AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Tuiles sanglantes [PV Aälix]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Tuiles sanglantes [PV Aälix] Empty
MessageSujet: Tuiles sanglantes [PV Aälix]   Tuiles sanglantes [PV Aälix] Icon_minitimeMer 31 Déc - 19:39

Les flocons tombaient dru, recouvrant les toits de la ville du blanc manteau neigeux de l'hiver. A la lumière des réverbères, la cité prenait un air fantômatique à froid froid dans le dos. Sur les toits, cette image semblait irréelle sous les chutes blanchâtres. Un vent léger et glacial emportait les tourbillons floconneux pour parcourir les ruelles et venir s'écraser contre les murs et autres gouttières.
Pourtant, tout le monde n'avait pas le loisir d'observer le tableau qui pourtant valait que l'ont s'y attarde. Remarquez, il était toujours plus difficile de se concentrer sur le paysage quand la bouche du canon d'un magnum 357 était braqué sur votre face, risquant de vous embarquer la moitié du visage si un doigt venait à presser la détente.

Sous la menace, un homme allongé, tremblottant plus de la peur que du froid. Dans la neige, ses mouvements saccadés dessinaient des formes timides. Torse nu barré de grandes estiflades et grellotant, il levait des yeux marrons et apeurés vers celui qui le tenait en joue depuis quelques minutes déjà. Il reculait assis dans la neige, ses jambes laissant dans la couleur immaculée une couleur rouge sang d'un curieux effet. mais il vint à buter contre le bord. Sa retraite coupée, il ne pût que geindre, regardant à droite puis à gauche, comme si le salut pouvait venir de n'importe où alors qu'il se trouvait sur un des nombreux toits plats de la cité.

Finalement, ses yeux revinrent vers l'arme chromée et plus précisément sur celui qui la tenait.
Un homme vêtu d'un long manteau de cuir noir, les mains gantées de la même couleur. A ceci près que le manteau était arraché sur le côté de la manche droite que la peau en dessous avait été profondément entaillée par une impressionnante griffure. D'ailleurs, l'homme portait d'autres traces de ce qui semblait être un combat contre un lycan muté, mais dans le ciel la lune n'était qu'un croissant...
Pourtant, c'était bel et bien lui qui tenait l'arme chargée et prête à délivrer sa mort poudreuse. Ses yeux rougeâtres ne cillaient pas plus que sa main et il semblait prêt à tirer, son visage fermé n'exprimant ni remords ni pitié. Une voix tremblante monta dans l'air, celle de l'homme assis contre le rebord, se vidant de son sang par les jambes.


- Att.... Attends ! Attends ! Laisse moi la vie ! Je .... J'te paierais ! J'te paierais ! T'entends ? Hein ?

Durant quelques instants, il n'y eu que la plainte du vent pour lui répondre. Puis une voix grave se fit entendre, celle de l'homme en noir dont les cheveux couleur corbeau flottaient mollement dans le zéphyr nocturne.

- Tu ne me paiera jamais assez cher. Et ça ne m'interesse pas. Ta merde a fait pas mal de dégâts dans les rues, surtout chez les mômes. Je vais remplir mon contrat et ramener ta tête, Megil le pharmacien.

La voix était dure et implacable, tout comme lui l'avait été depuis qu'il avait fait irruption dans ce club; quelques minutes plus tôt. Son contrat était donc un vendeur de drogues nommé Megil le Pharmacien qui répandait sur le marché une nouvelle came plutôt étonnante : la Lycanthropézine. Constitué à partir d'Adn de loup et de chien, elle permettait à celui qui la prenait une semi transformation Lycan, offrant l'ivresse de la rage et de la puissance des Garous pour un temps limité. Mais la drogue était puissante, trop même. Et sur les organismes adolescents, les dommages étaient déplorables et irrémédiables. Les corps retrouvés n'avaient pas supporté la transformation, même partielle. Ce n'était pas beau à voir, ces chairs déchirées par les os...

