyé le sang sur son shuriken.. il regarda un peu autour de lui et vit, plus loin, un sac de plastique poussé sur une cloture par le vent.. il se rendit non chalament jusqu'au sac pour le prendre et y rangé son shuriken..


Zack avait un de ses mal de tête et en marchant il se tenait la tête d'une main... mais il le sentait peu à peu se dissiper.. ce devait être le mélange du choc mental au choc de se faire enlevé son âme qui lui causait ce terrible mal de crâne. Il s'en alla du parc en marchant.. il avait eu sa dose de sang et au final, il était bien heureux de cela, en plus il avait assouvit un savoir qui lui était jusqu'à lors totalement inconnu.. Il décida donc de retourné au manoir... dans quelques jours il avait quelque chose d'asser important à faire et il venait tout juste de s'en rappeler...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Empty
MessageSujet: Re: Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]   Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Maman..je peux aller jouer dehors ? O_O[PV Zack]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ne peux plus faire semblant, désolée
» Ca t'amuse de jouer avec ma vie ? {PV Eros}
» Qu'est-ce que tu veux ? Va jouer ailleurs. - Lilia - Terminé.
» NOAM - non maman, t'as pas besoin de jouer les cupidons
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Archives :: Rp terminés-
Sauter vers: