AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Keiji Okane (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Keiji Okane (fini)   Ven 28 Nov - 0:47

Nom : Okane
Prénom : Keiji
Age (apparent ) : 20 ans
Sexe : masculin
Préférence sexuelle : Bisexuel

Armes : - Masamune

Description des armes :La masamune est seulement un Katana de près de deux mètre de long, si ce n’est pas plus. Un manche noir sans garde fait seulement 45 centimètres de long, ce qui est déjà très grand pour un simple katana. Sa lame est faite d’un métal très solide qui résiste à presque tout. Ce qui est dommage, c’est qu’avec sa longueur, il est tellement difficile à la manier que seul un entraînement de beaucoup d’année pour pouvoir la contrôler parfaitement…



Pouvoir : (en plus de la lévitation ) Une grande force hors du commun.



Description du pouvoir : La force, un grand pouvoir d’on tout le monde connait. Le pouvoir de Keiji consiste à égaler la force d’un lycan, ou même le dépasser en quelques sortes. Ce pouvoir ne dure pas vraiment longtemps, mais avec un peu de pratique, Keiji serait s’en sortir avec une force encore plus puissante de tout les temps. Ici, on parle de force physique (et non psychologique comme dans Star Wars…). Maintenant, combien de temps prend le pouvoir avant de s’éteindre? C’est très simple, il prend environ 10 minutes, mais il peut être réduit avec un trop grand effort de ce pouvoir. Il faut aussi l’activé, mais tout cela ce passe dans la tête de Keiji et personne d’autre sait qu’est-ce qui se passe dans sa tête lorsqu’il active sont pouvoir.


Description physique du personnage : Keiji est un vampire comme les autres avec le teint pâle et des canines qui sont faite pour boire le sang des ses victimes. On peut dire que c’est les seul trait physique qui trahisse sont aspect puisqu’il ne porte jamais de sang sur son manteau. Son manteau est toujours le même, un grand manteau noir qui lui tombe à la hauteur des genoux avec des épaulettes blanche. Il a les cheveux d’un blanc pur, mais on se doute bien qu’il ne l’est pas vraiment, il suffit juste de regarder son Aura maléfique lorsqu’il porte à la main son katana. Ses yeux n’expriment rien du tout, ce qui est pour lui un grand avantage puisqu’il peut se faire obéir sans trop hausser le ton de sa voie.


Description mentale du personnage : Keiji est un vampire qui toujours de plus en plus soif de pouvoir. Il pense maintenant que se monde n’est pas vraiment fait pour être un paradis et il essaye d’en faire un enfer qui deviendra son paradis à lui seul. Que tu sois d’une race différente ou que tu sois de la même race que lui ne lui importe peu, seul le pouvoir qui grandi à l’intérieur de quelqu’un l’attire ou le repousse, rien d’autre. Généralement, il ne sous-estime jamais, en fait, il ne sous-estime ou surestime jamais, ce qui fait de lui un combattant redoutable lorsque viens le temps du combat.


Histoire du personnage : Dans une maison dans une forêt non-loin d’un petit village, un groupe d’enfants se sont rassemblé devant un vieil homme qui racontait une histoire. Tout le monde adorait ses histoires puisqu’elles avaient tous un bon sens et le vieil homme savait comment les interpréter pour que les enfants les adorent.

Ce jour là, cet homme avait en tête une histoire plutôt bizarre, mais il savait qu’elle attirerait encore plus d’enfant. Il ouvrit son livre qui reposait sur ses genoux et se mit à regarder à peut près toutes les lignes pour se rappeler de l’histoire, puis, d’un coup le livre se referma et le vieil homme sourit légèrement avant de commencer son récit…


Keiji OKane





1 Le vampire Keiji



Une grande fête se donnait en honneur d’un vampire qui venait de terminer ses entraînements. Il était devenu très puissant en un seul coup et tout le monde semblait impressionner de ses nouvelles capacités. Il avait réussit à contrôlé parfaitement la masamune de sa famille, ce qui n’était pas arrivé depuis des siècles. Ce vampire était énormément fier de sa race et presque tous les membres de sa race avaient son nom à la bouche. Ce vampire s’appelait Keiji Okane.

Il venait de terminer son entraînement en 2 ans qui prenait généralement 5 ans à finir. Déjà à 45 ans il était entré dans le livres de la renommer, ce qui était un âge très jeune pour un vampire issue d’une famille noble. Il était un vampire qui avait un réel avenir avec son potentiel.

Il avait beaucoup d’ami et ce faisait de lui une personne aimé d’a peut près tout le monde, même par l’armé. Dans tous ces amis, il y en avait un seul qui était réellement capable de le comprendre, Kitako. Ce vampire était pour Keiji un ami très précieux qu’il lui fallait à tout pris protégé puisque sans lui, il était rien. Kitako n’était pas du genre à vouloir trop se battre, il préférait de loin la méthode psychologique, mais lorsqu’il était obligé de prendre l’épée à la main, il faisait un très bon boulot. Kitako était le meilleur ami de Keiji puisqu’il lui donnait toujours sont opinion et il se montrait toujours sincère. Il avait les cheveux long, comme Keiji, mais de la couleur noire comme les ténèbres. Aucune émotion n’était présente dans ses yeux, comme dans ceux de Keiji. Il était plus grand que la plupart des vampires, mais cela ne l’empêchait pas d’être aussi habile que le meilleur des vampires du village.

Il n’était pas vraiment rare de voir ses deux amis en train de se promené dans les ruelles de la ville en train de parler de tout et de rien ou bien d’entendre le son de l’entraînement de Kitako. Personne ne s’était posé de question lorsqu’ils ont appris que Keiji et Kitako étaient devenue meilleurs amis, peut-être parce qu’ils ont presque tout en commun, sauf le gout de combat qui changeait entre les deux. Keiji qui est un excellent combattant qui n’hésite surtout pas lorsque l’on doit tuer. Kitako lui, essaye par d’autre moyen de déstabiliser son adversaire pour ensuite s’enfuir, mais lorsqu’on le provoque en duel, il sait se défendre et il se défend correctement.

Un jour, Kitako invita Keiji à venir avec lui dans la forêt très loin. Comme Kitako amenait son arme, Keiji supposa qu’il voulait faire un autre entraînement comme d’habitude, il apporta donc lui aussi son arme. En arrivant dans un coin très loin du village et où il n’y a pas personne pour entendre quoi que se soit, Kitako s’immobilisa puis sortit son épée. En voyant son ami se retourner, Keiji évita habilement le coup qui aurait du lui découper la tête. D’un coup pied bien placé dans le genou, Keiji fit tomber son adversaire par terre avant d’éviter un deuxième coup qui aurait du en finir de lui.

Le combat dura quelques minutes et enfin, Keiji compris qu’est-ce qui se passait. Il commença à se battre comme si son adversaire serrait le tueur en série qui désirait le tuer. En quelques secondes, Keiji pris le dessus en lui plantant son arme dans l’épaule de Kitako. Un cri effroyable de douleur sorti aussitôt de la gorge du blesser lorsqu’on lui retira l’arme de son ami de son épaule.

-Pourquoi fais-tu ceci? Tu sais que je suis beaucoup plus fort que toi, alors pourquoi m’attaquer?

D’un bond, Kitako se remis debout en regardant d’où venait la voie de Keiji. Il était vrai que son ami était plus fort que lui, mais jamais il laisserait tomber sa race, jamais. Le simple fait qu’un seul d’entre eux se surpasse augmentait les chances de rébellions et jamais Kitako aurait aimé se battre contre d’autre personne de sa race qui ne mérite pas de mourir.

-Parce qu’on m’a demandé de te tuer et que j’ai donné ma parole !
-Alors, c’est comme cela que l’on remercie un ami? En voulant le tuer? Moi qui étais très fidèle envers ma race… Maintenant je comprends pourquoi on est toujours en guerre, puisque vous, les inférieurs, n’êtes pas capable de différenciez le bien du mal. Va donc en enfer!