L'homme en noir avait donc été contacté pour mettre un terme radical aux agissements de Megil et s'était rendu dans son club privé. Une fois là bas, le carnage avait débuté. Les hommes de Megil contre le tueurs à gage aux glaives doubles. Ca avait fait du bruit et versé du sang.
Rapidement pourtant, l'expérience de l'homme en noir avait fait la différence et Megil avait tenté de fuir par les toits. Rattrapé, il s'était injecté la drogue pour muter à son tour, affrontant celui venu pour lui faire la peau durant une bataille rageuse sur les tuiles. Et finalement, il avait eu les tendons sectionnés et la lycanthropézine avait cessé son effet, amenant à la situation actuelle.


Le tueur avait pourtant souffert du combat malgré sa nature lycanne et était préssé de mettre un terme à tout cette histoire.
Pourtant il y avait quelque chose qu'il voulait savoir avant d'abattre Megil.


- Qui t'a commandé cette merde ? Je suppose qu'il t'a fallu pas mal d'argent pour mettre ça au point. Qui, Megil ?

- V..... Va t'faire foutre ! Tu sauras que dalle ! Que dalle !

Dans un déclic sinistre, la sécurité du magnum sauta, faisant ouvrir grand les yeux du pharmacien qui tenta de reculer une nouvelle fois, oubliant le rebord qui le bloquait. Cette fois, la fin était venue pour lui.

- Je trouverais bien. D'autres seront plus loquaces. Adios, l'ami.

- N....

La détonation puissante et sourde gronda dans l'air tandis qu'un éclair jaune brisait la nuit. La balle vint arracher une bonne partie du crâne de Megil, répandant des morceaux sanguinolent de son cerveau sur le toit. Le canon de l'arme fumait toujours sous la neige alors que l'homme laissait échapper un soupir de soulagement. La soirée avait été longue et la fatigue se faisait sentir.... Avant de repartir, il décida de prendre une pause. Tranquilllement, il allât s'assoir contre une cheminée, examinant ses plaies. Pas sérieuses, mais handicapantes jusqu'a ce qu'elles commencent vraiment à cicatriser. Regardant le ciel, il reprenait son souffle que la bataille lui avait fait perdre, oubliant un moment que les toits pouvaient cacher un peu tout et n'importe quoi.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Tuiles sanglantes [PV Aälix] Empty
MessageSujet: Re: Tuiles sanglantes [PV Aälix]   Tuiles sanglantes [PV Aälix] Icon_minitimeVen 2 Jan - 18:09

L'avantage avec la neige, c'est qu'on peut facilement suivre quelqu'un grâce aux empreintes laissés dans la poudreuse. En effet, sautant de toits en toits, une femme, jeune, suivait les empreintes de deux hommes, puis de deux betes.
"Encore une mascarade..." songea t'elle. Elle entreprit de rejoindre les troubles paix qui n'avait rien trouvé de mieux que de régler leurs comptes sur les toits, juste au dessus des maisons où de braves gens tentait de se reposer. Un peu plus loin, ce n'était pas des traces de pas, mais bien des traces de combat. D'après le sang répandu un peu partout, le combat avait été rude, pour les deux créatures. Enfin, elle les trouva. L'un était debout, et enfonçait la bouche de son flingue dans la joue de l'autre, qui était allongé par terre, torse-nu, et tremblant.
"Merde...j'arrive trop tard..."
Celui qui tenait l'arme semblait sur de lui, et aucun tremblement n'allait obscurcir son jugement : celui à terre allait mourir.
Pourtant, il ne le tua pas immédiatement, il lui demanda quelque chose avant d'appuyer sur la gâchette. Aälix n'entendit pas, caché derriere une cheminée, elle était trop loin. Ce fut un bruit sonore qui ôta la vie de l'homme à terre. On dit, qu'au moment de mourir, toute sa vie défile devant ses yeux...La vampire n'y croyait pas, car la plupart de ceux qu'elle avait tué n'avait fait qu'implorer une pitié inexistante de la part de la chasseuse. Une fois la proie abattu, le chasseur préféra prendre quelque minutes de répit, baissant sa garde, admirant le spectacle qui s'offrait à lui.
"Tu n'aurais pas dut baisser ta garde mon mignon..."
En effet, Aälix étant une reine de la discrétion et de la rapidité, elle sortit son épée, et disparut, pour réapparaitre dans l'ombre de l'homme, juste derriere lui, et lui poser la lame de Croc-d'Argent sous la gorge.
D'une voix glaciale, et le mit en garde :


"- Shhhh...Ne bouge pas mon beau, c'est de l'argent massif, et ça m'embêterais de devoir te tuer alors que nous nous rencontrons à peine..."

Elle s'éloigna un peu du loup solitaire, pour approcher du corps sans vie du vendeur de drogue, tout en restant concentré sur le tueur.

"- Megil...ça faisait longtemps..."

Aälix avait eut affaire à Megil le pharmacien, autrefois, alors qu'elle était encore inexpérimenté. Elle avait tenté de le tuer, mais elle avait échoué, car la force du vendeur de drogue sous sa forme bestiale avait été au dessus de celle de la vampire. Aujourd'hui, elle aurait été en mesure de l'achever, sans doute. Mais hélas, le chemin du monstre avait croisé un autre prédateur, qui semblait plus fort encore.

Aälix revint vers le tueur, rentra son épée, et sortit un poignard, pour enfoncer la pointe dans sa nuque, faisant couler une unique goutte d'hémoglobine, que la vampire essuya de son majeur, avant de le porter à sa bouche.


"- Tu as le sang chaud dis moi...C'est quoi ton nom...Fais attention, pas de geste brusque, le poignard aussi est en argent..."


Tous ses sens aux aguets, elle était prête à sortir son épée et à trancher la gorge du lycan s'il effectuait le moindre geste qui l'éloignerait du poignard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Tuiles sanglantes [PV Aälix] Empty
MessageSujet: Re: Tuiles sanglantes [PV Aälix]   Tuiles sanglantes [PV Aälix] Icon_minitimeVen 2 Jan - 19:18

La faute qu'il avait commise en se reposant ainsi sa garde baissée était celle d'un débutant. Le meilleur moyen de se faire abattre comme un clébard pour un sbire de la cible jusque là resté en retrait. Pourtant Nelo s'était laissé aller. Peu concentré ces derniers temps sans qu'il sache vraiment pourquoi. Ca finirait bien par lui passer, mais il devrait tout de même se montrer plus prudent durant ses contrats.
Il poussa un soupir las en levant la tête tandis qu'il fixait le ciel qui livrait les flocons compacts.

Et il laissa échapper un petit bruit de bouche agacé lorsque l'acier gelé vint à se coller contre sa jugulaire et qu'une voix féminine se mettait à parler à son oreille.

"- Shhhh...Ne bouge pas mon beau, c'est de l'argent massif, et ça m'embêterais de devoir te tuer alors que nous nous rencontrons à peine..."

Tsss... Amatrice. Elle le tenait certes en respect de par sa lame mais avait juste oublié de lui faire lâcher le magnum qu'il tenait toujours en main. Avec un peu d'expérience, on pouvait tirer même dans une situation discutable, au moins pour faire reculer l'agresseur. Mais Nelo n'était pas stupide. Son épaule blessée le privait de la plupart de ses reflexes. Tout ce qu'il aurait réussit à faire, c'aurait été d'attirer l'attention de la fille sur son arme. Il s'abstint de toute action où de tout commentaires. De plus, il savait parfaitement que si elle avait voulu le buter, il serait déjà mort. Discrète et efficace même en tenant compte du relâchement du tueur.

Elle s'éloigna juste un peu, ne perdant pas de vue Nelo et ses mouvements. L'homme aurait pût tenter quelques chose comme par exemple lui faire faire la connaissance avec Bulldog, son 357. Mais non, il n'en fît rien. Apparemment elle connaissait Megil et pourrait peut-être lui apprendre ce qu'il avait cherché à savoir avant d'abattre le pharmacien. Finalement, elle revint vers lui et préféra ranger sa lame pour en sortir une nouvelle, un peu plus modeste mais toujours redoutable. Et la voilà qui passait derrière lui pour appliqué la pointe contre la nuque de l'homme en noir assez profondément pour faire couler un petit filet de sang. Il senti le doigt gracile toucher sa peau pour porter le sang à sa bouche. Vampire ? Fort probable. Et la voilà qui se remettait à blablater.

