AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Une drôle de question (Pv Sylvalie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Une drôle de question (Pv Sylvalie)   Sam 10 Jan - 9:30

Le feu, c’était vrai que le feu était magnifique. Un humain avait dit au vampire que le feu était comme un mini soleil et cela avait tout de suite donné le goût à Keiji d’essayer un coup. Il avait apporte ce que l’on appelait des allumettes et alla se couper quelques bûche pour avoir un bon feu à admiré. Ce qui était le plus drôle dans tout ceci, c’était que le vampire avait fait beaucoup de feu, mais jamais il n’avait prit la peine de l’observer comme il le faisait présentement. Il était tellement proche du feu que ses cheveux était sur le bord de brûler lorsqu’il se retira pour aller faire une promenade un peu plus loin, pour trouver quelques animaux dont il pourrait le vidé de son sang.

Durant la chasse, Keiji trouva quelques animaux de plus et puisqu’il savait qu’il y avait un feu non loin, il voulait savoir qu’est-ce que faisait la nourriture lorsqu’elle était cuite. Comme le vampire n’était pas vraiment un grand cuisinier, il brûla tout ce qu’il avait, après s’être bien nourrit en sang. Lorsqu’il goûta à la viande cuite, il savait que le goût ne serait pas si bon que cela, mais il ne s’attendait pas du tout à ce que cela soit si mauvais qu’il lui fallait recracher tout. Heureusement pour Keiji, il n’avait pas dépenser d’argent pour se payer de la nourriture humaine, ce qui l’aida quelques peu puisqu’il n’avait pas tellement d’argent et il ne voulait pas non plus recommencer à faire peur à tout le monde seulement pour avoir ce qu’il avait de besoin.

Keiji sentit que le soleil allait bientôt se lever. A peut près une heure et tout les vampire qui était présent sous les rayons du soleil était mort. C’est dans la penser de ne pas mourir que Keiji éteignit le feu en vitesse et pris toutes ses choses et se dirigea vers la bibliothèque du village non loin. Le petit chemin n’était pas si long que cela, mais Keiji avait pensé que ce chemin n’allait pas atteindre l’endroit désiré avant des millions d’année lorsque le vampire était plongé dans ses pensés.

Il arriva enfin à la bibliothèque et comme d’habitude, il salua a peut près tout le monde avant de retourner dans son petit coin sombre pour le reste de la journée. C’était fou comment les journées de Keiji étaient devenues répétitives. Il se demandait si tout les humains faisait comme lui, faire une chose chaque jour, sachant qu’ils l’ont fait la journée d’avant et qu’ils allaient le faire la journée d’après. Keiji comprenait de mieux en mieux pourquoi est-ce que les humains se disaient qu’il fallait prendre sa vie avec ses deux mains et de faire tout ce que l’on a envie de faire. C’était parce que cela devenait le plus en plus moche de faire la même chose chaque jour et que les humains n’avaient pas non plus une vie indéterminée.

Cette journée là, Keiji se consacra un peu plus sur la mort que d’autre chose. Par quoi est représenté la mort, qu’est-ce que l’on fait après la mort, etc. Chaque nouvelle histoire révélait de nouveau aspects de la mort elle-même. Le vampire avait lu la mort avec sa faux, la mort qui serait un ange qui devait recueillir l’âme des personnes à leur mort, etc. Il faut dire que Keiji n’a pas vraiment aimé se sujet, premièrement puisqu’il savait qu’il ne connaîtrait probablement pas la mort avant des années et des années. C’est fous ce que l’on peut pensé pendant toute une journée. C’est vrai que Keiji était vraiment fatigué, mais chaque fois qu’il se disait qu’il devait dormir, il n’y arrivait jamais. Il y avait que quelques cas rares, mais encore là, il dormait pour une ou deux journées entières sans donné de nouvelle à personne.

Lorsque la journée fut terminer, Keiji sortit de la bibliothèque en saluant presque tout le monde et décida d’aller dans sa grotte un instant. Lorsqu’il arriva à sa grotte, le vampire tomba sur son lit et s’endormit. Lorsqu’il se réveilla, il faisait nuit. Peut-être avait-il dormit que très peu et il était maintenant presque l’aube, ou peut-être avait-il dormit assez longtemps pour alarmer un peu tout le monde qui était habitué à sa compagnie. Mais une seulement chose était sur, c’était que le soleil n’était pas sur le point de se levé puisque la lune était bien haute dans le ciel.

Keiji sortit, sa masamune dans la main et décida d’aller faire un tour dehors, mais il ne voulu pas prendre de risque d’être attaquer sans être armé. On ne sait jamais quand est-ce qu’une attaque avait lieu durant la nuit, surtout contre un vampire qui est facilement repérable grâce à l’odeur du sang qui régnait sur le village le soir pendant sa période de chasse.

Keiji avançait d’un pas ralentit, il ne voulait pas tomber inconscient puisqu’il se savait faible. Il arriva donc à une petite cascade, un endroit idéal pour se reposer. Sans se déshabiller, Keiji entra dans l’eau, toujours son arme à la main. Le vampire fit quelques petits tests sur ces capacités en espérant n’avoir rien perdu. Il n’avait rien perdu, mais lorsqu’il entendit le bruit d’une jeune femme qui pleure, il sortit de l’eau à toute vitesse et alla en direction du bruit.

En quelques secondes, Keiji arriva devant une jeune femme qui était une vampire. Il la regarda un instant avant de s’approcher un peu en espérant réussir à faire taire les larmes de la femme.

-Est-ce que sa va?
Revenir en haut Aller en bas
Sylvalie
Vampire
Vampire
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 3
Clan: aucun

MessageSujet: Re: Une drôle de question (Pv Sylvalie)   Mar 20 Jan - 5:13

La tristesse, si souffrante... Elle nous détruit peu a peu si on la côtoie trop longtemps, mais si on ne passe pas par celle-ci dans nos moment noir, cela peu nous détruire tous de même... Alors qu'es-ce qui est mieux, ne pas avoir de tristesse et rester dans nos moment sombre ou être triste pour en sortir sans certitude... Sylvalie était triste, comme beaucoup de monde, mais elle était dans cette état parce que la femme de sa vie venait de mourir il y à deux jours... Pour une fois le meurtrier n'était pas un lycan... ce qui était très rare. Le meurtrier cette fois était un vampire fou... Sakiwa avais un deuxième pouvoir car elle, avait été humaine avant, sont deuxième pouvoir c'était de se sacrifier pour tuer quelqu'un... Sylvalie pleurait la disparition de sa bien aimée. La seule chose qui l'empêchait d'aller rejoindre le monde des morts, c'était que Sakiwa avait sacrifiée son existence pour qu'elle la garde... Sa perte était si lourde pour le petit arrêté de la jeune femme... Elle se sentait comme si toute espoir l'avait abandonné et qu'elle se retrouvait seule au monde. Ce sentiment n'était vraiment pas agréable. Sylvalie marchait, en avançant un pied devant l'autre très lentement.

Elle avait décidée d'aller a la cascade, l'eau réussissait toujours a la réconforter du moins à la calmé, en plus avec la jolie chute d'eau qu'il avait et ce beau son si mélodieux aux oreilles de la jeune femme , cela ne pouvait que lui faire du bien. La jeune femme avait du mal à se diriger avec le yeux plein d'eau, mais au moins elle était vampire alors elle pouvait très bien se servir de ses autre sens tout aussi développés. Pour ce rendre à la cascade, cela lui prit une bonne heure et demi ce qui normalement aurait prit seulement trente petites minutes a une vitesse normale... Sylvalie pensait, en chemin, ce qu'elle allait faire sans, sa bien aimée, sa meilleur amis, sa créatrice et son mentor... Elle qui lui avait sauvée la vie tellement de fois de toute c'est créature infâme et cruelle dont elle fessait en quelque sorte partie... Jamais plus, elle se dit, qu'elle ne dépendra de quelqu'un d'autre ce qu'elle allait faire maintenant c'est aider les autres qui ont été en difficulté comme elle...

Enfin arrivé à cette superbe cascade si jolie à voir, mais qu'avec les yeux pleins d'eau la pauvre femme ne pouvais absolument rien voir ce qui était vraiment dommage pour elle car elle aurait apprécier ce spectacle fascinant et magnifique qu'elle avait vue des dizaine et des dizaine de fois chaque fois qu'elle était triste ou qu'elle avait besoin de réfléchir... Elle voulait arrêter de pleurer, mais la peine était trop forte... Elle continua de marché vers la cascade quand elle vit un jolie monsieur avec de long cheveux argenté, près de sa propre couleur de cheveux, qui approchait à assez grande vitesse. Le bel homme fini par arriver près d'elle. Il avait l'aire de s'être dépêché pour venir la voir... La jeune femme cessa ses pleures pour l'inspecter beaucoup mieux. Il n'avais pas l'aire d'avoir d'intention hostile et puis quand il lui demanda si elle allait bien cela renforça la première impression positive qu'elle c'était fais de lui. Alors la jeune vampire, pour répondre à cette homme, lui dit avec la voix triste:

'' Ne vous inquiéter pas pour moi tu vas...bien...''

Bien sûr son mensonge était très facilement peccable, mais elle ne voulais pas déranger l'homme en face d'elle. Puis pour ne pas paraître impolis elle tenta de changer sa voix pour enfin demander encore tristement, mais moins qu'avant.

'' Je peux savoir qu'elle est vôtre nom? Je m'appelle Sylvalie Sianodel... Je suis enchantée...''

Puis elle resta là en attendant la réponse de l'homme en face d'elle tout en essayant de contenir ses larmes du mieux qu'elle pouvait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une drôle de question (Pv Sylvalie)   Lun 26 Jan - 3:19

-Ne vous inquiéter pas pour moi tu vas...bien...

Keiji regarda toujours la femme qui venait à peine d’arrêter de pleurer. En fait, rien allait bien, mais c’est seulement parce qu’elle avait réussit à contenir ses larmes que Keiji afficha un sourire dans son visage sans rien répondre à cela. Il voulait savoir la vérité, mais le vampire savait que ce n’était pas vraiment le bon moment pour lui demander, donc il s’assit devant elle, comme pour dire qu’il n’avait rien à faire et qu’il voulait tenir compagnie à cette vampire.


-Je peux savoir qu'elle est vôtre nom? Je m'appelle Sylvalie Sianodel... Je suis enchantée...

Le sourire que Keiji avait au visage quelques secondes avant avait disparu, non pas parce qu’il n’aimait pas cela, mais que cela le touchait de voir quelqu’un qui semblait perdue et qui arrivait quand même à se retenir de ne pas fondre en larme. La première fois qu’il avait entendu les pleurs de Sylvalie, il savait que rien n’allait et que ce n’était pas en une nuit qu’elle allait se calmer jusqu’à ne plus y penser. Tout en la regardant, Keiji n’arrêtait pas de pensé que cette situation là, il la déjà vécue et que la vampire allait avoir la même chose que lui, un énorme vide au plus profond de son cœur. C’était tout simplement une intuition, mais tout au fond de lui-même il voulait y croire pour enfin pouvoir trouver une personne qui lui ressemblait avec les même expérience de vie que lui. Il espérait peut-être cela, mais une chose était encore plus grande, il voulait croire que l’amour qu’il avait vécu un demi-siècle auparavant existait encore en ce moment même et que peut-être qu’un jour, il retrouvera cette sensation bizarre qu’il avait tant aimé.


-Keiji… Keiji Okane, c’est mon nom.

Keiji ne su pas pourquoi il n’arrivait pas à fixé autre chose que les yeux Sylvalie. Était-ce parce qu’il avait lu que les yeux était les fenêtres de l’âme ou bien parce qu’elle avait le pouvoir de lui faire tout ce qu’elle veut? Si elle avait ce pouvoir, ce peut-il qu’elle l’ait entraîner jusque là seulement parce qu’elle avait envie de le tué? Aurait-elle envie de détruire la vie de tous les vampires noble? Non, c’était vraiment impossible, les vampires nobles peut-être en petit nombre sur cette planète, mais ils sont d’une puissance impressionnante. Keiji n’avait pas vu mieux que sont père lors d’un combat, peut-être ne savait-il pas manier la masamune, mais un chose était certaine, un katana à la main et il pouvait sortir vainqueur d’un combat de dix lycan contre lui seul.

Après quelques secondes de silence, Keiji secoua de la tête pour enlever toutes ces idées de sa tête. Personne ne le voulait mort, non, cette femme pleurait vraiment pour quelque chose de très profond qui allait laisser des souffrance qui dureront longtemps jusqu’à disparaître avec la personne qui souffre. Cela veut donc dire que la mort est bien une solution aux souffrances que porte Keiji, mais est-ce que cela en vaux vraiment la peine? Est-ce que c’est mieux de mourir plutôt que d’attendre encore un peu plus longtemps pour retrouver cette sensation si agréable, si douce. C’est dans ses pensés que Keiji leva le bras et le posa sur l’épaule de Sylvalie tout en la regardant dans les yeux.


-J’aimerais faire quelque chose, mais je crois bien que ce qui m’empêche de faire quoique se soit est la même chose que ce que tu vis en ce moment même…

Il avait parlé mais avec la même tristesse que Sylvalie et lui aussi essaya le plus possible de se retenir pour ne pas fondre en larme avec ce qu’il pensait. Il n’avait aucune idée pourquoi elle pleurait, mais il savait au plus profond de lui-même qu’il y avait un lien entre elle et lui sur cette souffrance. Quelques secondes suivirent les paroles de Keiji et il sentit une larme sur sa joue…
Revenir en haut Aller en bas
Sylvalie
Vampire
Vampire
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 3
Clan: aucun

MessageSujet: Re: Une drôle de question (Pv Sylvalie)   Ven 30 Jan - 7:17

Sylvalie le vit sourire ce qui la rendit plus heureuse de savoir que l'homme ce réjouissait de son ''bien'' être. Le vampire au long cheveux d'argent semblait vouloir en savoir plus du moins la vérité, mais comme il ne voulait sans doute pas la peiner encore plus, il s'assit devant elle comme pour dire qu'il voulait de la compagnie. Alors la jeune vampire s'assit près de lui en acceptant son invitation silencieuse. La pauvre femme qui retenait encore ses larmes, mais un peu moins qu'avant, le regarda puis elle remarqua que le sourire de ce dernier venait de s'estomper...

Sylvalie fut déçue d'avoir fait disparaître le sourire de du bel homme devant elle. La pauvre femme tourmentée par le récent décès de sa bien aimée ne voulait pas gâcher le bonheur de quelqu'un en ayant l'air triste. Au moins l'homme avait de la sympathie pour elle ce qui la réconforta un peu il n'était pas un de ces sans cœur que l'on rencontrait si souvent dans ce triste monde. Sylvalie vit sur le visage de l'homme au cheveux d'argent qu'il semblait lui aussi éprouver la même peine qu'elle celle d'avoir perdu un être qui nous est très cher. La jeune vampire sympathisait aussi avec lui il semblait qu'il avait tous deux la même tristesse ce qui la rapprocha sur le plan émotionnelle avec l'homme en face d'elle. La seule différence c'est que l'homme semblait avoir vécu le même genre de situation plusieurs années avant. Ensuite elle entendit l'homme se présenter. Keiji Okane, c'était son nom elle ne l'oublierait sans doute pas de si tôt...

La jeune femme continua de le regarder il semblait perdu dans des penser si lointaine rien aucune émotion ne paraissait à part peut être un peu de tristesse et de nostalgie à peine visible. Sylvalie continua de regarder le visage de Keiji encadrée de ses long cheveux d'argent elle essayait de mieux comprendre sa tristesse et savoir comment elle pourrait l'apaiser du moins la calmer... Sylvalie fixait les yeux de Keiji tout comme lui fessait essayant de ''lire'' ses penser. Il semblait songeur aussi, puis il secoua la tête comme pour revenir à la réalité. La jeune femme continua de le regarder bien sûr il était agréable a regarder, mais elle voulait en savoir plus sur cette homme triste, mais qui avait tous de même l'air sympathique. Puis quand que le bel homme lui dit finalement qu'il aimerait bien faire quelque chose pour elle, mais qu'il ne pouvait pas elle fut convaincu et triste pour lui, mais elle fut rassurée des bonnes intentions de celui-ci. Sylvalie faisait maintenant de grand effort pour ne pas céder au larme devant lui elle ne voulait pas le faire pleurer par sa faute déjà qu'elle lui avait surement rappelée des souvenirs douloureux...

La pauvre femme sur le point de fondre en larme vit que Keiji faisait aussi sont possible pour ne pas pleurer devant elle apprécia le geste, mais elle ne voulait pas l'empêcher de faire quoi que ce soit sans pour autant le rendre triste. Quand elle vit une larme coulé sur la joue de son interlocuteur elle se mit elle aussi à laisser échapper des larmes malgré elle. La pauvre Sylvalie pleurait pour deux raison maintenant parce que bien sûr sa bien aimée était décédée, mais aussi parce qu'elle avait rendu quelqu'un de triste par sa faute. Elle dit ensuite, au bel homme en pleure, d'une voix triste et tremblante:


'' Je...suis...désolée de vous avoir...mis dans...cette état là... Pardonner moi... Je...je viens...de perdre...un être...ch...cher...''

Sylvalie se remit à pleurer pendant environ une minute si douloureuse puis elle se repris en réussissait à arrêter de faire couler ses larmes, mais un autre choc émotionnelle et c'était reparti alors elle devait se reprendre. Elle regarda ensuite Keiji dans les yeux et elle fini par lui dire de la même voix:

''Désolée... je...ne vou...voulais...pas vous importuner...avec mes problèmes...''

La pauvre femme espéra qu'elle n'avait pas trop peinée Keiji avec ses propres problèmes alors que lui avait déjà les siens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une drôle de question (Pv Sylvalie)   Lun 9 Fév - 4:31

-Je...suis...désolée de vous avoir...mis dans...cette état là... Pardonner moi... Je...je viens...de perdre...un être...ch...cher...

Keiji s’en attendait un peu à une réponse comme celle-là, mais cela n’empêcha pas de se sentir triste à un certain point de sentir son âme se déchirer en deux. Se rendre compte qu’il avait perdue un être cher et perdre un être cher est presque semblable, mais c’est seulement le temps entre qui est différent. Un avait près de 600 ans et l’autre venait à peine de perdre cet être.

Lorsque le vampire vit Sylvalie retomber dans ses larmes, il ne put s’empêché de retenir une autre larme qui commençait à pesé très lourd dans son cœur. Il ne devait pas laisser la vampire tombé dans le même côté qu’il était lorsqu’il a perdu l’élue de son cœur. C’est avec soulagement qu’il la vit cesser ses larmes.


-Désolée... je...ne vou...voulais...pas vous importuner...avec mes problèmes...

Le vampire sourit à Sylvalie. Même dans le cas présent où elle avait perdu un être très important, elle savait se rendre juste et aimable. C’est un peu dans cette pensé qu’il alla s’asseoir à ses côtés toujours en souriant et monta son regard vers les étoiles. Chaque fois qu’il les regardait, elles étaient toujours magnifiques. C’était comme une lueur d’espoirs dans la guerre absolue où il n’y a que très peu de chance de survie. Puis, avec quelques minutes de silence, il laissa allez les mots d’une voix douce et paisible sur un aire de chant plutôt triste qui aspirait la liberté une chanson qui parlait surtout d’un esclave sans avenir qui cherchait la liberté.

Après avoir fini sa petite chanson, il retourna son regard avec la lueur d’espoir dans les yeux sur Sylvalie. Il ne savait pas trop quoi pensé. Devait-il la prendre en pitié ou bien devait-il la laissé allez avec ses problèmes à elle et repartir de son côté? Et pourquoi est-ce que ces questions aussi difficiles de choix apparaissaient dans sa tête? Est-ce qu’un jour il allait avoir la paix de ses questions qui semble avoir un grand impact sur sa vie?

Comme la dernière fois, il secoua sa tête pour se libérer de ses pensés qui l’attirait de plus en plus profond dans son âme. L’important était devant lui, une femme pleurait et il voulait tout premièrement lui faire taire ses pleurs, rien d’autre. Après, il retournerait dans sa grotte où il vit depuis quelques jours, à la recherche d’un but dans la vie. D’une voix calme qui ne ressemble pas du tout à ce qu’il venait de chanter il dit :


-Tu sais que tout le monde à besoin d’un temps pour se redresser, même moi. J’aimerais seulement savoir qu’est-ce que je pourrais faire pour faire cesser ces larmes pour de bon. Au besoin, je serais toujours là, prêt à t’épauler s’il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvalie
Vampire
Vampire
avatar


