AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Vengeance! (Test RP) FINITTTT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Ritsu Taiki
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 10
Clan: Murasaki

MessageSujet: Vengeance! (Test RP) FINITTTT   Mer 31 Mar - 21:26

Le plan était simple, fort simple, mais l'exécution de ce simple plan était tout sauf aisé, simple ou facile. Au contraire ce plan fort simple était excessivement périlleux et difficile, voir impossible, même pour lui, pour un simple humain, attaquer un camp de Lycans en entier à lui seul, les tuer tous jusqu'au dernier, éliminer toute trace de leur existence, voila une mission aussi folle qui ne pouvait être confier qu'a lui, l'assassin, l'homme de confiance, le fils adoptif du chef du puissant clan de Lycans qui bientôt règnerait en maître sur cette ville, qu'était Tokai. Ce n'était pas chose aisée que d'envoyer à une mort certaine son «fils», le Lycan avait hésité, mais Ritsu avait insisté, il voulait prouver sa force, sa puissance, son utilité pour le clan et cette mission serait parfaite, Yuan avait demander qu'il soit assisté par quelques Lycans, Ritsu avait refusé, il travaillait seul... de toute façon les autre le gênerait avait-il déclaré... Peur? Il ne ouvrait pas se permettre d'avoir peur c'était impensable, stupide, Yuan avait confiance en lui, alors la peur devait être refoulée, d'ailleurs ont lui avait appris à utiliser cette peur, la transformer en quelque chose d'utile... la confiance en soi. Cela allait être l'occasion de mettre ses capacités à rude épreuve, cela faisait 2 jours qu'il n'avait pas dormit... tant pis... pas de repos pour le guerrier, pas de repos pour celui qui enlève la vie aussi facilement qu'on époussette une miette de pain sur la table, disparaissant après son forfait, sans laissé une seul trace, comme s'il n'avait jamais existé. C'était son métier, sa raison de vivre, son unique but, la seule chose qu'il faisait à la perfection, Yuan l'avait aidé à différencier les formes avec sa nouvelle vision, celle qui l'empêchait de dormir, cette vision maudite, qui était pourtant une bénédiction pour lui, pour un assassin, voir la pulsation du coeur pour frapper en plein milieu, dans tout le flou, il arrivait à le percevoir ce flot régulier qui convergeait vers ce point, il n'avait besoin de rien d'autre... frapper et disparaître.

Ce plan, les docks de cette ville, la cellule Lycanne tout ceci était relié, c'était sa mission. Il avait passé 7 jours entiers a observer, simplement, observer ces Lycans qui mettait du trouble, ces Lycans à soumettre ou éliminer, on avait déjà essayer de les soumettre, il n'est rester que la tête tranchée de celui qu'on avait envoyé... c'est la guerre on allait les éliminer. Le premier jour... découverte du terrain... Ritsu avait l'habit d'un travailleur de docks avec des lunettes de soleil pour cacher sa cécité, ainsi il avait pu marcher partout, faire un plan dans sa tête, parmi les caissons métalliques et la chaire des travailleurs il avait su repéré le petit regroupement bien gardé qui était à l'abris des regards. Entouré des centaines de caisson, il fallait en ouvrir un pour y accéder, la deux gardes lourdement armés et défendu y étaient postés, biensur Ritsu pouvait passer par la et les tuer les deux, mais l'alerte serait sûrement donnée, il élimina cette possibilité... il devrait tout escalader, rien de plus facile. Le deuxième jour, il monta sur les caissons voulant voir les effectifs, telle ne fut pas sa surprise quand il vit que ce n'était pas un trou mais un réseau de caissons probablement, il n'avait pas de trou, uniquement les immenses caissons métallique, il fit le tour marchant silencieusement sur les caissons, ne faisant aucun bruit, ceux du dessus étaient tous pleins, il le su lorsque après quelques minutes il frappa doucement sur le dessus de l'un d'eu... une couverture de plus, mais il frappa partout trouvant un qui n'était pas absolument plein, il reviendrait le jour suivant pour s'occuper de cela. Il se plaça sur le dessus regardant le sol, regardant ces réseaux d'énergie très faibles, il voyait à peine, mais il pu voir une trentaine d'entrants et autant qui en sortaient, ils étaient discrets, ne faisant aucun bruit, même les portes du caisson avaient été graissés abondement. Le troisième jour Ritsu amena une torche à découpée l'acier escaladant la parois une fois de plus, malgré quelques difficultés dû à un vent puissant, il y arriva en quelques minutes, il retrouva l'endroit, découpant lentement se couvrant de la couverture épaisse et insonorisée, il perça un trou suffisant pour le laisser passer, il se glissa dans le caisson et replaça le cercle de métal, le soudant à quelques endroits, il regarda autour de lui, quelques caisses vides y étaient placés, quelques une avaient tombé créant l'espace pour Ritsu, il sourit et sorti du caisson. Le troisième jour il revint avec son matériel, escaladant encore, retournant dans le caisson, il installa sa base d'action au seul endroit que les Lycans ne penseraient pas à chercher... dans leur propre base, il s'y installa, puis tombant de fatigue après 4 nuits sans dormir et 4 jours d'action, il s'endormit. Le quatrième jour, il ne fit qu'écouter sous lui, entendant des bruits de pas et des discussion disparates, mais il nota tout, le cinquième jour aussi, différenciant les bruits de pas il pu dénoter une routine dans ces bruits, prenant les notes dans sa tête. Au sixième jour il sorti de cet endroit allant chercher son équipement au manoir et ses habits. Il revint avec des vêtements noirs, ses armes, son bandeau, «l'oeil», même s'il ne savait pas à quoi il servait, Yuan ne lui ayant pas encore dit, puis, il prit quelques protections... des avant-bras en argent pur, une gabardine légère en argent pur, des jambière dans le même métal... il prit aussi en cas d'extrême urgence des «knuckle» en argent pur, juste au cas ou il serait désarmé de ses lames, il les cacha dans ses manches, avec un seul coup de poignet précis elles sortaient, il les attrapaient et les mettaient en places, ces armes plus communément appelées «coup de poing américain» étaient redoutable dans les mains d'un assassin qui savaient manier tout type d'armes. C'est ainsi que le septième jour il le passa à mémoriser son plan...

Venons en à ce plan, enfin... fort simple... entrer, tuer, sortir... voila, c'est tout, pas besoin de plus, pour le reste? Il improvise... comme toujours, il n'avait pas peur de la mort, il était serin, calme, paisible, uniquement concentrer sur sa mission, rien d'autre dans son esprit ne le dérangeait, rien n'arrivait à détruire sa concentration. Il attendit le septième bruit de pas après 4 heures du matin, à ce moment les prochain n'étaient que cinq minutes plus tard. Il perça un trou rapidement, agrippant la pièce de métal pour ne pas qu'elle fasse de bruit, il se glissa à l'intérieur, replaçant la pièce de métal, découvrant un véritable complexe dans ces caissons, tout est bien organisé, à la perfection. Mais il n'a pas le temps d'admirer, déjà les bruits de pas se rapprochent, il cours silencieusement, les mains sur ses lames, vers les bruits de pas... deux Lycans comme il le pensait, marchaient dans les «couloirs» il furent surpris et ce fut la dernière chose qu'ils furent avant que Ritsu leur plante ses lame directement au coeur, les ressortant prestement, attrapant les corps pour les empêcher de tomber avec bruit... il les déposa dans l'ombre, avant de faire demi tour, recommençant à courir, vers les bruits de pas qui étaient si lointains, il les rattrapa, lui ne faisant aucun bruit, comme tout assassin digne de ce nom, il les égorgea prestement, les retenant eux aussi pour les cacher... il respira doucement se concentrant sur les bruits de pas... quelqu'un de seul approchait, les pas lourds indiquait que c'était soit quelqu'un de gros ou de terriblement musclé... mais les bruits réguliers et fermes indiquaient plus quelqu'un en forme, puissant et musclé... Ritsu se mordit la lèvre... et fonça... malheureusement pour lui ce Lycan était alerte et il l'avait senti arriver. Il était prêt, mais il ne cria pas à l'intrus... pas tout de suite, il sorti deux chaînes qu'il enroula autour de ses poings attendant l'humain. Ritsu arriva, sautant sur le mur de droite, ses armes en avant frappant et vers la tête et vers le coeur, ses lames furent bloquées, il retomba au sol, se glissant sous lui pour frapper ses jambes, son Katana et son Wakisashi se heurtèrent à des plaques d'acier... non pas des plaques d'acier... des jambes en acier... étrange, il sauta sur le mur de gauche pour planter ses deux lames dans son épaule, mais ses lames ripèrent contre de l'acier, une fois de plus. Le Lycan en profita pour attraper ses bras et le projeter contre le mur, Ritsu se servit de la poussé pour se projeter vers le Lycan... ses lames en avant, encore une fois elles furent déviées par de l'acier... Le Lycan le frappa violemment au visage, Ritsu fut projeté, effectuant quelques roulades, se cognant sur le mur du caisson, le Lycan ricana s'avançant pour se saisir de l'humain, mais Ritsu se ressaisit se relevant d'un bond... sautant encore sur e mur, effectuant une torsion pour tourner sur lui-même, évitant le coup de poing... et plantant sa lame dans la bouche de l'homme, la retirant vivement par la suite. Tombant sur ses pieds, le corps du Lycan tombant avec fracas, faisant un bruit du tonnerre, alertant d'autres Lycans. (96)