"- Tu as le sang chaud dis moi...C'est quoi ton nom...Fais attention, pas de geste brusque, le poignard aussi est en argent..."

Il ne répondit pas de suite et leva sa main libre, la droite et ferma le poing en laissant trois doigts dressés.

- Trois erreurs. La première, c'est de ne pas avoir pensé à m'observer plus longtemps. Tu aurais vu le flingue dans ma main gauche. Celui là même qui maintenant est braqué sur ton pied.

De fait. Il avait profiter de la confiance de la demoiselle en elle même pour tout observer et avait doucement braqué le canon de son revolver sur son pied en jugeant de son emplacement approximatif. Pas sûr qu'il soit dessus, mais tant pis. Il enchaina rapidement pour ne pas lui laisser le temps de réagir en fonction.

- La seconde, c'est d'avoir changé de position pour te placer de façon à ce que même derrière moi je te vois en tournant la tête de trois quart.

Il s'était exécuté en parlant, exposant son profil surmonté d'un oeil curieusement rouge qui semblait luire. Soudainement, une nuée de plumes noires vint à virevolter autour de l'inconnue, devenant rapidement lames acérées l'encerclant de part en part. La menace de l'arme blanche était à présent réciproque, même si Nelo ne pouvait plus bouger. Le prix à payer pour l'utilisation de son pouvoir, chose que la brune ignorait sûrement parfaitement. C'était heureux, car c'était la seule façon pour lui de réussir à rectifier le tir de son inattention. Et pour le moment, ça avait fonctionné même si il ne contrôlait pas la situation.

- La troisième enfin, c'est d'avoir été distraite par mes paroles, ce qui t'en a fait arriver là où nous en sommes actuellement. Peu commode, pour toi comme pour moi.

Ce n'était rien de le dire, en effet. A se demander comment ils allaient se sortir de là. Pourtant, Nelo lui laissa une option "à l'amiable". Il baissa son flingue pour signifier qu'il était prêt à calmer le jeu. Pas bête pour un sou, il tenait toujours la demoiselle en respect. Prêt à faire des concessions, pas à se faire bêtement avoir. Car lui n'était pas un amateur.
Restait à savoir si la miss se montrerait compréhensive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Tuiles sanglantes [PV Aälix] Empty
MessageSujet: Re: Tuiles sanglantes [PV Aälix]   Tuiles sanglantes [PV Aälix] Icon_minitimeVen 2 Jan - 21:36

Doué le poilu...En effet, il s'était montré silencieux, pendant quelques secondes, puis il leva sa main, ferma son poing, laissant trois doigts visible.
3...

- Trois erreurs. La première, c'est de ne pas avoir pensé à m'observer plus longtemps. Tu aurais vu le flingue dans ma main gauche. Celui là même qui maintenant est braqué sur ton pied.

Aälix bougea son pied d'un millimètre, et sentit l'arme prête à lui transpercer l'extrémité de sa jambe.
"Merde..." Elle ne cilla pourtant pas, attendant les deux autres erreurs...


- La seconde, c'est d'avoir changé de position pour te placer de façon à ce que même derrière moi je te vois en tournant la tête de trois quart.


En même temps qu'il parlait, il tourna la tête, de sorte à ce que le magnifique œil rouge puisse jauger la vampire. A ce moment, contre toute attente, des plus noires vinrent encercler la vampire, pour se transformer en lames redoutables. Aälix les compta...une dizaine environs. Dix plumes tranchantes se préparaient à transpercer la jeunette.
Celle ci esquissa une sourire, et écouta, la troisième et dernière erreur.


- La troisième enfin, c'est d'avoir été distraite par mes paroles, ce qui t'en a fait arriver là où nous en sommes actuellement. Peu commode, pour toi comme pour moi.

En effet, si il bougeait trop vite, ou encore, si une plume venait à épouser la chaire d'Aälix, le poignard s'enfoncerait dans la nuque du lycan.