Feuille de personnage
Espèce: Vampire
Niveau: 3
Clan: aucun

MessageSujet: Re: Une drôle de question (Pv Sylvalie)   Lun 16 Mar - 7:00

Sylvalie baissa la tête vers le sol après lui avoir dit qu'elle ne voulait pas l'importuner avec ses problème parce que ne voulais pas voire d'expression négative sur le visage du beaux Keiji qui lui aussi était triste comme elle... Sylvalie était toujours triste de la disparition de sa bien aimée Sakiwa, mais au moins depuis qu'il était près d'elle et qu'elle savait qu'il vivait la même chose qu'elle c'était moins pire... Elle garda la tête baissé pendant les quelques minutes de silence, puis soudainement elle entendit l'homme au cheveux d'argent commencer à chanter d'une belle, douce et paisible. La jeune femme releva alors la tête pour le regarder alors elle le vit regarder les étoile en chantant une chanson sur un esclave qui voulait la liberté. La chanson était assez triste, mais Sylvalie n'écoutait pas les paroles elle se laissait seulement bercer par la douce voix de Keiji qui la réconfortait et lui faisait moins penser à son drame. Quand Keiji eu fini la chanson elle se senti un peu mieux qu'avant, mais un juste un petit peu. Quand Keiji la regarda avec un regard plein d'espoir elle sourit elle ne savait pas trop ce qui avait causé ce changement radical chez cet homme, mais cela la rendis heureuse pour lui de savoir qu'il avait réussi à remonter un peu la pente! Si lui était capable de remonter la pente elle aussi! Sylvalie se devait de redevenir comme avant si non sa bien aimé se serait sacrifiée pour strictement en lui offrant la vie. En se sacrifiant Sakiwa ne voulait certainement pas lui offrir une vie de peine, de misère et de noirceur alors pour elle la jeune vampire se devait de remonter la pente et de faire face à la vie ou plutôt à l'existence! Alors après s'être donner cet objectif Sylvalie se senti beaucoup mieux et senti que le poids sur ses épaules avait rapetissé. Alors elle regarda Keiji, l'homme au cheveux d'argent, dans les yeux avec le même regard empli d'espoir à son tours et le remercia intérieurement pour le petit qu'il avait fait, mais ce qu'il avait fait avait fait toute la différence dans la tête de la jeune femme ce pour quoi elle lui sourit d'un sourire sincère pour le remercier de ce qu'il avait fait. Quand elle entendit Keiji lui demander si elle avait besoin d'aide ou de quelque chose d'autre elle ne lui fit qu'un plus grand sourire. Cela faisait énormément de bien de trouvé quelqu'un de gentil dans ce bas monde empli de guerre et de souffrance et de savoir que tout le monde n'était pas si différent et qu'il pouvait exister des complicité et de l'amitié...Alors elle essuya les larmes qui avait rester sur ses joues et elle dit à l'homme, à côté d'elle, de ça voix douce et sereine:

'' Merci... Merci pour tout! Je croit bien que sans vous je n'aurait jamais réussi à voire une lueur d'espoir, mais grâce à vous je pense bien que je vais m'en sortir. Vous en avez déjà fait assez. Je vous retourne la question es-ce que je peut faire quelque chose pour vous? J'aimerais t'en pouvoir vous aidé a mon tours!''

Sylvalie avait une énorme envie de l'aider après tout m'avait t-il pas fait la même chose pour elle bien que son aide fut été minime il avait aidé la jeune vampire au plus haut points en lui donnant une raison de ne pas abandonné et de croire en la vie et l'espoir. Elle continua de le regarder se demandant si il n'avait pas besoin de quelque chose! Avec ses yeux plein d'espoir elle compris que lui aussi avait trouver quelque chose à quoi s'accrocher. Alors pour cette soirée allé au cascade lui parue la meilleur idées qu'elle n'ait jamais eu! La jeune femme croyait de plus en plus que cette endroit lui portant chance qu'elle devrait continuer a venir plus souvent! Mais la jeune femme voulait en connaître plus sur ce Keiji cet homme si gentil à c'est yeux! Peut-être qu'elle le voyait trop comme un ange et qu'il était tout le contraire, mais peut être avait-elle raison de croire qu'il était une très bonne rencontre alors pour savoir si il voulait toujours la voire et non partir seule car elle ne voulait pas le déranger elle lui demande d'une voix douce et pleine de joie:

'' Vous voulez qu'on se revoie plus tard? Si voulez même rester cela serait bien ou je pourrait vous accompagné de toute façon je n'ai rien qui m'attend à moins que vous ête occupé je ne voudrait surtout pas vous déranger...''

Sylvalie voulait certes pouvoir rester plus longtemps avec lui, mais elle ne voulait en aucun cas le déranger ou le rendre plus triste qu'il ne l'était déjà alors elle attendit impatiemment sa réponse qui déterminerait si elle pourrait l'aider ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une drôle de question (Pv Sylvalie)   Mar 7 Avr - 14:34

RP abandonné?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une drôle de question (Pv Sylvalie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une drôle de question (Pv Sylvalie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Rpg :: Hors jeu :: Archives :: Rp terminés -