AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Duel sous la Lune maîtresse "°_°"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur Message
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Lun 17 Aoû - 23:49

Alors le Soleil était son adversaire aujourd'hui...
C'en était presque trop gros pour être vrai, surtout après que son dernier adversaire soit devenu quelqu'un qui lui soit cher...

Son corps était faible, meurtri et fatigué, sa conscience au bord de l'extinction... Mais quelque-chose le tirait vers le haut, transformant la douleur en un contre-poids l'empêchant de tomber, et sa fatigue en carapace contre les ressentis inutiles...

Il se sentait... Différent.

Son corps lui semblait étrangement plus endurant, plus fort... Mais c'était surtout son être qui avait le plus changé: Les Abysses autrefois vertigineuses, effrayantes et paralysantes qui l'habitaient étaient maintenant moins... "Repoussantes", comme si quelqu'un ou quelque-chose s'était lié entre lui et cette fosse damnée...
Ce lien lui transmettait un pouvoir qu'il n'avait jamais goûté jusqu'alors, ou plutôt un pouvoir qu'il ne subissait pas mais le soutenait pour la première fois. Cette colonne de force étaient ensuite transformée par sa détermination en énergie pure et intense, alimentant son corps.

Il l'aida à se relever...

Merci Hec...

Ce fut comme une explosion de force en lui... Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais il se sentait comme s'il aurait pu balayer le monde d'un simple revers de bras...
Il put même réussir à en sourire, les dents serrés pour ne pas se laisser emporter hors de son état où la faiblesse devenait une force si particulière...


Ils avancèrent, sa main dans la sienne lui donnant des pulsions d'adrénaline, lui rappelant pourquoi il ne devait pas s'écrouler, pourquoi il devait encore bouger encore un peu, quelques minutes, secondes de plus...


Ils traversèrent, un peu chancelant le couloir à la recherche d'une porte menant à un stockage sous-terrain ou quelque-chose du genre, quand par la fenêtre ils aperçurent la cape bordeaux de la vampire, un peu plus loin dehors...
Il sentit la main de cet être cher serrer un peu plus fort la sienne, avant qu'elle ne lui dise en le regardant, un sourire fatigué mais provocateur sur ses lèvres:

- J'aimerais prendre ma cape... et m'abriter un peu...

Il ne réussit pas à dire grand-chose sur le coups, sentant son regard scruter leurs corps déchirés et nues, rappel douloureux de cette nuit si étrange.

- Tu n'y es pas allé de main molle disons...

Sa voix douce et amusée aurait du le détendre, alléger son coeur.. Mais ses mots le transpercèrent de part en part, rouvrant des plaies du passé...

*J'ai tué ceux que j'aime.*


Il revit leurs visages surpris, terrifiés ou tordus de douleurs, à eux qui l'avaient accepté, gamin abandonné, ne comprenant pas pourquoi, le pointant de leurs regard accusateurs...

Il revit son visage, à cette fille qui avait compati à son fardeau, son doux sourire voulant le rassurer tâché d'un sang mélangé à des larmes de douleurs car il avait briser sa promesse de la protéger.

Quelque-chose brisa en lui... Il sentait son âme s'effondrer, avant de se figer par une main douce qui lui caressait la joue, tendrement. Cette "Aeilis" plongea alors son regard dans le sien.
Il était si... Mélancolique.

- Le Soleil ne tardera pas...

Sa détermination revint d'un coups, soufflant ses doutes et les visages du passé qui se superposaient déjà à celui de la vampire.

Il serra plus fort sa main, ses propres yeux emplis de détermination et de rage... De rage de vivre!

"Je te protègerais!"

Sur ce, il mit de son bras gauche sa cape sur le dos de la vampire, écrasant la douleur comme un défi à celle-ci.

Il ne perdra pas, et bravera toutes les difficultés pour ça!

"Aller, vient, on ne doit pas trainer!"

Il la prit par la taille de son bras droit, ne lui laissant pas le choix, avant de recommencer à marcher, ignorant ainsi la cape, les souvenirs et la douleur.


Son pas était un peu malhabile mais assuré. Il avait les dents serrés, et scrutait les portes et les salles pour trouver un abris quelconque.

Il arriva enfin au milieu du couloir, où prenait racine la seule intersection du bâtiment... Et vit alors ce qu'ils cherchaient désespérément: une porte de service à moitié défoncée, sur le bloc droit au fond de cette autre allée.

"Par là!"

Il ne la laisserait pas tomber!

Derrière lui, par les vitres de la portes on pouvait apercevoir le ciel commencer à s'illuminer clairement... Il n'avait pas longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Ven 21 Aoû - 6:26

Aeilis suivit le regard du jeune homme et constata avec stupeur le ciel orangé qui se profilait à l'horizon. Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas assisté à l'ombre d'un levée de Soleil. Étant prévenante, la vampire se terrait toujours à la noirceur avant les prémices d'une nouvelle journée. Ses iris vertes étincelèrent d'un éclat doré, tandis qu'elle observait avec une pointe de mélancolie ce spectacle qui appartenait désormais au passé.

"Allez, vient, on ne doit pas trainer!"

Lorsqu'elle se retourna vers son amant, Aeilis rencontra un regard tout aussi mélancolique que le sien. Putain de vie! Pourquoi ne pouvait-on pas être heureux plus qu'une heure à la fois...?

Tandis qu'il la guidait dans les dédales de cette vieille école abandonnée, la vampire observait d'un air pensif le corps du jeune homme, ces traits soucieux, sa main protectrice autour de sa taille... Et elle sut. Elle sut qu'elle lui ferait mal, que toute cette histoire était vouée à l'échec, que causerait la perte de celui qu'elle chérissait à présent...

C'est alors qu'ils trouvèrent leur échappatoire à cet astre qui menaçait de la réduire en cendres. Pendant un bref instant de lucidité, Aeilis fut tenté de lui ordonner de quitter les lieux, de la laisser seule et de ne plus jamais la revoir, pour sa survie, pour leur survie.

Ces lèvres s'entrouvrirent... mais n'échappèrent qu'une faible soupir résignée. La vampire n'avait pas la force de rester seule et ni le courage de s'arracher à son ange noir. Quelque chose enfouit aux tréfonds de son âme fulminait de rage. La bête sanguinaire qui l'asservissait depuis 500 ans, ce despote ténébreux qui la régentait hurlait de rage, crachait sa haine envers la vampire et souhaitait ardemment reprendre le contrôle.

***
- Qu'est-ce que tu fais idiote? Ce mec est ton dîner, pas ta béquille! Ne va pas gâcher 500 ans d'indépendance pour une misérable nuit....

- Ne l'écoutes pas Lys... Depuis combien de temps attendais-tu ce jour?

- Tais-toi sale garce! Sale vendue! Tu as toujours été la traîtresse parmi nous... Ces pathétiques humains te battaient et toi tu en redemandais encore!

- Ils... ils.. ne sont pas tous comme cela... ...

- Ha Ha Ha! Toujours aussi aveugle et innocente Alice! Pas surprenant que ta propre mère t'es vendue pour avoir un peu de fric!

- TAIS TOI!

- Ha ha ha ha!

- TAISEZ VOUS MERDE! Je.. je n'ai.. .plus la force.. de vous sup..porter!

***

Aeilis assena un violent coup de pied à la porte qui s'ouvrit bien malgré elle. La vampire s'engouffra sans attendre dans la descente et ne porta guère attention aux quelques marches menant vers le sous-sol. Après quelques culbutes douloureuses et plusieurs ecchymoses en prime, la rouquine se laissa choir, éreintée, dans un coin sombre de la pièce. Si on se fiait à la première impression, ce devait être un ancien réduit servant à l'entreposage de meubles; bureaux, chaises, craies... Ça sentait le moisi, la poussière et le cadavre putréfié de petits rongeurs.

- Si je sors vivante de ce trou pourri... je m'offre du sang de qualité... pensa-t-elle à haute voix, un sourire faiblard aux lèvres.

Aeilis se mordit les lèvres en réalisant que le jeune homme l'accompagnait toujours.

- Désolée Hec... J'ai faim c'est tout... Mais t'inquiètes, tu peux dormir en paix... Je n'oserai jamais te toucher...sans ton consentement.

Une douleur atroce lui vrilla soudain le crâne. Elle se prit la tête entre les mains et siffla entre ses dents. Non pas tout de suite... C'était le prix à payer pour avoir sur-utilisé ses pouvoirs cette nuit... Bientôt, la vampire perdrait le fil de la réalité et se retrouverait coincé dans un monde irréel, dans son esprit. C'était le contre-coup de son pouvoir...

- Reste... part....

Sa tête et son cœur étaient en pleine contradiction. Comment allait-elle faire pour s'y retrouver maintenant qu'elle n'arrivait même plus à se maitriser.

- Promets moi de partir avant le crépuscule... marmonna-t-elle, d'une voix faible, le sommeil la gagnant peu à peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Ven 21 Aoû - 17:50

*Quelques pas de plus...*


Ils atteignirent enfin la porte, alors que le Soleil commençait à faire poindre dangereusement ses pics brûlants sur le monde.

Sa compagne s'extirpa soudainement de son emprise avant de défoncer d'un coups de pied la porte qui la séparait de son dernier espoir de survie.
Elle se jeta alors, titubante, dans les escalier avant de s'effondrer sur le sol de cette salle obscure où lui ne voyait rien...

Il se mit alors à la suivre, fermant la porte du mieux qu'il put et descendant en se retenant contre les murs froids et nues de de l'escalier...

Tout ce qu'il pouvait discerner étaient quelques meubles contre les murs, et une odeur de putride et de moisi... Ainsi que d'un autre quelque-chose qu'il ne parvenait pas à identifier.


Tout ce qu'il pouvait maintenant voir de la vampire étaient sa chevelure rousse qui laissait encore paraitre quelques éclats dans l'obscurité qui les entouraient.

- Si je sors vivante de ce trou pourri... je m'offre du sang de qualité...

Il y avait un brin d'humour dans sa voix... Mais il sentait que ses mots n'étaient pas si faux que ça... Avant d'avoir pu faire un pas vers elle, elle continua, comme embrumée dans ses propres pensées.

- Désolée Hec... J'ai faim c'est tout... Mais t'inquiètes, tu peux dormir en paix... Je n'oserai jamais te toucher...sans ton consentement.

"Je..."

Elle se prit soudainement la tête, comme en proie aux pires des tourments.

Se jetant sur elle pour la soutenir, elle se mit à lancer entre deux douleurs atroces le fait qu'il devait rester, puis devait partir, comme si elle ne savait plus ce qui se passait, enfermée dans les vrilles de douleurs de son crâne.
Elle commença à s'affaisser, s'appuyant contre lui et lui murmurant avant de commencer à sombrer:

- Promets moi de partir avant le crépuscule...

"Rêve!"


Il ne savait pas quoi faire réellement, il ne connaissait rien d'elle, ni même des vampires en général... Mais il voulait l'aider!

En proie à une sorte de rage contre sa douleur, ainsi que contre lui-même de ne savoir comment l'aider concrètement, il mit un bras autour du cou de la jeune femme, calant fermement sa tête contre son épaule avant de coller son avant-bras contre sa bouche, l'incitant:

"Boit, t'en a besoin! Aller boit!"

Il se fichait de son état comme d'une guigne, sa seule pensée était de sauver cette personne qui était enfin entrée dans son monde, et qu'il avait l'occasion d'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Dim 23 Aoû - 23:28

Une ombre voila peu à peu le regard de la vampire, qui malgré tous ces efforts, n'arrivait plus à voir clair, ni à la dominer. Elle détestait cet état de faiblesse engendré par la fatigue, mais le pire dans tout cela, c'est qu'elle n'était pas toute seule. Une autre personne s'apercevait à ce moment même de sa fragilité, de sa médiocrité. La vampire avait honte d'elle-même, de ces gestes qui témoignaient de sa faiblesse, qui quémandaient pathétiquement de l'aide...

***
- À un humain!

- J'ai besoin de lui... Je ne suis plus capable de cette solitude!

- Tu verras, après avoir dormi quelques heures et tes forces revenues, tu n'auras plus besoin de ce pantin ridicule...

***
- Rêve!

La douce voix de son amant l'éveilla légèrement de sa torpeur et son ton déterminé ne lui indiquait rien qui vaille. Qu'est-ce qu'il fait? Elle sentit sa tête se caler contre son épaule, tandis que ses bras protecteurs l'encerclèrent. Il souhaite seulement mon bien-être... Enfin, c'est ce qu'elle pensait jusqu'au moment où Aeilis perçut l'odeur de sa peau, très près de sa bouche, trop même!

- "Boit, t'en a besoin! Aller boit!"

Révulsée, Aeilis tenta de se débattre, mais sa fatigue était tel que s'était totalement inutile. Elle voulait lui dire de s'en aller, de ne pas faire ça, qu'elle ne voulait plus jamais lui faire de mal... Toutefois, le fait d'ouvrir la bouche pour parler fut l'occasion parfaite pour l'humain de presser son avant-bras contre ses dents serrées.

Un puissant désir émergea alors, cette soif qu'elle avait réussi à oublier quelques instants, profita de cette occasion en or. L'esprit d'Aeilis fut en proie à une violente agitation, les multiples consciences de la vampire entreprirent de tirer Aeilis chacun de leur côté pour qu'elle fasse un choix définitif. Comment pouvait-on choisir entre ces instincts vieux de 500 ans et La personne qui illuminait ces ténèbres, qui d'une façon incongrue était liée profondément à la vampire...

La rouquine se ressassa les récents évènements; la première fois qu'elle avait vu le gamin, elle s'était imaginé qu'il ne serait pas long à liquider... Quelle bêtise! Puis, le combat imprévu, cette force surhumaine qui avait dominée la vampire... Et finalement, ces mêmes traits mystérieux épuisés souhaitant la rédemption offerte par Aeilis, qui n'avait jamais eu la force de l'achever. S'en était suivi une nuit torride et passionnée, une nuit que la sombre créature qualifiait de miraculeuse pour son âme.

Aeilis repoussa faiblement l'avant-bras du jeune homme. Elle s'en fallait de peu pour qu'elle se jette sur cette veine si innocemment offerte.

- Je-ne-veux pas te faire de mal...

Une hargne soudaine s'empara de la rouquine. Ses lèvres se retroussèrent atrocement, sa voix chargée de colère vibrait contre cet humain qui n'avait encore rien compris, cet humain qui l'éprouvait, la tentait...

- Qu'est-ce que t'as pas compris Hec... Demain, je ne serai plus la même. Je serai moi et tu seras mon dîner... Va-t-en... VA-T-EN! rugit-elle douloureusement.

Les paupières de la vampire se plissèrent violemment, cachant le regard apeuré de la créature.

**
- S'il te quitte, tu souffriras...

- Tu l'auras cherché Lys...


- Enfin, la raison te revient!

- Plus rien ne compte sauf sa survie... Si je le tue, je... je ...

**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Lun 24 Aoû - 2:34

*Qu'est-ce qu... ?*

Il s'attendait à ce qu'elle le morde, à la revigorer un peu le temps qu'elle se régénère... Mais la seule chose qu'elle fit fut de chercher à le repousser, comme dégoutée de lui...

Avant même qu'il ne puisse demander pourquoi, elle lui fournit la raison, d'une voix... Etrange, comme emplie de honte et de frustration.

- Je-ne-veux pas te faire de mal...


Cela lui fit une sorte de choc qui le pétrifia... Il n'arrivait plus à tout comprendre il avait l'impression...

Elle détournait la tête de lui, qui avait déjà du mal à voir dans cette obscurité dont il avait du mal à s'accommoder, même avec les lueurs passant la porte défoncée...

Soudain, il sentit chez elle une rage incompressible sortir, alors qu'elle lâchait, en prise à la colère, à la honte... Et à une sorte de peur aussi, il le sentait:

- Qu'est-ce que t'as pas compris Hec... Demain, je ne serai plus la même. Je serai moi et tu seras mon dîner... Va-t-en... VA-T-EN!

"J..."

Il allait répondre, mais se rattrapa, cherchant les mots justes pour exprimer ce qu'il ressentait, ce qu'il fallait dire...
Ils avaient en une nuit certainement vécu une expérience tout aussi bouleversante pour elle que pour lui, fracassant leurs idées, leurs sentiments et leurs vision des choses...

Lui-même ne savait plus où il en était, ni ce qu'il devait faire, ce qu'il devait ressentir.

Il ne se raccrochait qu'à une idée pour ne pas penser au reste: La sauver elle, cette lueur d'espoir dans ce monde obscur qui l'habitait, qui le terrorisait et qui l'isolait des autres depuis si longtemps.

Mais pour elle, peut-être que c'était le reste qui justement prenait le dessus... Elle vouait une haine totale à l'humanité, à l'homme perfide, vicié et traitre, cette bête qu'il faut abattre sans regret...

Se lier à eux devait être la pire des hontes et des abominations...

Mais il n'était pas comme les autres...
Il avait quelque-chose en lui qui le différenciait de tout autre.

Sans compter son pouvoir et la "chose" qui l'habitait, il savait qu'il n'était pas comme les autres, voyant le monde d'une manière "artistique" lui avait-on dit...

Finalement, déterminé et plein d'assurance, il répondit:

"Je ne partirais pas!"

Dans le noir, il se mit à sourire.

"Si tu veux faire de moi ton diner, je m'en fiche complètement!

Tu as briser quelque-chose en moi, tu m'a montrer qu'aujourd'hui je pouvais enfin me battre pour quelque-chose, que je pouvais encore tenter de faire une chose de bien dans ma vie: Protéger ceux qui me sont chers.

Je ne t'abandonnerais pas!

Que tu veuilles me faire souffrir ou me voir mort, je resterais là."


Il prit une pause, presqu'amusé de ses propres mots.

"Boit maintenant, t'en as besoin et je risque pas de bouger avant un certain temps vu mon état, alors bon...

Et puis... Heu... C'est pas si désagréable en fait."


Sur la dernière phrase, il avait commencer à retrouver un peu son bégaiement lors des situations gênantes...
Ses yeux se fermaient peu à peu...La fatigue le renait lui aussi maintenant qu'il était appuyé contre le mur...

Il faisait froid... Il prit sa cape et la déposa sur eux.

*Combien de temps encore... ?*


Cette pièce allait vite devenir une prison pour les deux occupants... La vampire craignait le jour, et lui était trop fatigué pour bouger avant un moment...

Ça risquait d'être assez explosif s'ils ne s'endormaient pas vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Mar 25 Aoû - 3:43

Secrètement la jeune femme hurlait sa joie, car elle était pleinement consciente que le jeune homme devrait logiquement s’enfuir à toute jambe, quitter cette créature damnée et rejoindre les siens en sécurité. Toutefois, il était toujours là, son ange noir, bravant sa peur et les ténèbres pour elle, seulement pour la sauver… La sauver de quoi? D’elle-même? La seule solution était la plus simple; la sacrifier pour son bien…

Aeilis pencha sa tête dans un angle qui lui permettait d’apercevoir son amant. Elle ne se lassait pas d’étudier ces traits si innocents, son visage virile et pourtant si jeune, son regard fascinant…et tellement humain, tristement mortel, mais vivant avant tout! Tout le contraire de sa pauvre personne, de son être tourmenté par les nombreux années, par la Vie qui se plaisait à la voir souffrir. Son essence humaine subsistait toujours en elle, cohabitant avec cette bête sanguinaire qui l’avait dominée depuis sa naissance dans les Ténèbres. Alice, son entité humaine et Lys, la jeune adolescente abusée par la Vie, n’avaient jamais perdu espoir en l’humanité, et souhaitaient toujours ardemment vivre enfin en paix. Et c’est exactement ce que Hec leur avait apporté depuis leur rencontre, il avait apaisé l’âme de la vampire, et avait permis ainsi à faire la communiant entre son humanité déchue…

Tout cela au grand dam de la bête qui l’a gouvernait… Ce démon qui existait dans chaque parcelle du corps de la jeune femme, qui l’incitait à tuer, à boire le sang de pauvres innocents depuis des lustres. Impossible de s’y soustraire, sinon par la mort…

- Oh Hec… lâcha-t-elle d’une voix tremblotante.

La vampire poussa un long soupir, bouleversée par les aveux du jeune homme. Son esprit souffrait sous ses assauts constants, incapable d’y voir clair, ni de prendre une quelconque décisions.

- Moi qui vais mourir? Tu ne t’es pas regardé… Tu grelottes, tu trembles de fatigue et tu veux que je bois ton sang… Oh mo ruin… Tu risques de mourir pour sauver une damnée…

Muée par une tendresse qu’elle ne connaissait, la rouquine approcha sa main de Hec et lui caressa doucement le visage, s’attardant sur les blessures qu’elle lui avait infligé un peu plus tôt.

- J’aurais pu te tuer…

Ses épaules se chargèrent soudainement d’un poids invisible, un fardeau qui lui était très cher; garder Hec en vie… malgré tout, malgré elle…

Un rayon de Soleil passa timidement au travers de la porte et heurta un coin du mur, en faisant scintiller au passage la poussière en suspens dans la pièce. Aeilis s’éprit de cette scène banale à première vue, mais c’était au contraire toute la beauté du monde qui résidait là. Une faiblesse la saisit, lui donnant le vertige pendant un court instant, un bref moment qui lui fit réaliser que le jeune homme devait être aussi mal qu’elle, sinon pire…

- Si je prends ton sang Hec, tu n’y survivras sûrement pas… Et je ne veux pas faire souffrir la seule personne qui m’est chère… Je, je.. ne peux pas l’expliquer, mais je tiens à toi…Je tiens à toi comme un damné tiendrait à un dernier espoir…

Les paupières d’Aeilis se fermèrent malgré son consentement, son esprit s’embruma par la fatigue et par cette damnée léthargie…

- Tu es mon dernier espoir Hec…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Mer 26 Aoû - 0:10

Il se passa un petit "blanc" après son "discours" qui troubla le compagnon de la vampire, lui faisant se demander si elle ne s'était pas endormi...

Mais finalement il sentit un trouble chez elle, alors qu'elle commençait à le regarder... Ses yeux habitués à l'obscurité, il ne put s'empêcher de la trouver si... belle, ou plutôt mignonne pour être précis... Ses pupilles s'imprégnant de cette image qui resterait certainement à jamais gravée en lui.

- Oh Hec…

Elle était si différente de la sulfureuse vampire qu'elle était quelques heures plus tôt, et même de la douce amante un peu plus récemment...

Elle semblait si... Humaine ? Par rapport à ce qu'il avait vu d'elle plus tôt, là il pouvait être sûr qu'elle avait un coeur de chair rougeoyante, et non de pierre comme il pensait au départ.

Il sentait son esprit qui peu à peu s'éteignant, peinant à entendre ce qu'elle disait:

- Moi qui vais mourir? Tu ne t’es pas regardé… Tu grelottes, tu trembles de fatigue et tu veux que je bois ton sang… Oh mo ruin… Tu risques de mourir pour sauver une damnée…

Dans sa tête, il se mit à rire, amusée de sa dernière phrase.
*Au moins ne suis-je plus le seul damné des environs alors*

Elle lui caressait le visage, ses yeux verts striés d'or inquiets scrutant ses plaies et ses bleus.

- J’aurais pu te tuer…

Il voulu répliquer avec ironie que l'inverse était vrai aussi, mais un petit filet de lumière plus défini que les autres passa dans la pièce, laissant entrevoir le spectacle de la poussière dansant au-dessus des deux étrangers, hypnotisant le regard et semblant l'inciter à se laisser bercé par une musique imaginaire.

Il aurait voulu s'endormir là, blotti contre cette lueur d'espoir qu'était la vampire pour lui, mais la voix de cette dernière le ramena à la réalité:

- Si je prends ton sang Hec, tu n’y survivras sûrement pas… Et je ne veux pas faire souffrir la seule personne qui m’est chère… Je, je.. ne peux pas l’expliquer, mais je tiens à toi…Je tiens à toi comme un damné tiendrait à un dernier espoir…

- Tu es mon dernier espoir Hec…


Elles était visiblement à bout de force, comme lui. Il la serra plus fort dans ses bras, l'enroulant de son mieux dans la cape-couverture improvisée, calant la tête de sa tendre amie contre sa poitrine et embrassant doucement sa chevelure de feu.

Il lui murmura, un peu mélancolique:
"Tu es ma dernière chance, toi aussi."

Embrassant à nouveaux ses cheveux, il ajouta:
"Aller, repose-toi, tu en auras bien besoin."

Lui aussi tombait de sommeil, mais ne souhaitait pas s'endormir avant elle, au cas où elle aurait un problème...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Dim 6 Sep - 21:34

La vampire combattait désespérément le sommeil, s'obligeant à garder les yeux ouverts, malgré la terrible lourdeur de ses paupières. Chaque fois qu'elle sentait le temps lui filé entre les doigts, pendant à peine quelques secondes, une peur immensurable lui crispait l'estomac. Car chaque fois qu'Aeilis s'assoupissait, vaincue et à bout de force, c'était un monde de paix et de sérénité qui s'effaçait, qui s'évanouissait sous ses yeux à son plus grand désespoir.

- Tu ne fais que t'endormir ma belle et tu te réveilleras revigorée aux côtés de ton amant...

Mais la vérité était loin d'être aussi facile et limpide. Aeilis se doutait bien qu'à son réveil, tout risquait d'être différent... La bête prendrait le dessus durant son état d'assoupissement et la rouquine se condamnerait encore une fois à la solitude éternelle.

- Tu t'en fais pour rien... Il y a maintes humains et vampires qui vivent ensemble...

- L'autre a bien raison... Tu ne vis pas dans le vrai monde Lys... Aurais-tu toute oublié sur notre passé, sur notre histoire... Nous ne sommes plus seules...

- Soit! Débarrassons-nous en alors!

- HaHaHaHa! La mort seule, te débarrassera de moi ma chère Lys...


La vampire geignit de nouveau, incapable de supporter toute cette cacophonie qui régnait en elle. Le seule moment où elle avait pu faire le vide et ne vivre qu'avec sa propre présence, fut lorsqu'elle s'était retrouvée dans les bras de son ange noir, de cet humain qui avait le don d'apaiser ses tourments... Mais cet humain, ce mortel, cet être de sang et de cellules vivantes n'était qu'une illusion... Comment pourrait-il rester aux côtés d'une créature sanguinaire, ne vivant que le nuit et se nourrissant de sang... de son sang?

- "Tu es ma dernière chance, toi aussi."

Aeilis s'exclama d'un bref rire ironique.

- Ta dernière chance... murmura-t-elle d'une voix ironique teintée de tristesse.

Si innocent... Je ne me le pardonnerai jamais... s'il lui arrivait quelque chose... non JAMAIS!

Portée un dernier élan d'espoir, la rouquine redressa la tête légèrement et porta ses lèvres sur celles de son amant. Une délicieuse vague de plaisir la fit frissonner, tandis qu'elle abandonnait ses dernières forces à ce baiser expiatoire. La tête de la vampire retomba mollement sur son torse, ses lèvres toujours entrouvertes, un faible sourire irradiant son visage opalescent. Son esprit et son être tout entier sombrèrent alors dans une léthargie, dans ce sommeil qu'elle craignait tant... car le réveil serait certainement brutal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Mer 16 Sep - 23:53

- Ta dernière chance...

Il y croyait...

Peu importe si elle en riait, peu importe si elle n'y croyait pas... Il lui montrerait qu'elle n'était plus seule, qu'elle avait quelqu'un sur qui compter.

Son regard se perdit dans les boucles de métal rousse de la créature mélancolique à côté de lui... Sa vue se brouillait, transformant la chevelure en flot de métal en fusion...

Aeilis...

Il ne savait rien d'elle en définitive, à part son nom... Pourtant il avait l'impression d'avoir quelque-chose en commun avec elle, quelque-chose qui les différenciait des autres, qui creusait cet infranchissable fossé aux pics empoisonnés par le désespoir et la roncoeur qui lacéraient le coeur si on tentait de le franchir...

Cette chose qui les éloignait des autres, mais qui les rapprochaient, eux.


Il savoura le faible baiser qu'elle lui donnait, ses lèvres réchauffant et réconfortant son coeur.


Il n'avait plus peur de ces obstacles.

Une force en lui lui insufflait cette idée qu'il les surmonterait, ou les détruirait si c'était nécessaire, que ce soit les siens ou ceux de cet être cher.

Il irait la chercher s'il le fallait, dans sa propre obscurité.



En lui, le monde changeait...


Mais en attendant de conquérir ce nouveau monde, un bras enlaçant la seule personne qu'il lui restait, il laissa enfin son corps meurtri se reposer.

Il put juste lâcher quelques mots avant de sombrer dans l'inconscience:


"Je te montrerais le jour... Je te le promet"







HRP
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Sam 19 Sep - 4:17

***Rêve d'Aeilis***

Clap Clap Clap...

Des pas résonnèrent sur le sol, s'approchant à pas feutré vers la vampire qui était toujours étendue sur le bitume glacé. Quelque chose la palpa, avant de la retourner sèchement sur le dos, semblable à une poupée de chiffon inanimée.

- Te voilà enfin de retour parmi nous... Quelques minutes de plus et il aurait fallu que je m'en mêle...

La vampire entrouvrit les paupières et perçut la présence de deux êtres dans la pièce. Son corps en entier n'était que souffrance, lui rappelant la fois où elle s'était jetée du haut d'une falaise... Elle avait malheureusement appris à ses dépends qu'un vampire ne mourrait pas d'hémorragie interne, mais pouvait en souffrir longuement.

- Vas-tu enfin parler? Te rends-tu seulement compte comment tu as joué avec le feu ce soir... Trop même. Il faudra régler ce léger détail un peu plus tard...

- NON!

La chose grogna et envoya son pied au visage de la frêle jeune femme, ligotée dans un coin sombre de la pièce.

- Tais toi Lys... Ton opinion d'insipide humaine ne compte malheureusement plus...

Aeilis se releva sur ses coudes et plissa maintes fois les yeux afin de focaliser ce qui se passait autour d'elle.

- Laisse là... C'est à moi que tu devrais t'en prendre...

La bête se tourna vers elle et éclata d'un rire d'outre-tombe.

- Haha! Aeilis, ma chère, Aelis... Le gamin m'a épargné le besoin de te corriger... Que c'est honteux et pathétique... Tu ressembles à l'une de ces petites gamines amourachées... Souhaites-tu revivre l'humiliation de ta vie humaine? On n'a qu'à jeter un regard vers cette pauvre Lys pour voir ce que ça donne...

La jeune femme tremblait comme une feuille, le regard apeuré et légèrement hystérique. Aeilis croisa ses prunelles vertes et fut surprise d'y apercevoir une toute autre sorte de peur... Ce n'était pas la bête qui l'effrayait, mais la prescience des évènements à venir.

- Elle va le... tuer Aeilis...

Telle une furie déchaînée, la bête se jeta sur la gamine et la roua de coups qui firent jusqu'à faire frémir la vampire. Muée par une force nouvelle, Aeilis s'interposa entre la créature sanguinaire et Lys. Elle encaissa les coups, un à un, faiblissant toujours plus. Pourtant, un faible sourire éclairait son visage ensanglanté, car chacune des souffrances qu'elle s'infligeait la rapprochait de son but.

- Il faut que je sauve mon Ange noir...

Le seul espoir qui lui restait, la seule percée de Soleil dans son monde obscur... Et si elle venait à le perdre, la noirceur règnerait à nouveau et certainement pour toujours.

La bête se lassa et essuya un filet de bave qui pendait à ses lèvres asséchées.

- Ne vois-tu pas que la bataille est futile... Je meurs de faim, tu meurs de faim... Et contrairement à toi, j'ai encore une grande réserve d'énergie... Tôt ou tard, cet humain sera notre repas... Que tu le veuilles ou pas, je te fera obéir!

Lys darda la bête d'un regard mauvais, avant de lui sourire malicieusement.

- Jamais Aeilis ne le touchera... Tant que je serai là, je t'y empêcherai...

La bête haussa un sourcil, posa son regard sur la vampire aux traits sévères et reporta son attention sur l'humaine qui la jaugeait outrageusement.

- Bien si ce n'est que ça le problème.. Autant en finir avec toi... Ça fait trop longtemps que je désire goûter à ton essence...

L'estomac de la vampire se crispa, lui donnant presque la nausée, car elle savait très bien l'importance de ce que la bête s'apprêtait à faire. Depuis plusieurs décennies, la bête et l'humaine avaient cohabité sans trop d'anicroche. Mais ce soir, c'était un conflit de trop. Aeilis craignait pour son âme pour la première fois de sa vie de damnée. Si Lys mourrait, c'est son humanité qui s'évaporerait avec elle... Si son humanité disparaissait, elle n'existerait plus qu'en tant que bête assoiffée de sang..

Assoiffée du sang de son amant...

Elle le tuerait et le jetterait comme un vulgaire pantin. Et rien, ni personne ne l'affecterait et ne la toucherait... Son cœur pourrira. Mais à quoi peut bien servir un cœur lorsqu'on massacre sans fin l'humanité afin de s'en nourrir.

Il fallait trouver un moyen... Un moyen de garder Lys, de conserver Hec et l'espoir de trouver le bonheur enfin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Mar 13 Oct - 20:36

Enfin il pouvait se laisser aller, se laisser sombrer dans un sommeil profond dont il avait tant besoin...

Le monde se mit à s'obscurcir, ses paupières se fermaient...



Et le monde prit fin.




Il se sentit "glisser" soudainement mais en douceur dans un... "Ailleurs" avant même de s'en rendre compte.

Son corps était comme revigoré, voire même plus léger qu'habituellement, comme si quelque-chose manquait...


Il ouvrit les yeux.

Et il découvrit ce monde.



Un plan noir en dessous, un ciel noir au-dessus... Mais des ténèbres alentours si "brillantes", illuminant tout élément étranger à ce monde vide...

Comme son autre "lui", monstrueux, arrogant et désinvolte, comme s'amuser de l'arrivée de l'original alors que ses yeux teintées d'une légère lueur bleue glacée l'observaient, le transperçant, le sondant comme s'il n'était qu'une proie, ou même seulement un simple plat sans défense.

Pourtant, à y regarder de plus près, cet autre lui était comme "différent" par rapport à leur première rencontre. Il semblait moins "impressionnant" qu'avant, certainement amoindri par la nuit qu'ils venaient de passer.

Les vêtements qu'il portait habituellement n'étaient pas complètement matérialisés, laissant l'espèce d'"aura brumeuse" immatérielle mais opaque de son pouvoir lorsqu'on ne le "façonnait" pas totalement... Mais ces échappées de pouvoirs laissaient aussi une étrange image, comme si ce lui n'était pas humain voire même pas matérielle mais pouvait se répandre partout comme la brume.

Il s'approcha alors, son sourire presque sadique sur les lèvres, en direction du nouvel arrivant qui cherchait encore ses repères en ce monde si étrange, déjà pourvu de la tenue que lui procurait son pouvoir, et de son épée à large lame.

"Alors tu es finalement venu, toi qui n'as pas de nom."

Sa voix était aussi amusée que terrifiante pour son interlocuteur.

Il ne savait pas pourquoi il était ici, ni ne savait ce qui se passait... Il se sentait vidé par ce monde étrange.
Mais il avait enfin une occasion de poser sa question... Et péniblement, il réussit à articuler:

"Qu... Qui es-tu ?"


Son alter égo ne put s'empêcher d'émettre un petit rictus de gorge, avant néanmoins de répondre:

"Tu as raison, commençons par les présentation..."

Il commença une parfaite révérence, mais releva la tête pour laisser apparaitre son visage, s'amusant avec mépris de lui.

"Appelle-moi... Analo."

Son coeur s'emballa... Enfin il pouvait mettre un nom sur celui qui lui prenait les entrailles, qui le guettait à chaque écart et qui prenait son corps en otage pour ses exactions...

Et il affichait ce sourire sur son visage...


La rage commença à s'insinuer en lui... Il voulait le faire payer pour ce qu'il avait fait à ses compagnons d'enfance, ce qu'il avait fait de sa vie...

Sa main serra la garde de son arme, les jointures blanchissant sous la tension.

Devant sa réaction, Analo leva un sourcil puis se redressa, devinant alors impassible.

"Tu veux me détruire, n'est-ce pas, tu pense pouvoir rivaliser avec nous, détruire ta soit-disant malédiction ou encore contrôler ton pouvoir ?

Tu ne sais rien... Mais cette nuit prouve que tu as peut-être enfin le droit de savoir...


Il releva délicatement son bras droit, main vers le bas jusqu'à ce que son bras soit parallèle au sol, puis il claqua des doigts.

Le "plan" sembla frémir, alors que l'aura obscure particulière de son pouvoir se matérialisa à côté de lui, une sorte de petite tempête dont les décharges et les bourrasques formeraient une sorte de bulle...

Mais le plus effrayant, c'était ce rire qui en sortait...

Un rire obscène et fou, sadique et menaçant...


Et lui aussi se mit à sortir, dissipant d'un geste ce phénomène de quelques secondes...

Lui aussi empruntait son visage en le défigurant.... Le défigurant avec toute la démence enfouie de ce monde...

Il leva un bras, le corps bancal, aussi désaxée que son esprit oscillant légèrement en permanence...

"Hoy!"



Il n'y avait pas qu'un "monstre" en lui... Et rien que ces deux-là lui glaçait le sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Mar 20 Oct - 3:04

Recroquevillée sur elle-même, le corps couvert d'ecchymoses et de plaies, Aeilis observait la scène qui se déroulait devant elle d'un oeil craintif. Pour la première fois de sa vie, la vampire craignait pour son humanité, cette étincelle qui malgré l'obscurité tenait bon... mais pour combien de temps encore? Elle avait toujours cru que son identité humaine, Lys, n'était qu'une pauvre imbécile, naïve et lâche. Cependant, la jeune humaine au regard fiévreux qui se tenait droite devant la Bête ne pouvait être que courageuse et forte...

- Alors, es-tu prête à te donner à moi sans résistance...? Ta mort sera des plus douces, je t'en assure...

Lys posa ses douces prunelles sur la Bête et resta de glace devant ce monstre, cette faucheuse qui allait coûte que coûte lui enlever la vie.

- Je n'ai jamais fléchi devant toi... Je ne commencerai pas ce soir. J'ai survécu toutes ces années contre toi et je compte bien vivre encore longtemps...

Dans les mains de l'humaine, se matérialisa une dague, la dague celtique utilisée depuis tant d'années par Aeilis. Cette dague appartenait originalement au père de Lys et semblait luire d'un aura intense et dévastateur.

- Cette dague se plantera un jour ou l'autre dans ton cœur pourri...

Un rire menaçant se répercuta sur les murs de la pièce sombre. Un rire qui témoignait de toute la noirceur et la violence qui régnaient dans l'âme de la Bête.

- Vas-y douce Lys, je n'attends que ça!...

La Bête caressa lentement de sa langue, ses canines démesurées et couvertes de sang et fit craquer ses longs doigts blanchâtres avant de poser ses iris rouges et démoniaques sur la jeune humaine.

Aeilis n'avait pas à se fendre l'esprit bien longtemps pour déterminer l'issue de ce combat. La Bête possédait toutes les avantages de la race vampirique, tandis que Lys, n'était qu'une simple humaine portée par un espoir ridicule de survie... La vampire ferma les paupières et se concentra ardemment sur ses plus récents souvenirs. Elle entrevit le beau visage de son amant, tandis qu'il se déchirait en elle partageant son âme avec la sienne. Ses caresses qu'il lui avait prodigué avec tant de tendresse, elle parvenait même à les ressentir de nouveau...

- Ô Hec... je risque de te perdre à tout jamais...

Un sentiment de profonde tristesse la replongea dans cette sombre réalité qu'elle avait tant voulu fuir. Une oppression à la poitrine la fit trembler de la tête au pied, phénomène qu'elle n'arrivait pas à contrôler. Mais son attention fut portée ailleurs, lorsque la Bête se jeta violemment sur l'humaine et que les deux corps firent plusieurs embardées avant de rencontrer un mur de pierres.

- Nooon....!

Lys luttait contre une force dénaturée, une force qui n'épargnerait rien, ni personne. Aeilis entendit le craquement sinistre d'os qui se brise et ne put contenir un cri d'horreur lorsqu'elle vit le corps désarticulé de la jeune humaine.

- Et maintenant, je vais pouvoir enfin me débarrasser de toi!

Chaque parcelle du corps de la vampire tremblait, mais restait stoïque face à ce spectacle irréel.

Allez, bouge! Va la sauver... va te sauver merde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Sam 24 Oct - 20:46

Hector' ne comprenait plus rien, son sang se glaçait sous le regard perçant de cet "Analo", et ses nerfs se paralysaient littéralement à chaque éclat de rire du "nouveau venu".

En lui, une peur quasi-irrationnelle l'agrippait, le retenait...

"Il semblerait que le moment soit venu de voir si tu es capable de quelque-chose... Ou si nous devons t'écraser!"


Le sourire d'"Analo" s'élargit, puis, doucement, il adressa à l'autre monstre à sa droite:

"Psycho. Va."


Dans un immense éclat de rire, "Psycho" se mit à charger, zigzagant comme le lui commandait son corps... Et fut en quelques mouvements sur le jeune homme tétanisé, prêt à lui décocher un violent coups de poing.

*Qu'est-ce que... ?*


En un instant, Hector' reprit ses esprits et utilisa au dernier moment son immense arme pour se protéger... Et heureusement: Malgré sa protection, l'impact le projeta en arrière, avant qu'il ne s'écrase sur le sol.

il se releva rapidement, de peur de devoir affronter à nouveau une attaque du monstre qu'il avait en face de lui...

Mais il n'en était rien.

Il le regardait, fixement malgré son léger balancement, le sourire aux lèvres, le jaugeant du regard... Avant d'ajouter, d'une voix quasi sifflante:

"Je sens... Qu'on va s'éclater!"


Il explosa de rire, avant de déployer ses mains comme il l'avait déjà fait lui-même: la posture pour invoquer son arme...

Pendant quelques secondes, il se demanda qu'elle serait l'arme qu'il invoquerait... Et si c'était son épée actuelle, la "Jailer" ?

Mais il n'en fut rien:

"Hell...

L'aura obscure se libéra, ou plutôt se déchaina entre les mains de son adversaire, partant de l'endroit où se matérialisait l'arme pour y revenir après une boucle de pouvoir particulièrement dense...

... Cryyyyyyyyyyyy!"


Sa main se déplaça formant très rapidement la lame, mais ce fut comme si ses ongles griffaient le métal encore inexistant, et faisait crier de peur toutes les âmes en peines de l'Enfer.

L'arme à peine libérée, le pouvoir se "détâcha" soudainement de l'arme pour se dissiper violemment dans l'air autour de lui.

Cette lame était légèrement moins large et courte, mais plus courbée que la "Jailer", et semblait surtout bien plus agressive, avec sa "dent" formé par le tranchant de la pointe au niveau de sa rencontre avec le tranchant du "corps"... Qui lui-même se terminait en une sorte de "garde" forgé par la forme de l'épée elle-même devant la poignée.

Cette arme était rien que par la forme impressionnante, comme désireuse de prendre la vie, assoiffée de fendre l'air et la chair...

Mais c'est aussi là qu'Hector' comprit que depuis le début, il percevait les forces sans même en avoir pris conscience... Ce monde n'était certainement pas compréhensible, perceptible sans avoir la faculté qu'il avait...

Et ce qu'il sentait actuellement défiait tout ce qu'il avait connu de ce don: L'épée elle-même agitait autour d'elle les forces qui s'y trouvaient, les forçant à faire une sorte de "boucle" en allant vers elle de plus en plus vite avant de repartir tout aussi rapidement...

Et son propriétaire ondulait parfaitement en accord avec l'effet de cette "distorsion"...

"Psycho" laissa échapper un léger "Hey!", qui fut comme le déclencheur d'un ouragan: Il fonça en éclatant de rire sur Hector', qui même avec sa perception singulière eut à peine le temps de comprendre ce qui se passait.

Il put à peine contrer un coups, que le second arrivait, comme si cette lame étrange pourtant tenue à bout de bras rebondissait sur la sienne pour la frapper encore et encore...

Et lui reculait, sous les assauts furieux de ce monstre au rictus effrayant, dans l'impossibilité même de faire le moindre mouvement de sa propre volonté...

Il avait l'impression que chaque coups lui arrachait ses forces, et sa raison, et de plus en plus l'envie de hurler de peur le prenait, surtout quand il regardait ces yeux fous qui semblaient vouloir l'aspirer tout entier dans une spirale obscène...

Il jouait avec lui... Et il était trop faible pour tenir.

*Bats-toi bordel, bats-toi!*


Il ne cessait de se répéter cette phrase à lui-même, sentant que bientôt il lâcherait prise.

*BATS-TOI!*


Au même moment, "Psycho" stoppa la "danse" avec un coups plus puissant qui repoussa Hector' plus loin, prêt de perdre le faible équilibre qui lui restait...

Psycho, l'épée oscillant en harmonie avec lui, le regardait amusé:

"C' tout ?"

"Tsu! Je me demande même pourquoi tu te tiens ici, héhéhéhéhéhéhé!"


Il fit un pas vers Hector', qui lui était essoufflé mais tentait de se mettre en garde, son épée tenue à 2 mains...

Cela ne suffisait pas, "Psycho" repartant à la charge, frappant à nouveau, mais plus vite, menant la danse, Hector' devant reculer pas sur pas pour ne pas pour ne pas se faire découper...

Pourtant même en combattant le véritable démon assoiffé de combat lui criait entre ses éclats de rire:

"T'es tellement faible!"


Les coups pleuvaient de plus en plus, et lui pouvait résister de moins en moins...

"Comme à ton arrivé dans c'te ville space..."


Il lâchait prise, l'épée dentée de son adversaire entaillant son bras...

"Ou comme avec ces gamins il y a longtemps..."

Hector' para soudainement le coups avec violence, forçant son adversaire à arrêter sa progression, lame contre lame...

Alors c'était lui qui était l'auteur de ce massacre... De la mort des gens qu'il aimait et qui l'aimaient...

C'était lui la cause de ce fardeau de solitude et de regret...

C'était lui qui devait payer.

Sa rage monta, telle un raz-de-marée de métal en fusion, consumant ses souvenirs, ses peines, ses pleurs et ses douleurs, accroissant le pouvoir qui affluait en lui, cherchant à se libérer pour détruire ce monstre.

Vengeance.

Autour de lui, son pouvoir s'échappait en volutes abyssales, et une sorte de vent soufflant soudainement...

Il était sérieux maintenant.

"Je vais te détruire."



En face de lui, le monstre psychopathe se mit à sourire de plus belle, voyant un challenge plus amusant à relever...






[HRP]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Ven 20 Nov - 5:09

- Lys.... ....

L'humaine n'était plus qu'une masse de chair et d'os mutilée, baignant dans son propre sang, sous le regard désaxé de la Bête. De multiples fractures ouvertes déchiraient les muscles et la peau de la pauvre Lys, qui constataient impuissante l'aboutissement de sa courte vie... Sa courte vie qui semblait finalement n'avoir mené à pas grand chose. Elle allait expirer son dernier souffle sous les assauts violents de la Bête, son âme s'évaporerait au même rythme que son sang serait aspirer par une créature damnée... Son esprit romprait le contact avec cette réalité sordide et sans espoir, tandis qu'on oublierait certainement le passage d'une insipide humaine sur cette planète. La Mort ne serait certainement pas douce.

Une éternité de solitude l'attendait sûrement.

Elle n'avait qu'un seul regret... Quitter Aeilis et l'abandonner à son triste sort. Car son amant allait mourir... C'était inévitable. Personne ne résistait à la Bête. Et la parcelle d'humanité qui régnait encore dans son âme s'éteindrait, à tout jamais...

- Ne fais pas ça! Arrête! J'ai... j'ai un marché à t'offrir...

La Bête releva la tête, intéressée par les dernières paroles de la rouquine. Elle détacha momentanément son attention de l'humaine et offrit un rictus carnassier à Aeilis.

- Bon, je t'écoute... Tu sais que c'est vraiment pathétique... Ta voix chevrotante et désespérée... Pourquoi t'en faire autant pour une humaine? Je ne te connaissais pas si geignarde... Soit, continue!

Aeilis usa du mur des pierres à ses côtés pour se relever, agrippant péniblement le mur de ses mains afin de soulever son corps...Un geste qui fit assurément ricaner la Bête.

- Épargne la vie de Lys et je te permets d'effacer ces dernières heures passées avec He... cet humain... Nous recommencerons avant cette nuit...

Il eut un faible gémissement provenant de son écho humaine. Aeilis n'avait pas besoin de mots, ni de phrases pour comprendre toute la douleur que témoignait les prunelles de Lys.

- Je-suis-désolée... articula la vampire à son intention.

Clap, clap, clap.

- Cessez donc tout ce mélodrame, qui a dit que j'accéderais à cette demande... des plus inutiles...

Aeilis darda la Bête de ses prunelles vertes assombries par une rage croissante qui ne cessait de l'opprimer depuis le début de toute cette histoire. Pouvait-elle être heureuse tout simplement bordel!?

- Tss tss, jeune vampire. Tu n'as rien à m'offrir... et je ne te dois rien du tout. J'ai le pouvoir dans cette situation... Si je le veux, je peux tout aussi bien tuer Lys et ensuite te forcer à t'abreuver à ce pauvre gamin...

Pendant que la Bête déblatérait sur sa puissance et son hégémonie indubitable, Aeilis s'était faufilée au chevet de Lys et lui caressait doucement sa chevelure rousse souillée par le sang. L'humaine lui intima de s'approcher et lui souffla douloureusement quelques mots à l'oreille.

- Ton humanité ne se résume pas qu'à moi Aeilis...

Le regard de la vampire se voila pendant un instant, accompagnée d'une oppression profonde qui empêchait Aeilis de réfléchir.

- Tes larmes témoignent de cette partie humaine cachée au tréfonds de ton âme...

Elle fit une pause.

...Une petite fille effrayée par ce que tu es devenue, mais une force considérable et bien réelle... ....

- Alice?

Lys acquiesça avant de régurgiter un liquide rosée provenant de ses poumons. La discussion fut relativement rapide pour ne pas être perçu par la Bête qui s'époumonait encore sur ses maintes qualités.

- J'ai une dernière chose à tenter... Après, tu me laisseras partir...

La dague celte étincelait toujours faiblement dans la paume gauche de l'humaine, qui était portée par les dernières forces d'une mourante...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Dim 29 Nov - 19:45

Les deux opposant décroisèrent rapidement leurs lames, pour frapper tout aussi rapidement.

Psycho laissait toujours retentir son rictus fou, alors que Hector' hurlait à chaque coups sa colère et sa haine envers celui qui lui faisait face.

Donnant coup violent sur coup violent, il tentait de tirer parti de sa lame plus lourde et imposante, sans pour autant réussir à faire reculer Psycho, qui contrait, déviait ou esquivait pour revenir à l'assaut en de rapides mouvements...

Coups en biais, horizontaux, verticaux, venant d'en haut ou même d'en bas après une parade... Rien n'y faisait, il ne gagnait pas un pouce de terrain, et se fatiguait de plus en plus pendant que ce monstre riait encore et encore!

Il enrageait de plus en plus, sa colère sourde de se sentir impuissant alors qu'il avait enfin trouvé qui l'avait propulsé dans cette spirale de malheurs battant la cadence des pulsations de son coeur...

Sa haine, aidée de la fatigue physique qu'il endurait, l'aveugla totalement: Dans un cri de rage, il tenta un coups d'estoc, avançant son épaule pour lui donner de la force...

Qu'importe crever comme un chien tant qu'il en finissait avec lui!

D'un simple mouvement de la part du psychopathe, sa lame fut légèrement déviée, puis esquivée... Emporté par son élan, il arriva au niveau de Psycho, et ne pu éviter la "punition" de ce dernier: Il lui décocha un coups de tibia dans le ventre qui le fit décoller du sol, puis lui asséna un direct du droit incroyablement puissant dans les côtes. Hector' s'envola, avant de s'écraser plus loin en trainant sur le sol...

Il n'était rien.

Il n'avait as pu les empêcher de prendre le contrôle de son corps, il n'avait pas su sauver ses amis, sa famille... Il n'avait pas su la protéger par la suite malgrés ce pouvoir...

Il n'avait rien en définitif... Il n'était qu'une loque qui devrait mourir...

Son corps à moitié mutilé par les combat était affalé sur le dos, à demi paralysé par la souffrance, la fatigue et le désespoir... D'une démarche nonchalante, l'épée se "baladant" avec désobligeance sur son flanc, Psycho s'approchait, un sourire carnassier au lèvres...

Il se demandait ce qui allait se passer... Puis se dit que finalement, ça ne changerait rien au monde... Il n'était personne, qu'un simple fantôme dans la foule, qu'on ne regardait pas, qu'on ne souhaitait même pas voir...

Il n'y avait qu'une personne qui l'avait regardé depuis longtemps...


Aeilis...


Ce nom si doux raviva une sorte de langueur de la nuit qu'il venait de passer...

Qu'allait-il advenir d'elle ?

Elle qui voulait le dévorer, était devenue une amante passionnée, avant que le Soleil ne revienne...

Il lui avait fait entrevoir l'espoir, il le savait...


Il lui avait promis de ne pas la laisser tomber.



Aeilis...


Soudain, il se rendit compte que Psycho était là. Il attrap son épée pour le repousser... Mais trop tard, son alter égo psychopathe le prit par le col, prit son élan en laissant trainer Hector' sur ce sol noir d'ébènne, puis le souleva d'une main avant de le lâcher pour lui expédier un violent coups qui le fit valser à nouveau...


Il allait mourir s'il ne faisait rien... Et s'il mourrait, il ne pourrait plus jamais aider Aeilis...

Et personne ne pourrait la sauver à son tour de cette infâme spirale de déchéance...

Il fallait qu'on l'a sauve!

Et ce n'était pas en portant ainsi son fardeau qu'il réussirait à faire quoique ce soit!
Il ne pouvait le nier, il était bien le fautif.

Fautif de toute cette inaction face à ce qui le rongeait de l'intéieur, fautif de ne pas avoir fait ce qu'il fallait.

Il s'était lui-même attaché à ses propres chaînes... Celles du "Damned Jailer"... Le "goêlier damné"... Celui qui luttait pour enfermer ses propres démons.

Aujourd'hui, ses chaînes frapperaient la bonne personne!


D'un coups, une "rage" nouvelle souffla dans ses veines.

Une rage de vivre, de vaincre!


Dans un cri du fond du coeur, il se retourna en plein vol pour atterrir en position de combat.

Puis il posa sa main gauche sur la lame qu'il tenait parallèle au sol, tranchant vers le haut, laissant son pouvoir jaillir...

"DAMNED... ............................. .

Sa main fut enveloppée de l'aura noire presque palpable de son pouvoir, alors qu'il invoquait maintenant son titre...

. . ................................. ...JAILEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEER!"

Il ressentit tout le pouvoir qu'il avait fuit jusque-là, alors qu'il était sien, à condition de le dompter avec volonté... Sa tenue et sa lame furent entièrement restaurer, mais il y avait aussi quelque-chose de plus...


Psycho, à demi-surpris, n'avait pas pris la peine de l'attaquer... A moins que ce n'était pour mieux observer ce qu'il prenait certainement pour une pathétique farce...

Amusé de plus belle, il chargea sa proie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Lun 30 Nov - 1:13

Recroquevillée sur elle-même, Aeilis se balançait de l'arrière vers l'avant à une mesure aussi constante qu'un métronome, le regard vitreux. Elle tenait entre ses bras le corps glacé et sans vie de Lys, qu'elle berçait rituellement pour lui tenir compagnie...pour tenir compagnie à un cadavre.

- Ne me quittes pas...susurra-t-elle d'une voix teintée de désespoir.

D'une main, elle caressait sa chevelure rousse, sale et ensanglantée, tandis que de l'autre, elle l'enlaçait le plus vigoureusement possible pour ne pas la perdre...Mais elle était déjà partie, abandonnant son dernier souffle dans une tentative ratée pour vaincre la Bête. Quelle idiotie de croire qu'une simple dague pourrait venir à bout d'une force ténébreuse, puissante et éternelle.

- Espèce d'idiote!

Une rage considérable lui oppressait la poitrine, l'empêchant de respirer normalement. Aeilis assena un coup violent sur le sol, évacuant par un moyen futile une once de ce ressentiment qui la possédait.

- Oh oui elle était idiote...

La rouquine releva promptement la tête en direction de la Bête, la haine déformant les traits de son visage.

- Elle aurait eu une chance, une très faible, une minime chance de me blesser avec cette dague inutile si elle avait su s'en servir...

La Bête caressa la pointe de la dague d'un air intéressé.

- La lame a tout bêtement ripé sur mes côtes, car cette imbécile ne savait pas viser entre elles...

Possédée par une colère violente, Aeilis se jeta au cou de la Bête et lui entailla la peau de ses ongles acérés. Nullement surprise, la Bête administra un coup de poing foudroyant dans le ventre de la rouquine, l'envoyant valser dans un mur, quelques mètres plus loin.

- Conserve ton énergie très Chère... Le crépuscule approche et tu devras te sustenter sur ce gamin...

Aeilis figea. Le crépuscule? Bientôt la Nuit... et Hector qui dormait près d'elle, inconscient de la tragédie qui se tramait. Elle pouvait compter sur une seule chose par contre, le pouvoir du gamin... Il était assez puissant pour la terrasser ou pour la rendre hors d'usage pendant quelques temps... le temps qu'il faudrait pour qu'il se sauve, pour qu'il se sauve loin d'elle.

La vampire jaugea la Bête d'un air inquiet, la dupant de ces intentions réelles. Il suffisait qu'elle s'affaiblisse assez pour ne pas être une menace pour son amant une fois éveillée... Pour que son ange noir puisse vivre.

- Jamais je ne te laisserai vaincre... Ta suffisance n'a d'égale que ta médiocrité... Tu as terrassé une simple humaine... Bravo! Maintenant, prends-en à quelqu'un de ta taille sale Bête...

Un feulement sinistre s'échappa de la Bête qui semblait fulminer sur place. C'était une question de seconde avant qu'Aeilis reçoive la dérouiller de sa vie.

- Douterais-tu de ta supériorité? Ou peut-être es-tu seulement effrayer par la perspective de perdre...

....

La créature devant elle ne ressemblait en rien à un être humain. Il n'y avait plus aucun trait visible... Un monstre voilà tout. De grandes canines tranchantes se détachaient de ses lèvres, tandis qu'une sorte d'écume noirâtre jaillissait de sa bouche. Ses yeux n'étaient plus que de fentes rougeâtres, rappelant deux tisons ardents. Son corps au grand complet tremblait sous l'effet de la rage, ses muscles palpaient sous sa peau diaphane prêts à démembrer, à torturer Aeilis dans un excès de folie meurtrière.

Aeilis respira un grand coup, ferma les paupières et eut une dernière pensée pour son amant. Cet amant qu'elle risque de ne jamais revoir. Cet homme qu'elle ne pourra plus toucher et embrasser sous peine de le tuer...

- Bats-toi espèce de SALE-MONSTRE-BÂTARD! ! ! !
hurla Aeilis en donnant le signal de départ à cette violente rencontre.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Lun 30 Nov - 13:01

Psycho fonçait sur lui, son arme se baladant derrière lui, accrochée à bout de bras...

Soudainement, le fou envoya son épée sur lui, la lame tournoyant verticalement sur lui à grande vitesse..

Hector' para avec facilité, mais la lame ricocha et alla se planter dans le sol, lui bloquant la vue...

Jusqu'à ce qu'il surgisse, sautant en tournoyant presque perpendiculairement, alors qu'il se saisissait de la lame. Tournoyant à son tour, elle frappa le bras qu'Hector' avait mis pour se protéger de plein fouet... Puis se stoppa, rencontrant quelque-chose de dur, de métallique...

Psycho fut prit au dépourvu et manqua de se faire découper en deux s'il n'avait pas reculé à bonne distance de l'arme d'Hector...

Une Damned Jailer dont la garde se terminait désormais d'une très longue chaîne noire ressemblant à des chaînes de prisonnier, et enlaçant le bras gauche du gamin désormais sortit des pans de sa cape.

Il avait de quoi se battre maintenant.


Face à face, ils chargèrent ensemble.


Décryptant les flux de force qu'il ressentait, lui permettant de parer et esquiver avec bien plus d'aisance... Hector' se fatiguait moins, il rendait même des coups maintenant et le ballet entre les deux alter égo prenait la forme d'une danse, chacun avançait, tournait puis reculait, testant toute sorte de mouvement et de technique sur son adversaire...

Les coups devenaient de plus en plus rapide...

Hector' employait la chaine pour parer les coups, mais aussi pour rapidement orienter sa lame lors de rapides coups en utilisant sa main droite comme une sorte de pivot et sa main gauche comme une main directrice par le biais de la chaîne...


Il devenait un mur infranchissable pour l'épée de Psycho, et parvenait presque à saisir le monstre pour le remettre en cage, malgrés ses mouvements incessants...

*Je peux le faire!*

Mais soudainement, le monstre para un de ses coups, lâcha son arme et le dépassa sur la gauche pour se retrouver derrière lui avant d'envoyer une violente décharge de force concentrée aléatoirement, le propulsant en avant mais décharnant presque instantanément le bras gauche de Psycho, qui parla même occasion ramassa son arme et la pointa sur le dos du jeune homme à terre, le dos meurtri...

Tout s'était passé en moins de 5 secondes, 5 secondes où même la perception de Hector' ne l'avait pas averti à temps...

Il allait mourir maintenant...

"Psycho, c'est terminé!"

Le monstre susnommé éclata de rire et dégagea l'arme de ses omoplates

Hector' releva la tête difficilement, encore sonné par l'impact, et vit aussitôt "Analo" debout face à lui, se dirigeant vers eux...

Il l'avait totalement oublié durant le combat... Mais ne l'avait pas vu non plus... Ce "monde" était vraiment hors de sa compréhension...

"Tu as forcé Psycho a utiliser son pouvoir, et tu as réussi à te redéfinir toi-même..."

Il souleva légèrement et avec un once de mépris la chaîne du pied pour l'observer.

"Tu n'es plus aussi faible désormais, tu as décidé de te battre et tu as réellement appris à le faire ici. Maintenant nous sommes sûr que tu pourras préserver toi-même ce corps sans avoir besoin de faire appel à nous incessamment, ce qui nous affaiblit vu les adversaires que tu rencontres...

Et vu les pulsions de certains..."


Il foudroya presque Psycho du regard, certainement en référence à l'arrivée en Hec' en ville, qui lui avait valu plusieurs jours à l'hôpital pour un bras presque démoli...

"Si tu continue ainsi, tu mettras désagréablement en danger nos intérêts à tous, y compris les tiens...

Tu ignores tout de nous, de ton pouvoir, mais aussi de toi, rappelle-t-en bien!"


Il se détourna de lui, puis s'éloigna, avant de lancer d'une voix plus moqueuse:


"Il serait peut-être temps que tu te réveilles... Le crépuscule est proche, pantin... Et tous les inconvénients d'avoir une vampire, car elle mérite bien le titre de sa race, pour connaissance arrivent aussi..."


"Ae... illis ?"

Il s'arrêta, pendant que Psycho le rejoignait, toujours oscillant étrangement.

"Oui, celle-là même. Prend garde à toi, pantin... Et à elle...

Elle fut bien amusante l'autre soir..."


Il se mit à rire, Psycho arborant son sourire carnassier, comme avide de la rencontrer à son tour...

Hector' sombra dans l'inconscience...



Et le monde revint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Ven 11 Déc - 8:33

Le choc fut violent. Dévastateur. Leurs deux corps se rencontrèrent, soulevant un ras-de-marée de poussières, les empêchant de bien distinguer leurs adversaires. Aeilis s’était mise en tête qu’elle n’allait que recevoir et d’échanger le peu de coup possible afin d’atteindre son objectif le plus rapidement possible. Cependant, elle n’avait jamais imaginé la force brutale qui s’abattrait sur elle, sans compter les attaques psychologiques brillamment orchestrée par la Bête. C’était une superbe chorégraphie, alternant la puissance des baffes physiques aux cruelles paroles tout doucement glissées à l’oreille.

Violent coup de poing. Un nez sanguinolent.

- Croyais-tu vraiment pouvoir vaincre enfin ta solitude…avec ce gamin? Il t’a déjà arraché Lys…

Un genou projeté dans ses côtes, la douleur lui coupant le souffle.

- Et ce mignon garçon, crois-tu qu’il sera prêt à te sauver de ta damnation éternelle? Sachant que cela causera certainement sa mort?

Son avant-bras tendu dans le mauvais sens. Un os qui craque…

- Aucun être humain ne donnerait sa vie pour une créature aussi répugnante que toi… et moi.

La Bête la repoussa violemment sur le sol, ricanant devant son incapacité à se défendre.

- Je vois bien dans ton petit jeu… Mais sache que j’ai assez d’énergie pour goûter le délicieux nectar de ton amant…À vrai dire, tu me facilites vraiment la tâche.


Aeilis releva la tête, une lueur effrayée traversa ses prunelles désenchantées.

- Plus tu seras affaiblies, moins tu me causeras de résistance… Alors, ce Hec sera très rapidement mon repas… Tu comprends?

Ces derniers mots furent prononcés d’une voix enfantine, visant à la rabaisser, à lui écraser la tête sur le sol pour ne plus qu’elle se redresse. Avait-elle réussi? Elle était si forte. Elle représentait le Mal. En fait, c’était l’incarnation de ses ténèbres qui la hantaient depuis si longtemps…Et Aeilis n’avait jamais pu les fuir ou même penser à les confronter.

**Si tu abandonnes maintenant… Tu ne vaudras pas mieux que cette chose Aeilis… Tant que tu auras la force de combattre, il y aura toujours une part d’humanité en toi.. et je resterai, même si les ténèbres remportent cette partie, je serai là…et j’attendrai.

Une voix douce et innocente avait murmuré à ses oreilles cet hymne à la survie de son âme, lui procurant la force de continuer, un tout petit peu encore… Les jambes flageolantes, Aeilis se redressa et jaugea son adversaire d’un regard déterminé. La rouquine s’empara de son fouet, ainsi que de sa dague et fit signe à la Bête que la vraie guerre pouvait débuter.

Les deux rouquines s’observaient méticuleusement, tournant en cercle comme deux lionnes attendant le signal de départ.

- Haha! Penses-tu me battre avec ce ridicule bout de plastique et ce couteau?

Aeilis se propulsa sur la Bête, déviant au dernier instant de sa trajectoire pour se repositionner à ses côtés, aggripant avec son fouet ses chevilles et envoyant valser son ennemi au sol. Sans délai, la rouquine se jeta sur la Bête, se recroquevilla en califourchon sur elle et lui assèna plusieurs coups de poing au visage. Soudain, elle sentit un pincement douloureux dans sa nuque, tandis que la Bête ricanait de plus bel.

Un liquide plus foncé que du sang humain s’écoulait sur le sol… Tremblotante, Aeilis porta une main à son cou et fut surprise d’y trouver une dague tout bonnement plantée là.

- Je t’avais bien dit que tout cela ne servirait à rien… Je t’ai vaincu.

La rouquine roula sur le sol et extirpa la dague dans un gémissement de souffrance.

- Tout cela a assez duré… Il est temps de conclure le spectacle!

Aeilis ferma les paupières, se concentrant seulement sur sa respiration saccadée.

- Oh Hec… je suis tellement désolée!…

Une seule et unique larme s’écoula de ses yeux. Et la larme se mit à étinceler d’une belle lumière dorée, grossissant et grossissant sans arrêt.

***Je serai toujours là… Mutile la Bête temporairement.. et ton ange noir s’en sortira.

Aeilis s’empara de la larme et y découvrit une sorte d’anneau métallique… Une nouvelle arme.

***C’est un Chakram… Il peut être lancé et sa lame tranchante ne manquera pas de blesser ta cible.. ou il peut être aussi divisé en deux, comme deux dagues… en corps à corps..

La rouquine s’agenouilla et sourit faiblement à la Bête qui la jaugeait d’un air incertain. Elle feinta une fois et puis focalisa ces dernières forces dans cette nouvelle arme… sa rédemption. L’anneau traversa la sinistre salle à une vitesse ahurissante et heurta de plein fouet l’aine de la Bête qui s’effondra aussitôt sur le sol…

- Je n’aurais pas grand temps Hec… mais au moins je saurai que ta survie sera assuré…

Et Aeilis sombra à nouveau, transporté vers cette réalité qu’elle tardait à revivre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Lun 14 Déc - 20:02

Le monde revint...

En ouvrant les yeux, la dure réalité s'imposa à lui, choquant ses sens et son esprit...

Etait-ce une bonne chose d'être revenu ici ? Il avait échoué, lamentablement même... Il avait perdu contre eux, alors qu'il était à son maximum. Comment réussir dans la réalité si dans sa tête on est écrasé comme un vulgaire insecte par des choses qu'on ne pouvait expliquer ?

Mais n'avait-il rien gagné quelque-part ?

Certes ses questions demeuraient toujours plus ou moins sans réponses, et il en découvrait de nouvelles à chaque fois qu'il s'interrogeait sur tout ceci... Mais une voix vers la vérité semblait s'être dessiné, comme un faible rayon de lumière à travers l'obscurité de la pièce... Une faible lumière perçant à travers le bois rongé de la porte de la remise dans laquelle il était...

Où plutôt ils étaient.

Après ses sens, c'était la réalité qui lui explosait à la figure.


Il se rappela la soirée, leurs blessures, leurs passions, leur désespoir... Leur fuite face au Soleil qui venait leur imposer sa justice.

Elle était là,, contre lui, encore nue sous les lambeaux de la cape... Tout comme lui d'ailleurs. Heureusement qu'il avait des habits de rechanges dans son sac, dehors... Il se surprit à sourire...

Tout n'était pas perdu...

"Le crépuscule est proche, pantin... Et tous les inconvénients d'avoir une vampire, car elle mérite bien le titre de sa race, pour ses connaissance arrivent aussi..."

La voix d'Analo se mit à résonner dans sa tête, et il jeta un coups d'oeil à la vampire.

Elle dormait... Mais d'un sommeil agité visiblement... Eventuellement les prémisses d'un changement de comportement.

Hector' analysa la situation aussi vite qu'il le pouvait.

Il lui fallait sortir chercher des vêtements et vérifier où en était le jour. De même, il pourrait ainsi s'écarter de la jeune femme assoupie...

Son regard ne pouvait plus se détacher d'elle, tout comme son corps et son esprit ne voulait pas bouger... Il se sentait bien en son contact...

*Hé banane! C'est pas le moment!*

La voix surgit soudainement, le rappelant à la réalité et aux impératifs du moment... Hector' ne se posait même plus la question de savoir d'où elle venait, ni si c'était normal.

Il enlaça la jeune femme, se mit à enfouir sa tête dans sa chevelure pour y déposer un baiser, puis murmura:

"Désolé, je reviens vite... Aeilis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Jeu 17 Déc - 21:03

Une porte se referma, émettant un grincement douloureux pour l'ouïe sensible de la rouquine. Peu à peu, l'esprit de la vampire se libérait des voiles de l'inconscience pour émerger dans cette réalité devenue si inhospitalière pour la créature confuse qu'elle était devenue. Ses paupières semblaient n'être que deux masses de plomb immobiles, imperturbables vis-à-vis sa volonté de les ouvrir.

- Peut-être est-ce mieux que je ne les ouvre pas... Que je ne les ouvre plus jamais...pensa-t-elle péniblement.

Elle fit bouger ses doigts, râpant le sol de ses ongles acérés. Puis, ses muscles s'activèrent lentement, éreintés par leur tétanie des heures passées. Ses sens s'éveillèrent de leur torpeur, car la vampire pouvait à présent sentir sa peau nue sur le sol glacé.

Aeilis n'avait pas grand souvenir de ses heures passées au royaume de Morphée, mais elle ressentait cependant une urgence d'agir si violente qu'elle en était effrayée.

- Te sustenter de lui...

.....- Il y aura toujours une part d’humanité en toi..

- Aucun être humain ne donnerait sa vie pour une créature aussi répugnante que toi…

.........- Jamais je ne te laisserai le vaincre...

La rouquine se recroquevilla sur elle-même, la tête penchée sur ses cuisses colorées d'hématomes. Cet humain, Hec... Ou était-il à présent? L'avait-il abandonné comme tous les autres? C'était mieux ainsi...

- Il t'a abandonné ton ange noir...

Une série d'évènements assaillit son esprit, accompagnée d'une vague d'émotions intenses qui la percutèrent de plein fouet. ...Son amour, cet humain à qui elle avait accordé toute sa confiance... il était parti.

- Mais il m'avait pourtant promis!

La vampire ouvrit ses yeux, scrutant la pièce sombre de ses prunelles rougeâtres. Elle avait faim... Son estomac grondait et criait pour qu'on l'apaise enfin!

- Tu es seule au monde...

Il avait pourtant l'air sincère...

- Ce n'est qu'un humain, qu'un insipide pantin qui s'est joué de toi... Encore un autre qui a abusé de tes faiblesses...

Je déteste ces humains.

- Un autre de trop... Vas-tu endure cela encore longtemps? Ils ricanent dans ton dos... Regardez cette vampire qui se laisse charmer par sa proie...pathétique...

Je leur ferai payer.

- Laisse moi t'aider belle Aeilis...

D'accord.

Obscurcie par l'aura de la Bête, Aeilis n'avait goût que pour la sang et la vengeance. Plus personne n'oserait l'approcher... Elle n'avait qu'un but; remettre les humains à leur place...comme des esclaves, de la nourriture pour les prédateurs qu'ils étaient!

La vampire se releva, s'enveloppa rapidement des lambeaux de sa cape et se fit un rapide chignon de sa chevelure éparse. L'air sévère, elle huma l'air à plusieurs reprises et perçu la présence d'un casse-croûte... La Faim était rendue insoutenable, lui tiraillant les viscères, lui imposant cette frénésie ancienne qu'elle avait tant combattu.

- À table...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Ven 18 Déc - 20:57

Hector' ferma la porte, afin que l'air frai du dehors ne la réveille pas.

Les couloirs qu'ils avaient empruntés étaient encore marqué de traces de sang et de la poussière de la veille... Quelle nuit folle ils avaient passés... Tout s'était passé si vite... et pourtant ce fut peut-être l'évènement le plus marquant de sa vie.

Peut-être qu'enfin tout allait changer!

Il se mit à sourire, se sentant enfin confiant et pleinement optimiste pour l'avenir....

Ce ne pouvait être pire qu'avant... Enfin il avait trouvé quelqu'un qui lui était cher, et qui était certainement aussi forte que ce qu'il avait en lui...

De toute façons, elle n'aurait plus jamais à en combattre un... Ce serait la preuve qu'il avait échoué. Et de tout son coeur, de toutes les fibres de son âmes et don corps il se battrait contre eux, et pour elle.

Il sortit, le doux vent frais de la nuit le revigorant, comme s'il allait s'envoler, comme si ses obscures craintes étaient balayées...

De loin il aperçu son sac miraculeusement encore en état malgré les combats et la journée passée dehors sans surveillance... Il allait enfin avoir quelque-chose à se mettre sur le dos, parce que bon, il se sentait tout de même un peu idiot comme ça... Surtout si Aeilis se réveillait... il ne pourrait certainement pas supporter la pression.

Il se mit à sourire intérieurement en s'habillant de loques presque identiques à celles qu'il portait d'habitude... Il n'avait pas si changé que ça finalement!

Pourtant d'un coups quelque-chose commença à lui serrer la poitrine... Quelque-chose de glauque... Comme si la Lune lui inspirait un air putride dans les poumons... Il se retrouva paralyser quelques secondes, avant de reprendre le contrôle de ses muscles...

Quelque-chose de "mauvais" se préparait...

La mâchoire serrée, il avança rapidement en direction de l'endroit où dormait Aeilis.

Quelque-chose n'allait pas!

Il se précipita sur la porte, et l'ouvrit:


"Aeilis ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Mer 23 Déc - 5:08

La vampire jaugeait de ses prunelles pourpres l’humain l’ayant interpellé d’une façon aussi familière. Quel insolence! Pour qui se prenait-il? Ce n’était qu’un pitoyable sac-à-viande après tout...

Aeilis possédait ce terrible pressentiment que tout allait basculé d’un moment à l’autre. Mais elle ne voyait pas en quoi se sustenter de cet humain lui causerait un quelconque tort...

Un rictus amer se dessina sur son visage, tandis qu’elle s’approchait langoureusement de lui. La rouquine fit le tour du jeune homme, caressant ses épaules de ses doigts pâles. Le corps de la vampire frôla intentionnellement celui du gamin, charmant ce dernier par cette prosmiscuité renouvellée. Ses lèvres caressèrent son oreille tout doucement, s’attardant sur son lobe.

- Es-tu seulement stupide ou bien n’as-tu aucune crainte face à la Mort? Susurra-t-elle au gamin.

D’un coup sec, la vampire projeta brutalement le jeune humain sur le sol glacé. Elle éclata d’un rire sans joie et s’agenouilla près de lui.

- Implore une douce mort, car tu n’auras pas plus de ma part...

Ses doigts plongèrent dans sa chevelure sombre et aggripèrent une masse de cheveux afin de lui relever la tête vers elle. Un faible tiraillement se fit ressentir au tréfonds de son âme lorsqu’elle croisa le regard du jeune homme. Ses yeux...ce regard...Il était...Elle l’avait déjà croisée.

Mais avant même qu’elle puisse s’y pencher davantage, cet éternel besoin de sang refit surface. La rouquine tremblait de tout son être, tant la Faim était présente et des plus urgentes.

- Tu seras le premier de ma liste, le premier humain parmis tous ces autres imbéciles à être dévoré. Mais saches que leurs tours viendront...bientôt, très bientôt car ce n’est que le commencement!

Un feulement s’échappa de sa bouche crispée, n’envisageant rien de bon pour l’humain. La vampire retroussa ses lèvres pleines sur ses canines acérées et plongea avidement vers la jugulaire du noiraut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Mer 30 Déc - 16:55

*N... Non!*

L'esprit du gamin s'était paralysé, son monde intérieur s'écroulant et lui retombant dessus en pleine face. Ses espoirs, ses rêves qui se brisaient avec une telle violence qu'il aurait pu en perdre la tête...

Pourquoi... Pourquoi tout ça devait finir comme ça ? Pourquoi encore et toujours tout ce qui lui arrivait de réellement bien se déchirait et lui donnait l'impression qu'on lui arrachait une part de lui ?

Il entendait son coeur battre, si lentement, comme sur le point de s'arrêter, trop abimé par les malheurs qui s'écrasaient dessus... Ces battements l'assourdissaient, l'empêchant d'entendre de la bouche de cette personne chère à son coeur cette dure réalité au gout de métal trempée.

Il avait juré de lui apporter l'espoir, une sorte rédemption quelque-part, un moyen de lui montrer que tout pouvait changer, et il avait lamentablement échoué, car c'était finalement tout ce qu'il avait fébrilement bâti en lui qui avait été soufflé.

Pourquoi n'avait-il pas droit à sa chance lui aussi ?!?


Étrangement, ce n'était pas le défaitisme qui ressortait de toutes ses pensées, mais une sorte de rage incontrôlable, une rage de ne pas avoir pu exprimer tout ce qu'il avait à dire, de ne pas avoir eu sa chance...

Il ne se laisserait plus abattre aussi facilement!


Hector' rouvrit les yeux, et de son corps entier s'échappa soudainement un flot d'"aura" noire et de pouvoir, repoussant assez la vampire pour qu'elle ne le morde pas. Le jeune homme profita alors de ce moment pour repousser dans le couloir celle à qui il avait fait ne promesse, mettant une certaine distance entre eux deux...

Englobé par ses voluptés noirâtre, on ne vit plus de lui qu'une silhouette et un regard implacable...

"Jailing... WIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIL!"*


Hector' écarta violemment les bras, quelque-chose commençant à s'entourer autour, idem pour son torse.... Puis la brume de son pouvoir commença à disparaitre, remplacée par le jeune homme, sa tenue invoquée... De même que sa longue chaîne qu'on pouvait entrevoir enroulé autour de ses deux poings et continuant sous les manches de son manteau.

Prêt à se battre, il lança un regard déterminé à la jeune femme encore nue avant de lui lancer:

"Je tiendrais ma promesse, même si je dois te battre!"

Il ne faillirait pas cette fois... Même s'il ne savait pas s'il était vraiment de taille, il trouverais un moyen de la ramener vers cette espèce de lumière occultée par les ténèbres de son coeur... Comme elle l'avait fait pour lui, sans le savoir certainement.





*Je suis encore en train de chercher un vrai nom à cette fichue chaîne... J'arrête pas d'y penser, et ça pourrait prendre un moment avant que je ne trouve le nom définitif, vu comment je galère déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Ven 8 Jan - 6:04

Pendant un court instant, elle était parvenue à ressentir toute cette force d'âme qui circulait dans les veines du gamin, telle une source intarissable de vie. Ses lèvres s'étaient apposées sur la chair tendre de l'humain, caressant ce cou à la fois tiède et moite, savourant l'odeur exquise du sang bouillonnant en lui. Enivrée par cet arôme qui prenait possession d'elle , corps et âme, la vampire se vit projeter quelques décennies en arrière. Elle se revoyait encore jeune et innocente, se délectant de la douce caresse du Soleil sur sa peau nue, inconsciente du côté sombre de sa destinée.

Alors que la rouquine s'apprêtait à emporter avec elle un pan de son passé à tout jamais révolu, elle fut subitement repousser loin de cette veine palpitante et retrouva cette réalité qui l'écœurait tant. L'humain était à présent auréolé d'un obscur halo, la dévisageant avec frénésie, tenant fermement une chaine à la main. Comme si cette chaine allait avoir un quelconque impact sur sa personne... sur une vampire! Ha! Quel imbécile!

- Une promesse! Pfff... siffla-t-elle rageusement, tout ce que vous dites n'est que pure foutaise! Vous avez abusé de ce mot, l'avez bafoué à tant de reprises qu'il n'est qu'une chimère provenant de vos lèvres perfides!

La vampire glissa une main dans son dos et en retira sa nouvelle arme fraîchement acquise, son Chakram. D'un coup sec, elle le scinda en deux et obtint deux dagues bien acérées en forme de croissant de lune.

- Soit... Tu as eu ta chance... Je t'ai laissé le choix de mourir doucement...

Un rictus mauvais éclaira soudainement son visage opalin. Une vision horrifiante d'un ange possédé par les Ténèbres.

- Et à présent, peu importe ma Faim... Je te découperai en minces lambeaux, savourant chacun d'eux avec délectation, suçant avidement le sang qui s'écoulera de tes plaies... Tandis que tu m'imploras de t'achever...

Une fois les derniers mots prononcés, Aeilis se jeta sur le gamin telle une fauve chargeant sa proie, ses deux lames bien tranchantes visant le coeur. Ses traits auparavant si doux, furent dévastés par toute cette haine projetée sur cet l'humain, vers cet être qui représentait l'abomination absolu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Lun 18 Jan - 3:17

Rapide!

Elle était telle une furie déchirant l'espace de sa haine aveugle, se jetant sur lui avec une vitesse prodigieuse... Dans ses yeux il voyait cette envie destructrice dirigée sur lui, son être entier, cet être qui se battait désormais pour elle quelque-part. Il ne faillirait pas!

Préparant l'impact, il fit quelque pas en arrière alors que la vampire envoyait un coups en forme de croix de ses deux lames afin de le déchiqueter, qu'il put esquiver... Mais ce ne fut pas le cas des prochains!

Elle rabattit rapidement ses lames afin de plonger rapidement sur lui, manquant de le charcuter s'il n'avait pas eut le réflexe de dévier le premier coups de la lame droite avec son avant-bras... Mais ce geste eut un cout: Il laissa une ouverture à la jeune femme qui en profita avec sa seconde arme pour l'ouvrir faiblement au niveau de la hanche, le faisant tituber alors qu'il la repoussait en la laissant esquiver un coups de son "poing américain improvisé".

La douleur lui vrillait le côté... Mais tout se passait si vite, et la vampire semblait prête à repasser à l'assaut pour une session encore plus macabre, riant de lui et de sa tentative désespérée de se battre.

*Elle ne me laissera aucune chance d'en réchapper... N'est-ce pas ?*

Cette question muette lui fit l'effet d'une gifle... Elle allait le tuer s'il ne faisait rien! Tous ses rêves et espoirs seraient complètement vains... Et qui sait ce qui se passerait ensuite ?

Rapide comme l'éclair, elle fonça sur lui, poussant un cri de rage... Il ne bougea pas immédiatement jusqu'à ce qu'elle arrive à son niveau, où il se décala en effectuant un tour sur lui-même, les bras tendus.

La jeune femme n'eut pas le temps d'esquiver, emportée par son élan elle ne put empêcher son dos de rencontrer la chaîne entourant les bras du jeune homme, et la projetant violemment en avant.

"Ne me force pas à aller plus loin!

Reprends tes esprits!

Aeilis!"


Dans sa voix, c'était tout le désespoir de son être obligé de se battre avec celle qu'il tenait à coeur qui émergeait, rougissant ses yeux qui voulaient pleurer... Mais qui ne le feraient pas, comme leur dictait la détermination du jeune homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Mar 26 Jan - 3:16

L'impact fut brutal. La morsure de l'acier sur son dos nu lui arracha un gémissement douloureux, une souffrance à la fois douce et amère, maintes fois espérée. Elle goûtait le supplice occasionné par cette chaîne ennemie qui entaillait sa peau satinée, la tailladant à travers les multiples couches de son épiderme, jusqu'au sang... Il faisait couler son sang! Ce sang noble et pur qui lui appartenait, à elle, créature de la nuit.

Aeilis finit son envol sur le sol, posant un pied agile sur les dalles glacées et se retourna prestement pour faire face à son adversaire. La vampire porta une main à son dos, pressant ses doigts dans sa plaie béante et ricana de cette douleur si réelle, démente.

Ses prunelles écarlates se posèrent sur l'humain la suppliait de cesser ses actes de démence et de reprendre ses esprits.

- Ou sinon quoi? Tu me tueras... Pauvre petit sot. Malheureusement pour toi, j'ai toute ma tête!siffla-t-elle entre ses dents.

La rouquine caressa doucement ses canines acérées de sa langue et afficha un rictus pervers tout en s'emparant de sa lame souillée de son sang. Portant la lame d'argent à ses lèvres, elle effleura de sa langue humide l'arme rougie par le sang de l'humain, son étincelle qui lui permettait de vivre, cette sève qui circulait partout en lui...

- Je dois dire que ton sang... hum... est une douce merveille...

Rejetant la tête par l'arrière, transportée par cette frénésie du sang, guidée par son appétit insatiable, Aeilis referma spontanément sa main autour de la lame souillée par le sang de son ennemie. Elle pressa fortement sa paume sur l'arme afin d'y faire couler son sang... Un rire hystérique retentit alors dans la sombre pièce, une hilarité exagérée d'une créature qui avait quitté momentanément la réalité.

- Souffre mon garçon, souffre comme j'ai souffert... Ô pauvre fou, pensais-tu vraiment me supplanter, moi qui suis la maîtresse de ses lieux, de son âme depuis tant d'années...

Un flux d'énergie semblait enflammer la main meurtrie de la vampire, tandis que son être en entier était paralysé par cette demande soudaine. Son pouvoir s'activa alors, causant une minuscule brèche dans la défense de la Bête, ce qui donna tout juste le temps à Aeilis d'entrevoir Hector, son ange noir...

- TUE MOI AVANT QUE JE NE... TE TUE...

- SOOUUFFFREE MON GARÇON!!

La douleur ressentie par ses blessures au dos et à sa main fut transférée au gamin, et la Bête ajoutait à cela les souffrances morales infligées par ce dilemme atroce, cette torture mentale éprouvée par la vampire vis à vis cette attaque qu'elle s'apprêtait à commettre contre son amant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Mer 27 Jan - 8:24

Il savait que quelque-chose n'allait pas... Soudainement, elle arrêta sa frénésie destructrice pour faire une "pause", éclatant d'un rire fou alors qu'elle lui édictait la peine qu'elle lui infligerait... Puis elle but son sang sur la lame, et en lui une soudaine urgence se fit sentir, un sentiment de danger violent comme s'il avait déjà vécu une expérience similaire dont il ne se rappelait pas, que quelqu'un d'autre avait vécu...

- TUE MOI AVANT QUE JE NE... TE TUE...

- SOOUUFFFREE MON GARÇON!!


A ce moment précis, juste avant la décharge de douleur qui allait s'ensuivre, il se rappela l'étrange capacité dont elle avait fait preuve face à son autre moi, cet Analo...

*Non!*

Son dos sembla percuté avec une force soudaine venant de nul part, lui coupant le souffle et raidissant son dos, alors que sa main semblait avoir rencontré un mur. Sous la surprise et la douleur, il mit un genou à terre sans avoir eu le temps de comprendre.

C'est alors qu'elle se jeta sur lui, sa furie et son envie de tuer plus violente qu'un raz-de-marrée de sang, brandissant ses armes pour le terminer alors qu'il ne pouvait rien faire. Mais était-il si impuissant ?

Il enroula rapidement sa main endolorie plus profondément dans les chaînes, pour en faire quelque-chose ressemblant plus à une masse qu'à autre chose qui lui aurait demandé de la bouger... Au contraire, là elle était immobile, et protégée. Pour son dos, c'était une autre histoire... Qu'il n'avait pas le temps d'étudier!

Elle allait déjà le frapper comme la dernière fois. Ne bougeant encore une fois au dernier moment, il poussa aussi fort qu'il put sur sa jambe agenouillée tout en relevant le bras "masse", prenant par surprise la jeune femme... Qui put cependant l'esquiver! Ses mouvements fluides lui permirent de se détourner au dernier instant et de profiter de sa lenteur pour lui décocher un coups d'une de ses lames sur l'épaule gauche. Il n'eut pas le temps de frapper, de parer, ni même de réellement esquiver, même s'il pu sauver son bras en se jetant sur le côté.

La douleur le déchirait, son épaule gauche quasiment invalide et saignant.

Au moins, cette forte douleur de la coupure lui permit de briser le lien du pouvoir, libérant son dos et sa main. Cependant, son idée de "masse" lui trottait encore dans la tête, il savait qu'il pourrait en faire quelque-chose plus tard.

Mais pour le moment, c'était Aeilis qui le préoccupait. Elle s'était arrêter, regardant le jeune homme souffrir avec une apparente satisfaction.

Mais ses regards provocants, menaçants et perçants n'étaient rien par rapport à l'éclat de désespoir qu'il avait perçu quelques instants dans les yeux de la jeune fille... un désespoir profond et amer, siphonnant toute force et toute pensée de vie et d'avenir. Un désespoir qui demandait à croire, à voir la lumière d'un lendemain meilleur.

Un lendemain qu'il lui apporterait, d'une manière ou d'une autre! Il se l'était promis!

Inconsciemment, il délaissa ses perceptions pour tenter de savoir comment elle allait, cherchant à deviner par n'importe quel moyen. Et c'est alors qu'il commença à la "ressentir"... Il sentait Aeilis et son propre démon l'étreignant avidement, tentant de garder le contrôle sur son esprit et son corps... Comme ce qu'il avait vécu lui-même. Comme ce qu'il avait décider de détruire.

Entre ses dents, il grogna:
"Je te délivrerais..."

Il était le Damned Jailer, celui qui avait pour punition de vaincre et d'enfermer les monstres et démons de ceux qui ne le méritaient pas, et ce grâce à sa propre chair. Alors qu'importait le prix, il accomplirait sa tâche.

Oui, il l'accomplirais. Qu'importe s'il devait en souffrir. Qu'importe s'il devait en mourir!

"JE TE DELIVRERAIS!"

Il ferma les yeux, et laissa ses sens se brouiller...
Qu'importait de voir les couleurs lorsque le monde était si sombre ?
Qu'importait les sons s'ils ne charriaient que des mots violents et blessants ?
Qu'importait de savoir ce qu'on touchait lorsque ce qui nous assaillait n'avait rien de matériel ?
Qu'importait de pouvoir sentir quand tout ce qu'il y avait à sentir n'était que cadavre ?
Qu'importait le goût lorsque celui qui restait omniprésent était celui du sang, de son propre sang ?

Autour de lui, le vent continua à souffler, alors que le monde s'ouvrait à lui, purement, clairement. Il n'était plus qu'un simple observateur, mais au contraire il se sentait "sujet" des choses, ressentant chaque chose comme elle se ressentait. Il ne savait comment décrire cette sensation faisant ressentir toute émotion, et aucune à la fois, un monde pluriel et vide, figé et en mouvement... Tout défilait dans sa tête. Aucun terme ne pourrait définir cet indolent désir de l'immense terre, la frayeur de la brise virevoltante ou la Furie immolant cet être de peur de ses langues vicieuses.

Cette furie qui finirait par se faire étrangler par ses froides chaînes lui enserrant les poignets.

Sur le visage du gamin, la rage primaire qui enflammait son esprit se montrait encore, mais contrastant avec cette expression, ses yeux s'entrouvrirent et ne laissèrent visible que des yeux à demi révulsés et dilatés. Son corps tout entier semblait en proie à un mélange de raideur et de pression qui manquait d'exploser à tout moment.

Parler... Il voulait lui dire, mais son corps semblait presque lui échappé, trop lourd encore par rapport à la légèreté de son esprit.

"J... Je... T'ai... Promis..."

Aussi violent qu'un cataclysme, il explosa, son corps criant toute sa rage et fonçant sur son adversaire qui en retour hurla sa haine pour lui. En un instant, ils se rencontraient, se percutaient même, mais chacun utilisait ses capacités pour esquiver, frapper, parer, contre-attaquer... Ils allaient de plus en plus vite, de plus en plus forts... Si l'un laissait un pouce de terrain, c'était pour attaquer d'un autre angle ou changer le lieu du combat.

Ils se blessaient, l'un subissant les revers des lames acérées de la vampire, l'autre subissant les lourds et froids assauts des chaînes noires du jeune homme...

Ils commençaient tout deux à retrouver les blessures de la veille, leurs plaies suintant leur sang, mais aussi les larmes de désespoir et de rages qu'ils éprouvaient tout deux. Le combat semblait sans possible vainqueur, même si l'humain avait doublement un désavantage, qu'il comblait du mieux qu'il pouvait par sa rage et son pouvoir.

Ils étaient déjà dehors, dans la cour illuminée par la sadique Lune à l'éclat morbide, comme annonçant une fin tout aussi tragique qu'importante dans l'Histoire de ce qui les entourait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeilis
Chef du clan Kurenaï
Chef du clan Kurenaï
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 4
Clan: Kurenaï

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Mar 16 Fév - 5:05

Illuminés par une lueur douce et pâle émanant de cette Lune traîtresse, les deux amants s'entredéchiraient corps et âme, une scène où s'entrelaçait souffrance et tourment, un déjà-vu qui se terminerait dans un bain de sang. No happy ending this time

L'épilogue de cette rencontre douloureuse entraînerait la mort, l'anéantissement de l'un ou de l'autre; la fin d'Aeilis ou celle de l'humain. C'était inéluctable. Ce qui devenait de moins en moins sure aux yeux de la vampire, c'était le vainqueur. Elle avait cru, et s'était lamentablement trompée, que le gamin tomberait vite, sans trop lui rendre la tâche difficile. Mais la Bête l'avait sous-estimé. Et maintenant, tout la menait vers une catastrophe prochaine... Intérieurement, Aeilis souriait devant les déboires de la Bête. Non, mon ange noir n'est pas faible...

Plongeant la tête première dans cette valse funèbre, la vampire ne focalisait que sur le gamin et sa mort tant espérée. Parant et contre-parant les attaques brutales du gamin, esquivant et déjouant du mieux qu'elle pouvait ces feintes, Aeilis ressentait peu à peu son énergie qui l'abandonnait. Dès qu'elle gagnait du terrain et qu'elle osait appréhender avec délice le moment où elle déchirait de ses crocs la peau du jeune homme, c'était le gamin qui la repoussait violemment avec la force du désespoir, annihilant son espoir de réussite.

Les lames de son Chakram percutèrent avec une force démesurée, la masse improvisée de l'humain, créant une onde de choc qui les firent tous deux reculés. Un genou au sol, la posture penchée vers l'avant pour contrer les effets de la gravité, la vampire respirait bruyamment. Du sang coulait abondamment de ses plaies nouvelles, ainsi que de ses anciennes blessures, ré-ouvertes par la friction du combat. Son énergie se voyait drainer au même rythme que la terre absorbait ce liquide pourpre qui s'échappait de son corps meurtri.

- Tu ne pourras pas tenir encore longtemps comme ça...
- Juste assez pour saigner ce bouffon que tu aimes tant...
- Ha! J'en doutes fort... Vois-tu la Bête, je ne me suis pas sustentée depuis deux lunes déjà.
- ...
- La mort n'est peut-être pas bien loin, mais l'inconscience l'est encore moins.
- PERSONNE NE RÉSISTE À LA BÊTE!
- Hahaha! T'as un méchant problème d'égo très chère...
- Si je ne le tue pas maintenant, prépare toi à une chasse sans fin jusqu'à temps que je le retrouve... Et une fois retrouvé, il souffrira comme je n'ai jamais fait souffert personne auparavant.
- Je t'en empêcherai...
- Et toi très chère, tu n'auras plus aucun contrôle... Comme jadis, tu t'en souviens j'espère?


La Bête souriait exagérément, ses lèvres retroussées par-dessus ces canines acérées. Ses dernières paroles avaient fermés le clapet de cette idiote... Tout allait redevenir comme avant, avant cette nuit, avant cette rencontre, lorsque Aeilis méritait encore d'être vampire, une créature perverse et ténébreuse qui intimait le respect de tous... Ô oui, on la vénérerait bientôt et ce crétin de gamin périra seul sous les crocs de sa sournoise bien-aimée.

Alors que la vampire chargeait à toute vitesse vers l'humain, ses pupilles dilatées par la rage, son pied droit s'ancra brusquement dans le sol. En une fraction de seconde, l'horreur se peignit sur le visage de la Bête, car elle culbutait dans une confusion des plus totales en direction de l'humain, s'éreintant la peau du visage sur le sol, désarmée et tristement vulnérable.

- Je t'avais bien dit que je trouverais un moyen de t'en empêcher...Mo ruin(mon amour) est sauf...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Sam 27 Fév - 13:22

Hector' se laissait contrôlé par son instinct qui repérait chaque fragment de données qui pouvait le traverser. Il ne ressentait comme limites que les lois de la physiques, et les forces l'entourant...

Chaque fois qu'un mouvement, ou plutôt qu'une force s'appliquait, il avait l'impression à la fois de la balayer du "regard" et de "zoomer" dessus à un point qu'il se sentait traversé par les caractéristiques de cette action... Cela lui permettait de tout ressentir, alors qu'il avait les yeux quasi-fermés, ne laissant que le blanc de ses yeux apparaître par intermittence...

Cependant, quelque-chose d'étrange se passait de plus en plus, il sentait une sorte de "flou" l'habiter, le vider de son énergie sans pour autant réussir à décrypter précisément ce qu'il ressentait... Son instinct s'émoussait lui aussi, alors qu'un mal de crâne le prenait.

Plus d'une fois, les lames manquèrent de le trancher, et il s'en fallait chaque fois d'un peu plus pour que le combat ne prenne fin subitement. Jusqu'à ce moment précis: Il n'avait pas vu toute cette intense rage s'accumulant pour une attaque féroce et décisive. Alors même qu'il allait frapper, il s'en rendit compte, et du changer la trajectoire de son bras au dernier moment pour rencontrer l'arme qui le menaçait.

S'ensuivit un incroyable choc qui le propulsa au loin, le fit valdinguer sur le béton alors qu'il ne comprenait plus rien à ce qui se passait.

Enfin, il put tenter de se relever... Mais il se sentait si abasourdi qu'il ne pouvait plus rien distinguer. Péniblement, il se mit à sentir le gout du sang dans sa bouche, tendit qu'un liquide coulait sur ses bras et à divers endroits sur son corps. Sa tête était lourde, mais plus ou moins intacte... Ses oreilles bourdonnaient...

Quelque-chose n'allait pas...

Il ouvrit les yeux, et ne vit qu'un flou artistique éprouvant. Mais enfin il comprit: Il était retourné à ses sens, et à sa conscience... Les deux déconnectés durant la bataille avaient du mal à reprendre du service. Et lui était là, encore allongé comme un cadavre ébahi.
Mais le Damned Jailer se décida enfin à se relever, quelque-chose de dangereux sévissait ici, même s'il n'arrivait pas à déterminer de quoi il s'agissait précisément...

Il se redressa, s'appuya sur ses mains pour se soulever, et vit alors les marques, profondes, laissées par sa chaine. En effet, tout ses bras étaient presque sculpté des marques de ses chaines, et de ces diverses marques il saignait. Enfin il prit conscience que la lourdeur qui l'assaillait n'était en fait que la douleur qui traversait tout son corps... Et qu'Aeilis était le danger qu'il devait éviter!

Regardant autour de lui, il fut surpris: Elle courait vers lui, prête à en finir une bonne fois pour toute, les lames avides de trancher chaque partie de lui pour qu'il n'en reste qu'une flaque sanguinolente à peine reconnaissable... Mais dans cette charge furieuse quelque-chose sembla la surprendre, la figer, et elle s'écroula violemment sur le sol à ses pieds, tandis que lui peinait à comprendre ce qu'il se passait.

Un pesant silence à peine brisé par la respiration rauque de la vampire cristallisa la scène, sous la lueur fallacieuse de la Lune assoiffée de sang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HectorVivis
Humain
Humain
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Niveau: 3
Clan: Solitaire

MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   Dim 29 Aoû - 2:22

Son esprit ne pouvait s'accorder sur ce qui se passait. Pourquoi ? Pourquoi devait-il faire ça ? Y avait-il au moins un sens à cette tragédie ?

Il se tenait debout, face à elle qui était comme pétrifiée. Ses membres bougeaient tout seuls tandis qu'il s'agenouillait et la prenait dans ses bras pour la serrer fort contre lui.

C'était la dernière fois, il le savait. Oui c'était la dernière fois qu'il la verrait, elle son espoir. Elle qui l'avait en l'espace d'une seule nuit tant transformé.

Il allait mourir.

C'était maintenant décidé.


Ces yeux fermés ne le protègeraient pas du destin qu'il allait subir.

"Je te délivrerais."

Doucement sa main commencer à caresser l'immatériel qui l'entourait, laissait ces tristes vents et ces amères bourrasques l'accompagner, tandis que ses chaînes disparaissaient.

Tout allait finir.

Dans une ultime caresse emprunte du plus profond des remords et dispersant le dernier des espoirs, il plongea sa main dans la poitrine de la vampire dont le dernier râle fut recueilli par les lèvres tuméfiées du jeune homme.
Oui, il aspirait ce dernier souffle de "vie" qui lui restait, car plus jamais il ne pourrait le ressentir. Des larmes coulèrent sur sa joue comme le sang sur son bras, l'empêchant de voir le dernier regard de sympathie de cette femme qu'il avait tué de ses propres mains, de sa propre conscience, de sa seule initiative. Un regard qui n'aurait été que trop déchirant pour lui qui était de toutes façons exempté de toute chance de rédemption, et pire encore toute lueur de vie.

Car en son fort intérieur, la seule chose qui retentait désormais, c'était le glas de son âme qui tombait en pièce, sous la Lune maîtresse qui s'amusait du destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Duel sous la Lune maîtresse "°_°"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Duel sous la Lune maîtresse "°_°"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Premiere partie :: Demandes d'XP :: Demande d'xp en cours (Rp, temporaire) -