"- Bien joué la bête...Tu n'est pas une peluche griffu non doté d'intelligence, ça fait plaisir à voir...Mais tu n'es pas le seul à avoir plus d'un tour dans ton sac mon chou..."

Aussitôt dit, aussitôt fait, Aälix disparut, comme absorbé dans le sol, et réapparut à l'extérieur de la zone délimité par les plumes.
Elle rangea son poignard, et sortit son épée luisante au clair de lune - non pleine, heureusement - en argent massif.
Elle posa le coté non tranchant de l'épée sur son épaule, et esquissa un sourire.


"- Je ne veux pas me battre contre toi, mais si tu m'y force, je riposterais..."

Elle se mit en garde, histoire de prouver que ce qu'elle avançait était vrai.


"- Remballe tes lames le garou, et je remballe Croc-d'Argent. Je veux juste discuter...tranquillement...Et puis...tu viens juste de te battre toi...recommencer, serait te malmener..."


Elle se concentrait. Car pour prendre possession d'un corps via une ombre était une tache difficile qu'elle devait méditer longtemps pour réussir sans que ça foire. Il n'était pas sûr qu'elle en ai besoin, mais le lycan semblait être un dure à cuire, il valait mieux donc se donner toutes les chances de survivre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Tuiles sanglantes [PV Aälix] Empty
MessageSujet: Re: Tuiles sanglantes [PV Aälix]   Tuiles sanglantes [PV Aälix] Icon_minitimeVen 2 Jan - 22:23

Pour l'instant, il n'avait pas l'avantage. Blessé profondément comme il l'était, ses mouvements se trouvaient limités et bien moins précis. Alors un combat dans ces circonstances..... Valait mieux qu'il s'abstienne, au risque d'encaisser sévèrement et d'être salement amoché. Nelo n'était pas stupide et ne foncerait pas tête baissée. Paradoxalement toutefois, il ne pouvait pas perdre la face ici même. Aprés tout, il avait un nom et une réputation à défendre.
Pas qu'il s'attache à ce genre de futilités, mais son métier le lui imposait. Si il perdait sa réputation, cela signifirait moins de contrats. Moins de contrats, moins d'argent, moins de moyens de refaire ses preuves. Cercle infernal en soi dans lequel il ne comptait pas s'engager.

"- Bien joué la bête...Tu n'est pas une peluche griffu non doté d'intelligence, ça fait plaisir à voir...Mais tu n'es pas le seul à avoir plus d'un tour dans ton sac mon chou..."

- Trop aimable.

Et hop ! De son oeil posé sur elle il la vit tout simplement disparaitre, comme si elle s'était fondue dans les tuiles sous ses pieds, pour réapparaitre un peu plus loin, hors de portée de la menace des plumes. Nelo fit cesser son pouvoir, et les lames redevinrent plumes qui se laissèrent balloter dans le vent froid de l'hiver. Son don désactivé, l'homme pouvait de nouveau bouger librement. Il en profita donc pour se remettre face à elle tandis qu'elle posait sont épée sur l'épaule.

"- Je ne veux pas me battre contre toi, mais si tu m'y force, je riposterais..."

- Le principe d'un combat, en somme. Je te rapelle que tu es l'agresseur et que je n'ai fais que riposter à la menace. N'inverse pas les rôles.

Pourtant, elle se mit en garde. Trés peu subtile, cette façon de montrer qu'elle ne plaisantait pas. Les experts pouvaient déterminer un style de combat rien qu'a la garde prise et s'y adapter pour une plus grande efficacité. Certes, Nelo n'en était pas là. Mais depuis qu'il avait apprit ceci, il n'affichait plus aucune garde.... Pour le cas où.

"- Remballe tes lames le garou, et je remballe Croc-d'Argent. Je veux juste discuter...tranquillement...Et puis...tu viens juste de te battre toi...recommencer, serait te malmener..."

- Ne t'en fais pas, les dernières plumes volantes ne sont ni plus ni moins que des plumes. Maintenant, je suis assez curieux. Tu discute souvent sur les toits avec de parfaits inconnus, où c'est juste parce que c'est moi, hm ?

Oui, il avait été malmené. Oui, elle pourrait avoir l'avantage lors d'un duel. Mais qu'elle ne croit pas que Nelo allait se démonter si facilement. De par son boulot, il connaissait bien les situations merdiques. Une de plus à raconter à Noël le soir au coin du feu, ni plus ni moins.
Bon, il ferait un effort. Doucement, il arma la sécurité du magnum qu'il finit par ranger dans son holster.
Oh, ses glaives étaient à portée de sa main, mais ils étaient toujours au fourreau. Ses yeux couleur rubis plongèrent dans ceux de la demoiselle.

- Tu veux discuter de quoi, ma belle ? De la pluie et du beau temps ? De la dernière saison de foot ?

Un peu d'ironie, simplement. Il était curieux de savoir ce qu'elle lui voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Tuiles sanglantes [PV Aälix] Empty
MessageSujet: Re: Tuiles sanglantes [PV Aälix]   Tuiles sanglantes [PV Aälix] Icon_minitimeDim 4 Jan - 20:41

Aälix ne l'avait pas lâché des yeux. Elle était prête à bondir, au moindre faux mouvement de la part du loup-garou. Toujours en garde, elle savait que le lycan aurait analysé son type de combat, ou du moins, il était en mesure de le faire.

- Le principe d'un combat, en somme. Je te rapelle que tu es l'agresseur et que je n'ai fais que riposter à la menace. N'inverse pas les rôles.


Elle leva les yeux au ciel, et les reposa rapidement sur le beau brun ténébreux qui avait justement remballé ses plumes tranchantes, voilà qui était une bonne chose pour Aälix.

"- Tsss... Ça va, je sais ce que c'est qu'un combat, et je n'inverse pas les rôle. Tu viens de tuer ce dealer, alors tu crois que j'allais me présenter gentiment à toi pour te poser mes questions ?"


Elle n'attendait pas de réponse, et puis, que répondre à ça ? Elle montrait juste au loup qu'il se méprenait.

- Ne t'en fais pas, les dernières plumes volantes ne sont ni plus ni moins que des plumes. Maintenant, je suis assez curieux. Tu discute souvent sur les toits avec de parfaits inconnus, où c'est juste parce que c'est moi, hm ?

"- Je suis très ouverte, les nouvelles rencontres sont souvent enrichissantes...N'est-ce pas ?"


Au coin de ses lèvres, un sourire se dessinait, lentement. Le regard rougeoyant de la vampire croisait celui de la même couleur du lycan, pour y faire passer une lueur de malice.
Intelligente ? Oui, certainement...Mais parfois maladroite...Aälix n'était pas une tueuse pro, elle utilisait juste Croc-d'Argent lorsque c'etait nécessaire...

Le loup rengainait son flingue, et elle fit de même. Elle rangea l'épée d'argent dans son fourreau, tout en la gardant à porté de main.


- Tu veux discuter de quoi, ma belle ? De la pluie et du beau temps ? De la dernière saison de foot ?


Elle souria ironiquement. Le loup avait beau faire de la mort son métier, il ne manquait pas d'humour, même si ce n'était pas d'une finesse extrême, et que c'etait un brin provocateur, c'etait pas mal pour détendre l'atmosphère.

"- Non, pas vraiment...quoique... Non, sérieusement, je voudrais savoir qui t'as employé pour achever Megil...Et peut être saurais-tu qui lui a commander toute cette merde, parce que stupide comme il est, il a pas put avoir l'idée tout seul..."


Elle regarda avec dégout le pharmacien. Elle savait deux trois trucs sur lui, qu'il était stupide pour les plan tactique, mais que pour la confection des drogues, il n'y avait pas plus intelligent...c'etait dommage d'ailleurs, son savoir aurait put être mit au profit des enfants malades, et non à cette Lycanthropézine...

