AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Kathleen Clarkson (Terminer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Kathleen Clarkson (Terminer)   Dim 20 Sep - 22:43

Nom : Clarkson
Prénom : Kathleen
Age (apparent) : 33 ans
Sexe : Féminin
Préférence sexuelle : Homosexuelle
Faiblesse/peur : Kathleen est agoraphobe, donc elle déteste être entourée de gens. C’est en faites a cause de sa crainte naturelle des gens qui découle d’une certaine paranoïa liée a son métier. Elle déteste les foules et ne va jamais dans des évènements à moins d’y être forcée. Lorsqu’elle se promène dans un lieu publique, elle est toujours sur les nerfs, même si elle tente de ne rien laisser paraître.

Armes :

1 couteau de chasse
1 pistolet

Description des armes :

Couteau de chasse : Le couteau de Kathleen est fait d’un solide alliage d’acier résistant au choc et à la variation de température. La lame est d’environ une vingtaine de centimètres et le manche une dizaine. Il est teint noir afin de s’assurer qu’il ne reflétera pas la lumière. Le couteau est suffisamment affuté pour couper du cuir facilement. Le nom de Kath est gravé sur la lame du côté droit.

Pistolet : Le pistolet de Kath est une arme utilisée par les équipes d’intervention spéciale. C’est un 1911 pistol. D’une bonne précision sur une distance d’environ trois cent mètres, le fusil est assez léger et a une bonne stabilité. Il est équipé d’une lampe torche suffisamment puissante pour aveugler n’importe quoi. Aussi un pointeur laser est installé sur le côté droit de l’arme pour maximiser la précision. Bien entendu, il est possible d’éteindre le pointeur ou la lumière d’un simple mouvement.

Pouvoir :

Téléportation
Régénération

Description des pouvoir :

Téléportation : Pouvoir peu commun qui vient d’un phénomène ou le corps dépasse la vitesse de la lumière, ce qui le propulse partout et nul part à la fois. Dans ce second espace, la notion du temps et des distances est presque nulle. Il devient donc possible de faire un bond de déplacement instantané sur une certaine distance. Kathleen a un lien avec ce second espace, ce qui lui permet de faire des bonds d’environ une centaine de mètre. Lors de ces déplacements instantanés, il est impossible de voir ce que l’on traverse ou d’arrêté en chemin. Si l’on ne voit pas la destination d’arrivée, il y a des risques que l’on retrouve un de ses membres dans un mur ou autre. Un autre problème, vient que le déplacement en sub-espace inflige une tension énorme au corps qui se trouve durant un instant séparé en millier de cellules. Donc a l’arrivée, il est possible qu’une partit du corps, tel qu’un bras ou une jambe, ne fonctionne plus.

Régénération : Pouvoir lier au premier. Lorsque Kathleen a fait son premier bon, elle s’est retrouvée dans un lieu ou le temps n’avait plus de réelle existence. De ce fait elle a créé une sorte de paradoxe ou son propre corps tente toujours à revenir au point ou elle était au moment ou elle est entrée a dans le sub-espace. Néanmoins certaine fois, cela prend du temps pour faire une régénération complète. Donc, une blessure par balle peut prendre une journée complète de repos avant d’être cicatrisée. Cela ce fait comme un retour en arrière. Du à la nature du pouvoir, Kath est immunisée à la maladie, ou du moins a celle qui ne tue pas en un coup. Elle peut même retrouver des membres qu’elle aurait perdus. Néanmoins, la régénération a un coût. Il est impossible a Kathleen d’avoir des enfants ou de dépasser le stade qu’elle avait lors de son entrée dans le sub-espace. Aussi certaine fois, notre réalité refuse le paradoxe et rend le pouvoir de la jeune femme inutilisable.

Description physique du personnage :
Kathleen a de longs cheveux bruns qui finissent au milieu de son dos. Elle mesure environ un mètre soixante et a un poids d’environ 50 kilos. Elle a des yeux marron qui brillent d’intelligence. Elle porte la plupart du temps une tenue simple composée de jeans et de-t-shirt. Un pendentif pend à son cou. Il s’agit d’une petite figurine de dauphin que lui a donné sa mère a ses douze ans. Elle a un visage assez pointu qui montre un air déterminé et qui ne laisse place à aucune hésitation. La jeune femme a des courbes féminines assez développées et les met en valeur par sa démarche montrant une grande assurance. Lorsqu’elle est en mission, Kathleen est vêtue d’un habit moulant fait d’un tissu résistant et souple qui la laisse totalement libre de tous ses mouvements. Comme elle est gauchère, elle porte son révolver à droite afin de ne pas être gênée si elle doit le dégainer rapidement.


Description mentale du personnage :

Kath est très exigeante avec elle-même. Elle refuse de voir ses échecs et fait tout pour ne pas en avoir. Cela lui cause souvent de la peine, mais elle refuse de pleurer. Elle n’a pas encore acceptée de ne pas être attirée par les hommes et tente toujours de se convaincre que ce n’est qu’une passe passagère et qu’elle va finir par revenir a elle. Elle n’entretien pas de réels rêves ou d’espoirs, sauf peut-être celui de rendre sa fille adoptive heureuse avant de disparaître. C’est d’ailleurs l’une des raisons de pourquoi elle continu a faire la chasse. Pour assuré a sa petite Amy une vie sans dangers plus tard et ou elle ne sera pas obligée de regarder par dessus son épaule à chaque seconde pour ne pas recevoir un couteau dans le dos. Kathleen est assez surprotectrice avec sa fille, elle refuse de voir des garçons l’approcher de trop près et ne la laisse aller chez personne. Même si elle sait que c’est une crainte illogique, elle se méfie de toutes les personnes qui fréquentent sa fille. Même si elle a l’air sûr d’elle, Kath est toujours nerveuse à l’intérieur d’elle. Son assurance n’est en faite qu’un masque qui cache ses peurs aux autres.


Histoire du personnage : ( minimum 10 lignes )

Je suis née un 25 décembre. Ma mère m’a toujours dit que j’étais son petit cadeau. Si elle avait su…elle aurait sans doute pensé différemment. Mes parents vivaient à la campagne. Dans une maison a trois étages. A l’époque, la zone n’était pas marquée comme dangereuse, les vampires et les lycans n’y mettait pas les pieds. C’était en fait comme un petit coin de lumière dans une ombre constante. J’allais à une petite école privée, composée d’une centaine d’élèves. J’aimais l’école, ça me permettait d’apprendre et de faire quelque chose durant la journée, mais surtout ça me permettait d’éviter mon père. Il voulait que j’apprenne à me défendre parce qu’il disait qu’avec le monde d’aujourd’hui, on était a l’abri que si on savait se battre. Il avait été instructeur dans l’armée, alors personnes ne pouvaient mieux que lui me donner des cours. C’était suffisamment dur pour que certaine fois je manque des jours de cours parce que j’avais trop mal après un entrainement. C’est aussi mon papa qui m’a appris à utiliser les armes à feu. Il en avait beaucoup, il était fier de dire que c’étaient des souvenirs de son ancien travail.

En fait tout s’est bien passé jusqu’au jour de mes 12 ans. Cette année là, j’avais suffisamment harcelée mes parents pour qu’ils me laissent inviter une amie. Comme c’était Noël, normalement on le passait en famille, mais sa m’énervait de n’avoir jamais aucune amie à mon anniversaire. C’est cette nuit là que ma vie a changée. J’avais invité une fille qui se nommait Annie. Non pas que c’était ma meilleure amie, mais elle était la seule qui avait le droit de sortir a Noël. Ce soir là, ma mère m’a donné un petit pendentif en forme de dauphin. J’adorais cette créature marine, elle était tellement intelligente. C’est après cela que les problèmes son survenus. Annie a commencé à s’agiter, après elle a crié, son corps c’est recouvert de poils. C’était la première fois que je voyais un lycan en vrai, j’en suis restée paralysée. Mon père a tout de suite réagis. Il s’est jeté sur elle en nous criant de nous enfuir. Ma mère m’a attrapée et nous sommes partit dans les bois. Comme nous vivions a la campagne, les maisons était éloignées les unes des autres. Donc pour aller demander de l’aide il fallait marcher plusieurs minutes dans un noir presque total. Je tremblais et ma mère aussi. Elle me disait de ne pas avoir peur, que papa reviendrait, et que tout irais bien. Mais elle pleurait. Je le sentais dans sa voix.

Alors que nous marchions, un son bizarre a retenti derrière nous. Ma mère m’a dit de courir le plus loin possible et de ne pas me retournée. Je ne voulais pas, je me suis accrochée à elle du plus fort que j’ai pu. Mais elle m’a poussée et criée de partir. Finalement, j’ai cédé. Je suis partit en pleurant toute les larmes de mon corps. Après quelques minutes de marche, j’ai entendu ma mère criée. Elle était morte, je le savais. Je n’en pouvais plus. C’était trop pour mon esprit de petite fille. Je me suis assise par terre à attendre la mort. Quelques instants plus tard, le monstre qu’était devenue Annie jaillit devant moi. Ses crocs dégoulinaient de sang frais. Je l’ai regardée comme si je regardais la mort elle-même. Elle s’est approchée de moi comme on s’approche d’un lapin pris au piège. C’est alors qu’un coup de feu a retentit. Je ne sais pas d’où il venait, ni qui a fait cela, mais Annie a été touchée et elle a eu suffisamment mal pour prendre la fuite. Après quoi, j’ai perdu conscience.

Je me suis réveillée le lendemain chez l’un de mes voisins. Il m’a expliqué qu’il m’avait retrouvée sur le bas de sa porte le matin.


J’ai été conduite dans un orphelinat tenu par des prêtres et des sœurs. C’était horrible. J’avais incroyablement mal. Je n’arrivais pas a accepté la mort de mes parents et aucunes prières ne m’auraient permis d’y arriver. Je ne parlais pas beaucoup, ce qui m’a valu des problèmes avec les autres, qui disaient que j’étais un monstre et qui se moquait de moi. Ensuite, c’est le Clergé qui s’est mis sur mon dos. Les sœurs ont remarqué que je ne faisais pas mes prières avant de me coucher, et mon donc référées au prêtre en charge de l’orphelinat. Je suppose qu’elles ne se doutaient pas qu’il profiterait du fait que je ne parlais pas pour abuser de moi. Il disait que je souffrais de problèmes sérieux qui méritaient qu’il s’y attarde. C’est le prétexte qu’il a trouvé pour que j’aille à son bureau tous les jours. J’étais trop démolie pour parler même si je l’aurais voulu.

Ça a duré trois ans. Trois ans a supporté tout cela tout les jours et a vouloir en finir. Après cela, un homme est venu et a demandé de m’adopter. Je ne savais pas qui il était, mais il disait être un parent éloigné de la famille. Le genre que l’on n’entend jamais parler. Personne ne trouva rien à redire et dans mon état, sa aurais été dure de tenter de faire quoi que ce soit. Il m’a apporté dans une chambre d’appartement au centre ville. Ensuite, il m’a donné les clefs, en disant que tout était payé pour deux ans, et que je recevrais de l’argent chaque semaine pour la nourriture et les quelques autres choses que je pouvais avoir besoin. Que si je voulais plus, il faudrait que je me trouve du travail et qu’il repasserait chaque mois pour voir si tout allait bien. Il m’a ensuite donné l’adresse d’une école ou il m’avait inscrite. Puis, il a disparu.

Suite à ma rencontre avec John Clarkson, celui qui m’apprit plus tard être le frère de mon père, j’ai recommencé a avoir envie de vivre. Il m’avait sortit d’un enfer tellement profond que la lumière qu’il m’envoyait était aveuglante. J’avais l’impression de ne plus voir mes problèmes. Le temps de la première année, je suis retournée à l’école. J’ai pris environ un mois pour recommencer à parler. Ma vie a commencé à mieux tourner. J’avais trouvé un petit emploi dans un restaurant à commande rapide. J’avais même retrouvé le sourire.

J’avais de bonnes relations avec mes voisins. Il y avait autour de mon appartement un couple de jeunes un peu plus vieux que moi, une femme dans la trentaine et dans l’appartement de droite, un homme d’environ vingt-cinq ans, c’était impressionnant à quel point il avait l’air fort. J’allais souvent chez eux. Je riais avec Amy et Jackse, ils étaient toujours en train de se moquer l’un de l’autre, mais ils s’aimaient ça se voyait. J’ai appris à cuisiner avec madame Lasalle. Elle venait d’un endroit plus au nord, mais elle était gentille avec son accent et ses drôles d’expressions. Ce qui était le plus bizarre chez elle, c’est qu’elle ne connaissait que de vielle recette. Une fois elle m’a même dit par erreur qu’elle avait gouté à de la tourte. Même si la tourte avait disparu de la terre il y a quelques centaines d’années. Le dernier et non le moindre Henry. Il possédait un arsenal d’armes toutes plus étranges les unes que les autres. Des épées, des haches du genre que l’on voit dans les films, des armures, des casques, des boucliers. Il avait de tout. Lorsque je lui ai demandé pourquoi il gardait tout cela, il m’a dit que c’était des souvenirs de nombreux voyages. Lorsque je lui ai demandé de m’en dire plus, il n’a jamais voulu. C’est lui qui ma appris à utiliser un couteau. Il disait que c’était bien mieux que des poings et en plus c’était facile à cacher. Un jour il ma même dit de toujours en porter un avec moi.

C’est la qu’est venu le jour ou j’ai du choisir ce que j’allais faire de ma vie. En terminal, je choisis d’aller en enseignement, je ne sais pas pourquoi c’était un domaine que j’avais toujours trouvé intéressant. Me rendre à enseigner à l’université, c’était devenu l’un de mes rêves. C’est dans l’un de mes cours que je l’ai rencontré. Elle s’appelait Amy. Je ne sais pas pourquoi, elle avait quelque chose qui m’attirait vers elle. Comme si nous étions deux aimants face à face. On s’est tout de suite entendu elle et moi. Elle disait vouloir aller en étude spécialisée. Je la trouvais courageuse, personnellement je sais que je n’aurais jamais été capable de le supporter. Nous passions la plupart de notre temps ensemble, à flâner ou à étudier. Elle occupait le plus clair de mon temps. Le reste, c’était mes entrainements qui prônaient. Henry disait que les études étaient une chose, mais qu’il ne fallait en rien laisser tomber la forme physique, sa forgeait le caractère et sa permettait de bien dormir le soir pour être en forme le lendemain.

Elle a disparu si soudainement que cela m’a pris quelques jours pour comprendre qu’elle ne reviendrait pas. Je ne sais pas pourquoi, j’en n’ai été démolie. Ça m’a brisé le cœur, mais pas autant que lorsque j’ai appris ce qui lui était arrivé. C’était la faute d’un vampire. Il s’était introduit dans son appartement et l’avait vidé de son sang. C’est cela qui m’a fait prendre ma décision. Maintenant, je savais que ça n’arrêterais pas et que si je ne faisais rien, personne ne le ferais.

Malgré ce que mes amis me disaient, j’ai lâché l’école et je me suis consacrée à la seule autre chose pour laquelle j’étais douée. Un groupe de mercenaires m’a rapidement recrutée. Après tout, je ne manquais ni d’entraînement ni de détermination. Comme dans tous les emplois, j’ai commencé au bas de l’échelle, mais au moins sa payait bien, et le travail me permettait de tirer un certain sentiment de vengeance accomplit. Les missions étaient simples : identifier, débusquer, détruire. Rien qui méritait une enquête de plusieurs mois. La plupart du temps la cible était déterminée et il nous restait plus qu’à finir le travail.


Je n’ai hésité qu’une fois à tirer. C’était une petite fille d’environ une dizaine d’année. Elle avait de petits yeux rouges qui montraient une si grande peur que je n’arriva pas à me résigner. Lorsque je me suis retournée pour partir, elle m’a sauté au cou. C’est à ce moment qu’un coup de feu a retenti. L’un de mes supérieurs s’est ensuite approché de moi et m’a dit << Ne te fit pas à leur âge, cette petite était sans doute plus vielle que toi>> Je savais que c’était faux. Il fallait être bien jeune pour avoir ce genre de regard, le regard terrorisé d’un enfant est impossible à imiter. Ce n’est pas le visage ou la voix qui compte. C’est une innocence que l’on perd avec l’âge et qu’il nous est impossible de retrouver.

Après cela j’ai ralentit le rythme de mes missions. Je gagnais moins d’argent, mais ça m’était égal. Une jeune fille comme moi célibataire dans un appartement n’avait pas besoin de beaucoup de sou. C’est durant cette période où je me questionnais beaucoup sur mon avenir que j’eu le plus beau cadeau que l’on pu me faire. J’ai trouvé ma fille dans l’orphelinat où j’allais moi-même. Je ne sais pas vraiment pourquoi j’y étais retournée. Sans doute pour me prouver que j’avais fait du chemin depuis que j’avais quitté l’endroit. La bas, rien n’avais changé. On aurait presque dit que c’était les mêmes jeunes qu’à mon époque. Aussi sal, aussi malveillant qu’à mon époque. Ils lançaient des cailloux à un pauvre petit garçon. J’aurais bien voulu intervenir, mais je savais que si je faisais quoi que se soit, il serait lapidé au moment ou je partirais.

J’ai trouvé mon petit trésor à la pouponnière. Elle était allongée sur un tout petit lit, j’avais l’impression qu’elle était une toute petite parcelle de ciel que quelqu’un quelque part mettait sur mon chemin. Ce qui m’a vraiment convaincue de rapporter mon ange avec moi, c’est la voix que j’ai entendu derrière moi. La même voix qui m’avait fait tellement peur durant trois ans. Je revoyais les images à mon esprit. Je refusais que quelqu’un quelque part ait à revivre ce que j’avais vécu.

J’ai entamé les procédures le plus tôt possible. J’ai dû faire beaucoup pour avoir la garde, à commencer par déménager dans une maison et me trouver un emploi stable. J’ai pris un petit travail à l’horaire flexible, comme cela, ça me permettait de faire quelques petites missions lorsque mon budget tombait trop serré. Après quatre mois de remplissage de papiers, j’arriva enfin à avoir ma petite fille chez moi. La pauvre petite n’avait même pas de nom. Je ne sais pas pourquoi, mais j’eu l’impression que je devais l’appeler Amy, en mémoire de celle qui a sans doute été ma plus grande amie.


Je vie toujours dans la même maison. Un dix pièces, avec une salle de bain. J’ai une bonne vie quand même. J’ai arrêté durant les derniers temps la chasse pour me consacrer à l’éducation de mon ange. Elle apprend vite, je suis très fière d’elle. J’ai toujours mon autre emploi, qui m’assure un revenu suffisant pour combler nos besoin, mais pas beaucoup plus. Nous ne sortons pas beaucoup. Même si ma petite tornade trouve le moyen de quitter la maison en douce quelques fois. Ça me fait une peur bleue à chaque fois, mais quand je la retrouve je suis tellement soulagée que j’en oublie que j’étais en colère contre elle.

J’espère tellement que cela va durer. Se serais tellement bien d’avoir notre petit monde de bonheur à nous….
….


Dernière édition par Kathleen Clarkson le Jeu 24 Sep - 23:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Kathleen Clarkson (Terminer)   Lun 21 Sep - 8:42

Je me permet d'intervenir dès maintenant vu que je ne sais pas si je pourrais être aussi réactif plus tard.

Tout d'abord: Bien le bonjour et bienvenue parmis nous.

Maintenant, le moins drôle.

Je passes avant tout sur les points qui fâchent: Avatar, pouvoir, nombre de lignes.

Avatar: Nickel, à la bonne taille, bravo! C'est assez rare ces temps-ci de ne pas avoir à faire de remarques Rolling Eyes .

Pouvoir: Je salue la manière dont tu as vraiment bien contre-balancer ton pouvoir, mais je reste tout de même pas très chaud.

La téléportation est un des pouvoirs "potentiellement abused" que je n'aime pas trop laisser en liberté.

Pourquoi abused ?: Au bout d'un temps, lorsque ce pouvoir est maîtrisé, on a facilement des gens qui se téléportent un peu comme ils veulent ou du moins de manière à être intouchables/invincibles/autres du genre...

Surtout que là, tu as un second pouvoir, la régénération, qui concrètement te permet combiné à l'autre de ne jamais être vaincue, esquivant/régénérant les coups reçus, du moins assez longtemps pour au pire s'évader, au mieux trouver le bon moment pour un bon coups décisif dans la tête de l'autre.

J'attends l'avis de G.Patron (Duiviel) ou d'un autre admin sur la question, mais tu as au moins mon point de vue.

...

Autre chose: Si tu pouvais améliorer un tout petit peu l'orthographe de la version finale, ça serait le top.

e suis pas du genre trop grognon là-dessus généralement, mais j'avoue tiquer un peu sur ta fiche tout de même
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duivel

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 5
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Kathleen Clarkson (Terminer)   Lun 21 Sep - 16:35

Bienvenue Par Minou (Desoler c'était facile...) Sinon mon petit Hector tu est admin tu n'a pas besoin de l'avis de quelqu'un d'autre dans les cas d'un pouvoir assez abusée ^^
Donc je te laisse faire Smile

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-rpg.forumactif.com
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Kathleen Clarkson (Terminer)   Lun 21 Sep - 23:17

Je sais que je suis admin et que j'ai les compétences pour déterminer si X est bien ou non dans les cas normaux. Smile

Mais là, c'est aussi une question de réticences personnelles, avec les dérives "faciles" que je vois avec ce genre de pouvoirs.

En tous cas, je demande une précision voire une baisse du niveau des pouvoirs actuels.

Sinon, changement d'un des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kathleen Clarkson (Terminer)   Mar 22 Sep - 5:18

Bonjour, je sais que les pouvoirs on un grand potentiel, mais au niveau de la possibilité d'abusions, il ne faut pas oublier que lorsque le pouvoir sera métrisé, cela risque d'être dans très longtemps, donc les risque d'abusions d'ici la son relativement modéré. Ensuite, comme tu la dit Hector je me suis contrebalancer. Je sais ce que c'est un pouvoir abusif ne t'en fait pas, mais sinon si tu le trouve vraiment trop, tu peux toujours me le laisser en test et si tu reçois la moindre plainte, je le change. J'ai une entente avec Kaiji a ce sujet, tu lui en parleras.
Revenir en haut Aller en bas
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Kathleen Clarkson (Terminer)   Mer 23 Sep - 9:31

Quand je parles d'abus (et pas abusion ^^"), je parle bien dans le contexte d'un combat entre deux personnes de même niveau... Donc que ce soit dans longtemps ou non n'a pas d'importance, la "faille" sera toujours la même.

Pour ce qui est du fait d'un pouvoir assez "équilibré", je ne parlais que de chaque pouvoir séparé, et encore j'avais mal lu quelque-chose, ce qui fait que je trouve tout de même ton pouvoir de téléportation encore un peu "violent" rien qu'en lui-même.

C'est bien la combinaison des deux qui fait tiquer mes neurones pour savoir si c'est OK ou pas.

Et pas de chance, tu dois être tombé sur le plus pointilleux des admins sur les pouvoirs... Mais c'est aussi pour le bien du forum et aussi pour le bonheur des joueurs, toi compris. Smile

Je planche dès que je suis un peu plu présent à aider à équilibrer tout ça (j'aime bien faire des propositions + aides à la création quand j'embête les gens, afin de pas les laisser seul dans la bouillasse ^^")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kathleen Clarkson (Terminer)   Ven 25 Sep - 0:12

Bienvenue sur vampire-rpg!

À la base Hec, c'est un arrangement avec moi et Kathleen pour qu'elle puisse avoir son pouvoir de téléportation, donc pour ses prochaines demandes d'xp, j'aimerais bien que se soit moi qui les fasse, surtout pour son cas.

Accord étant arranger avant que je puisse me co sur le fofo, j'ai pas pu le dire avant donc je valide.
Revenir en haut Aller en bas
Duivel

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 5
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Kathleen Clarkson (Terminer)   Ven 2 Oct - 14:07

Keiji c'est vraiment se foutre du monde dans le forum il doit quand même ne pas avoir de favoritisme !
Donc bon.... Si c'est comme sa ont te laisser gerer toutes les fiches de presentation et toute les demande d'xp !

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kathleen Clarkson (Terminer)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kathleen Clarkson (Terminer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Anciennes fiches de personnage :: Anciennes présentations -