AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 La visite d'une musée bien réel [Monopost]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: La visite d'une musée bien réel [Monopost]   Mar 6 Avr - 17:02

~*~ The sun shine comme dirais les anglais. A cet époque de l'année, il est vrai le soleil avait tendance à faire son petit défiler des différents rayons de soleil. Et celui-ci commençait déjà très tôt le matin. La saison venait de commencer, et la géante boule de feu était à son zénith. L'ombre était un bien-fait qui était très populaire auprès des humains qui avec cette chaleur pourraient se sentir déshydratés voir avoir des méchants coup de soleil. Leurs peaux n'étaient serte pas aussi fragile que celle des vampires à la lumière qui si ils se mettaient au contact avec celui-ci brûler presque instantanément dû à ce soleil impardonnable. Aucun nuage ni aucun autre élément telle que le vent ne viendraient rendre la chaleur agréable. Car oui, nous voulons toujours avoir du soleil, toujours à des moments de pluie hivernal, avec ce magnifique soleil qui nous réchauffe agréablement. Seulement le jour où il y a trop de soleil, nous inversons notre envie et prions pour que la pluie viennent nous refroidir. On final ce que nous disons n'est ni plus ni moins que de l'ironie. Plus aucun oiseaux n'osaient chantait leurs divines chansons sous le soleil, préférant rester dans leurs ni, au frais ...

L'heure des marchands de glaces arrivaient, l'heure des belles jeunes filles sur la plage également. Bref, Roka n'avait aucune raison potable pour rester chez lui. Seulement il ne resta ni chez lui, ni n'alla à la plage. Pour lui il était stupide de vouloir aller voir les filles alors qu'il avait passé toute sa vie chez lui, cloué au lit par ses maladies diverses et variées. Il n'aurait jamais su de toute façon comment si prendre avec de si belle créature que sont les femmes humaines ou de n'importe quelle race d'ailleurs. Et puis les joues roses considéré comme une qualité pour les hommes était en réalité un défaut pour les femmes. Si le rose apparait, c'est un signe d'un total manque de sureté et de modestie envers les femmes. Du moins, c'est ce que Roka croyait.

A propos de croyance, le lieux auquel il se dirigea n'était pas si loin. Direction le quartier d'affaire donc ou plus précisément le Musée qui était agréablement ouvert aujourd'hui par ce temps de canicule. En entrant, Roka perçu un fort vent glacé provenant de la climatisation se situant au haut plafond de ce musée. Elles marchaient toute logiquement à fond. Cela donnait presque un mal de tête instantané avant d'entrer réellement dans le bâtiment. Le hall fut sublime, un contour en marbre digne des tables des romains. Une technologie toutefois moderne incrustée dedans. Sur les longs et hauts murs ont pouvaient voir des talentueux dessins et autre graphiques. Quelques vases des temps anciens enfermés dans des vitrines étaient déjà présent dans l'accueil. Roka si approcha et fit mine de s'intéressait un minimum à l'art.

Une jeune femme aux belles lunettes bleus, aux longs cheveux noirs, portant un air sérieux mais mignonne à la fois vint à côté de lui et entama une discussion sans jamais regarder une seule fois Roka.

"C'est un vase de 1798. Il porte le nom de son créateur ou la signature est en dessous, mais on ne peut pas le voir malheureusement."

Regarda garda son sérieux et continua a scruté le vase avec attention tout en écoutant la jeune femme.

"Je vois. C'est bien dommage de manquer la signature du créature de ce chef-d'oeuvre. Vous êtes employé ici ?"

La jeune femme répondit rapidement à la question.

"Oui en effet, je suis la directrice de ce musée. Voulez vous que je vous face une petite visite rapide ? J'ai du temps à dépenser devant moi."

Roka fut surprit de savoir qu'elle était réellement la directrice de ce musée. Une autre employé confirma cette affirmation en venant demandé une signature sur un document. La directrice scruta brièvement le document avant de poser sa signature, l'employé partant subitement après celle-ci. Roka c'était retourné vers elle en regardant cette scène qui lui obligea un peu à dévoiler un légers sourire sur ses lèvres. La jeune femme le regarda en enlevant ces lunettes et en les laissant tomber, retenu par un fin file violet entourant son cou, elle lui sourit d'un air enfantin avant d'attendre la réponse de Roka. Celui-ci pensa par la suite.

*Si jeune que sa pour être directrice d'un aussi grand musée ? La chance me sourit. Pourquoi ne pas en profiter ?*

"Avec plaisir ! Par quoi on commence ?"

Elle lui sourit et pivota son visage sur le côté, prenant un air enfantin.

"Le musée est si grand. Vous savez, je pense ne faire une visite d'une simple petite partie, dans quelle pièce voulez vous que je vous face la guide ?"

Roka réfléchis un instant. Il avait entendu parler d'une nouvelle pièce sur la Rome antique. Seulement cela ne l'intéressait pas vraiment et il était inutile de faire le focus devant une directrice de musée qui venait de lui offrir une visite guidé et qui plus ai gratuite. Alors il prit ensuite sa décision.

"Pourquoi pas, la mythologie vampirique ?"

La directrice hausse un sourcil, car en effet rare sont ceux qui préfère commençait par cette pièce. Le fait ai que rien dans cette pièce, ne prouverait l'existence des vampires. Roka en avait entendu parler, et croyait sincèrement à ce mythe raconté par sa mère. La visite commença. La pièce était d'une ambiance similaire, d'un ton rouge sang et parfois noir. Des jeux de spots de couleurs sang venaient éclairaient le plafond plus bas que d'habitude. Etrangement la pièce donnait un côté effrayant mais subtil à la fois. La directrice se plaça au centre de celle-ci. La pièce était vide et au finale, la directrice et Roka furent seul. Des vitrines démontraient des morsures de vampires sur les coups de leurs victimes humains ainsi que des poussières étranges laissaient derrière leurs morts aux soleil. Un diaporama dont on entendait le ventilateur de la machine, affichait sur le seul mur blanc de la pièce des images de vampires prient en photos. Seulement tout était trouble et aucune images n'étaient réellement démonstrative. La directrice regarda Roka faire le tour de la pièce d'un air amusé.

"Vous savez. Rien dans cette pièce ne prouve la réel existence des vampires. Pour la simple raison que je refuse qu'on mette une vraie preuve ici ..."

Roka ne se rendit compte de rien, il continua de scruter les mains dans les poches une vitrine montrant la morsure sur chaire humain d'un vampire. Il ne parla pas, il l'avait écouté mais aucun déclic de sa part n'apparie. La jeune femme se rapprocha doucement du dos de Roka tout en parlant.

"Vous êtes intéressait par les vampires ? Vous en avez déjà vu ? Ou peut être un de vos amis en a déjà vu ?" La jeune femme fut maintenant juste derrière Roka qui répondit à la jeune femme. "Non, non ... C'est vraiment curieux que aucun humain ne puissent prouver qu'ils existent. Sont t-ils tous morts par la suite de leurs morsures ?"

La jeune femme souria. Elle posa ensuite délicatement ses mains sur les poignets de Roka, où ses mains furent encore dans ses poches. Elle lui répondit.

"Les vampires paraient-il ... On le choix de tuer sa victime ou de la transformer en vampire ... Mais un belle humain telle que toi, ne pourra jamais mourir stupidement."

Les yeux de Roka grandirent, une goutte de sueur descendit de sa tempe jusqu'à son cou en découvrant la réelle identité de la directrice, qui au final, n'avait pas choisi de faire une visite "perso" avec Roka ... Il voulu dégageait ses mains de ses poches mais la force surhumaine de la vampire ne lui permit aucun geste. Roka prit enfin conscience de son pétrin et demandait sans attendre.

"Attendez ... Qu'est-ce que vous avait l'attention de faire ..."

La vampire sourit grandement avant d'éclater un rire terrifiant qui glaça le sang de Roka. Celui-ci reposa les yeux sur la morsure en vitrine devant lui ...

*Alors je suis foutu ?*

Le jeune vampire malheureusement, fit la plus grave erreur de sa vie en disant puis faisant.

"Ne t'en fait pas. Je vais t'assommer avant."

Tout se passa très vite. Elle le poussa légèrement et lui attribuer un coup de poing le plus violent qu'elle pouvait. Roka s'envola parcourant toute la distance de la pièce. La chut fut lourde et le choc violent. La vampire continua d'afficher son sourire sadique et commença à s'approcher de Roka. Roka quand à lui. Eut le bon réflex d'activer son pouvoir, l'aura commença tout doucement à se déployer et à entourer Roka. La vampire stoppa nette à 1 mètre de Roka. Il se leva alors doucement, les yeux remplis de rage et de puissance maintenant multipliées. Il afficha un sourire d'amusement avant d'avancer une de ses jambes pour atteindre la vampire à portée de bras et lui attribua un violent coup de poing. La vampire s'envoler mais pas comme Roka, elle explosa littéralement le mur du bout de la pièce. Quelques cris de visiteurs surgir en voyant le corps éparpillé de l'ancienne directrice du musée. Roka quand à lui, prit ses jambes à son cou et sortie le plus rapidement du musée. Il couru vers son auberge non loin de là. Et s'évanouit comme prévu quelques minutes après son pouvoir mais à quelques mètres de son lit ...
~*~
Revenir en haut Aller en bas
 

La visite d'une musée bien réel [Monopost]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Archives :: Rp terminés -