AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Retour à la réalité [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Bella
Vampire
Vampire
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 9
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Retour à la réalité [PV]   Jeu 9 Juil - 0:03

Je déambulais dans la rue, le regard vide de toute marque de vie intérieure. J'étais tel un zombie qui chercherait sa proie, les mains tendues devant son corps avec un air béat et un son monstrueux sortant de sa bouche entrouverte dans un signe d'idiotie profonde, enfin... Quand je dis que je ressemblais à un zombie, je n'en avais que le regard. Je ne faisais pas attention à l'endroit où je mettais mes pieds, mes sens de louve me guidaient dans cette ville qui n'était plus mienne depuis un moment...

En parlant de cela justement, je venais de me rendre compte qu'il n'y avait aucun bruit dans cette ville aux rues sombres et froides. Je sortais de ma torpeur pour regarder autour de moi tout en continuant à marcher avec un certain automatisme. Les murs froids et humides des maisons vides dégageaient une odeur immonde que même les rats n'auraient pu supporter, les fenêtres des maisons des alentours étaient éteinte et tout semblait avoir été mis en suspend autour de moi.
Je ne comprenais pas pourquoi tout était aussi silencieux, certes, nous étions en pleine nuit, il était donc compréhensible que les humains aient déserté le périmètre, mais il n'y avait aucune trace de vampires dans les parages, ce qui était étonnant...

Je continuais à avancer jusqu'à arriver à la lisière de la forêt. J'y pénétrais avec une certaine rapidité, je n'étais pas à l'aise, pourquoi est - ce que je n'avais croisé personne ? Rodait - il dans les parages un monstre plus fort que les vampires ? Nous n'étions pourtant pas un soir de pleine lune...
Après avoir fait quelques pas dans la forêt, j'entendis les bruits habituels des animaux sauvages et cela me rassura, tout n'était donc pas mort dans cet étrange pays.

J'avançais avec un pas plus rapide et plus léger. La forêt avait changée elle aussi, et pourtant, c'était comme si je connaissais encore le chemin par coeur, les arbres avaient toujours cette même odeur apaisante que les loups apprécient tant, les oiseaux chantaient doucement, même en pleine nuit, ils semblaient heureux de vivre, ce qui me redonnait le sourire.

J'arrivais finalement à destination, et lorsque mes yeux tombèrent sur ce qui aurait du être pour moi une image de bonheur, je me stoppais net dans un mouvement de stupeur. Face à moi, à l'endroit où ma petite maison douillette dans laquelle j'avais installé ma tanière, se trouvait une ruine qui sentait le brûlé et le moisie. Mes yeux s'écarquillèrent lorsque je vis ma porte défoncée, je fis quelques pas pour m'en rapprocher et pouvoir en humer l'odeur. Je pris une grande inspiration, en plus du brûlé et du moisi, ma porte s'entait l'humain, ce n'était donc pas un feu naturel qui avait détruit mon habitation, mais bien une oeuvre humaine...
Un grognement sourd s'échappa de ma gorge, folle de rage, je me précipitait à l'intérieur. Tout était détruit, retourné, on avait fouillé chez moi avant de mettre le feu à ma maison.

La rage prit l'emprise de mon corps au fur et à mesure que je constatais l'ampleur du carnage, je me mis à trembler, de plus en plus fort, le grondement en moi devenant de plus en plus intense. Je finis par lâcher un cris de douleur avant de me transformer en un loup puissant et fou de rage. Un hurlement sanguin s'échappa de ma gueule tendue vers le ciel, et tous les oiseaux semblaient s'être tue, de peur de se faire remarquer par l'animal meurtrier qui se trouvait au coeur de la forêt.

Ma rage calmée, je me retransformais doucement, puis je pris dans mes mains un miroir fendu. La capuche de ma cape était tombée, dévoilant le visage fatiguée d'une jeune fille qui avait du lutter corps et âme pour survivre après une attaque d'un loup garou qui l'avait laissée pour morte. Mes yeux avaient perdu de leur lumière, ils étaient maintenant mauves pâles et mes joues étaient légèrement creusées par la faim. Je baissais alors les yeux sur le reste de mon corps, il était amaigri et je gardais encore des cicatrices importantes dans le dos et sur les bras. Rien que le fait de regarder mes cicatrices me faisaient revivre des moments trop douloureux que mon cerveau n'avait pu supprimer.

Je lâchais le miroir qui finit de se briser au sol, puis je sortais de mon ancienne maison, je devrais trouver un nouvel endroit où vivre... Cela ne serait pas le plus difficile, j'avais survécu, les humains me pensaient certainement morte maintenant, je pouvais donc espérer vivre un petit moment en paix.

Je me dirigeais vers un tronc d'arbre pour m'y assoir et lever les yeux au ciel en soupirant. Je n'avais jamais vraiment eu de chance maintenant que j'y repensais. J'entendis soudainement un bruit dans les buissons, je retins donc mon souffle, les yeux écarquillés, scrutant le paysage à la recherche de la personne qui serait un ami ou un ennemi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethelar Daer
Vampire
Vampire
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 9
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Retour à la réalité [PV]   Jeu 9 Juil - 0:56

Il faisait nuit depuis quelques heures déjà, Ethelar avait pris l'habitude de parcourir la forêt la nuit, là ou tout est plus calme, un calme hors du commun par rapport au bruit strident de la ville.
Malgré la grandeur de la forêt, le vampire trouvait toujours la sortie, et s'y orienté facilement, la lune n'était pas pleine, aucune chance de croiser un Lycan, cela le fit sourire. Il marchait, les arbres défilaient autour de lui a fur à mesure qu'il avançait, des petits écureuils le suivait, restant toujours a une certaine distance, sans doute par prudence.
Alors qu'il écoutait les petits pas de ses poursuivant, un cri raisonna dans le ciel, il grimpa aussi vite que possible sur un arbre pour apercevoir d'où cela venait, il vit un groupe d'oiseau s'envolait d'une zone non loin de lui, il s'approcha doucement, essayant de faire un minimum de bruit.
Arrivé non loin de l'étrange hurlement, il sentait une drôle d'odeur, qu'est ce que cela était ... pas un vampire, n'y un Lycan, encore moins un humain, il se rapprochait, visiblement attiré par la curiosité, elle l'avait entendu, il décida alors de sortir en souriant légèrement.


- Et bien, drôle d'endroit pour rencontrer quelqu'un *poussant les feuillages lui barrant la route* mais bonsoir tout de même.

Restant a quelques mètres de la jeune fille, l'inspectant, elle semblait bien faible, comme lui disait autrefois ses parents, il ne faut pas se fier aux apparences, c'est souvent fatal.

- Vous semblez désorienté, puis-je quelque chose pour vous ? *gardant tout de même une certaine distance de sécurité*

Ethelar regarda en direction de la tanière carbonisé, puis pencha légèrement la tête, plissant les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bella
Vampire
Vampire
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 9
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Retour à la réalité [PV]   Jeu 9 Juil - 12:50

Je restais silencieuse, mes yeux vifs fixant le lieu entre les feuilles des arbres d'où provenaient les bruits de pas qui attiraient toute mon attention. J'allais bientôt recevoir de la visite, il fallait que je reste sur mes gardes, comment savoir si la personne qui allait se présenter devant moi sous peu n'avait pas de mauvaises intentions ? Cela faisait tellement longtemps que je n'avais vu personne que cette visite surprise me faisait presque plaisir tout en m'effrayant.
Avant même de voir la personne arriver, je l'entendis parler. Cette personne était un homme qui me parla avec une voix amicale tout en étant méfiante, elle me dit que l'endroit était étrange pour rencontrer quelqu'un. Cela me fit sourire, il était vrai que je n'avais jamais eu l'habitude de recevoir de la visite dans ma maison perdue au coeur de la forêt.

Je vis ensuite un jeune homme apparaître après avoir écarté les buissons qui lui barraient la route. Il continua sa phrase après s'être arrêté à une distance raisonnable de moi, me donnant une expression de salut. Je pris mon temps pour l'observer en même temps que lui. C'était un jeune homme assez grand par rapport à moi, aux cheveux longs et sombres, ce qui accompagnait bien son visage aux traits fins. Contrairement à moi, le vampire semblait en forme, je savais donc qu'un combat contre lui serait malvenu, il faudrait donc que je sois la plus amicale possible avec le garçon.
Je le regardais avec mes yeux mauves qui commençaient à reprendre quelques couleurs avant de lui dire de la voix douce et calme d'une vampire fatiguée :


"Bonsoir jeune homme. Je suis enchantée de vous rencontrer même si le lieu de notre rencontre n'est pas commun. Mais bon, la nuit est si agréable dans une forêt aussi accueillante que celle - ci."

Je me sentis me détendre peu à peu, même si je n'aurai jamais pensé que la compagnie de quelqu'un me soulagerait dans mon moment de tristesse, je devais reconnaître que j'étais heureuse d'avoir vu ce garçon arriver devant ma maison.
Toute fois, il avait gardé une certaine distance avec moi pour m'observer, il avait du se rendre compte que j'étais fatiguée et plus faible que lui, pourtant, très souvent les apparences sont trompeuses, nous devions donc nous méfier l'un de l'autre tant que nous ne serions pas certains que l'un comme l'autre nous n'avions aucunes mauvaises intentions. Il fallait que je fasse attention, je ne voulais pas devenir la cause d'un combat entre lui et moi qui me fatiguerait un petit peu plus encore.

Après un instant de silence, il me demanda s'il pouvait m'aider pour quelque chose car je semblais désorientée. Il était vrai qu'après avoir vu que des humains mal intentionnés avaient brûlé mon lieu de vie, je pouvais très facilement supposer que mon visage avait perdu le peu de chaleur qu'il lui restait.
Je levais des yeux tristes vers lui avant de lui dire:


"Et bien il est vrai que je ne dois pas avoir un visage très beau à voir, mais en réalité c'est parce que je viens de me rendre compte que j'ai perdu mon lieu de vie à cause d'humains qui semblaient être partis à ma recherche il y a quelques temps... Donc cela m'a un petit peu choqué, mais je vais bien, je suis juste un petit peu fatiguée merci."

Je lui fis un sourire léger avant de me relever doucement et de faire un pas vers lui, preuve que je n'avais pas de mauvaises intentions, j'espérais juste qu'il ne réagisse pas de manière agressive, je n'étais pas vraiment en état.
Puis je lui tendis une main pâle et fine tout en lui disant:


"Je m'appelle Bella et vous ?"

Je levais les yeux au ciel avant de dire d'une voix calme:

"Il n'est pas très sur de se balader dans les environs la nuit quand on n'a pas l'habitude des environs, vous devriez faire attention."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethelar Daer
Vampire
Vampire
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 9
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Retour à la réalité [PV]   Jeu 9 Juil - 15:02

La jeune femme semblait reprendre quelques couleurs, la nuit est agréable ... comment souvent dans cette forêt, il souriait légèrement suite a cette phrase. Il porta a nouveau son regards sur la femme, la scrutant a nouveau, l'envi de l'aider était là, elle faisait tellement peine a voir, il se méfiait d'elle oui, mais ce besoin d'aider les autres faisait parti de lui, certain dises cela d'un défaut, lui le prenait pas ça comme tel, au contraire.
Un beau visage ... il pouvait imaginer cette femme, dans de meilleurs jours, elle pouvait être belle se disait il.
les humains, souvent la cause de nombreux problème, bien trop souvent, il savait absolument ce qu'était perdre son foyer, ainsi que ses proches, il était compréhensif.
Des années plus tôt il avait connu la même chose, sa famille tenait un château, une famille de vampire, travaillant avec des humains, il s'occupait des fermes, et de tâches du château la nuit, pendant que les humains se reposaient, mais bon toute bonne chose a une fin, tout finissais par bruler, il était le dernier survivant de sa race de vampire, de sa famille.

- Je ne connais que trop bien se que sont capable les humains, j'en ai déjà fait les frais, il y a fort longtemps, j'ai perdu aussi ma demeure, et les seul personne que je connaissais.

Elle se leva, et fit un pas vers lui, il la regarda d'un air curieux, que pouvait elle penser, il vit une femme voulant juste faire connaissance, elle se présenta, et lui demanda son prénom.

- Je me nomme Ethelar *incline légèrement la tête par politesse* Enchanté Dame Bella. Preuve que votre visage n'est pas celui de tout les jours, avec un tel prénom, vous deviez être belle. *d'une vois reposante et calme*

La forêt dangereuse dans une nuit à la lune non pleine, il en doutait légèrement, mais qui savait ? Il connaissait bien la forêt, mais il restait tout de même de coins non exploré par le jeune vampire.

- Généralement je reste dans les endroits que je connais de la forêt, mais j'ai entendu un drôle d' hurlement, je me suis dirigeais vers le cri, et je vous ai vu que vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bella
Vampire
Vampire
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 9
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Retour à la réalité [PV]   Dim 2 Aoû - 15:26

[Désolée pour ma réponse tardive et peu fructueuse ><]

Je regardais le jeune homme avec des yeux qui recommençaient à pétiller tout doucement, au fur et à mesure que mon corps se détendait. Il me semblait pensif, il devait être entrain d’être compatissant à ma situation. Ce qui était une réaction normale et de plus en plus banalisée, enfin bon, en même temps mon histoire n’était pas vraiment incroyable, cela devait arriver chaque jour à de nombreuses personnes, de voir leur maison être détruite sous leurs yeux par un clan ennemi, étant donné le conflit gigantesque qui régnait dans la région depuis un moment…
Les trois races qui composaient la régions, à savoir celle des nobles vampires, des brutaux lycaons et des simples humains ne pouvaient qu’être en guerre pour tenter d’éliminer les autres, chacune de ces races avait un ennemi qu’il lui fallait à tout prix éviter d’attaquer de front et une proie facile avec laquelle s’amuser en cas d’ennui mortel…

Depuis que j’étais sortie du trou que je m’étais creusé pour survivre après l‘attaque d‘une violence sans pareille qui avait fait coulé mon sang dans presque toute la forêt, j’avais eu tout le loisir de remarquer que l’ambiance s’était un petit peu plus alourdie dans les environs. Jusqu‘à devenir tellement pesante qu‘elle en était irrespirable, je ne m’étais pas sentie à l’aise dans ces rues où j’avais pris l’habitude de vagabonder pour en apprendre plus sur les mouvements de modes et de révolution, j‘avais donc fui vers la forêt protectrice que je connaissais bien.

Je finis ensuite par comprendre la raison pour laquelle ce garçon m’avait semblé si compréhensif face à mes problèmes, il m’expliqua qu’il avait subit la même chose que moi il y avait longtemps. Et forcément, les traumatismes communs rapprochent énormément les personnes qui les subissent.
Finalement les humains qui voulaient absolument devenir vampires pour goûter aux joies de la vie immortelle avaient peut - être bien tord… Certes, puisque nous pouvions vivre plus longtemps que les autres, nous pouvions voir beaucoup plus de choses, être un véritable livre d’histoire ambulant. Mais pour ne pas nous faire découvrir, nous étions forcés de ne pas nous attacher aux autres de manière trop poussée, sinon nous risquions de nous faire découvrir ou bien d’attaquer ou de se faire attaquer par l’un de nos proches. Et puis, à quoi sert de voir beaucoup de choses si chaque moment que l’on grave dans notre mémoire est un moment d’une extrême violence ? Ne vaut - il pas mieux mourir la tête vide d’images monstrueuses que vivre avec cette souffrance continuelle ?

Je sortis de ma rêverie lorsque le garçon se présenta, je me dis alors immédiatement que son prénom n’était pas banal et donc qu’il ne sortirait pas de ma mémoire. Je pensais que ce magnifique prénom était donné très justement à un jeune homme au physique plutôt avantageux.
Puis, sans que je n’y sois préparée, il me fit un compliment qui fit apparaitre un charmant sourire sur mes lèvres, laissant apparaître mes dents blanches comme neige. Sa voix était reposante et elle finit par calmer les dernières craintes de voir Ethelar devenir une menace. On pu même voir une tâche rose pâle sur chacune de mes joues.

Puis vint la discussion que j’aurai préféré éviter, il me dit qu’il était venu par ici parce qu’il avait entendu un cri et qu’il n’avait vu que moi, je passais une main derrière ma tête par réflexe puis je lui dis en plongeant mes yeux violets dans les siens:


- « Enfait… Ce cri c’est moi qui l’ai poussé, je venais de sortir d’une cachette que j’avais trouvé pour survivre à une attaque violente que j’ai subit il y a quelques temps. Puis j’ai voulu rentrer chez moi, et quand j’ai découvert ce qui était arrivé à ma maison, la rage a prit le contrôle de mon corps et malgré moi cela s’est beaucoup entendu, désolée de vous avoir inquiété pour rien… »

Je lui fis un sourire sincère qui montrait que je m’en voulais réellement de l’avoir inquiété pour rien. Puis je pensais à une chose qui pourrait me permettre de reprendre des forces tout en passant un bon moment avec ma nouvelle connaissance.

- « Que diriez - vous si, pour me faire pardonner, je vous invitais à boire un coup quelque part ? Je dois avouer que j’ai besoin d’énergie en ce moment et un peu de compagnie est plus agréable qu’une longue soirée de solitude n’est - ce pas ? »

Je jetais un dernier regard à ma maison, ou plutôt à ce qu’il restait de ma maison, il faudrait que je trouve un endroit où dormir sinon je ne pourrais pas supporter trop longtemps la solitude. Mais ce n’était pas grave, la chance m’avait sourit pour trouver cette habitation, elle me sourirait encore, j’en étais certaine. Après tout ne dit - on pas que la chance sourit aux audacieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à la réalité [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour à la réalité [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Archives :: Rp terminés -