"- Ah, et puis, c'est quoi ton p'tit nom le garou ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Tuiles sanglantes [PV Aälix] Empty
MessageSujet: Re: Tuiles sanglantes [PV Aälix]   Tuiles sanglantes [PV Aälix] Icon_minitimeLun 5 Jan - 11:50

Nelo ne la lâchait pas des yeux. Sa méfiance n'était pas retombée, et ca n'allait certainement pas s'arranger avec les derniers mots de la brunette. Si jusque là cette histoire aurait presque pût divertir le tueur, la demoiselle s'y prenait mal et ne posait pas les bonnes questions, se montrant bien trop curieuse. Elle ne semblait pas le prendre au sérieux et avait plutôt intêret à rectifier son tir maladroit. Quelle idée de demander à un tueur expérimenté et froid qui l'avait commandité...

Les yeux couleur rubis semblèrent alors luire d'un éclat glacial qui n'annoncait rien de bon. La demoiselle avait posé les siens sur le cadavre en piteux état du pharmacien, affichant une mine un peu écoeurée. Que savait elle de Megil, en vérité ? Il serait peut-être bon pour Nelo de la questionner, dans son interet à lui. Faisant quelque pas vers le cadavre, il fit entendre sa voix.

- Je ne compte pas te répondre, fais toi une raison. Megil est mon contrat, point. Tu n'as pas assez de cartes en main pour poser les questions, fillette. Nous ne sommes pas dans la cour de ton bahut, ici.

Le ton était cinglant et froid. Qu'elle fasse attention à ses prochains mots, tel était le message. Cette fois, Nelo ne se laisserait plus surprendre comme il l'avait fait au départ. Même bléssé, il était à présent concentré et cela ferait toute la différence. Arrivé à hauteur du macchabée, il dégaina un de ses glaives dont la lame sembla luire un instant à la faveur de la lune. Puis l'ange en vint à s'accroupir et se saisir des cheveux de Megil, lui redressant ce qui lui restait de tête. Et d'un coup sec et puissant, l'acier trempé et parfaitement aiguisé trancha les chairs, faisant gicler quelques gerbes rougeâtre qui vinrent souiller le visage et le manteau de Nelo, qui se releva alors doucement la tête de sa proie à la main. Puis sa tête se tourna lentement vers la jeune femme, lui offrant une face tâchée de sang parfaitement sinistre, image de la violence qui aurait pût habiter l'homme en noir.

- Cesse de me parler comme si on se connaissait, Nocturne. Pour moi tu n'es rien, si ce n'est une prime potentielle. Ni plus, ni moins.

D'un geste un peu trop rapide pour celui d'un blessé, il lui colla la pointe de son glaive contre la carotide. Visiblement, sa régénération naturelle avait commencé durant tout ce blabla inutile, du moins pour lui.

- Et ne vante pas tes lames en argent. Peu importe le matériau. Si tu sais tuer, tu peux le faire avec n'importe quoi. Et perdre ce qui pourrait être ton effet de surprise en le livrant stupidement, c'est la preuve de ton inexpérience. Il te reste à apprendre pour devenir une menace sérieuse.

Un geste de poignet fit tournoyer élégamment l'épée dans sa main, libérant la demoiselle de sa menace. Rapidement, l'arme retrouva son fourreau tandis que l'ange noir s'éloignait tranquillement, sautant sur le toit le plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Tuiles sanglantes [PV Aälix] Empty
MessageSujet: Re: Tuiles sanglantes [PV Aälix]   Tuiles sanglantes [PV Aälix] Icon_minitimeMer 7 Jan - 21:43

Nelo avait brutalement changé de personnalité. Il était ironique, bien que froid, avant, et là, il était glacial, et mauvais, voire malsain. Aälix resta zen, et ne se braqua pas. Elle n'avait pas envie de se battre inutilement, même si elle avait une entrée plutôt belliqueuse. Elle fronça les sourcils, lorsqu'elle aperçu cette lueur dans le regard du lycan. Il ne rigolait plus à présent.
Il lui parlait comme à une moins que rien, et même si elle n'apprecia pas, elle n'en laissa rien paraitre.


"- J'ai sans doute traversé plus d'ages que toi, le garou, alors t'énerve pas...et évite de me faire la leçon, j'en ai pas besoin..."


