AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Promenade nocturne [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Promenade nocturne [PV]   Mar 16 Fév - 22:45



    Cela faisait seulement quelques mois que Kareen était revenue à Tokaï, la jeune vampire ayant beaucoup voyagé depuis ce jour funeste où elle devint vampire. A vrai dire, elle avait tout d'abord erré quelques mois dans la ville, essayant de se faire à toutes ces contraintes et tentant de comprendre sa soudaine envie de sang humain. C'était un choc pour la jeune femme qui se retrouvait du jour au lendemain transformée en quelqu'un d'autre, perdant tous ses amis, n'ayant plus aucune vie sociale. Elle devint rapidement craintive et méfiante, perdant toute confiance aux autres qui l'avaient abandonnée. Kareen avait donc commencé à s'y faire, ce teint blafard, ses sensations augmentées, son odorat et sa vitesse sur-développés, cette crainte des rayons du Soleil et une santé parfois fragile. La suceuse de sang menait désormais une existence solitaire, essentiellement faite de voyages pour chasser l'ennui. Elle aimait beaucoup l'Europe, et en particulier l'Angleterre, pays où elle aurait volontiers aimé vivre. Leur élégance et leur prestance étaient incroyables et elle se complaisait à lire des récits sur l'Angleterre du XIXe siècle. Une nuit sans lune, des ruelles sombres avec des vapeurs chaudes sortant des égouts... un monde inquiétant qui la fascinait.

    En tout cas, elle était de retour désormais et il lui fallait se réhabituer à cette ville – ville qui vit sa transformation. Kareen s'était donc promenée, toujours de nuit, à la recherche de quelque commerce ouvert et étrangement, ils l'étaient quasiment tous ! Même à une heure très avancée de la nuit... Elle s'y était rendue plusieurs fois par curiosité et s'était rendue compte que ce genre d'endroits grouillait de vampires et autres créatures. Peut-être y avait il Michael dans le lot. Était-il vivant ? Elle l'ignorait, et ne souhaitait pas vraiment penser à lui, cette réminiscence de son passé lui étant douloureuse.

    Kareen voulait sortir en cette froide nuit d'Hiver, la température l'incommodant très peu. Elle s'était réveillée sur les coups de 20 heures et avait déjeuné comme il se doit. Il était près de minuit lorsqu'elle décida de sortir à la recherche d'un endroit sympathique et si elle n trouvait pas, elle pourrait toujours s'abreuver de quelques humains. La jeune femme les préférait jeunes, sveltes et en bonne santé, femme ou homme. Celui des femmes est généralement plus doux, mais assez nourrissant, alors que celui des hommes était fort et riche. Kareen se toiletta donc, faisant en sorte d'avoir une allure parfaite, des vêtements adaptés à sa morphologie. Elle regarda longuement sa peau blanche, pinçant ses joues, espérant prendre un peu de couleurs, n'appréciant pas du tout ce teint maladif qu'elle arborait. Elle s'était vêtue d'un haut noir, assez décontracté, plusieurs colliers blancs et argentés autour du cou et en bas un jean cintré rouge foncé avec des escarpins d'un beau noir verni. Les ongles vernis d'un rouge vif, se confondant avec le sang, elle était fin prête pour son escapade nocturne. La vampire prit un manteau noir ainsi que son sac et s'aventura dans les rues de la petite ville de Tokaï.

    Les rues n'étaient pas très peuplées, les humains craignaient sûrement de servir comme encas à chaque coin de rue. Ils se promenaient soit en groupe, soit ils rasaient les murs. Kareen marcha en silence, fixant de ses yeux d'un bleu glacé les réverbères qui attiraient toutes ces petites bêtes attirées par une source lumineuse... Elles finiront par se brûler les ailes. Soudain, alors qu'elle regardait quelques vitrines de magasins, elle remarqua une rue à sa droite, toute pavée, toute mignonne. Cela donnait un style moyenâgeux à la rue où les habitations semblaient d'ailleurs dater de cette époque. Attisée par la curiosité, la vampire s'y rendit, histoire de voir où cette fameuse ruelle menait. Il n'y avait pas un chat, pas une respiration... Tout ce qu'elle voyait, c'était une lueur qui clignotait, des néons vraisemblablement. Elle s'avança donc vers la source de cette lumière blanche et vive, le bruit de ses talons résonnant dans cette ruelle vide de toute âme. Une fois le néon en vue, elle constata qu'il s'agissait d'un bar qui faisait également hôtel et restaurant : A la Rose Blanche. Une devanture sympathique et originale attirait l'œil, la beauté simple du néon avait lui aussi fait son petit effet. Kareen était bien tentée d'y aller faire un tour, histoire de boire un coup, et puis, il était agréable de s'asseoir sur une banquette confortable et de siroter une boisson fraîche.

    L'Australienne s'approcha du portillon, fait en chêne massif, volontairement vieilli, authenticité oblige. Elle jeta un coup d'œil à la carte. L'écriture calligraphiée était des plus sympathiques et les boissons qu'ils proposaient s'annonçaient prometteuses. C'est donc un petit sourire aux lèvres que Kareen pénétra dans l'établissement. Une fois entrée à l'intérieur, son odorat fut alerté par la présence de sang, une forte odeur de sang flottait dans l'air, mélangée à celle des divers alcools. La jeune vampire essaya de rester calme, cette odeur alléchante ne devait pas la rendre incontrôlable Elle détestait en effet dépendre de quelque chose ou de quelqu'un donc le fait qu'une simple présence d'hémoglobine puisse la rendre folle... Elle ne désirait pas céder. Après quelques secondes d'absence, elle se tourna vers sa gauche, en direction du bar. La vampire opta pour quelque chose de doux et sucré afin de lui faire oublier l'odeur du sang. Un demi pêche serait parfait. Elle commanda donc et prit sa boisson pour se diriger vers une des banquettes en cuir rouge. La sienne était libre, et on pouvait contempler à loisir cette foule hétéroclite en train de se sustenter et de rire de tout et de rien. Kareen finit par tremper ses lèvres dans la bière, y sentant un petit goût de sang qu'elle adorait... Ainsi ils avaient des boissons spéciales pour les vampires... Cela provoquait une dépendance chez eux, normal qu'ils seraient tentés de revenir. Elle jeta un petit regard au barman avant de sourire, se détendant quelque peu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade nocturne [PV]   Ven 19 Fév - 20:33

*


Dernière édition par Ellëne Álfheim le Mar 28 Sep - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elista
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 8
Clan:

MessageSujet: Re: Promenade nocturne [PV]   Ven 7 Mai - 16:33

Distribution d'XP

Ellëne ==> 1714 XP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade nocturne [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Promenade nocturne [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Archives :: Rp terminés -