Ritsu ne paniqua pas, se mettant a courir en sens inverse, toujours sans bruit malgré l'alerte, Il essuya ses lames sur les vêtements des cadavres laissés la un peu plus tôt, il continua de courir, puis il s'arrêta... quelque chose clochait... il n'y avait pas de portes, il gardait ses mains sur le mur et il n'en avait sentie aucune. Il passa ses mains sur toute la surface, puis il senti, un tout petit loquet, il le défit, et une porte coulissa dans l'acier, révélant un passage. Ritsu s'y engouffra, refermant la porte, sans bruits, il regarda autour de lui, lentement... un simple bureau, avec de la paperasse, rien de plus, rien de bien important à première vue, si ce n'est que de cette personne dans le fond du bureau, recroquevillée, Ritsu s'avança... la main en avant... lui intimant de se taire... grave erreur, la forme se redressa rapidement... griffant la main de Ritsu laissant trois entailles sanglantes. L'humain recula face à la Lycanne, sortant ses Knuckle, l'espace étant trop restreint pour son Katana et son Wakisashi. Il se mit en garde... regardant le coeur de la femme battre, il soupire. La Lycanne fonce vers lui, une attaque grossière, facilement parable, une quasi insulte pour un guerrier comme lui... il esquiva de côté, frappant à la tempe et au cou... puis frappa un coup de pied au ventre la projetant contre un mur... il avança rapidement la prenant au collet, la soulevant et le frappant rapidement trois coups au visage, lui défonçant le nez, frappant encore et encore, jusqu'a ce que mort s'en suive, il lâcha rapidement le cadavre au sol, il entendit des bruits de course dans les «couloirs» il se figea. Puis regarda autour de lui rapidement, il sauta dans un coin... escalada dans jusqu'au dessus de l'armoire... il s'insinua la et ne bougea pas, respirant à peine, ne faisant aucun bruit, comme caché par un petit morceau de bois qui allait jusqu'au plafond. La porte coulissante s'ouvrit, laissant passer... au son... 6 hommes... non 5 hommes, 1 femme, ils découvrirent le cadavre de la jeune Lycanne, un homme soulevas le corps et le sorti de la pièce... 4 hommes et une femme... ce serait juste, il faudrait agir en finesse, il avança lentement, très lentement, sans bruits, il se laissa glisser le long de l'armoire, il se réceptionna sur les mains roulant doucement. Il était accroupit, regardant les Lycans, ils avaient senti son odeur, il fonça, frappant le premier au cou avec son genoux, lui enfonçant la pomme d'Adam dans la gorge brisant sa vertèbre, le tuant sur le coup, les autres Lycans furent surpris, Ritsu en profita sortant son Wakisashi qu'il envoya se loger en plein coeur d'un autre Lycan, il retomba sur le sol, un main dans le dos l'autre au sol, une jambes pliée sous lui l'autre écartée... il se tenait en équilibre, prêt à foncer. Les deux Lycans foncèrent, un d'entre eux transforma sa main en patte de Lycan, l'autre sembla se mouvoir rapidement, plus rapidement que la normal. Ritsu fonça restant au ras du sol, frappant la jambe droite du Lycan à patte, frappant derrière le genou, imprimant une torsion à son coup, sectionnant un tendon. Il senti sa jambe agripper par l'autre Lycan... depuis quand il était derrière lui? Il reçu un coup sur la colonne vertébrale, mais il se balança, le coup frappant juste à côté, il crispa ses lèvres de douleur, il se redressa, agrippant le poing, il frappa à trois endroits précis, bloquant les nerfs, la douleur devait être atroce. Le Lycan le lâcha, mais Ritsu ne lâcha pas son poing, il le frappa au visage avec ses pieds, effectuant un tour vers l'arrière, la il le lâcha retombant sur ses pieds. Il regarda vers la femme, celle-ci sourit, envoyant une boule de feu vers Ritsu, il se pencha juste au dernier moment, le Lycan avec la main bloquée se prit la boule en pleine gueule, se mettant à brûler. Ritsu fonça, vers la femme, mais fut retenu par celui avec le tendon sectionné, il ne tomba pas se reprenant tournant vers l'arrière, son talon s'abattant sur le poignet de l'homme, le brisant sec, Ritsu fit un autre tour sur lui même, frappant violemment le Lycan au visage, l'envoyant valser. Il se retourna vers la femme... elle avait disparue... de la vue des gens normaux, mais rien ne pouvait déjouer la vision de Ritsu, qui voyait toujours faiblement son coeur, elle lança une autre boule, que Ritsu évita facilement. La femme fut vraiment surprise, ce fut suffisant pour Ritsu pour sortir son Katana et lui transpercer le coeur... (140)

11 Lycans sur 36... Tout ça en moins de 5 minutes, il était vraiment un maître de l'assassina, rien ne pouvait l'arrêter, nul ne pouvait lui résister, nul ne pouvait résisté à l'Ombre Noire des Murasaki, ses lames ou ses attaques imitable venait à bout de tout être vivant, il n'avait peur de rien, sauf de ne pas réussir sa mission, ce qui n'arriveras jamais. Il sorti rapidement de la pièce... se tapissant dans les ombres si familières, longeant ces endroits ou la lumière, la faible lumières de quelques lampes halogènes éparpillées au plafond de ce complexe construit dans ces caissons de transport. Une sensation étrange parcoura son échine, un frisson, il avait l'impression d'être observer, constamment, il se retourna... mais ne vit absolument rien... étrange... Il continua d'avancer... mais personne ne se trouvait devant lui, il s'arrêta, trouvant une nouvelle «salle», il ouvrit la porte, regardant à l'intérieur... personne n'y était. Il en ouvrit une autre... personne... Il trouve une échelle pour descendre... il soupire, entendant une dizaines de respirations, des bruits d'armes à feu et de lames, presque imperceptibles. Il ne bouge plus, préparant un plan... il retourne vers la d'ou il vient... il prend le cadavre de la Lycanne au feu... le soulevant sur son épaule et retourne à l'échelle, il garde le cadavre devant lui et se jette dans le trou, des coups de feu se firent entendre, les balles se logèrent dans le corps de la femme, il se donna une poussée son Katana sorti, éventrant un Lycan, il retomba, saisissant son arme automatique, tirant sur les autres Lycans, il évita une attaque de Katana, senti une balle siffler sur son bras, laissant une marque de sang, il se retourna tranchant la main de celui qui venait de tirer, mais il se propulsa sur le côté, tirant une salve vers un Lycan, les balles semblèrent le traverser comme si de rien n'était, il lâcha l'arme vide et en prit une autre se trouvant face à 4 cadavres et 11 Lycans... il était en mauvaise posture... il commença à paniquer, mais se calma, les 11 Lycans ricanèrent, Ritsu sourit... et se projeta vers eux en tournant tirant une salve vers eux... 2 Lycans tombèrent... il atterrit face à eux, en faisant reculer deux en les attaquant sans cesse avec son Katana, rapide comme le faucon, agile comme le chat. Pourquoi arrivait-il à les faire reculer? Parce qu'il s'entraîne avec des Lycans depuis son jeune âge... depuis qu'il a été recueillit par Yuan... depuis qu'il veut devenir plus fort, depuis qu'il a dépassé son dégoût pour cette race qui lui avait tout enlevé. Il se remémora sa haine de cette race, il se remémora tout ce que ce groupe a fait, c'en fut suffisant. Il passa sa lame dans la garde du premier Lycan lui transperçant le cou, levant l'arme automatique sur l'autre tirant trois balles en pleine tête, il ne lâcha pas fonçant déjà sur le prochain qui fut rapidement mit au plancher par une roulade en une lame qui passait par le ventre, transperçant le coeur... il senti une lame ripper sur l'avant bras d'argent... mais senti aussi une autre lame venir se loger dans son épaule, il grogna de douleur, mais trancha la main qui tenait ce sabre, il sauta tout en tournant tranchant et coupent les lycans autour de lui, l'adrénaline lui donnant la force et la résistance nécessaire, il était redevenu ce pourquoi il vivait... tuer... uniquement tuer, il n'avait plus rien de sa candeur habituel, il était un tueur impitoyable, un tueur sans faille, le meilleur. Il retomba sur ses pieds, regardant les 4 autres Lycans mordre la poussière à cause de sa lame, il remonta la tête vers les deux Lycans restant, il sourit, ce sourire de tueur psychopathe qui fait frémir, ce tueur sans merci. Les deux loup-garou prirent peur, se retournant pour s'enfuire, il les abat froidement de dos de plusieurs balles dans la nuque. Il jette l'arme automatique, récupérant son Katana et son Wakisashi, il laisse le Katana traîner par terre, faisant un bruit à vous dresser les poils sur la tête, continuant d'avancer, dans ces couloirs à demi éclairés, sombres... seul... face à la bête... (176)

Des bruits... de pas... des bruits... de souffle... un grognement... une bête... c'est ce qui arriva face à lui, un bête immense, terrifiante au yeux de feu. Le mur d'acier semblait se distendre sous la pression de ses muscles et de sa masse musculaire énorme, forcer contre cette masse était impossible... Ritsu recula d'un seul pas, avant de secouer la tête... la peur? Non... le courage... la folie... l'assassin sans sueurs... le seul qui pouvait faire face à un millier d'homme sans sourcilier, ne se souciant pas de sa propre vie, seule la mission importait et rien d'autre. Il avança, la bête grogna, qui était cet humain impudent? Qui osait s'approcher? Et qui de surcroît ne ressentait ni crainte ni peur? Était-il vraiment humain? Ritsu Taiki, l'homme sans peur, l'Ombre Noire... le Tueur... tant de nom pour cet assassin, voila les noms qui, après cette journée, feraient frémir les immortels dissidents... le humains ne trouvant nulle trace de lui... Revenons à notre bête... elle arrêta de bouger, puis poussa un cri effroyable, qui se répercuta sur les murs étroits de ces caissons d'acier qu'il éventra d'un simple coup de patte, laissant entrevoir un autre caisson remplit de caisses, elles-même emplies de mousse isolante et insonorisant... le Lycan poussa un cri, l'air sembla se distendre sous ce cri... les caisses furent écrasées... puis un trou fut créé dans l'autre parois du caisson d'acier, les boîtes furent projetées dehors... il n'en faut pas plus à Ritsu, cette démonstration de force est futile et fait perdre un temps précieux à l'humain quelque peu pressé par le temps. Il fonça vers la bête, zigzaguant de gauche à droite, s'aidant des murs... il était rapide, le Lycan eu juste le temps de voir la lame s’abattre sur son oeil, avant que celle-ci tranche la chaire plus faible de cet endroit... Le Lycan cria de douleur, mais ses réflexes aiguisés de bête prirent le dessus il frappa violemment Ritsu au ventre l'envoyant dans le trou... L'humain fut projeté au dehors, tombant d'une quinzaines de mètres, il avait mal, le coup était terriblement puissant, mais il planta son Wakisashi dans l'interstice de deux caissons, la lame se coinça et pour éviter qu'elle brise, il ne l'agrippa qu'a la limite puis se laissa tomber, réduisant ainsi sa vitesse de chute, il effectua une roulade au sol, se remettant sur ses pieds, crachant un peu de sang du au coup violent au ventre... il releva rapidement la tête, juste à temps pour voir le Lycan qui lui sautais dessus, il fit une roulade sur le côté. Se relevant prestement, se mettant en garde avec son Katana en avant... il regardait la bête dans les yeux, toisant sa force, évaluant ses chances quasiment nulles, il sourit, trouvant la faille, la seule faille de cette bête... il ne dit rien, ne fit aucune son... laissant sa lame crisser sur le sol parler pour lui, annonçant la mort prochaine de ce titan. Ses pieds le portait vers sa mort ou celle du Lycan... seul les actions qui suivaient allaient pouvoir le dire, en témoigner. Une goutte de sueur perla de sa main sur sa lame, éclatant à la pointe de cette arme parfaite, équilibré à la perfection, éclatant juste lorsque Ritsu se penchait rapidement pour éviter son coup de patte, se projetant sur le côté, l'épée toujours dans la même position, pour éviter l'autre coup, il agrippa la jambe, se donnant une poussée pour «tourner» autour. Il se trouvait dans le dos de la bête, s'agrippant à ses poils, se donnant une poussée sur le haut d sa queue, coupant le long de la colonne vertébrale, arrivant au dessus de la bête, descendant son arme directement dans sa blessure, transperçant son crâne... (213)

La position resta figée quelques instants, le moment héroïque ou l'homme terrasse le mal, le moment ou on dissipe les ténèbres, le moment ou on se rend enfin compte de l'ampleur de la tâche accomplie. La bête s'effondra, l'homme aussi... la bête ne se relèverait pas, l'homme oui, se relevant difficilement, tremblant de tout son être, les blessures de l'humain étaient profondes et saignaient abondamment, l'adrénaline l'avait aidé à ne rien sentir pendant la bataille, mais maintenant que tout cela était finit, la douleur arrivait, retentissante, indomptable, il remit un genoux à terre, crispant ses mains, crispant son corps, crachant du sang, sentant ce liquide visqueux s'étendre sur son corps à partir de son épaule, il sent ses forces l'abandonner, il comprime la plaie, arrêtant le sang, il coup de son vêtement et l'enroule au tour de sa blessure après avoir mit un peu de pommade cicatricielle, qu'il emportait toujours lors de missions, il serra les dents tout en serrant la bande de tissu. Il respira un moment, regardant le cadavre redevenu humain, il soupira en se relevant, sans bruits, il tira le Lycan hors de la vue des travailleurs, puis regarda le caisson avec un trou dedans, il soupira, regardant son Wakisashi. Il s'assit quelques instants, emmagasinant ses forces, fermant les yeux, se remémorant ses multiples entraînements, se remémorant, ses entraînements avec Yuan, il était un bon maître, dur mais gentil, il avait tant appris, il ne pouvait le décevoir. Il se releva, remontant lentement la tête vers la lame coincée entre deux caissons, il se mit à courir, déposant son pied sur la parois du caisson du bas, puis l'autre pied, juste assez pour s'accrocher, puis il se hisse sur l'autre caisson, grimaçant de douleur, il tien sa lame... avec un seul bras, il se donne une poussée avec ses jambes, retirant son Wakisashi de l'interstice. La en pleine chute, il sort son lance harpon, transformer en grappin pour l'occasion, l'arme était puissante, il tira vers le haut du trou, le crochet pénétra l'acier puis s'y bloqua. Ritsu fut projeter contre la parois d'acier, il se réceptionna avec les jambes, grimaçant de douleur du au fait qu'il devait tenir avec fermeté le grappin, il commença à grimper avec vivacité, sautant dans le trou du caisson. Il regarda devant lui... entrant à nouveau dans les couloirs sombres de ce mystérieux complexe, regardant les cadavres par terre, leur énergie vitale s'éteignant peu à peu. Il releva la tête, sa mission n'était pas finie, il fonça au travers les couloirs, mais s'arrêta quelques instants après, ses blessures lui faisaient mal, l'empêchant d'avancer correctement, il regarda les multiples coupures... puis tâta ses côtes, à quelques endroits ça lui faisait un mal de chien, sûrement quelles étaient cassées, enfin quelques unes. Il recommença donc à avancer mais avec plus de prudence, avec lenteur pour ne pas forcer ses muscles endoloris, blessés et meurtris. (243)

Les noirs couloirs, ne révèleraient rien à un humain normal, seulement sa mort... Ritsu boitait un peu, il arriva face à une porte d'ou il entendait quelques bruits sortir, il s'arrêta, écoutant du mieux qu'il pouvait, des bruits de conversations, étouffées par les parois du caisson. L'aveugle, ouvrit lentement la porte, s'infiltrant dans l'interstice ainsi créé... les voix... il avait été berné, il s'en rendit compte, il n'y avait aucun signe vital, aucune autre énergie que celle des meubles et des caissons... enfin sauf cette énergie qui l'attrapait par derrière lui maintenant les bras. Quelle erreur d'inattention de sa part, mais il fallait le pardonner, il n'avait plus toute sa force, ni ses réflexes. Il senti qu'on l'entourait, qu'on parlait de lui... qu'il était un monstre... avoir tuer autant des leurs et être encore en vie... Ritsu se calma, il ne se débattait pas... cela ne servait à rien de toute façon, une perte de sa précieuse énergie... On le désarma, au complet, en le fouillant... puis on le traîna sur une longue période, lui faisant descendre de quelques niveaux encore... on l'amena dans une pièce, il était attaché, la une énergie était assise sur un banc... un homme parla, l'énergie parlait, disant que son groupe était le plus puissant et que rien ne pourrait plus les arrêter, que c'était une tentative futile de la part des Shiroï d'envoyer un de leurs agents. Ritsu l'interrompit en ricanant... Shiroï ? De quoi parlait-il ? Non c’était pire… pire que les Shiroï, pire que les Kurenaï… Oui… C’était un agent des Murasaki… l’espion et l’assassin personnel de Yuan, le chef de clan qui fait trembler les autres. Le lycan devant lui fut surpris, esquissant un mouvement de recul… Ritsu pour augmenter sa panique dit que Yuan voyait tout ce qui se passait… tout ce que Ritsu «voyait» Yuan le voyait aussi. Les Lycans qui étaient dans la pièce paniquait un peu, mais le Chef les calma disant que c’était du bluff… (263)

«Vous croyez?»


Fut les seuls mots qu’il prononça avant de se lever laissant tomber les liens qui le retenait… fonçant vers les Lycans qui longeait les murs de la pièce, la pièce était un amalgame de plusieurs caissons dont les murs avaient été retirés. Il sauta sur un premier lui brisant le cou net, puis passa à un autre rapidement, moins rapide que s’il était à pleine capacité mais excessivement rapide tout de même, il planta ses doigts dans les yeux d’un autre les lui retirant, le laissant choir de douleur par terre, lui volant sa dague par la même occasion, il fonça vers un autre mais celui-ci c’était remit de sa stupeur, comme tout les autres d’ailleurs, il engagea un combat bloquant a moitié le coup de l’épée celtique du Lycan, le laissant avancer de quelques pas dû à la force de ce coup qui n’était pas totalement bloquer, Ritsu s’étant décalé… Il planta froidement sa lame dans le cou du Lycan… Le Tueur était de retour… aucun ne survivrait dans cette pièce, aucun sauf l’Ombre… de toute façon seul le soleil peut tuer l’ombre… non ? Il fonça vers le centre de la pièce… il aimait être entourer, c’était si facile les abattre de cette manière, ils se croyaient plus forts, invulnérable contre une cible seule… mais l’aveugle leur montrait bientôt qu’ils se trompaient ardemment. Il les laissa donc l’entourer, regardant rapidement a droite et à gauche… certain armés de mitrailleuses automatiques, d’autres d’armes blanches, pathétique… dès qu’il entendit le seul bruit du déclique des armes automatiques l se laissa tomber prestement au sol, Les Lycans se tirant donc dessus, il ne resta pas au sol, il saisit les jambes d’un survivant avec les siennes le faisant tomber violement, celui-ci se fracassant la tête sur le sol. Il se releva… il ne restait qu’un Lycan et le chef qui se levait tranquillement , Ritsu évitait les attaques de l’arme blanche du dernier Lycan… attendant le dernier moment il s’insinua dans son attaque lui saisissant le collet utilisant la force du coup pour le propulser vers le chef, il fit une roulade se saisissant d’une arme automatique, se redressant et sans même se retourner lança une salve dans le dos du Lycan l’abattant ainsi… Voila… 35 Lycans sur 36, ne restait que le plus dangereux… le chef, lui n’était pas dupe, lui se doutait bien que l’aveugle ne l’était pas tant que ça… (287)

Ritsu se releva, regardant l’homme devant lui, le Lycan fit de même, ils se mirent a tourner en rond, se jaugeant du regard… Ritsu était gravement blessé, mais l’adrénaline l’empêchait de s’en rendre compte, le Lycan était en pleine forme, n’ayant rien dépensé comme énergie. Le seul avantage que Ritsu avait c’était que le Lycan voyait rouge, dans une fureur sans nom, mais tout le monde sait que la colère nous fait faire des choses stupides, des choses que l’on aurait pas fait autrement… Le Lycan s’arrêta, l’Humain aussi… Ritsu avait une arme automatique, le Lycan rien du tout, l’Humain tira tout son chargeur sur le Lycan, qui leva la main… toutes les balles furent arrêtées par une espèce de «champ de force» qui semblait entourer le Lycan… celui-ci ricana et ferma la main, toute les balles furent renvoyées vers Ritsu… mais une seule toucha, frappant le bras droit… Ritsu se mordit la lèvre… et merde ça s’annonçait vraiment dur, il regarda à l’entour de lui et vit ses armes, il sourit reculant pour les prendre… mais le Lycan fonça vers lui, rapidement, Ritsu se mit à courir, puis prenant ses armes au passage il continua de courir en boitant, combattant la douleur, puis lorsque le Lycan fut assez proche de lui il se retourna subitement frappant avec son Katana gardant son Wakisashi en défense. Mais la lame fut arrêté de la même façon… Ritsu fut vraiment surprit et pendant 1 seconde eu un peut peur… peur