Aälix comprenait le message. Il était menaçant, et préventif. Il valait mieux qu'elle tourne sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler...Mais elle n'en avait pas la moindre envie. Le lycan se la jouait un peu trop, et la vampire avait vu trop de chose pour se laisser impressionner aussi rapidement.
Il avança d'un pas, attrapa le défunt Megil par les cheveux, et lui trancha la gorge. Aälix jugea ce geste inutile, et juste là pour montrer que le tueur savait se servir de ses lames. Le sang du dealer mort avait recouvert son visage et son manteau. Ça lui donnait un air encore plus féroce et cruel. Aälix trouvait ça presque charmant, après tout, elle aimait le sang.


"- N'essaie pas de te la jouer dur, le garou, tu l'a déjà transpercé une fois, inutile de le découper en plus de morceau."

Il disait maintenant qu'elle n'était rien, ou au mieux elle était une prime, rien de plus. Elle souria, le lycan la faisait rire.


"- Je me fiche bien de ce que je suis pour toi, si tu veux me prendre comme une gamine, prend moi comme une gamine, mais méfie toi, je serais toi, je ne me fierais pas aux apparences...Comme je te l'ai dis, je suis surement bien plus âgée que toi...Et puis, si tu veux me tuer, bien, pourquoi pas...mais je vois pas en quoi ça t'avancerais..."


Rapidement, un peu trop rapidement d'ailleurs, il pointa l'extrémité de sa lame contre la gorge de la vampire, qui ne réagis pas, bien qu'elle fut surprise de cette vivacité. Sans doute s'était il déjà régénéré.

"- On est pas tous comme toi le garou, on ne fait pas tous de la mort notre revenue. Je ne me sert de mon épée uniquement pour me défendre, si j'en ai besoin..."


Heureusement, le lycan rangea son armes. Il commença à s'éloigner, et sauta du toit pour attire sur un autre.
Aälix le regarda, et puis, elle se dit qu'elle ne pouvait pas le laisser partir comme ça...Mais comment le retenir ? Il fallait quelque chose d'assez important pour un type comme lui.
La vampire pensait que les principales occupations du lycan étaient le boulot, les contrats, et...les femmes...or, pas n'importe qu'elle femme, celle qui s'achète plutôt...Elle aurait put lui offrir son corps, mais l'idée ne lui plaisait pas du tout, elle n'était pas une catin...
Alors il fallait trouver un truc en rapport à ses contrats...Un truc sur Megil...oui...


"- Oh...tu t'en va déjà ? Dommage, je suis sure que j'aurais pus te renseigner sur ce Megil à qui tu as cruellement ôté la tête dans le seul but de m'effrayer...Je connais un de ces contact qui aurait put te donner encore plus d'informations...Mais bon...tant pis !"


Le contact en question était un certain Nigeko, un autre dealer spécialisé dans la reproduction de substance. Aälix n'avait pas réussit à prouver qu'il était dans le coup de la Lycanthropézine. Mais s'il était lié à tout ça, c'etait surement lui qui avait reproduit la drogue en centaine d'exemplaires, étant donné que Megil n'avait pas put faire faire ça par un laboratoire, car il se serrait fait dénoncer sinon.
Alors, le lycan allait-il se montrer intéressé ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Tuiles sanglantes [PV Aälix] Empty
MessageSujet: Re: Tuiles sanglantes [PV Aälix]   Tuiles sanglantes [PV Aälix] Icon_minitimeMar 7 Avr - 15:14

Aälix fait une demande d'xp pour obtenir tes point d'expérience
Revenir en haut Aller en bas
Ryu
Lycan
Lycan
Ryu


Feuille de personnage
Espèce: Lycan
Niveau: 5
Clan:

Tuiles sanglantes [PV Aälix] Empty
MessageSujet: Re: Tuiles sanglantes [PV Aälix]   Tuiles sanglantes [PV Aälix] Icon_minitimeDim 9 Aoû - 13:57

(Mp envoyé pour rappel xp)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Tuiles sanglantes [PV Aälix] Empty
MessageSujet: Re: Tuiles sanglantes [PV Aälix]   Tuiles sanglantes [PV Aälix] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tuiles sanglantes [PV Aälix]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Archives :: Rp terminés-
Sauter vers: