AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Retour aux sources...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Gabriel Van Helsing

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 4
Clan: Aucun

MessageSujet: Retour aux sources...   Mar 27 Avr - 4:43

Je grattai le sol taché de sang poisseux et épais. La flaque, qui faisait un joli motif de fleur sanglante tel une rose qui décidait d'étaler ses pétales sur le sol, permettant au soleil et au ciel de se rincer l'oeil sur son contenu, emplissait une bonne partie du trottoir. La victime, environ à deux mètres de moi, était un jeune aux cheveux roux, au teint pâle et envahi de taches de rousseur. Si on se fiait à sa peau, on aurait pu croire à un vampire. Mais les deux trous qui ornaient sa gorge prouvait le contraire. Jamais dans ma carrière je n'avais vu un vampire en manger un autre par soif de sang. Leur liquide vital devait surement être tro psouillé pour être buvable. De toute façon, il était connu que certains roux avaient la peau extrêmement pâle, ne pouvant supporter convenablement le contact direct du soleil de façon prolongée... Je regardai mon doigt, constatant la fraiche répartition du sang sur le sol, n'ayant pas eu le temps de coaguler. La victime devait être très fraîchement morte; si chance il avait, le meurtrier était dans les parages... Je regardai ensuite le cadavre, m'approchant, pilant dans l'épais liquide écarlate dans un petit bruit d'éclaboussure qui frôlait l'écoeuranterie. Le cadavre était plutôt bizarre: Il avait les deux trous de canines vampiriques dans le cou, mais il lui manquait un bras, un pied, et une bonne partie de son visage... Il était pourtant connu que les vampires ne se contentaient que de boire le sang, non de manger les victimes. Ça, c'était le boulot des lycans. On dirait qu'il avait affaire à l'oeuvre des deux... Était-ce la même personne? Était-il possible d'être un vampire et un lycan en même temps?

*Je n'y crois pas une seconde...* me dit l'Ombre, de sa voix a la fois agressive mais passive.

*On ne sait jamais, ce monde est remplit de surprises...* Lui répondis-je, dans ma tête.

*Cela m'étonnerait. Ce serait plutôt surprenant que le sang souillé du vampire et le virus du lycan se partagent un même corps... Tu es en train d'assister à un buffet humain, Gab. Je t'explique: Un vampire passe, tue la victime, boit une partie de son sang. Rassasié, il s'en va, laissant la place à un lycan affamé qui mange le cadavre. Ou s'amuse avec, tout simplement...*


Dans un mouvement lent et pensif, je hochai la tête d'approbation. Cela avait du sens. Certains lycans aimaient bien la chaire humaine morte. De plus, elle était plutôt frâiche, vu son décès récent.

Je me relevai, regardant au loin. Je regardai ma montre, il était environ 22h47. La nuit était tombée depuis un bout, le vampire aurait eu le temps de venir ici. Mais c'était le lycan qu iétait le plus susceptible d'être dans les parages. La chasse était ouverte...


***


Voilà des heures que je me promène, cherchant ce foutu lycan. Les traces de sang m'ont mené dans un cimetière, fouillez moi pourquoi, je l'ignore. Peut-être aimait-il les endroits tranquilles... Eh bien, il avait bien choisit... J'ai déjà vu plus d'ambiance dans une église... Je m'avancai, arbalète prête, passant entre les pierres tombales, les cryptes, les anges déchus de pierre qui me toisait de leur yeux inertes entre les doigts de leur mains, pleurant le mort à leur pieds... Le silence complet, presque sinistre. Un vent froid qui soufflait, comme si un entité avait peur que les morts incinérés et les squelettes enfermé dans des boîtes crevaient de chaleur, une nuit sans nuages qui dévoilait le ciel noir taché de quelques étoiles, là et là. Une énorme pleine lune, aussi majestueuse que sinistrement blanche, et le décor digne d'un film d'horreur était là. Toujours le regard neutre et attentif, je balayai les pierres tombales d'un regard étrangement triste et heureux. Ils étaient bien, là caché six pieds sous terre. Leurs proches, vivants, souffraient par contre le martyr... Je pensai soudainement au lycan que je traquai. Avait-il de la famille? Des amis? Peut-être était-il un innocent homme, honnête et charmant, ayant une femme et des enfants. Cette pensée m'écoeura. Je détestai penser que j'étais un meurtrier, malgré le bien-fondé de ma cause. Certains m'appuient, certains me haïssent. Ce n'étaient pas des créatures abominables, seulement des hommes et des femmes damnés par quelqu'un d'autre. J'avais soudainement perdu tout goût de chasser, de tuer. Certains ne cherchaient pas à causer du tort. Les "monstres" étaient tous soumis à une torture qu'il lui était inexplicable, une soif de sang ou de chair. Était-ce si terrible que même l'homme le plus juste et bon ne saurait y résister?

Un craquement sourd se fit entendre, droit derrière moi. Arbalète braquée, je me retournai, aussi vif qu'un fauve, pointant au hasard dans les ténèbres du cimetière, cherchant quelconque menace, quelconque présence...

Un pied surgit de l'ombre. puis un autre, à une cadence terriblement lente. des bottes noires, très semblables, sinon identiques au siennes. Un jean noir comme le sien, une tunique noir comme la sienne, un manteau noir comme le sien... Un chapeau noir, comme le sien... La seule différence, c'était ce qui lui servaient de gants, à savoir d'immenses bandages noirs enroulés autour des mains, et son arme, un énorme magnum 10mm qui tenait dans sa main gauche.

Sa main droite fit un mouvement, comme un lancer vers la bas, comme s'il me lançait quelque chose d'une façon fatiguée. Il m'avait pourtant lancé quelque chose.

Le regard d'un homme, la bouche tachée de sang, me fixait macabrement de sa tête tranchée...

Des ténèbres, s'éleva une voix:


-It's been a long time, huh, Gabriel?(Cela fait longtemps, hein, Gabriel?)

Je le regardai surpris. Il parlait une langue qui m'était presque inconnu... Presque car je le comprenais et pouvais y parler, mais je ne savais pas d'où je l'avais appris...

-What... Who are...you?(Quoi...Qui es...tu?)

L'homme s'avança, après avoir lâché un rire bien sonore et sombre. Son visage, svelte et fin, encadré par une chevelure blonde et longue, des yeux étonnament verts empreint d'une confiance, pour ne pas dire arrogance, qui me fixait d'un air défiant, presque de pitié. Mais pas pour lui, pour moi...

-Don't tell me you don't recognize me? I'm kind of disappointed...(Ne me dis pas que tu ne me reconnais pas? Je suis plutôt déçu...)

Je n'avais pas baissé mon arbalète une seconde. Je murmurait, les dents serrées:

-Who...Are...You...(Qui...Es...Tu...)

L'inconnu me regarda d'un air sincèrement surpris, comme s'il me voyait pour la première fois.

-But... It's me! Richard! Gabriel Van Helsing, don't tell me you've become amnesic! ...Are you?(Mais... C'est moi! Richard! Gabriel Van Helsing, ne me dis pas que tu es devenu amnésique... L'es tu?)

J'étais plutôt surpris par le fait que la théorie de l'amnésie soit la première qu'il proposa. Peut-être qu'il savait? Peut-être... Peut-être avait-il réponse à mes questions...

Je baissai mon arbalète:

-Yes... Months ago. I've got wounded pretty bad. It nearly killed me. I survived, but I have no memories anymore...(Oui... Il y a de cela des mois... J'ai été gravement blessé. Ça ma presque tué. J'ai survécu, mais je n'ai plus de souvenirs...)

Il soupira: il hocha la tête:

-I know... I'm sorry for this... I could have do something about that part... But instead, I fled. I feel really bad for you... I'm sorry... (Je sais... Je suis désolé pour tout ça. J'aurais pu faire quelque chose à propos de cela... Mais, à la place, j'ai fui. Je me sens vraiment mal pour toi... Désolé...)

-Wait... You were with me? What happened?(Attends... Tu étais avec moi? Que s'est-il passé?)

Il s'approcha, marchant de long en large. Il gardait la tête baissé, comme s'il avait honte, ou qu'il essayait de se souvenir:

-We were alone. There was a group of them. Like 7 or 8 vampires... You have killed one, I killed two. But still, they overnumbered us... We had to fled. But we went in a trap, they led us to a cliff, where we couldn't escape them.They were about to get me, but you killed one more of them, the one who was going to kill me. It saved me, but I thought you died... Because you fell over the cliff, along with the vampire. I didn't do nothing to prevent this... The sun came with your fall, making the vampires to flee in horror... I was saved, but I didn't think you'd survive...
(Nous étions seuls. Ils étaient un groupe. Environ 7 ou 8 vampires. Tu en as tué un, j'en ai tué deux. Mais ils nous surpassaient en nombre... Nous avons du fuir. Mais ils nous ont piégés, ils nous ont menés à une falaise, où nous ne pouvions leur échapper. Ils allaient m'avoir, mais tu en as tué un autre, celui qui allait me tuer. Tu m'as sauvé mais j'ai cru que tu étais mort... Car tu étais tombé au bas de la falaise, avec le vampire. Je n'ai rien fait pour empêcher cela... Le soleil est apparut avec ta chute, faisant fuir les vampires en horreur.)


Tout s'expliquait maintenant. L'énorme plaie sur le côté de ma tête, mon coma de plusieurs mois. Reste à savoir comment je me suis ramassé à l'hôpital...

*tu es tombé dans une forêt, les arbres ont amorti ta chute... Un bûcheron t'a trouvé et t'as amené dans l'hôpital où tu t'es réveillé. Tes blessures étaient très grave, tu sais... C'est un miracle que tu aie survécu. Tu es plutôt chanceux comme mec...*

Je tressaillit, ayant oublié la présence de l'ombre:

-And this voice... Where does it come from?(Et cette voix... D'où vient-elle?)

Dis-je en tapant ma tête de mon doigt.

Il me regarda, surpris et inquiet:

-...Voice?(...Voix?)

Je soupirai. Donc, j'étais vraiment débile. Ce n'était rien de commun aux chasseurs de vampires... Seulement moi...

-Nothing... But I'm happy to meet you again!(Rien... Mais je suis heureux de te rencontrer une seconde fois!)

Je pointai une direction, l'invitant à me suivre:

-You're coming? (Tu viens?)

Il sourit, et s'avança pour me suivre... Ensemble, nous sortîmes du cimetière, laissant le cadavre du lycan derrière. Des retrouvailles, ça se fête...

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Retour aux sources...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Archives :: Rp terminés -