AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 La ou mes pas me mènent (PV Lys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Awen

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan:

MessageSujet: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Dim 9 Aoû - 21:47

Tokaï, grande ville qui se trouve je ne sais ou sur le monde et depuis ses quatre années que j'erre déjà j'en ai vu du cheminet des gens. Mais personne ne m'a vraiment marqué dans ma petite vie misérable d'experience humaine évadé de la ou il a été crée. Ou j'ai été transformé en créature hybride plutot alors que je n'ai rien demandé de tel. J'aurais juste souhaité vivre une enfance normale mais maintenant que j'avais seize ans cette période est déjà loin derrière moi et l'époque de l'emprisonnement aussi. Maintenant je voyais pire et je me devais de fgaire attention.

J'avais toujours cru que vampires et loup garous n'étaient que légendes et fables mais j'en avais vu de mes propres yeux s'entretuer et tuer aussi. Au fil du temps c'était devenu des horreurs a voir et je les craignais mais sous ma forme humaine, mo montrer au gens me causait encore plus de soucis.

-Il serait vraiment temps que me trouve un endroit ou m'abriter. ........ Et de préférence un coin plutot tranquille.

Marmonnais je tandis que je me promenais sur un petit sentier sous l'apparence d'un tigre posant mes pattes sur le sol sans faire le moindre bruit grace a mon corps de lynx. Chaque souffle du vent qui passait a travers les arbres de cette foret m'apportait un fraicheur que j'appréciais remuant les poils blancs et noirs de mon pelage qui voletaient au passage de cette brise. Ma plus grande crainte était généré par cette peur que je portais en moi. J'avais peur que les gens ne m'acceptent pas tel que je suis. Ca me hante jusqu'a la moindre fibre de mes moelles et pendant que je grimpais une petite pente je sentis la fatigue s'installer. Plusieurs jours que je n'avais pas mangé en quantités suffisantes. Je quittais ma forme Animale et m'assis au sol, mon dos contre un arbre et m'endormis.

Durant mon sommeil je vis toutes sortes de choses, probables et improbables, des évènement imaginés par mon subconscient. Etant tanton agréable, tantot horribles. Je voyais cette table d'operation et toutes ces seringues qui continuaient de me hanter. Tout a coup je me réveillais en sueur, il faisait un demi penombre et je croyais avoir entendu une voix m'appeller. Devenais je fou? Je me frottais les yeux les mains closes, mes doigts recourbes dans ma paume comme les griffes d'un chat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Dim 9 Aoû - 22:16

La nuit était calme, fraiche. Lys n'était aps fatiguée du tout. Elle était bien. Le vent caressait doucement ses cheveux rougeâtres laissé libre, mais aussi ses épaules et son cou. Lys avait pris un débardeur blanc et des pantalons de la même couleur, flottant autour de ses jambes et de ses pieds. Elle n'avait même pas pris de souliers.

Sa tête roulait rapidement, sans raison disctincte. Seulement pour penser un peu. C'était souvent ce qu'elle faisait ici, dans la foret. Souvent elle avait peur des histoires que lui avait raconter sa mère sur les buveurs de sang et des loup-garous. Elle n'y croyait pas vraiment mais elle en avait tout de même peur... Elle avait ces grands yeux marrons collés au visage mais ce soir, elle avait laisser son sourire a la maison. Ele se sentait tout drôle et avait décidé d'aller prendre le grand air, penser un peu. Parlant de pensées, Lys eu une douleur à la tête et elle pu voir dans son esprit, l'image d'un garcon d'à peine 5 ou 6 ans couché sur une table d'opération. Une vision.

Lys n'avait jamais été bien a l'aise avec son pouvoir de lecture de pensées mais elle s'avait que c'était très rare qu'elle voyait les pensées des gens, sans concentration. Elle sentais ses tempes pomper le sang, créant un boucan fou dans sa tête. La jeune fille réeussi tout de même à se diriger vers la source de la pensée. C'était un jeune homme, surement plus vieux qu'elle, assoupis et en sueurs, l'air troublé. Lys gardai un certaine distance entre l'endormis et elle. Elle s'accroupis à quelques mètre de l'homme et l'observa de ses grand yeux curieux.

- Vous allez bien ?

Certaines personnes auraient pu croire qu'elle parlait toute seule et c'était surement ce qu'elle faisait car les personnes endormies n'entendent pas les autres personnes parlées... Pas vrai ?


Dernière édition par Lys le Lun 10 Aoû - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Awen

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan:

MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Dim 9 Aoû - 23:48

Je ne rêvais pas. Après avoir ouvert grand mes yeux et baisses mes mains je voyais en tournant un peu la tête une jeune fille un peu plus jeune que moi. Une pensée défila dans ma tête.

*I still alive*


Ma vison était encore un peu floue mais elle revenait peu a peu. Une panique de l'instant, vite étouffé quand je vis un visage curieux ou de grand yeux me regardaient de leurs pupilles empreints d'une certaine naïveté et d'une douceur un peu immature.

*I can not be in heaven. Not yet*

Rêve ou réalité? Telle était ma question et sa voix refit encore un tour dans ma tête. Comme un épais brouillard qui disparait, tel un orage sur l'océan qui laisse place a une mer calme et sans vagues. Le ton de sa voix paraissait attentionné, comme si j'étais la personne dont elle se préoccupait. D'habitude personne ne se préoccupe de moi. Est-ce que ca va changer?

Je la regarde, curieux et étonné, l'écoutant s'adresser a moi, en me vouvoyant. A vrai dire il y a de quoi etre gêné. Quand on ne s'adresse jamais à toi et qu'on te vouvoye d'un seul coup, ca me laisse tout chose. Je continue de la regarder et lui réponds d'une voix un peu pateuse.

-Euh.... Oui, oui, ca va aller.

Je souris naïvement essayant de la convaincre que ca va alors que cette image cauchemardesque persiste encore un peu dans mon esprit, tentative vaine je crois puisque a mon avis ce n'est pas tres convaincant. Mais une nouvelle question vient; comment m'a t-elle trouvé alors que je suis si loin dans les bois, du côté des sentiers ou seul les animaux sauvages vont.

-Euh. Comment tu m'as trouvé?

Je me trouvais stupide en posant cette question et songeais a me retransformer en tigre mais ca risquerait de la choquer. Et si elle fuyait en me voyant faire ca? Non j'allais pas faire cette betise. Je me gifflais mentalement en attendant sa reponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Lun 10 Aoû - 0:54

l'homme se réveilla de sa torpeur et ouvrit ses yeux. Pas une seconde, Lys ne le lâcha des yeux. Ils couraient dans tout les sens et rien ne leur échappait. Elle n'entendais plus les pensées du jeune homme couché par terre. Il tourna la tête vers Lys et elle pencha la tête comme pour mieux décoder ses traits.

Lys avait toujours hésiter a dévoilé son pouvoir, sans vraie raison. En fait elle a surtout peur de passer pour une voyeuse, en entrant dans la tête des gens. Elle recourait souvent au mensonge mais cet homme ne lui semblait pas être une menace.

-Je vous ai vu... Bah votre cauchemard en fait,

Elle lui sourit, avec son habituelle naivetée au visage, et s'approcha de lui. Lys lui tendit la main pour l'aider à se relever.

-Vous avez besoin d'aide ?

Il avait l'air perdu, carrément dans les vapes et les yeux vitreux. Elle le détailla et remarqua ses cheveux argentés. Une jolie couleur quoique rare. Ses yeux étaient teintés d'une sorte de panique, comme s'il ne reconnaisait pas ou il était. Lys passa une main dans ses cheveux enflammés et replaca quelques mèches rebelles derrière ses oreilles.


Dernière édition par Lys le Lun 10 Aoû - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Awen

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan:

MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Lun 10 Aoû - 17:48

Je devais avoir une expression horrible sur le visage, fichus cauchemars! Je voyais ses yeus m'observer comme un enqueteur qui enquete sur un crime. Mais la aucun crime, pas de meutre, juste moi et elle.

Elle repondit a ma question et je fus ters etonné. Comment pouvait on reperer quelqu'un grace a son cauchemar? C'est un mystère qui m'intrigue dont je ne veux rien savoir. Pourtant une partie de moi me pousse a etre curieux pour comprendre afin d'apaiser cette crainte que j'epprouvais. Que pouvait elle faire d'autre? Devais je fuir? Ou rester? Choix difficile mais je ne bougeais finalement pas d'un poil.

-Co..comment tu fais ca?

Demandais je d'une voix pleine d'inquietude. Comment pouvait elle lire dans mon subconscient? Toute sortes de théories se bousculaient soudainement mais a force de me dire durant quelques secondes que je devais me calmer, j'y arrivais et vis un sourire naîf sur ses levres. Elle s'approcha de moi en me tendant une main en me demandant si j'avais besoin d'aide. L'aide je n'en avais pas l'utilité pour l'instant, sauf pour comprendre certaines choses et biensur manger.

La jeune fille me detaillait, je ne sais pas ce qu'elle regarde mais en tout cas c'est moi. Elle passe une main dans ses cheveux, Elle a de jolis cheveux; et en plus elle est jolie tout court remarquais je en lui souriant maladroitement tendant mon bras vers le sien.

-Non pas vraiment. Enfin si juste pour comprendre certaines choses.

Avouais je timidement. Je prenais doucement sa main et me mis accroupi comme elle la regardant dans les yeux. Je la trouve Intimidante et lache sa main puis m'assois comme un felin et éternue. J'ai un peu froid alors que je lui pose une autre question d'une voix moins paniqué.

-Comment tu t'appelles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Lun 10 Aoû - 18:20

Certaines personnes ne comprenaient pas comment une petite fille de quatorze ans pouvait bien entendre ce que d'autres pensaient. C'était troublant, certes, mais pas pour Lys... c'était normal pour elle... Embêtant mais normal... Elle avait eu ses premières lectures à l'âge de 4 ans, quand sa mère préparait les cadeaux de noël. Elle n’apprit que quelques années plus tard à changer les pensées. Elle était bizarre, ca tout le monde le pensait. Elle ne s'habillait pas comme les autres, ne faisait pas les même choses, ne mangeait pas les même aliments, ne pensait pas comme il le fallait. Mais qui étaient-ils pour la juger ?

Même Lys ne savait pas comment elle le faisait... Elle le faisait c'était tout...

-Je suis née comme ça... C'est tout... Mais je peut aussi faire ça.

Lys ferma les yeux et en quelques secondes, une très faible lumière éclaira sa paume. Ce n'avait jamais été utile comme pouvoir mais ça restait bizarre a voir. Elle regarda sa paume et d'un coup, tout disparu. La lumière c'était évanouie et il ne restait que la paume de Lys, resté dans la même position, comme tétanisée.

-C'est pas super utile...

Non, jamais ça ne lui avait été utile si ce n'étais que pour lire le soir ou pour prendre quelque chose dans le frigo en pleine panne d'électricité. Ses yeux toujours curieux c'étaient relevés vers son interlocuteur et elle serra sa paume contre son pantalon blanc et elle lui sourit. Dans sa tête, sourire pouvait toujours réconforter les gens et c'était ce qu'elle faisait le mieux.

-Je n'ai pas de nom... Mais tu peux m'appeler Lys...

Jamais eu de non cette petite... Certains trouvaient ca triste, pas elle... C'était plaisant de pouvoir avoir son nom, comme on le veut...

-Et toi ?

Curieuse comme a son habitude, elle s’assit sur le sol en observant la position féline du garçon. Il était grand, élancé mais pas très imposant... Il avait tout de même un charme très mignon qu'elle adorait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Awen

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan:

MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Lun 10 Aoû - 19:12

Qui était elle, que pouvait elle faire? J'eus pas a attendre longtemps pour avoir une reponse qui paraissait sincère. Elle disait, que c'était de naissance. Interrompti, puis reprit en faisant apparaitre dans sa paume une faible lumiere blanche. Quand la lumiere se dissipa sa main se figa. Elle avoua que ce n'était pas franchement utile. Je m'imaginais bien des fonctions tel aller voler dans un refrigerateur de nuit ou autre, mais c'est pas franchement ce qu'on peut appeller un pouvoir dissuasif. Les yeux plus réveillés, je regardais faire et admirais cette petite lumière. Si seulement on pouvait avoir du feu pour se réchauffer. Je ne sais pas ce que je donnerais pour.

-Je peux faire quelque chose aussi mais bon, c'est pas extraordinaire non plus.

Je souris bêtement en ne relevant pas sur le commentaire qu'elle avait fait sur son pouvoir. Sa main se posa sur sa jambe et elle me sourit ce qui me remit un peu de bonne humeur dans mon etat psychologique actuel. Lys, c'est sous ce prenom qu'elle se présenta affirmant qu'elle n'avait pas de nom. Je n'ai pas de nom non plus donc ca ne me dérange pas particulièrement. Elle me retourne ma question en m'observant dans cette position de chat. Maintenant elle s'est assise, me regardant avec un air qui ne m'était pas familier, un air que je n'avais jamais vu encore dans les yeux de quelqu'un. Nouvel éternuement, cette fois tout mon corps frémit a cause du froid et je retrouve ma forme féline, celle d'un lynx au pelage d'un tigre de siberie. Pas franchement ce que je voulais mais bon, j'avais moins froid comme ca et étais quand même capable de parler sous cette forme.

-Jai pas de nom non plus, je me souviens juste qu'on m'a baptisé Awen.

Repondis je en baissant la tête, puis, je revins a ma forme humaine conscient que je devais attendre une bonne heure avant de pouvoir recommencer la transformation.

-Désolé, je voulais le faire pas mais moi je peux faire ca.

M'excusais je en faisant une petite moue avant de m'assoir en tailleur refermant mes bras sur moi a cause du frois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Lun 10 Aoû - 19:41

Lys laissa ses yeux sur l'étrange garcon complètement gelé. Il se transforma une ou deux minutes en un tigron de la taille d'un gros chat. Lys l'observa, curieuse et impressionnée. C'était la premiere fois que quelqu'un se transformait en animal devant ses yeux... impressionnant... Elle caressa doucement le tigron sur la tête en souriant. Elle éclata d'un rire enfantin et enleva sa main.

- Ça peut toujours être plus pratique que la lumière !

Lys sourit encore et toujours. Elle était infatiguable et elle aurait pu sourire même en dormant si elle le voulait. Il lui dit qu'il était né sans nom lui aussi... Maintenant on l'appellais Awen. Un bien joli nom. Il se retransforma donc en humain et Lys recula, effrayé sur le coup. Elle n'avait pas l'habitude d'avoir souvent peur mais c'était impressionnant...La jeune fille pris une bonne respiration et elle remarqua les frissons du tigron.Une seule solution éclaira son esprit,

-Tu veux marcher un peu ? Tu as l'air congelé...
Revenir en haut Aller en bas
Awen

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan:

MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Lun 10 Aoû - 21:44

Lys m'observait alors que je m'étais changé en chat. A la fois très curieuse et sous l'effet de la surprise, elle me caressait ma tête et je ronronnais légèrement. Réaction de félin qui était une habitude pour moi lorsque je ressentais une chaleur passer entre les poils de mon pelage et s'abbatre doucement sur la peau qui se trouvait en dessous. Elle souriait en plus, éclantant quelques secondes après d'un rire d'enfant qui sonnait comme une douce mélodie a mes oreilles.

-Tu me verrais en plein jour tu comprends pourquoi je prefère etre un tigre qu'un humain.

Répliquais je d'un rire égal au sien. C'était bien plus facile que d'etre un chat qu'un homme quand sa peau est d'une paleur quasi identique a celle de mes poils. Lors de ma retransformation en humain elle sursauta, reculant de quelques pas. Alors que je grelottais, elle me proposa que nous marchions. Je ne sais pas si ca va changer quelque chose mais j'ai toujours aussi froid.

-Oui j'ai froid, dommage qu'on n'aie pas de feu. Mais bon, marchons.

Je repondis d'une voix neutre sans avaoir l'air d'y mettre vraiment des émotions. A vrai dire, cette caresse sur ma tête avait produit en moi une chaleur humaine.

*In the deepest night will be a star wich is shining for you*

Je me dis que pour une fois j'étais tombé sur quelqu'un de sympathique et d'amical. Je me levais et lui souris. On commencait a marcher doucement et le sang recommencait a circuler dans mon corps engourdi par le froid. J'avais bien trop dormi en fait mais j'y pouvais rien. Je voyais bien dans le noir, mes yeux possédaient des facultés un peu supérieures a ceux des humains. Un petit silence s'était installé entre nous alors que nous avancions depuis un bonne dizaine de minutes, la faim refaisant son apparition, mon estomac grogna de colère. Fichu faim!
Un frisson parcourut ma colonne vertébrale, pour essayer de l'etouffer, je pris l'une des mains de Lys et je sentis sa chaleur m'envahir. Elle me regarda étonné et je detournais le regard en rougissant esperant qu'elle n'aie pas vu.

-Désole, j'ai encore un peu froid.

Lui dis je en souriant naivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Mar 11 Aoû - 4:30

Lys s’amusait bien avec ce garçon. Il était sympathique, facile a vivre. Elle rit un peu,

-Si tu me voyais dans mon appartement la nuit... J’ai l’air d’une lanterne ambulante, programmée comme une horloge. C’est très drôle,

La jeune fille rit à ses paroles. C’était vrai que, dès que la lumière du jour tombait, Lys devenait les paumes, lumineuses comme des lucioles. Lys se leva pour commencer a marcher un peu. Elle se concentrait sur ses pas comme si elle était sure qu’elle allait tomber. Elle se concentrait beaucoup pour laisser ses paumes éteintes et garder ce noir effrayant autour d’eux, sans raison.

Elle sourit pour elle-même et d’un coup, le garçon lui pris la main. Elle la regarda avec des grands yeux curieux, un peu étonnés mais toujours avec cette lueur de plaisir dans les yeux. Elle serra un peu plus sa main. C’était vrai qu’il faisait froid dehors, mais elle n’avait pas pris de veste ou de coupe vent. En fait Lys chauffait comme un four, l’été c’était insupportable.

À un moment, sans vraiment y penser, elle se mit à faire des cercles sur sa main avec son pouce. Elle n'avait jamais tenu la main a quelqu'un mais elle aimait bien cette sensation. Comme si on la réconfortait par ce seul geste,

-Tu as moins froid ?

Lys s'inquiétait beaucoup des gens. Elle voulait toujorus qu'ils aillent bien et souvent, elle s'oubliait elle même. Sa bouche était lisse, sans plis, seulement curieuse elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Awen

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan:

MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Mar 11 Aoû - 13:39

Lys rit. Au fond, cette jeune fille pleine de vie m'amusait bien. Elle me dit que la nuit on pourrait la nommer "lanterne ambulante" et elle avouait trouver ca très drole. Amusé, je ris un peu avec elle .

-Tu sais, j'aimerais bien voir ca.

Dis je d'une voix enjoué et vivace, je me rendis compte qu'elle marchait en regardant le paysage, comme pour eviter de tomber. Ca pouvait avoir l'air drole pour moi qui voyais tres bien de nuit, mais pour elle, ca devait etre moins evident.

-Tu vois pas grand chose non, ou je me trompe?

Quand je lui pris la main, je craignais de la choquer mais ce fut l'inverse. Elle ousirait avec une lueur de plaisir eclairant le fond de ses pupilles. Je ne m'y attendais pas, encore moins a ce que je sente sa main se resserer sur la mienne. Je rougis, le sang me montant aux joues colorait mon visage et ca me donnait chaud. Elle semblait chaude. Le froid diminuait assez rapidement.

*Surtout qu'elle ne voie pas que je rougisse, surtout qu'elle ne le voie pas*

Pensée réprimée quelques secondes plus tard par ce désir qu'elle le remarque et me dévisage. L'homme aime la réciprocité, en revoila la preuve encore une fois de plus, je souris bêtement avant de lui répondre.

-oui, beaucoup moins. Merci beaucoup.

J'eus un haut le coeur quand je dis cela, m'empourprant presque mais je ne le fis pas comme espéré. Dans toute ma vie, la seule chose que j'avais jusqu'a présent était ma précieuse liberté acquise à un prix qie j'avais payé cher, sept longues années d'attente, et à présent je gouttais a quelque chose de nouveau, quelque chose qui me semblait toute aussi important sauf que je ne savais pas ce que c'était.

Je marchais ma main dans la sienne. Je me demandais tout a coup ce que ca pourrait changer, ce qui changeait en moi. Je me sentais devenir avide de chaleur. L'idée de m'arrêter puis de la prendre dans mes bras me passa par la tête, comme si une soudaine humanité c'était réveillé, ou quelque chose de ce genre, c'était tellement....... nouveau. Mais aussi surprenant qu'agréable. Un bref coup d'oeuil a mes habits m'indiquaient pourquoi j'avais tellement froid. Mon jean, plus déchiré qu'une proie abbatu par un lion, avait des trous un peu partout, quand a mon pull, c'était a peine mieux. Si j'y avais fait attention, j'en aurais déjà changé mais tant que j'étais en tigron, ca n'avait pas vraiment été nécéssaire. Maintenant je me rendais compte a quel point c'est déagreable de ressembler a une loque. A quand remontait la dernière fois que j'avais change d'habits? Trop longtemps. En plus j'avais faim, horrible.

-Tu n'as pas faim?

Demandais je d'une voix qui sous entendait le fait que j'étais affamé. Quelques secondes plus tard, ca ne rata pas. Un bruit d'estomac qui me fit grimacer avec une moue gêné, je baissais les yeux. Attendant une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Mar 11 Aoû - 23:22

Lys avait certes quelques difficultés à avancer sans s’accrocher les pieds dans les racines et les branches qui jonchaient le sol mais elle y parvenait sans trop de peine. Elle rit un peu avec le garçon et il lui dit qu’il aimerait bien voir ça. C’était en effet quelque chose a voir, surtout quand c’était pendant plusieurs heures. Ils marchaient tout les deux dans le noir de la nuit et n’importe qui aurait pu croire qu’ils étaient un gentil petit couple d’amoureux qui trainait comme ca, sans raison. C’étais mignon pour certains, pour d’autre ce n’était qu’un court amour d’adolescent... Mais pour Lys ce n’était rien de tout ca... Bah, pas dans son conscient... Ce n’était qu’un geste pour aider cet hybride a moitié humain a moitié tigron. Sa main était douce et tendre, elle continuait de faire ses ronds, comme le couple d’amoureux parfait.

Non elle ne voyait pas grand-chose dans ce noir d’encre. Les lucioles l’aidaient un peu mais leur nombre était trop insuffisant pour qu’elle puisse voir correctement.

-Tu voulais voir ce que c’était une ampoule sur pattes...

Lys dépliai son bras libre et laissai sa paume vers la forêt devant elle. La jeune fille délaissa la concentration qu’elle faisait pour laisser son pouvoir se manifester naturellement. La lumière apparue en une faible lueur entre ses doigts, de la grosseur d’un pois, et fini par une boule de lumière jaunâtre grosse comme un ongle.

-C’est pas grand-chose mais ca reste plus facile pour voir.

Lys ramena son bras contre elle, laissant la douce lumière ocre se répercuter sur le sol, là ou elle marchait. Levant la tête vers Awen, elle pu voir ses joues s’empourprer et les siennes firent de même... Bah quoi! C’était tout nouveau cette boule au ventre qu’elle avait !

Lys baissa rapidement la tête, peut-être honteuse, apeurée d’avoir ainsi rougis. Ce n’était pas dans ses traits normalement mais il semblait bien que maintenant, ça en fût un. Un grondement sourd parvint à ses oreilles après que l’hybride lui ait demandé si elle avait faim... En fait c’était rare qu’elle ait faim, même avec toute cette énergie qu’elle dépensait à être naïve comme un enfant de six ans.

-Non, pas faim...Mais toi tu sembles affamé ! Tu veut manger quelque chose ?

Une idée idiote mais possible passa dans la petite tête de Lys,

-Est-ce que tu... tu manges des croquettes pour... chat ? Pas que tu ... eh... Bah tu sais avec ta transformation... c’est que ... Je me demandais c’est tout.

Confuse, elle plissa le nez, consciente que ca question était stupide, mais elle voulait savoir. En fait elle voulait toujours tout savoir... Comme un enfant quoi ! Elle eue un rire nerveux et ses dents mordirent machinalement sa lèvres inférieure...

*Stupide, stupide, stupide ! Ce n’est pas un chat Lys ! *

Et puis ? Qu’est-ce que ca changeait d’être chat ou non ? Les croquettes, ca reste comestible !

-Tu n’es pas obligé de répondre tu sais ...

Elle hésita à enlever sa main mais sa naïveté restait et elle décida de laisser sa main dans la sienne.

*Ca aussi c’était stupide Lys...*
Revenir en haut Aller en bas
Awen

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan:

MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Mer 12 Aoû - 17:26

Visiblement, les pas de la jeune fille étaient plutot maladroits. Sa vision plutot basique était quand même très efficace pour quelqu'un d'humain normalement constitué. A ma remarque ele rit aussi. Je ne sais pas ce qu'auraient dit les gens s'ils nous voyaient. Oh, les gentils petits amoureux, ou encore Tiens, ils sont mignon ensemble. Enfin bref. Quelques petites lucioles collées aux branches des arbres éclairaient le chemin mais c'était loin d'être suffisant pour elle. C'est comme se lancer dans un labyrinthe sans se souvenir volentairement par ou on passe, ce qui est quelque chose de particulièrement déroutant j'avoue.

Je me souviens que quand j'avais trois ans, une nuit j'etais allé me promener avec ma mère, je ne voyais rien. J'avais peur et pourtant il n'y avait aucune raison pour ca. Je ne me remémore même pas le visage de mes parents, je ne sais pas non plus comment et pourquoi j'ai attéri dans ce centre d'expérimentation humaines non plus. Tout un mystère qui me pèse et que je souhaiterais oublier, peut etre que Lys pourra m'y aider aussi?

Elle dit quelque chose, plutot predit ce qu'elle allait faire en s'appellant "ampoule sur pattes". Je ris a cette expression et la gratifiais d'un sourire franc. Son bras se dépliait lentement et sa concentration semblait diminuer a voir les traits doux de son visages se décrisper un peu. Une lumière, bien que faible apparut en surface entre ses petits doigts fins et doux.

-Ouaw, mais c'est...... surprenant et joli a la fois!

Fis je plein d'admiration, et je l'étais, c'était vraiment joli a voir. Elle remit son bras le long de son corps afin de voir ou elle mettait les pieds. En même temps ca éclairait assez pour qu'elle me voye devenir rouge comme une tomate, pas seulement moi, mais elle aussi d'ailleurs. Je rougis de plus belle détournant la tête. Je me sentis horrible mais simultanément un petit chatouillement et un tendresse envahit l'abdomen. Je me demandais ce que ca signifiait. J'avais tant de choses a découvrir, le monde m'était inconnu, trop peu de choses encombraient mon esprit et je me rendais compte que la liberté d'être sans chaines ni enclos ne me suffisait plus, j'avais soif d'autre chose. Quelque chose que je ne connaissais pas encore.

Puis elle repondit a ma question, affichant une moue naîve, réponse toute aussi naîve et ....... un peu stupide. Elle me demandait si je voulais manger quelque chose, puis quelques secondes plus tard. elle m'interrogea si je mangeais de croquettes, je fis la grimace, a contre coeur. Elle se réprimait par une expression de regret, ce qui m'apaisa et m'enleva la grimace. Puis elle me dit que j'etais pas obligé de répondre. Nouvelle grimace, très discrète puisqu'elle ne semblait pas voir celle la.

-Oui je sais. Disons que par nécéssité j'y ai déjà recourru mais ca a un gout horrible. Et puis, c'est pas aussi degoutant que d'etre obligé de manger de la charogne en fait.

On continuait de marcher plusieurs minutes dans un silence qui devenait maintenant pesant. Mais aussi, j'avais avoué avoir du me nourrir de cadavres d'animaux et baissais la tête de honte. Je m'arretais de marcher en ne lachant pas sa main. Elle stoppa aussi et je relevais la tête, la regrdant dans les yeux fixement, un air absent. Une nouvelle fois une souvenir horrible m'était réapparu.

-Dis moi Lys, tu veux bien m'aider?

Demandais d'une voix qui frolait le pathétique, je voulais me débarasser de mes cauchemars, autant pourrait ele m'y aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Mer 12 Aoû - 19:48

-Ouaw, mais c’est ... surprenant et joli à la fois !
-C’est surtout très bizarre !

Lys lui sourit. En fait si elle aurait pu ne pas avoir ce pouvoir, elle le laisserait tomber sans hésiter. Il n’était pas si utile après tout... Pas au stade ou il était. Certes avec beaucoup d’entrainement, le pouvoir pourrait être une arme utile, mais à 14 ans, Lys ne se battait pas vraiment pour sa survie. Et puis plusieurs personnes la trouvaient trop immature, trop jeune dans sa tête pour être capable de faire grandir un pouvoir. Mais elle, elle savait qu’elle était capable. Capable de faire de ce pouvoir une chose utile.
Le sol paraissait moins dangereux avec cette veilleuse entre ses doigts. Ses mains c’était détendues, tout comme les traits de son visage de poupée.

C’était stupide comme question... Quoi qu’on n’en savait rien ! Il pouvait quand même manger certaine chose pour aider son organisme de chat! Elle n’en savait rien après tout ! Ce n’était pas SON pouvoir. Ledit Awen, lui raconta qu’il en avait déjà mangé, mais que c’était dégoutant. C’était possible, elle n’y avait jamais gouté... en fait si ... Elle avait trois ans environs... « C’est pas aussi dégoutant que d'être obligé de manger de la charogne en fait »

Lys fut choqué par ses paroles... Il mangeait de la charogne !? Elle le dévisagea et secoua la tête rapidement pour chasser l’idée d’un humain déchiqueté par les canines de ce tigron qu’elle pourrait tenir dans ses bras. Un frisson lui parcourus le dos.

Un silence lourd s’installa entre eux. Chacun étant perdu dans ses pensées... Déchiquetage ou pas....

D’un coup, Awen arrêta de marcher et Lys releva la tête. Pourquoi arrêtait-il ?Il releva la tête et dans ses yeux, il semblait paniqué. Une panique comme s’il allait mourir tout de suite et maintenant, sans pouvoir rien dire... Seulement mourir.

-Dis-moi Lys, tu veux bien m’aider ?

Pour un homme, c’était rare de les entendre parler avec cette voix désespérée et suppliante, comme si ils en avaient besoin. Lys avait envie de pleurer, sans raison seulement de pleurer. Comment quelqu'un pouvait il avoir tant besoin d'aide, qu'il le demandait a une pure inconnue ?

-Je t’aiderais Awen...

Ses yeux étaient sincères, tout comme ses paroles. Elle ne savait pas pourquoi il lui demandait ça ni si elle allait le regretter mais c’était impossible de dire non a une demande comme celle-là... impossible et inhumain...
Revenir en haut Aller en bas
Awen

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan:

MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Jeu 20 Aoû - 1:13

A sa réponse je ne relevais pas, elle me sourit et je lui sourit en retour pour lui rendre sa gentillesse. Elle soutenait que son pouvoir était bizarre, je ne le trouvais pas aussi bizarre que ca, Après tout j'étais un vrai phénomène a côté d'elle. Enfin, c'est mon avis, este que le mien d'avis n'est pas vraiment important pour elle pour l'instant,

Lys fut choquée, toute retournée lorsque je lui avouais la nécéssité de manger de la charogne, de la viande qui se trouvait sur des carcasses. A la voir je devinais l'immense dégout qui se créait dans son esprit de jeune fille. Quand je parlais de charogne, je parlais pas de chair humaine mais des restes d'animaux sauvages; ca pouvait être des lapins comme des lièvres ou encore des moutons, chevreuil etc..... Je n'avais pas voulu la choquer comme ca mais je n'aurais jamais pu me douter comme elle réagirait. Jamais j'aurais pu le savoir d'avance, sauf que maintenant la lecon était retenue, plus question de parler du régime forcé que j'appréciais si peu, surtout devant elle.

Le silence, ami comme ennemi de la vie en liberté totale. Souvent tu te sent seul et abandonné alors que tu en as fait le choix par obligation: pour moi ca avait été être un animal de cirque ou un petit tigre solitaire. La deuxième option avait été la plus judicieuse jusqu'à présent. Pas pour tout le monde mais pour moi oui. Lys ne semblait pas avoir eu a choisir entre les deux possibilités que j'avais eu, Elle n'avait surement pas eu un tel dilemme et a faire des choses aussi horribles que moi, une fois j'avais eu a gouter de la chair humaine. Mais le goût en était tellement atroce que j'avais préféré attendre le lendemain matin pour trouver autre chose d'autre.

Quand je m'arrêtais, Lys me regarda d'un air horrifié. Avais je vraiment une mine si paniqué? En tout cas, ses yeux prirent une lueur d'inquétude macabre, comme si elle craignait que j'allais mourir la, sous ses yeux. C'en était pas encore la, encore heureux d'ailleurs. La jeune fille semblait commencer a avoir des yeux humides, comme si elle allait pleurer. Pourquoi pleurait elle? Ma voix était elle si désespérée que ca?

Lys semblait plus que sincère, attendrie même, trop sincère pour me le refuser, Elle est tellement gentille, que je sens un début de larme envahir le coin de mes yeux.

-Merci.

Je souris tristement, tout en posant une main sur sa joue chaude et brulante qui apporte une nouvelle vague de chaleur en moi. J'ai jamais été habitué a tant de tendresse, c'en est trop, je craque, je ne peux plus me retenir. Eclatant en larmes, je l'enlace de mes bras et me jette contre Lys en sanglotant. Mes traits humides et mon visage trempé, je cale ma tête sur son épaule en me blottissant contre elle mouillant son épaule alors que je ne veux plus la lacher, juste me vider de ce chagrin, juste ne plus avoir ces horribles cauchemars en tête.

-Ai....aides moi a oublier mes cauchemars s'il te plait

Les sanglots dominaient ma voix tremblante. Il y eut un petit silence et je réussis a me décoller d'elle. Pas de beaucoup, juste assez pour que j'ai juste besoin de lever les bras pour de nouveau me coller a elle si jamais mes émotions, ce qui est si nouveau, me font agir ainsi alors que j'ai ramené mes bras le long de mon corps en ayant pris ses mains dans les miennes en tenant la tête baissée et je me tais, les yeux humides d'ou s'écoulent encore quelques larmes, j'entend alors sa voix me chuchoter quelque chose et lève mon visage pour la regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Ven 21 Aoû - 5:15

Il la regardait avec des yeux à en faire pleurer. Des yeux qui voulaient dire, « Aide-moi, je t’en pris, fais-le pour moi ! », aux quels qui pourrait résister ? Surement la petite fille qu’étais encore Lys.

-Merci, laissa-il échapper dans un souffle qui semblait toujours être son dernier.

Certes Lys avait sans cesse cette impression qu’il allait s’effondrer par terre, agoniser quelque secondes et mourir devant elle, sans avoir résolu les mystères qui saillaient dans son esprit. Elle voulait qu’il reste la, bien droit, sans fléchir le moindre. Pour elle c’était impossible qu’il fût la, comme il fut impossible qu’il ne soit pas mort. C’était un drôle d’impression, comme s’il n’était que fantôme.

La jeune fille apprécia la fraicheur de sa joue sur la sienne. Elle frissonna sans que ce soit de froid. Elle adorait ce garçon si sensible et compréhensible... Pas comme tout les autres qui prenaient les filles pour des jouets. Sans avoir envisagé ces éclats de larmes, l’hybride éclata en sanglots blessés. Il lui tomba dans les bras, enfouissant sa tête dans son cou. Les larmes chaudes et salées mouillaient son col et son épaule. Cette étreinte était pleine d’émotions et Lys restai en silence contre lui, en fourrant sa tête dans son cou elle aussi. Elle inspira et expira une dizaine de fois pour le laisser pleurer comme ca lui chantait. Cela faisait toujours du bien de laisser ses émotions déborder un peu, bien que ca ne lui soit jamais arrivé. Elle tentait de le réconforter du haut de ses 14 ans, sans vraiment l’apaiser. C’était pénible de le voir souffrir comme cela.

-Ai....aide-moi à oublier mes cauchemars...s'il te plait
Lys restai blottie contre lui, en silence.

-J’essaierais... J’essaierais...

Sa voix tremblait elle aussi, comme si elle allait pleurer elle aussi. Il recula, penaud. Lys sentais son désarroi et elle passa ses bras sous ses aisselles et les plia pour se coller à lui. Elle enfouit sa tête dans son torse et se recula quelques secondes après... Il avait toujours cette mine d’homme sur le bûcher...

-Je ne sais pas quels sont tes cauchemars, pourquoi tu les as, pourquoi c’est moi qui doit t’aider mais je t’aiderais Awen, Chuchota-elle.

Elle glissa sa main sous le menton du garçon et le leva pour qu’il la regarde...

-Je te le promets Awen... Je te débarrasserais de tes angoisses...

Il était rare que Lys fut aussi mature qu’à et instant. C’était un genre de mécanisme de défense pour son cerveau d’enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Awen

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan:

MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Ven 21 Aoû - 17:24

Je la regardais de mes yeux implorants, ils devaient avoir une expression tellement explicite que personne ne resterait insensible a ca. C'est ce que je me dis mais je savais que les scientifiques qui m'avaient crées ne ressentaient rien, il m'auraient juste enfermés dans une petite cage noir sans lumière et ignorés durant deux jours.

Lys était une jeune fille sensible, et me regardait avec cet air la, la peur de me voir tomber au sol la seconde qui suivait, comme si elle voulait me garder en vie. Je tombais dans ses bras pleurant a chaudes larmes, elle me laissait pleurer autant que j'en avais besoin, et j'en avais vraiment besoin. Quand je la sentis se blottir contre moi aussi je me sentais deja mieux, je pouvais partager mes peines avec elle et sentir qu'elle était a mon écoute. Sa tête était loge dans mon cou aussi, c'est reconfortant, j'ai besoin d'elle, de la savoir près de moi quand j'en ai besoin. J'ignore ce que Lys ressent mais je voudrais le savoir, la rassurer si elle s'inquiète pour moi. Je ne veux surtout pas être l'objet de ses peurs alors que je me rends compte que je le suis deja, elle reste silencieuse, tendre ne se détachant pas de moi.

Une voix résonne dans mes oreilles alors que ce n'est qu'un doux murmure aux intonation tremblantes. Je reculais la tête baissé les yeux rivés sur le sol. Contre toute attente, elle m'entoure de ses bras et revient contre moi posant sa tête contre mon torse et je ressens une sensation bizarre de papillons, jusqu'a ce qu'elle recule, j'aurais aimé que ca dure plus longtemps, elle se recule alors que j'ai toujours de petites larmes au coin de l'oeuil. elle me chuchotait qu'elle m'aiderais meme si elle ignorait pourquoi je lui demandais precisement à elle. Je sentis mon menton se lever et vis ses yeux en face des miens et elle me fit la promesse de me débarasser de mes angoisses. Un haut le coeur, une vague de chaleur montait en moi et j'eus une envie de sourire. J'essayais bien malgré ma tristesse , je ne sais pas si je réussis mais Lys semblait un ravie, avais je réussie?

L'instant d'après je continuais de la regarder dans les yeux avec une lueur contente, voyant la tendresse au fond de ses yeux, je réalisais que je ne voulais plus la quitter, plus pour ce soir. Je l'entourais a nouveau de mes bras et tentais de la soulever doucement quand je me sentis basculer en arrière, et tombais sur un lit de feuilles mortes, Lys entre mes bras.

-Désolé.

Chuchotais d'une voix gêné, a bout de forces. J'avais trop faim et eu trop d'émotions pour continuer de marcher, je me contentais juste de la garder avec moi défaisant un tout petit peu mon étreinte posant une main sur sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Sam 22 Aoû - 0:36

Lys ne pleurait pas et pourtant elle voulait pleurer. Elle voulait le soutenir et partager sa douleur, quitte à en avoir elle aussi. C’était difficile de voir quelqu’un souffrir, surtout un garçon aussi attachant qu’il l’était. Lys respirait doucement en essayant de calmer les soubresauts des épaules d’Awen. C’était comme montrer à un enfant ce qu'il y avait de plus dur dans la vie, soit la souffrance.

La jeune fille restait collée a lui et respirait lentement. Awen tenta de la soulever, mais à bout de force, ils basculèrent tout les deux et c’est dans les feuilles mortes qu’ils atterrirent. Les feuilles prenaient à sa chevelure de feu et elle se desserra de son étreinte. La jeune fille colla son front au sien en gardant ses mains froides dans les siennes. Elle lui souri et son pouce continuait à faire de doux cercles dans sa paume.

-Tu peut m’expliquer maintenant... Je ne veux que t’aider...

Les mots lui manquaient. Elle ne savait pas comment lui demander d’éclaircir ses questions. Ses prunelles chocolat se faisaient douces et rassurante. Elle n’était plus cette petite fille naïve et insoucieuse que la plus part des gens rencontraient. Elle devenait sérieuse, sensible et plus mature qu’à son habitude.

Elle inspecta lentement les réactions d’Awen. Il avait la peau si pâle, des cheveux argentés déposés sur le sol, libre. Elle posa sa main sur celle qu’avait posée Awen sur sa joue.

-Je... Awen...

Elle ne savait que dire... Seulement écouter lui serait surement mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Awen

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan:

MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Sam 22 Aoû - 16:38

Je devais la faire souffrir a pleurer ainsi sur elle, je m'en voulais un peu mais je ne pouvais rien y faire, juste laisser le flot de mes larmes et émotions. Je la sentais me retenir comme elle put, diminuant les mouvements d'épaules que je faisais en sanglotant, Lys est vraiment une fille adorable. Elle m'aide, si seulement je pouvais en faire autant... Malheureusement a cet instant la je ne peux rien faire d'autre que pleurer, rien de plus.

Lys restais blottie contre moi avec sa chaleur et sa présence réconfortante, son souffle était calme et régulier, le mien brusque et entrecoupé. Je calais la mienne dessus et me calmais petit a petit. Alors que nous nous trouvions au sol, Lys defit un peu l'étreinte et se souleva se trouvant toujours au dessus de moi collant son front au mien, emprisonnant tendrment mes mains dans les siennes et me sourit affectueusement, sentant l'un de ses doigts tourner incessablement dans ma paume. Je lui rendis son sourire alors qu'elle me demandait si je pouvais lui expliquer maintenant. Elle disait ne vouloir que m'aider, ca peut paraitre naif, mais je la crois, aussi bete que ca puisse l'être, j'ai confiance en elle.

-Mes... mes cauchemars, je... je veux m'en débarasser.

Hoquetais je dans un premier temps, fuyant son regard intimidant.

-Je te fais fais confiance Lys, je te crois

Chuchotais je ensuite timidement fixant a présent ses yeux qui exprimaient une volenté réelle de m'aider. J'avais eu envie de lui dire quelque chose d'autre, l'envie d'ajouter "mon ange", de lui prouver mon attachement. Sa main se posa sur la mienne qui s'etait posé sur sa joue tandis qu'elle semblait me regarder avec tendresse et sincèrité. Son visage était entouré de ses cheveux qui tombaient en descendant tout le contour de son visage si beau, tendre et rempli de cette attention qu'elle me portait a cet instant précis. Elle commenca a parler mais ne finis pas sa phrase, un sourire timide sur ses levres qui me fit rougir, peut etre qu'inconsciament j'avais compris ce qu'elle voulait dire mais je ne savais pas ce qu'elle avait refusé de dire a l'instant.

-Oui Lys... tu voulais me dire quelque chose?

Murmurais je, curieux, la voix douce, mais ne voulant pas le savoir encore non plus pensant que c'etait trop tot, trop rapide, trop clair pour que je ne le sache pas deja. Mais je refuais encore de le croire, du moins jusqu'a ce qu'elle dise ce qu'elle n'avait pas osé prononcer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Sam 22 Aoû - 18:27

Lys avait une drôle de boule au ventre. Elle lui coupait le souffle et l’étranglait. C’était bizarre et nouveau, quoiqu’aucunement désagréable. C’était une émotion intense et encore inconnue pour Lys. C’était surement quelque chose comme de l’amour maternel ou seulement sororal... ou peut-être plus mais pour l’instant, elle ne savait que trop peu de choses pour l’aimer vraiment. Elle adorait son caractère doux et sa capacité de se confier si facilement à elle.

Son front était toujours contre le sien et elle bascula lentement sur le coté pour se retrouver sur le sol. Ses yeux étaient posés sur leurs mains entrelacées, comme des amantes qui ne savaient pas qu’elles s’aimaient.

-Mes... mes cauchemars, je... je veux m'en débarrasser.

Comment une fillette comme Lys pourrait-elle faire oublier le passé à ce garçon si magnifique ? Comment ! Certes, il y avait son pouvoir de contrôle des pensées qu’elle pourrait utiliser, mais pas à long terme... Elle ne pourrait lui faire oublier qu’une petite partie et durant un temps inférieur à une minute. C’était bien peu pour une souffrance qui paraissait si grande...

-Raconte-moi pourquoi tu souffres autant Awen... Je te comprendrais mieux ...

C’était évident, elle pourrait mieux comprendre son esprit troublé et ainsi l’aider. Son passé était surement insignifiant face à celui d’Awen... La plus part des gens qu’elle connaisaient avait un passé à en faire pleurer... Pas elle... C’était un doux passé, tendre et courageux... Bah pas si courageux... Seulement, elle savait vivre en temps qu’enfant et sans parents pour la guider... Bah oui, quand votre mère vous abandonne, on se débrouille comme on le peut.

-Oui Lys ? tu voulais me dire quelque chose ?
-Non rien en fait ... Je ne sais pas quoi dire...

En fait si, mais elle ne savait pas COMMENT le dire ...
Revenir en haut Aller en bas
Awen

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan:

MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Sam 22 Aoû - 19:58

A son tour d'avoir la respiration entrecoupé. J'entendais son coeur battre la chamade comme si quelque chose n'allait pas en elle mais apparament Lys était physiquement comme moralement forte et donc je continuais d'ecouter ce rythm infernal de "boum-boum, boum-boum" qui bat le sang de nos veines dans nos cages thorassiques. C'est étrange mais entendre ce coeur s'emballer m'apaise, je ne comprends pas vraiment pourquoi mais c'est apaisant.

Lys roule un peu de coté, toujours son front pres du mien, nos mains entrelaces. Comme l'eau d'une riviere au fond de son lit, nos cheveux reposent fluidement sur le lit de feuilles et se touchent, melangeant leurs couleurs a la lumiere de la lune qui brille dans le ciel. Et nos mains ne se quittent pas, comme liés ensembles pour l'éternité. Est-ce un signe, est-ce normal? J'en sais rien, je sais juste que j'ai pas envie de lacher cette main qui se trouve dans la mienne.

Lys parait pensive, soucieuse, inquiète et intriguée. Je sais que c'est de ma faute, et je m'en veux pour ca mais bon... j'ai peur de lui faie mal en lui demandant de ne pas s'en faire. Elle ne ferait que s'inquieter plus encore, mauvaise solution.

Une voix emplie de tendresse me demandant de lui raconter mon passé. Apres qu'elle aie finie sa phrase je m'apprete a lui faire mon recit. Je comprend qu'il faut qu'elle sache mon histoire pour pouvoir m'aider, il ne peut pas en etre autrement, comment comprendre si on ne sait rien? Impossible.

Je commence a lui raconter mon histoire, depuis la brusque disparition de mes parents jusqu'a mon évasion du centre de recherches en passant par les modification genetiques et l'enferment ainsi que les details sur les moment que j'avais passé dans une cage de verre avec d'autres de mes semblables exposés au grand public, traités comme des animaux. J'aurais aimé avoir une enfance normale mais changer le passé est impossible, et je ne veux pas le changer, trop dangereux, ca me fait trop peur d'y retourner.

A ma question Lys repond qu'elle ne sait pas quoi dire. je lui souris. Pourtant je sens comme une espèce de gene derrière sa voix, comme si elle me cachait quelque chose. Je me demande si c'est pas la même rasino qui m'a dit de ne pas lui dire "mon ange".