de mourir… même si il s’en foutait de mourir, la chose qui lui faisait peur dans sa mort c’était l’échec de sa mission. Il se retourna vivement et sorti de la pièce, parcourant les méandres de couloirs… se sauvnt pas vraiment, juste gagner du temps à mettre un plan à exécution… mais bientôt il n’en peut plus… s’écroulant par terre… même l’adrénaline n’a plus d’effet… il s’écroule et se tire dans un coin… respirant avec force… la peur s’intensifiant, la peur de l’échec… non, il ne pouvait se le permettre. Ce fut à ce moment, dans ce moment de panique intense que son corps se couvrit… devenant totalement noir… se fondant dans l’ombre derrière lui… il ne fut bientôt presque plus visible… mais oui ! Son deuxième pouvoir, celui qu’il utilisait le moins, puisqu’il n’avait que très rarement peur, il resta comme cela un instant… réfléchissant rapidement, un plan facile fut rapidement concocté. Le Lycan le suivait à l’odeur… il arriva bientôt la où était caché l’Aveugle, il s’arrêta, reniflant un peu partout, avançant lentement, pourquoi son odeur s’arrêtait ici ? Mais il ne le voyait pas… Le Lycan passa juste à côté de Ritsu, qui ne fit ni une ni deux, il bougea dissipant son pouvoir, le Lycan fut surprit et eu le ventre ouvert, la lame de Ritsu faisant son œuvre de mort sur ce Lycan très puissant, mais qui a été abusé par ce pouvoir… (316)

36 Lycans… il venait d’abattre 36 Lycans, aussi froidement et rapidement que possible… 45 minutes, voila tout le temps que ça lui avait pris… Il avait réussi, il avait prouvé son utilité au clan… et surtout Yuan serait fier de lui, rien ne lui importait plus au monde. Il se releva, il ne lui restait pas beaucoup de temps, normalement il ne deviendrait qu’un peu faible, mais la avec ses blessures il tomberait sûrement inconscient. Il se dirigea vers les portes… mais lorsqu’il y fut il se rendit compte qu’elles étaient bien trop lourdes. Il s’écroula en face de celles-ci, tombant dans l’inconscience. Il ne se rendit pas compte qu’un groupe de Murasaki arriva quelques minutes après, qu’on l’évacuait rapidement vers le manoir, qu’on le soignait rapidement, il ne se rendit compte de rien… rien d’autre qu’a son réveille… rien d’autre que de voir à son réveil, Yuan, juste devant lui. Ritsu sourit… puis se rendit compte qu’il voyait le contour le contour de son être… plus juste une masse mouvante informe qui impulsait avec les battements du cœur… non il voyait ses bras bouger, il voyait les barreaux du lit… les couvertures, il voyait tout les contours à la perfection… enfin presque, il vit une autre personne entré… il ne su dire c’était une femme ou un homme, jusqu'à ce qu’elle lui dise de sa voix féminine de se relever un peu pour qu’elle place un nouveau coussin et qu’elle lui donne quelques médicaments contre la douleur. Ritsu tenta de bouger y arrivant difficilement… normal, après 2 semaines au lit sans bouger, finalement il enleva toute trace de rigidité. Yuan sorti de la pièce laissant Ritsu seul, l’aveugle s’assit sur le bord du lit, regardant le plancher, il se leva lentement, se retenant aux différentes pièces de mobilier, un tournis lui pris la tête, il cessa de bouger, reprenant contrôle de son propre corps. Il s’habilla avec les vêtements déposés sur le bout du lit, puis sorti de la pièce, regardant les gens passer, s’émerveillant de l’acuité de sa vision… Il marcha lentement vers la salle du Trône la il ferait son rapport à Yuan, il ne répondait que de cet homme, personne d’autre n’avait d’emprise sur lui. Il arriva aux grandes portes, qu’il ouvrit lentement se glissant dans cette salle… (340)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vengeance! (Test RP) FINITTTT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Archives :: Rp terminés -