AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 La Walkyrie Damnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: La Walkyrie Damnée   Ven 12 Fév - 2:50

La Walkyrie Damnée




Nom : Daronne
Prénom : Erika
Age (apparent) : 20 ans
Sexe : Féminin
Préférence sexuelle : Hétéro




Faiblesse/peur : Erika a peur d’être mère, enfin de tuer son enfant sous la folie, Anna a peur du noir et des clowns.

Arme :


Description des armes :


Deux dagues :
la lame fait environ 20 cm, avec les armoiries de son clan originelle, le métal est argent, mélangé à de l’acier. Le fourreau est en cuir brun, avec le marteau de Thor, gravé dessus. Elle le cache sous sa robe, grâce à une épaisse lanière en cuir, à la jambe droite. Toutes les deux sont identiques avec le même fourreau et sont au même endroit

Une épée : La lame est fine mais très résistante. Elle est du même alliage que la dague. Dans le centre, il y a les armoiries du clan, ainsi que phrase en rune « Méfie-toi du regard de l’innocence ». elle l’a rarement sur elle, trop voyante. Elle est rangée dans un fourreau rouge, avec le marteau de Thor dessus qui est relié a une sangle en cuir brun qu’elle peut mettre autour de sa taille ou en travers de son torse.


Pouvoir :
Jouvence et Forme Lycanne

Description du pouvoir :

Jouvence : Ce n’est pas vraiment un pouvoir mais plutôt une malédiction, qu’elle ne contrôle pas vraiment. Il consiste à prendre la forme et le caractère d’une petite fille de 5 ans. Sous la fatigue, la colère, elle se transforme. La petite fille se réveille quand elle veut, peu importe l’heure et l’endroit. Sous forme lycan, cela marche aussi, donc elle peut être un louveteau. Donc dans ces cas ou elle se transforme, elle a tout les handicapes que cette âge peut créer. Elle s’y fait avec difficulté. Quand elle se transforme un vent glaciale se fait sentir, et devient une brume glacial, quand elle se dissipe, Erika est transformée.

Stade 1 : Apparition d’Anna sans contrôle
Stade 2 : Apparition d’Anna avec un peu de contrôle
Stade 3 : Apparition d’Anna avec du contrôle, plus séparation des deux, pendant une heure, mais ne peut pas etre séparer plus de 30 mètre sous peine de tomber dans les pommes, et mal de tête, ainsi que saignement
Stade 4 : Apparition d’Anna, séparation des deux, pendant 2 heures, distance 500 mètre, même contre pouvoir, que le stade 3
Stade 5 : apparition d’Anna contrôler, séparation des 2 pendant 7 heures, distance 1 kilomètre, même contre pouvoir que le stade 3, sauf plus de saignement.

Forme Lycan :Erika, se transforme en loup, blanc, yeux bleu nuance avec du jaune. un loup deux mètres mais n’est pas comme tout les lycans, elle ne se met rarement debout quand cela arrive, elle est en colère extrême. Elle ne le contrôle pas, en cas de faim extrême, sous la fureur, sous des blessures graves elle se transforme. Si elle ne l’a pas souhaite elle se retrouve nue, enfin presque, plutôt tout dépend de la gravité de la situation.

Description physique du personnage :

Erika : Elle a les cheveux blonds, en carré avec une frange, les yeux bruns claires. Elle porte une robe arrivant jusqu’aux niveaux des mi – cuisses. Les épaules sont légèrement dénudées ainsi qu’une partie du dos, et aussi un corset. Tout son ensemble est d’un blanc neige. Elle porte des ballerines de couleur noir, et un papillon rouge sur chaque chaussure. Dans ses cheveux, elle porte un nœud papillon rouge, mais il est discret, et sur le coté droit. Elle mesure 1 m 70.

Anna : Une petite fille pas plus haute que 3 pommes de 5 ans, les cheveux courts en un carré rebelle, légèrement frisé, avec une frange. Un ruban rose, se trouve sur chaque coté, attaché en nœud papillon a une mèches. elle a les yeux bruns claire comme Erika. Elle a souvent un nounours dans les mains. Elle porte un long haut rose, avec de légère dentelles, ainsi qu’un short, arrondis et pouffant à la fin, de même couleur. Elle a aussi des collant blanc et des ballerines noires, fermées au dessus par une sangle en cuir.


Description mentale du personnage
:

Erika : Elle est douce, calme, violente, méchante quand il le faut. Elle est tolérante, provocante, solidaire avec sa race, et ses amis. Elle aime rigoler. En cas de folie, elle perd le contrôle d’elle, et devient cruelle. Elle est aussi rebelle contre l’autorité.

Anna : elle est tendre, gentille, susceptible. Elle aime jouer, embêter les adultes. Elle est une pleurnicharde, rapporteuse, naïf, innocente. Elle aime beaucoup les animaux mais leur fait aussi mal sans le vouloir. Elle insiste beaucoup aussi.



Histoire du personnage :


Il y a longtemps, un clan vivait dans la gloire viking arborant les armoiries sous l’emblème d’Odin. Ce clan était un des plus redoutables et un des plus respecter. Leur armoirie est un bouclier sur laquelle, il est les 3 triangles d’entremêlant, ainsi que Hunin et Munin, les deux corbeaux. Il y avait aussi un casque et un loup au dessus des triangles. Tout était prospère jusqu’au jour un chef viking du nom d’Olaf décida de christianisé l’empire viking. De ce fait, il força tout les clans à le suivre dans la croyance d’un seul Dieu. Beaucoup refusèrent, et a cause de cela, ils furent massacrer. Tous sauf un, ce clan se nomme Förstörelse. Il refusa de suivre leur chef vers cette folie mais pas de mourir. Il donna l’illusion de l’avoir suivi et d’avoir embrassé les voies du christ. Aux fils des siècles, il vivait aux yeux du monde sous cette illusion. Cependant dans les recoins de la nuit, il vénérait les anciens rites, Dieux, entrainait les enfants selon les traditions vikings, les garçons comme des Einherjars et les filles comme des Walkyries. Ce clan a pour nom aujourd’hui, le clan des Daronnes. Un clan qui dans l’Histoire était toujours des derrières les plus grands de ce monde. C’est mon clan. Je suis la dernière héritière de se clan depuis plus de 300 ans.


Je suis née en 1640 dans une ville de Suède, dans une famille noble. Je vivais heureuse si on peut dire cela pendant très longtemps avec ma mère Frida, mon père Gervin. Quand un jour, ma petite sœur Anna arriva. C’était une nuit à mes 15 ans, ma mère mis au monde Anna mais elle mourra en couche. Je croyais que c’était la faute à ma sœur. Je lui en ai toujours voulu. Ma grand- mère Juliet après le drame est venue chez nous, pour nous élever. Pendant les 5 ans qui suivirent, je me rebellais plus vers ma famille. Je ne voulais plus suivre ses traditions. Je voulais être libre, être d’agir comme je le souhaite. En même temps, j’étais une grande sœur qui protéger bien Anna. Elle m’appelait souvent ma « ma grande sœur Erika à moi » mais cela ne m’arrêtait pas, je m’éloignais de plus en plus d’eux, de ce culte sans intérêt envers Odin. Je voulais choisir, et non subir. Ce qui ne plaisait pas à mon père. Peu importe, car il est mort à Copenhague en 1659. Ma grand- mère prenait les reines de cette famille en morceau. Elle me nommait souvent le petit démon de Loki » à cause des problèmes que je causais sans cesse. Ma petite sœur Anna voulait me ressembler, me croyant être un ange, un ange viking mais cela n’était qu’illusion que ma grand – mère créait pour elle.

Une nuit je fus une rencontre, une rencontre que je n’oublierais jamais. C’était en 1660 dans la forêt pas loin de ma ville. C’était un homme du nom de Haïane. Il était grand, cheveux brun, noir en épis, les yeux d’un vert foncés. Je me promenais entre les bois, envahit par les loups. Mais j’appris dans mon enfance à communiquer avec les loups et les corbeaux comme une Walkyrie. Je ne faisais attention à rien quand il sortit d’entre les arbres.

- Bonsoir charmante rencontre !
Dit –il.

Je me suis effrayée car je ne l’avais pas remarqué. Je me retournais le regardant. Il dégageait une aura maléfique, une aura attirante. Je voulais le connaitre, savoir qu’il est.

- Bonsoir.

Il me tourna autour, comme si il me reniflait. Je ne trouvais cela pas commun. Je le regardais de façon interrogatrice. Je n’avais pas peur. Je voulais comprendre.

- Tu sens l’essence sucré de la glace, jeune fille.
Dit – il, en se passant ses doigts sur mon visage. Cette odeur est mélangée à celle des loups pourtant tu n’es pas comme moi… Etrange !
- Pas comme toi ?
- Oui. Fit- il avec un sourire. Qui es- tu ? Moi je me nomme Haïane.

Il me prit la main, et me mis une baise main. J’enlevais calmement tout le regardant. Il ne me lâche pas du regard, ce qui ne me dérangeait pas.

- Je me nomme Erika Daronne… Tu es quoi ?
- Tu le seras peut- être un jour.

Sur ces mots, on discuta longtemps. Il était mystérieux. Qui me donna envie d’en savoir plus sur lui. Il leva les yeux vers la lune comme les loups. Je réfléchissais à ce qu’il m’avait dit. J’émettais des doutes envers lui. Vers les minuits, je savais que c’était la fin de notre discussion.

- Tu es un fils de…
- Chut ! Me dit –il en mettant ses doigts sur mes lèvres. Il ne vaut mieux pas savoir. J’ai faim, mais ce ne sera pas toi, charmante Erika, tu me plais bien trop pour cela. A la prochaine, douce fille des glaces.


Sur ce il disparut dans la noirceur de la forêt. Je le regardais partir, et me retournais, décidant de rentrer. Bien sur à mon retour, je me suis fait engueuler par ma grand – mère mais je m’en moquais car demain je recommencerai. Les mois passaient sans que je le revoie. Je me posais des questions sur lui. Je tournais en rond dans cette vie. Quand un matin, ma grand- mère m’annonça que dans deux moi, j’épouserai un duc plus vieux que moi de 20 ans. J’étais horrifiée. Comment pouvait – elle me faire ca ? Je ne la supportais plus comme si je lui vouais une haine envers elle.

La dernière semaine avant cela, j’ai commis l’irréparable. Je me suis condamnée. C’était un jour de novembre, une après midi plutôt. Je réalisais que bientôt, je serais madame Jensen. Je ne voulais pas, je tenais à ma liberté. Je m’écroulais au sol, mis mes mains sur mon visage et je pleurais. Mon grand – mère pensait à mon bien sans doute mais moi je croyais qu’elle voulait ma mort. Je perdis la raison me convaincant de cela. Je ne sais pas ce qui m’a pris mais je me sentais comme possède par un démon. Je voulais la tuer. Je ne savais plus ce que je faisais. Je ne savais plus si c’était moi qui réagissais comme cela. Je voulais qu’elle meure, qu’elle disparaisse de ma vie. Je me levai et me dirigeai vers la salle à manger, armée prête à tuer. Elle se leva en me voyant, horrifiée.

- Erika….


Je ne répondis pas, me laissant envahir par un épais brouillard noir. J’étais emprunt de folie, j’agissais sans me rendre compte réellement. Elle s’approcha de moi, avec sa main tremblante.

- Erika…Tu es possédée…. Je te reconnais plus. On dirait que la folie de Loki t’a envahit.


Je ne disais rien, émettant qu’un rire sadique quand je l’embrochai dans le cœur. Je retirai mon épée, et elle s’écroula au sol, morte. Je fus satisfaite de cela. Je me sentais content de l’avoir fait. Lorsque j’entendis Anna crier. Je me retournai, la voyant pleurer. Cela m’agaçait et je la décapitai avec violence, sans honte. Je restai au milieu de ses cadavres, les restes de ma famille. Le regard agar perdu dans la folie, je m’écroulai à genoux, cachant mon visage sous mes mains. Je ne bougeai pas, laissant le temps s’échapper. J’étais comme paralysée face à ça, ne réalisant pas encore mes actes.
La nuit tomba doucement sur la ville, j’étais toujours là. Je n’avais pas bougée. Soudain je compris ce que j’avais fait… Tout me revenait ma tête. J’etais devenue un monstre. Je pris mon épée, décidé à mourir, je m’égorgeai d’une traite. Je tombais sentant mon sang couler, me sentant partir vers le royaume d’Hel. Je tombais dans un sommeil proche de la mort. J’ouvris les yeux et me vit sur une barque viking, voguant sur les 7 fleuves quand il fit demi tour. Une voix résonnait au loin, c’était une voix de femme.

« Erika, tu vivras, j’en ai décidé… Je te donne mon sang, tu seras lier à moi pour l’éternité de ta vie… Moi Hel, je te damne à vivre avec le poids de tes meurtres, ils seront dans ton cœur à jamais. »

Soudain je me réveillai dans la salle à manger recouverte de sang mais sans aucune blessure à mon. Je remarquai qu’à mon poignet la marque d’Hel, 3 Garms en cercle, se mordant les queues, se croisant les pattes de couleur noir ainsi que le même sur ma cheville. Je me levais intacte, me sentant différente. J’observais la pièce, remarquais que les corps avaient disparus. Je ne comprenais pas. Complètement perdue, je sortis et me diriger vers la forêt sans savoir pourquoi. Je me moquais de tout, je voulais marcher, prendre l’air.

Lorsque je revis Haïane. Je ne faisais pas attention à lui. Il me prit par le bras, et me rapprocha à lui, collant son torse contre le mien. Je ne le regardais pas.

- Tu sens bon, bon le sang… Et une nouvelle odeur s’est posée sur toi. Une odeur de mort glacé. Tu me plains vraiment. Je sais…

Je ne le comprenais pas, j’étais trop perdue. Il me lâcha, se transforma en lycan de 2 mètres debout sur ses pattes arrière. Je n’ai pas eu peur, je n’étais plus moi – même après tout. Il saut sur moi, me plaquant au sol. Je savais au fond de moi ce qu’il était, un fils de Fenrir. Il me mordit violement à la main. Je sentis une douleur me lançait dans la main, et fis une grimace sous celle-ci. Il se releva, et repris forme humaine. Je me levais moi aussi me tenant la main en sang. Je ne lui en voulais pas, je l’ignore la raison de ce fait. Il arracha un bout de sa veste et me le mis autour de la main avec sourire. Ensuite il me prit dans ses bras. Pourquoi n’ai – je pas fuis ?

- Te voila, comme moi, je serais avec toi pour que tu comprenne ma douce fille des glaces.

Depuis cette nuit, j’avançais avec lui, qui devint mon ami et surement bien plus mais je ne l’ai jamais avoué à moi-même. On a vécu 150 environ ensemble. C’est lui qui m’a aidé à surmonter mon pouvoir, ma malédiction. Un jour, on s’est séparée pour mon bien selon lui. Cela m’avait tellement énervé qu’Anna s’est pointée. Je me souviens encore. C’était dans le port de Shanghai, Anna était en pleurs, se frottant les yeux devant lui. Elle le nommait grand frère. Comme elle nommait Hel maman. Elle était convaincue de cela. Il la prit dans ses bras. Elle tremblait, trop triste.

- Grand frère pourquoi m’abandonnes- tu ? Grand zoeur Ekira m’a dit que tu voulais nous protéger mais de qui ?
- Oui c’est cela, de méchants hommes… Veulent ma mort, et la tienne. Et moi, cela je ne veux pas.
- Moi ze veux pas que toi tu pars !
- Il le faut, laisse Erika revenir, s’il te plait.

Anna lui fit un bisou sur la joue en secouant la tête en signe d’accord et je revins. J’étais dans ses bras me collant à lui. Je ne dis rien, je savais qu’il avait raison mais moi je ne voulais pas qu’il parte. Il me regarda de ses yeux verts et me fit un sourire triste. Il me caressa la joue, avant de m’embrasser langoureusement. J’étais étonnée. C’était la première fois qu’il m’embrassait sur les lèvres.

- Je t’aime trop pour te voir mourir par ma faute, ma douce fille des glaces. Me murmura – t-il.

Il s’écarta de moi, en me disant au revoir, et monta à bord d’un bateau menant vers l’inconnu. Je ne savais pas quoi lui dire. Je restais là quand soudain je lui criai.

- Fais attention à toi, tu vas vraiment me manquer !

Il me sourit et le bateau partit. Depuis j’erre dans les terres du mondes. Je ne l’ai plus jamais revue. Est – il mort ? Ou est – il vivant ? Je l’ignore. Voila ma vie, cela fait plus de 350 ans que je vis, et je vivrais tant que personne ne m’aura tué.


« Je suis finalement la Walkyrie fille d’Odin par ma famille mais je suis la fille d’Hel par mon sang, lié à cette terre, avec mon armure noire »



Dernière édition par Erika Daronne le Lun 15 Mar - 15:39, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: La Walkyrie Damnée   Ven 12 Fév - 16:47

Avatar aux mauvaises dimensions, à modifier s'il te plait.

Pour le pouvoir: Comment se déroule la transformation ? Je suis curieux ^^".

Continue comme ça sinon :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Walkyrie Damnée   Sam 13 Fév - 16:06

J'ai fini ^^ et avatar modifier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Walkyrie Damnée   Dim 14 Fév - 19:43

Validé!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Walkyrie Damnée   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Walkyrie Damnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Anciennes fiches de personnage :: Anciennes présentations -