Une petite larme commence a rouler le long de sa joue, de ma main je li caresse sa joue ensechant ses larmes la regardant dans les yeux d'un air doux et approche mon visage du sien. Je pose délicatement sa tête sur mon épaule et l'enlace, une main dans ses cheveux, l'autre dans sa nuque je lui chuchote doucement quelques mots a l'oreille d'une voix déttonnant d'affection qui m'ettona moi meme.

-A mon tour de sècher tes larmes mon ange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Lun 24 Aoû - 0:57

Lys écoutait attentivement, aucun détail n’échappait à son esprit d’enfant. Il a perdu ses parents, c’est sauver d’un centre de recherches bizarre et c’est vu faire modifier son code génétique. Les scientifiques l’avaient ensuite enfermé pour continuer les expériences. Il y en avait d’autres aussi... Comme lui. Avec ce drôle de pouvoir de métamorphose. Il n’avait jamais eu un moment d’enfance normale. C’étais malheureux, car elle... Elle l’avait toujours eu cette enfance heureuse...

En fait, pour Lys, c’était elle-même qui c’était fait une belle enfance. Quelques années à l’orphelinat, à 12 ans, elle vivait une vie comme une adulte.

Oui, Lys était embarrassé. Elle ne savait réagir à cette situation et les larmes piquaient ses yeux. Une goutte d’eau salée glissa sur sa joue et Awen la pris sur ses doigts. Le geste était simple et emplis d’amour. Il posa doucement sa tête sur son épaule, pendant que d’autres larmes rejoignaient la première. Ils glissaient sur ses joues, son nez et tombaient sur le sol de feuilles. Elle paniquait, sans réelle raison. Peut-être qu’elle ne savait quoi dire, comment le dire. Peut-être que son passé était trop facile face à celui d’Awen. Elle serra le jeune homme contre lui en pleurant de plus belle. Elle avait cette impression dévorante qui lui nouait les entrailles.

-A mon tour de sécher tes larmes mon ange...

Elle pleura comme cela durant environs quinze minutes ... Ce put être plus long, ce put être plus court. Et elle s’endormi, à bout de force et de courage.
Revenir en haut Aller en bas
Awen

avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan:

MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Lun 24 Aoû - 2:08

Je racontais mon histoire d'un ton monotone et d'une voix encore repmlie de peur de mon passé, la peur qu'un jour mon passé ne me rattrape. En quelque sorte, je ne faisais que la faire souffrir en lui racontant mon histoire; je m'en rendais compte en voyant le regard coupable qu'elle fit a elle même. Mon enfance avait été raté, fichue en l'air, celle de Lys duquel j'ignorais tout cependant j'avais l'impression que sa vie ne devait pas etre facile non plus. Je ne sais pas qu'elle age elle a mais surement moins age que moi. Apres mon évasion, ma vie n'avait été qu'une incessante marche vers l'inconnue, marcher a l'aveugle sans savoir ou j'allais. L'envie de lui poser la question me mordillait mais je n'osais pas,

Lys eut sa première larme puis d'autres vinrent, ses bras m'entourant avec une force que je ne soupconnais pas. Lys s'accrochait a moi fondant en larmes elle aussi, c'est dur de la voir pleurer, très dur. Je lui caresse doucement la tête ses longs cheveux recouvrant entierement mes mains, sa tête enfouie dans mon cou, ses larmes se déversant durant un moment interminable des larmes sur mon epaule et le lit de feuilles mortes qui servait en quelque sorte de matelas. Au bout d'un moment ses soubresauts cessaient pour ne plus laisser comme bruit qu'un souffle régulier. Elle dormait, trop fatigué elle aussi, a notre age on devait encore avoir des parents mais ca faisait longtemps que nous n'en avions plus. Je la gardais contre moi sans bouger durant un long moment alors que la nuit me semblait redevenir fraiche mais agreable.

Lys y était surement pour quelque chose, sa chaleur se répandait sur toute la surface de ma peau tandis que je le serrais contre moi en la regardant dormir, l'avoir comme ca près de moi me réconfortait, elle me devenait indispensable me semblait il. J'avais pu sentir ses cheveux assez longtemps pour trouver l'odeur qu'elle avait attirante, la trouver jolie aussi. Des tonnes de pensées différentes défilaient dans ma tête brouillant mon esprit deja perturbé. Des questions comme: pourquoi est-ce que je sens cette boule bizarre dans mon ventre, ou encore qu'est-ce la vie réellement? Je n'y trouvais pas de réponses, juste des suggestions imprécises, rien de clair.

Au fur et a mesure que le temps pasait je sentis mes paupières devenir lourdes aussi, kutter contre le sommeil m'était tout de même une épreuve facile, Il suffit d'avoir la volenté de résister, aussi quand mes yeux sont rouges de fatigue. En fait, je les ai fermés puisque je les rouvre en sentant la tête de Lys remuer. J'attendais d'avoir ses yeux en face des miens pour lui sourire et poser une main sur sa joue.

Lys, bien dormie?

Dise je d'une voix qui avait une certaine assurance puis recouvrais ma timidité fixant d'un air tendre ses yeux.

-Lys, je...

La chose que je voulais dire c'est que je la trouvais très jolie et m'empourprais a vue d'oeuil fuyant son regard quelques secondes avant que je ne sentis quelque chose toucher mon visage n'identifiant pas ce que c'etait, mes yeux fermes
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   Sam 5 Sep - 3:27

Lys n’avait jamais eu de parents, ou quasiment pas et c’a ne l’avait jamais tant perturbé que ce soir. La fatigue pris le dessus et elle tomba dans les bras de Morphée. Ses membres c’étaient alourdis et elle avait sombré. Son sommeil fût tranquille et sans accroc.

Elle à elle quand elle était petite fille, à l’orphelinat. Elle faisait de la peinture à doigts avec les autres enfants. Il y avait un grand papier sur le mur à l’extérieur et elle se voyait faire des fleurs et des papillons avec les différentes couleurs. Quand elle prit du bleu, ses mains fondirent comme de l’acide et elle vit ses bras disparaitre ainsi que le reste de son corps. Elle se retrouva en une flaque de peinture bleue sur le gazon.

Ensuite ce fût une promenade en bateau et elle nagea avec des requins et des tortues de mer.

Lys se réveilla, ses yeux posés sur le ciel. Il devait être très tard dans la nuit car elle se faisait encore plus noire. Sa main gauche illuminait toujours comme une lampe. Les étoiles étaient serrées les unes contre les autres, comme dans l’armée.

-Alors, Lys, bien dormie?

On aurait pu mieux dormir sur un matelas, sur l’herbe à la limite, mais un sol de feuille était un peu difficile pour le dos. Quoiqu’elle étais bien dans les bras ou elle étais. Cette présence la réconfortait et calmais sa douleur dont elle n’avait jamais vraiment eu l’existence.

-m’ouais...
-Lys... Je...

Il... ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La ou mes pas me mènent (PV Lys)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La ou mes pas me mènent (PV Lys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Archives :: Rp terminés -