Puis, d’un mouvement rapide et précis, Keiji envoya son arme en plein cœur de son ennemi, qui tomba par terre sur le choc. Après quelques secondes, Keiji arriva et repris son arme d’une main habile et parti très loin, pour ne plus rien savoir des vampires.

Après quelques minutes d’attente, Kitako ouvrit les yeux…


2 Les humains


Après plusieurs années où Keiji resta seul dans les bois à s’entraîner et vivre comme un Hermite, il décida pour la première fois d’aller faire un tour dans le village d’humain non-loin. En arrivant, il découvrit les joies de l’ère médiévale. Personne ne semblait se soucier d’autre chose que soit même, peut-être était-ce normale puisqu’ils avaient tant de personne à nourrir avec une seule terre qui était déjà très petite. Malgré tout, Keiji aima sont petit tour pour aller voir des humains. Ils n’étaient pas si bêtes que ça. Toutes les personnes de ça famille n’arrêtait pas de lui dire qu’il n’y a rien de pire que les humains, mais ce n’était pas vrai du tout. Certaine personne oui, puisqu’elles étaient plutôt égoïste, mais à part le fait qu’ils y avaient tellement d’humain à nourrir, ils étaient tous très gentil et généreux.

Après quelques minutes à regarder tout ce qui se passait, Keiji demanda à un garde, qu’il jugea impérial par son armure incrusté de pierre précieuse, s’il pouvait l’amener voir le roi. Sans dire quoi que ce soit, le garde se retourna et parti en direction d’un château en faisant signe de le suivre. Après quelques heures d’attente à cause de la file d’attente, Keiji arriva enfin devant le roi. Dans les règles, Keiji se présenta et demanda fièrement si le roi pouvait lui donné une terre, qui accepta gentiment puisque Keiji lui avait promis une grosse part des ses récoltes.

Ces ainsi que Keiji appris la vie des humains et qu’il ses fait beaucoup d’ami. Il n’a pas pu rester longtemps, puisque son physique en tant que vampire ne changeait que rarement et ceux des humains changeaient toujours puisqu’ils vieillissaient. Soudain, une question frappa la tête de Keiji. Est-ce que la mort est refusée aux vampires? Il était vrai que l’on avait le droit de se posé la question puisque les vampires vivait pour toujours alors que les autres races avaient une durée de vie limité. Était-ce à cause que les vampires voulaient tellement le mal qu’ils ont été bannis des mondes des morts pour ne plus causer de trouble?

L’expérience auprès des humains lui à donné quelques choses, qu’il ne faut jamais penser quelque chose d’une personne sans que l’on sache réellement ce qu’elle est vraiment.

Deux semaines après la disparition de Keiji, un homme au teint pâle arriva devant le roi et mit le genou par terre.

-Bonjour, je me nomme Kitako…




Dernière édition par Keiji Okane le Sam 29 Nov - 8:33, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Keiji Okane (fini)   Sam 29 Nov - 3:46

3 La nuit de l’âme


Dans une petite forêt, Keiji attendait une personne très précieuse pour lui. Son cœur battait de plus en plus fort en voyant une silhouette se dessiner dans l’obscurité du soir. En se redressant debout, cette femme commença à courir avant de sauter dans les bras de Keiji. Le vampire sentit son cœur exploser lorsqu’ils entrèrent en contact. Puis, après quelques minutes, ils se séparèrent et une larme tomba sur la joue du vampire.

-Tu es sure de ce que tu veux faire?
-Sure et certaine. J’aimerais seulement que tu continues, même si je ne suis plus à t’es côté. Sache que, même si tu deviens fou, même si tu décide de rester seul dans ton coin, je serais toujours auprès de toi puisque je t’aime…

Sur ces mots, Keiji fondit en larmes. Il n’en pouvait plus de supporter cet idée et en finir était maintenant la plus vite des décisions à prendre, même s’i avait honte de cet idée. Il chercha dans un petit sac un flacon qui contenait un liquide mauve qu’il donna à la femme. Elle le but d’un trait avant d’entrer dans la cage de métal.

-Je t’aime…

C’était tout ce que Keiji arrivait à dire avec tous ces émotions qui montait en lui. Jamais il n’aurait voulu que tout cela arrive, mais c’était elle qui le demandait et jamais il lui aurait refusé quoi que se soit.

La pleine lune tomba sur les lieux et la transformation fit ses commencements sur la femme qui se transforma en loup-garou. Keiji prit donc place sur le banc non-loin pour la surveiller aux cas ou la cage n’arrivait à tenir le coup, ce qui était déjà arrivé plusieurs fois. La nuit passa très lentement, beaucoup plus lentement que la normale puisque Keiji savait que le monstre, qui était la femme qu’il aimait, souffrait énormément, ce qui rendait encore plus triste le moment.

Deux heures après le début de la transformation, le loup-garou tomba par terre, maintenant mort empoisonner. Keiji ne pu se retenir de verser quelques larmes.

-Depuis quand est-ce qu’un vampire noble pleure pour son adversaire?

La voie glaça le sang de Keiji. En se retournant, Keiji vit un vampire avec les cheveux aussi long que lui mais de couleur noir, des yeux pareil comme les siens et une attitude à glacé le sang. Cela ne se pouvait pas, il l’avait tué des ses propres mains, il était impossible qu’il soit encore en vit…

-Un vampire ne pleure pas son adversaire, il pleure seulement puisqu’il a aimé cette personne, pour rien d’autre. Toit par contre, je vais me réjouir de ta mort, qui sera douloureuse…
-Sage parole. Tu sais que je t’ai cherché pendant longtemps? Maintenant que tu es à ma merci, je vais me faire un plaisir de te tuer.

Sans même prévenir, Keiji attaqua de dos, ce qui le surprit lui-même. Il venait de perdre son amour et maintenant il était près à combattre. Comme il le prévoyait, Kitako évita habilement le coup et attaqua à son tour au coup. *Quand cessera-t-il d’être aussi prévoyant?* Keiji évita à son tour le coup. Le combat dura à peu près 20 minutes, ce qui était maintenant devenu trop long au gout de Kitako. Il prit donc très vite le dessus en envoyant la masamune de Keiji un peu plus loin avant de planter son arme dans le bras de son ennemi. En sentant qu’il allait mourir s’il ne faisait pas quelque chose et vite, Keiji activa sa grande force et empoigna le tibia de son ancien ami avant de le broyer complètement. Il retourna chercher son arme et commença à découper tout les membres de Kitako pour être sur qu’il ne ferait rien d’autre, mais cependant, il le laissa en vie pour qu’il apprenne de ses erreurs.

Dix minutes après que Keiji soit parti, un vampire sorti des bois pour aller chercher Kitako avant de le ramener au plus près vers le soin…


4 Le revirement de situation


Après le combat contre Kitako, Keiji se rendit au plus vite dans un village près pour allez dormir dans un hôtel, pour y passer la journée. En arrivant à l’hôtel, personne ne lui adressa la parole, avec ses habits tachés de sang et surtout sa blessure au bras, on lui donna aussi même une chambre gratuite puisque personne n’avait envie de se trouver sous son katana de deux mètres.

En arrivant dans sa chambre, il se mit tout de suite à l’abri du soleil et commença à réfléchir sur tout ce qui arrivait. Son meilleur ami le voulait maintenant à mort, les humains et leurs vies ridicule de même pas 60 ans et les lycans qui devaient être constamment surveiller lorsque viens la pleine lune. Tout ceci tournait dans la tête de Keiji. Puis une question ressurgit de la tête de Keiji : « Est-ce que la mort est refusée aux vampires? » D’un sourire sadique, il s’endormit.

Lorsqu’il se réveilla, il sorti pour l’aventure d’un nouveau groupe qui allait donner le pouvoir absolu à Keiji, Les mercenaires de l’ombres…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Keiji Okane (fini)   Sam 29 Nov - 10:54

Fiche validée, bienvenue parmis nous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Keiji Okane (fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Keiji Okane (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Premiere partie :: Vampires validés -